The Homesman
(2014)
un film de
60% Taux de satisfaction
The Homesman Bande-annonce

The Homesman

(2014)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 60%
  • 353 notes
  • 3,15 moyenne

Micro-critique star (cath44) :
cath44
(à propos de The Homesman)
Sa note :
The Homesman “ Douleur de la déraison, obsession de la solitude,courage de femmes brisées. Un western âpre et aride , traversé par la lumière de l’espoir. ” — cath44 25 mai 2014
6 commentaires
  • cath44
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Douleur de la déraison, obsession de la solitude,courage de femmes brisées. Un western âpre et aride , traversé par la lumière de l’espoir. ” — cath44 25 mai 2014
    6 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Feldron histoire nulle, comme tu y vas fort ...Je n'ai pas dû voir le même film que toi ...Chacun ressent les choses à sa manière: le film ne m'a pas bouleversée mais j'ai été touchée par cette histoire, âpre comme la vie des femmes dans cette partie de Amérique aux paysages froids, ...comment par trop de solitude ou de violence, la folie s'impose à ces femmes blessées ; pas assez de rêves, pas assez d'amour , J'ai aimé les personnages, tout au long de ce périlleux voyage entre silences et cris, courage et désespoir ...Tommy Lee Jones toujours parfait, en homme abîmé, à l'humour rongé par un passé qu'on ignore... Hillary Swank est également touchante dans ce rôle un peu ingrat , auprès de ces autres femmes enfermées dans leur souffrance morale ....Alors je maintiens qu'il faut regarder ma MC....
      9 juin 2014 Voir la discussion...
    • Feldron
      commentaire modéré @cath44 Ben voila, t'as compris ce que Tommy voulait, moi aussi, c'est seulement que c'est trop mal réussi, on ne croit pas un seconde a toute cette histoire de fous, on nous présente quatre femmes avec des différents problèmes psychologiques en trois secondes... on ne s'attache à aucun des personnages, même le bon vieux drôle et alcoolique de Tommy, on regarde les minutes filer, les heures et on ne ressent rien du tout, c'est trop exagéré et forcé, un clair exemple c'est le plan de la rivière avec les trois femmes luttant contre le courant.........non mais c'est trop faux, avec Hilary Swank et Meryl Streep on aurait pu faire bien mieux que ça...
      9 juin 2014 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré Un western sombre, mais sans lueur d'espoir. La scène finale éteignant tout espoir.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Émouvante et retorse association ; son cheminement est d'une belle simplicité, les ruptures de ton la font déraisonner. Joli déséquilibre. ” — REDACTED 12 mars 2015
    6 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Oui, je l'ai lu évidemment, et je te rejoins. Mais "rôle un peu ingrat", vraiment ?
      12 mars 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @REDACTED ce n'est peut être pas la bonne formulation , ce que je veux dire c'est que son rôle, ne met pas sa féminité en valeur, qu'elle joue un personnage autoritaire, un peu névrosée ... mais je l'ai trouvée attachante.
      12 mars 2015 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Ah ok. Oui, c'est le travail entre ces deux pôles que tu décris, nuancé par ailleurs (par la mise en scène et sa relation à Jones, en plus de son désir d'être "forte" et "aimée"), qui me rend le personnage infiniment sympathique et émouvant, malgré son côté "collet serré" initial.
      12 mars 2015 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Une Bible et un fusil, tels qu'en eux-mêmes, tels qu'ils sont dignes de figurer dans un grand western des années 2010. ” — Torrebenn 22 juin 2014
    15 commentaires
    • Torrebenn
      commentaire modéré @bredele Je t'invite à découvrir notre intéressante discussion ci-dessus.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Torrebenn c'est très intéressant, mais je partage ton point de vue . C'est un western crépusculaire. Je vais détaillé mes arguments, mais quand je serais sur mon ordi ( je suis sur une tablette) et je suis pas tout a fait d'accord avec Ilmra. A tout à l'heure.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Torrebenn je ne suis pas du tout spécialiste des westerns mais il me semble que crépusculaire est le terme adéquat . Ici tout est sombre, violent et sans espoir de rédemption. Les femmes sont des bêtes, qui sont là pour enfanter ou pour trimer. point de salut. D'ailleurs, une des scènes des plus terrible et des plus explicite est celle de l'homme qui pénètre sa femme qui ne bouge pas, qui est allongée à côté de sa mère, qui souffre pour elle. La seule femme qui apparaît "normale" est M.Streep. En fait elle est complètement idiote, elle ne souhaite rien savoir sur le passé de ces femmes, de peur d'être heurtée. Une pure grenouille de bénitier, qui souhaite un monde meilleur sans vouloir le connaître. Pas non plus de rédemption par la religion. La charité chrétienne est exempte (épisode de l'hôtel). Reste une lueur d'espoir avec H.Swank qui auto-entretien un espoir de bonheur, grâce à la musique jouée sur son clavier brodée (pathétique) et au fait de croire à l'homme qu'elle a sauvé.Mais cet homme à aussi la mémoire bien courte. Rien a changé. Toutes ces femmes queTLJ auraient voulu mettre en valeur sont toutes reléguées aux oubliettes.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ L'ouest un monde où les femmes se marient et sombrent dans la démence ou meurent de célibat. Point de salut, les hommes ne comprennent rien. ” — bredele 11 novembre 2015
    6 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 comme je viens de l,expliquer à @Torrebenn, bien que ce soit un bon film, si il a voulut rendre hommage aux femmes en décrivant leur situation, il a produit l'effet inverse.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @bredele j'ai lu ce que tu as écrit mais je pense qu'au contraire, TLJ a voulu à travers ces portraits réveiller une mémoire enfouie sur la condition de ces femmes de pionniers dans l’ouest (je n'ai pas retrouvé l'article mais j'avais trouvé quelque chose à propos de ces asiles où mouraient la plupart de ces femmes. Sinon, le film est tiré d'un livre de Glendon Swarthout du même titre qui dévoile la face cachée du mythe américain, à contre courant de l’image de la conquête de l’Ouest véhiculée par le western classique. ...
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 je pense qu'il voulait dire stop au western Machiste ( la scène où il porte une de femmes pour qu'elle puisse déféquer), mais finalement, et à cause de la dernière demi-heure, il a raté son coup.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Dans un monde où la loi n'est rien, la puissance divine envoie son émissaire guider ses brebis, lorsque toute once d'humanité a disparu. ” — MaxiPatate 4 juin 2014
    2 commentaires
  • Thomas44
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ The Homesman est un beau western qui sublime un territoire rude et morne où folie et solitude sont traitées avec une légèreté appréciable. ” — Thomas44 18 mai 2014
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Sublime western à la folie douce, hanté par quelques traumatiques moments subjectifs, une ambiance au cordeau, et un dernier tiers radical. ” — MaxLaMenace_89 19 mai 2014
    Commenter
  • itachi
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ La rudesse et la folie de ce monde ne semble pas seoir à la gent féminine, quant à l'espoir de franchir le pas, il gît au bout d'une corde. ” — itachi 16 décembre 2015
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Belle MC, un film que j'ai revu avec le même intérêt
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @cath44 : Oui, TLJ confirme qu'il est un excellent réalisateur, et Swank est comme d'habitude, fascinante !
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré Pas mal !
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ L'écologie sert à vendre des voitures, le féminisme est ici le prétexte à magnifier le cowboy vengeur et vertueux. Académique, mais charmant ” — zephsk 19 mai 2014
    8 commentaires
    • ANOZER
      commentaire modéré Je crois vraiment pas que TLJ ait eu dans l'idée de faire de son personnage un homme d'honneur, une figure de héros.

      Ce film est l'une des fresques les plus justes sur la Conquête de l'Ouest que j'ai pu voir. Les femmes indépendantes y sont dépeintes telles qu'elles devaient l'être : rudes, fortes, autoritaires, devant garder la face dans un monde d'homme dénué de toute sociabilité. Les cow-boys tels qu'ils devaient l'être : macho, violents, incapables de la moindre forme de tendresse, faute de quoi ils passeraient pour des lâches inaptes à ces terres.

      George Briggs n'a rien d'un héros. C'est un mec plutôt droit dans ses bottes, un brin opportuniste, mais prêt à mourir pour aucun principe moral. Et quand une femme un peu trop impressionnante à ses yeux délaisse toute sa dignité pour se rabaisser à s'offrir en mariage, il est trop lâche pour oser lui dire oui. Le vrai héros d'honneur c'est Mary Bee Cuddy, qui préfère encore mourir que de continuer son voyage aux côtés d'un homme qui s'est refusé à elle et à qui elle a imploré un enfant.

      D'ailleurs, George Briggs est tellement lâche qu'il pense d'abord s'enfuir en abandonnant les filles, une fois son argent récupéré. Ce qui le poussera ensuite à protéger ces files et à les venger, ce n'est en aucun cas l'honneur, c'est par remords d'avoir causé la mort d'une vraie femme d'honneur (ce qu'il refuse d'assumer dans cette scène tragique où il préfère encore, en enterrant Mary Bee, rejeter la faute sur les trois femmes malades plutôt que de regarder la réalité en face).

      Je pense effectivement que ce film est féministe. En lui redonnant sa place juste dans la Conquête de l'Ouest, et en mettant en lumière un courage souvent oublié, TLJ donne à la femme le vrai rôle du héros vertueux.

      Pour moi le postulat que propose le film est l'inverse de ce que tu avances : le courage et la droiture des femmes est magnifié par la lâcheté des cow-boys, incapables de dépasser le rôle bourru que leur incombe l'Ouest sauvage.
      26 mai 2014 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré SPOILER Tu dis que les femmes sont fortes mais dans les faits, soit elles ne supportent pas la rudesse de leur environnement (en pétant les plombs), soit elles mettent fin à leurs jours. Les seuls qui restent debout sont soit des hommes, soit des femmes de bonne famille (ou bonne sœur) Ensuite, tu dis que le seul personnage d'honneur est Mary Bee Cuddy parce qu'elle préfère quitter ce monde. J'évoquerai plus volontiers l'infinie tristesse (très belle proposition au demeurant), mais soit, admettons. Toujours est-il que la brave Mary fait appel à un homme pour se défendre, et ce, quelque soit sa lâcheté. En définitive, c'est bien le seul à prendre les armes. Qu'il le fasse après valse hésitation n'enlève rien à ce fait. C'est même précisément cette morale de façade qui fonde ce qu'on appelle la vertu : celle d'aller contre son intérêt personnel et ses démons. C'est bien lui le seul à y parvenir, n'est-ce pas ?
      26 mai 2014 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Après, je trouve le film très chouette, notamment justement sur la perte, le deuil de sa propre vie et l'idée d'essayer de vivre malgré tout. J'ai mis 3.5, il n'est pas nécessaire de se voler dans les plumes.
      26 mai 2014 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ La folie du désert a envahi l'esprit de 3 jeunes filles. Jones conduit le convoie avec élégance et nous trouble au fil des péripéties. ” — spider19 20 mai 2014
    Commenter
  • elge
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Ce cri déchirant, répété "Why don’t we marry!". Se sauver. S'immuniser. Trouver un autre territoire. Pas la folie. Le territoire des femmes. ” — elge 2 avril 2016
    2 commentaires
    • elge
      commentaire modéré "Les territoires" ce sont ceux des pionniers. Des hommes. La première question qui vient à l'esprit : pourquoi les femmes n'arrivent pas à y vivre ? soit folle, soit solitaire/autoritaire... la vraie question est : est-ce que les hommes arrivent vraiment à y vivre ? Ils ne font que mieux dissimuler leur folie. Briggs en premier : il est au mieux emmuré dans son allure redneck obtus que la rencontre avec Mary Bee va fissurer. Le gérant de l'hôtel, le personnage rencontré dans la steppe (celui qui veux kidnapper une des jeunes folles) sont dingues aussi... Je me suis alors pris à imaginer que ces jeunes femmes ne renoncent pas à la vie, mais sont parties explorer d'autres territoires...
      2 avril 2016 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré Je vois qu'une question s'est posée à propos de ce film : est-il féministe ?. Impossible, selon moi, de répondre à ça : Mary Bee a une attitude de féministe, soit. Mais on peut aussi faire le constat trop rapide que les femmes ne sont pas à la hauteur. Mais ce n'est probablement pas la vraie question. Je crois que la question est : Qui sait rester humain par tous les moyens ?... et le film répond explicitement.
      2 avril 2016 Voir la discussion...
  • GuillaumeA
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Cruel périple que celui entrepris par deux destins solitaires confrontés à la folie des Hommes, de la Terre et de leur passé. ” — GuillaumeA 8 juin 2014
    Commenter
  • Thomaschry
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Il y a quelque chose de nécessaire dans ce western classique. Hillary Swank, déchaînée intérieurement, meurtrie par ces oubliées, est belle. ” — Thomaschry 19 mai 2014
    3 commentaires
  • Martini08
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ TLJ et sa formidable dégaine de John Wayne navigue avec humour et profondeur entre noirceur et légèreté. Bien beau, drôle et cruel voyage. ” — Martini08 20 mai 2014
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Belle direction artistique pour un western féministe bien trop souvent pathétique pour avoir de l'impact. Le dernier acte sauve la mise. ” — Sushi_Overdose 18 mai 2014
    5 commentaires
    • Gorlami
      commentaire modéré Je vais peut-être voir une seconde fois le film car je n'ai pas vu une once de féminisme...
      20 mai 2014 Voir la discussion...
    • rkoster
      commentaire modéré Moi non plus
      21 mai 2014 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @rkoster et @Gorlami je crois que le Monde est d'accord avec nous. Il titre son article "chassez le machisme, il revient au galop".
      22 mai 2014 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Western féministe à l’environnement hostile ou ‚ comment on se crée un chemin vers la civilisation‚ du rêve au désenchantement ! ” — georges.b1 5 décembre 2015
    Commenter
  • Jujulcactus
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ "The Homesman" nous emmène là où le soleil inonde les immensités de poussière et nous convie à un western humain et d'une classe folle. ” — Jujulcactus 18 mai 2014
    Commenter
  • DartsOfPleasure
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Ce western misogyne échappe à la catastrophe totale dans son dernier tiers. C'est creux, démonstratif, peu inspiré et très sordide. Pénible. ” — DartsOfPleasure 26 mai 2014
    5 commentaires
    • DartsOfPleasure
      commentaire modéré TLJ a certainement eu l'intention de faire un film féministe en pointant le machisme ambiant de cette époque et en représentant les diverses violences faites aux femmes. Raté. Elles sont toutes accablées, folles ou au bord de la folie, marginales. Le gros problème, c'est qu'avec cette histoire déjà très glauque, TLJ les filme avec un goût très prononcé pour le sordide, avant tout motivé par la "scène" à faire, le plan percutant (et tellement attendu...) Et surligné par des intentions psychologisantes lourdes et démonstratives (enfant mort / poupée) hyper prévisibles. Aucune n'aura réellement sa chance dans ce film. Etrangeté confortable: elles ne demandent pas trop d'attention lors du long trajet; elles sont plutôt sages au final, bien occupées à bouffer leurs crottes de nez . Seul le réalisateur lui-même s'offre un rôle d'un peu complexe, même si le rôle est très mal écrit, avec une belle rédemption vers la fin. Mais là ça fait depuis un moment que les femmes ne font plus partie que du décor (d'ailleurs très réussi).
      26 mai 2014 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @DartsOfPleasure J'aurais pas dit mieux.
      26 mai 2014 Voir la discussion...
    • rkoster
      commentaire modéré Je plussoie
      26 mai 2014 Voir la discussion...
  • MariaVargas
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ 1er Western à traiter de l'impact de la conquête de l'ouest sur les femmes mentalement fragiles & de leur condition.Mal au ventre & au coeur ” — MariaVargas 2 avril 2016
    2 commentaires
    • MariaVargas
      commentaire modéré @gillou107 : j'ai réécrit ma MC pour mieux préciser ma pensée. Si tu l'apprécies toujours, est-ce que tu l'apprécies toujours sous cette forme ?
      2 avril 2016 Voir la discussion...
    • gillou107
      commentaire modéré bien sur et plus particulierement la fin de la mc qui vraiment reflete l ambiance du film
      2 avril 2016 Voir la discussion...
  • SKubrick75
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Le western s'efface devant la douleur de la déshérence de l'esprit, devant le monde âpre, cruel et sauvage gangrenant la volonté des colons. ” — SKubrick75 1 juin 2014
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Même si Tommy Lee Jones rejoue sa partition humaniste, il tend malheureusement à meubler du vide, la faute à un script bien trop simpliste. ” — CyberSpace 19 mai 2014
    3 commentaires
    • spider19
      commentaire modéré c'est dommage que Hailee Steinfeld (la jeune et talentueuse actrice de true grit des Coen) ait un petit rôle: la fille aux pieds nus durant la dernière partie
      19 mai 2014 Voir la discussion...
    • CyberSpace
      commentaire modéré @spider19 Oui, mais sa géniale ressemblance avec Hilary Swank rend sa présence indispensable dans le film, en tant que "passage de relais"...
      19 mai 2014 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré (spoiler dsl pour les messages je voulais sauter une ligne mais maintenant c'est envoie de message): oui: redémarrer à 0, ne pas faire la même erreur et l'accepter même si elles est plus jeune de 15 ans, réincarnation. Reposer en paix après un long voyage de plus de 5 semaines (avec le plan de la tombe qu'on envoie à la flotte). Tourner la page pour le dernier plan cela peut signifier.
      19 mai 2014 Voir la discussion...
  • Flol
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Un faux western/vrai portrait de femmes et d'homme, tous plongés dans une douce folie. Splendide photo et excellente musique de Beltrami. ” — Flol 29 novembre 2014
    Commenter
  • Metaju
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Un homme qui n'aime personne, des femmes que personne n'aime, des larmes, de la colère et de la tendresse aussi, un peu ” — Metaju 4 octobre 2015
    Commenter
  • SadbutSad
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Un western d'une infinie tristesse dans lequel TLJ instille de fugaces instants de sourire avant de nous replonger dans une noirceur absolue ” — SadbutSad 2 juin 2014
    Commenter
  • dr-jaws
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ C'est fou ça, il manque juste un petit brin de folie au milieu de toute cette folie qui habite les personnages pour dynamiter le récit. ” — dr-jaws 1 septembre 2014
    Commenter
  • VicPRC
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Western beau et rude, qui dépeint avec sobriété le courage d'une femme et la rédemption d'un homme. ” — VicPRC 27 mai 2014
    Commenter
  • ProfilSupprime
    (à propos de The Homesman)
    The Homesman “ Quelques scènes poignantes mais un travail de fainéant et une alchimie quelque peu en retrait. ” — ProfilSupprime 23 septembre 2014
    Commenter
  • guilut
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Certaines solitudes s'égarent à jamais dans la rudesse de l'Ouest, d'autres finissent par retrouver leur chemin. Simple, beau et touchant. ” — guilut 22 mai 2014
    Commenter
  • lulbryner
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Sans renouveler le genre, TLJ nous propose une vision fascinante et étonnante de l'ouest. Le western a encore de beaux jours devant lui. ” — lulbryner 6 octobre 2014
    Commenter
  • TheFabest
    (à propos de The Homesman)
    Sa note :
    The Homesman “ Solitude peuplée. ” — TheFabest 3 janvier 2016
    Commenter

Casting de The Homesman

Infos sur The Homesman

Réalisé par Tommy Lee Jones
Écrit par Tommy Lee Jones, Kieran Fitzgerald et Wesley Oliver


États-Unis - 2h02 - Western, Drame
Sortie le 17 mai 2014
Compétition officielle au Festival de Cannes 2014

Synopsis

En 1855, trois femmes ayant perdu la raison sont chassées de leur village, et confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska. Sur sa route vers l’Iowa, là où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de Georges Biggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière.

Films similaires à The Homesman

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -