Viridiana
(1961)
un film de
76% Taux de satisfaction
Viridiana

Viridiana

(1961)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 76%
  • 161 notes
  • 3,85 moyenne

Micro-critique star (TaoChess) :
TaoChess
(à propos de Viridiana)
Sa note :
Viridiana “ Viridiana dresse le portrait sulfureux d'une Espagne franquiste pourrissante et fissurée. La désillusion est définitive. ” — TaoChess 30 mai 2013
Commenter
  • elge
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Bunuel croyait au pouvoir provocateur du cinéma : chasteté contre perversité, religion contre réalité sociale, charité contre malheur. ” — elge 11 mars 2012
    5 commentaires
  • Torrebenn
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Parmi les Cènes les plus déviantes du Cinéma espagnol. ” — Torrebenn 10 avril 2015
    4 commentaires
    • Barantsky
      commentaire modéré @Torrebenn De rien. Oui, il est clair que la parodie de la Cène, la relation entre l'oncle et la nièce (viridiana)... sont assez virulentes envers la religion. Il fallait oser.
      12 avril 2015 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Barantsky Ah, mais ça, ça ne me dérange pas ! Bien au contraire, j'adhère totalement au fond. Mais la forme, chez Bunuel, froide comme une lame, me met toujours mal à l'aise et ne me plaît que rarement.
      12 avril 2015 Voir la discussion...
    • Barantsky
      commentaire modéré @Torrebenn Bunel à un style qui ne peut pas plaire à tout le monde, ce film peut être effectivement dérangeant sous certains aspects.
      12 avril 2015 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Vision de poète qui dénonce l'Espagne franquiste, son angélisme, sa charité chrétienne, illuminations blasphématoires, images indélébiles!  ” — georges.b1 5 août 2011
    Commenter
  • jean_pierre
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Fils de notre époque, applaudissons l'iconoclasme de Buñuel et dansons goyesquement sur le Messie de Haendel. Mais sans renverser la table ! ” — jean_pierre 18 janvier 2016
    3 commentaires
    • jean_pierre
      commentaire modéré L'adjectif goyesque est valide au scrabble. Pour ce qui est de l'adverbe, je suis moins assuré.
      18 janvier 2016 Voir la discussion...
    • jean_pierre
      commentaire modéré Il ne faudrait pas (...) voir dans Viridiana un film social ou politique, un film « à thèse », mais plutôt un désir de débusquer la faiblesse, voire la méchanceté et la bêtise humaine là où elles se nichent. Pas de morale chez Buñuel, aucun manichéisme, les riches ne sont pas forcément méchants et les pauvres forcément bons. Don Jaime, riche propriétaire, peut faire preuve de bonté et préférer la mort au déshonneur, le sien et celui de Viridiana, qu'il renonce à violer, ce à quoi le mendiant qu'elle a recueilli ne renoncera pas. Les mendiants apparaissent d'ailleurs majoritairement repoussants, sournois, menteurs, flatteurs, sans pitié les uns pour les autres. Si d'ailleurs on peut, pratiquement un demi siècle après sa réalisation, voir Viridiana sans avoir le sentiment qu'il a vieilli, c'est probablement parce que, par delà une société donnée à une époque donnée, il tend vers l'universel."
      Annie Damidot http://www.cinespagne.com/films/1966-viridiana
      18 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @jean_pierre J'aime bien ces précisions ! Merci pour le lien ! Cela étant, je ne sais pas si j'aurai le courage dans l'immédiat mais je prends note !
      18 janvier 2016 Voir la discussion...
  • TaoChess
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Viridiana dresse le portrait sulfureux d'une Espagne franquiste pourrissante et fissurée. La désillusion est définitive. ” — TaoChess 30 mai 2013
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Cinéma de l'audace, épris de liberté. Par son extrême virulence en arrière-plan, Buñuel domestique l'art pour laisser parler la politique. ” — Sanium 24 octobre 2016
    Commenter
  • Hedgehog
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ L'un des Buñuel les plus débridés, véritable brûlot iconoclaste fustigeant toutes les formes de fétichisme, jusqu'à une fin mémorable ! ” — Hedgehog 11 novembre 2015
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Viridiana déjoue l'imagerie catholique pour détricoter ses valeurs, jusqu'à hanter le fétichisme d'un fantôme. Grande scène finale. ” — alexandremathis 3 juillet 2013
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Bunuel signe sa charge politique la plus féroce contre les institutions de toutes sortes et à un franquisme hypocrite. Cène d'anthologie. ” — WillValmontcine 2 novembre 2015
    Commenter
  • greg_movies
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ La blanche colombe quitte son nid et découvre un monde peuplé d'aigles et de corbeaux. Anthologique scène du banquet des miséreux ! ” — greg_movies 1 décembre 2015
    Commenter
  • youliseas
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Buñuel blasphème, transgresse, pervertit et violente les valeurs de la bourgeoisie chrétienne, par le simple fait de les confronter au réel. ” — youliseas 18 septembre 2013
    Commenter
  • Bakou9
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Un film que l'on a envie de toucher tellement Bunuel se laisse aller à sa marotte fétichiste de la matière. Moins touché par la symbolique. ” — Bakou9 21 avril 2015
    Commenter
  • Hal9000
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Bunuel dynamite codes, mythes et propagandes tout en subtilité et offre quelques visions d'une beauté effarante. Et enchante. Sulfureux. ” — Hal9000 27 juillet 2013
    Commenter
  • themroc
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Assurément culte ce diner des mendiants. Pour autant un pamphlet ne fait pas un chef-d’œuvre. ” — themroc 3 juillet 2013
    Commenter
  • bredele
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Bunuel nous livre tous ces fantasmes sexuels. Troublant. ” — bredele 11 février 2014
    Commenter
  • hugo
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Toujours réjouissant de voir Luis Buñuel ridiculiser les êtres de foi, mais cela tourne parfois à l'acharnement. ” — hugo 5 avril 2016
    Commenter
  • Scattered
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ C'est toute l'ambiguïté du monde qui surgit à chaque image de ce film du corps contraint et du regard fuyant. ” — Scattered 27 juillet 2014
    Commenter
  • Calino92
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Une oeuvre d'une audace folle, marquée par des images indélébiles : Viridiana en robe de mariée, le crucifix canif, la parodie de la Cène... ” — Calino92 28 juillet 2016
    Commenter
  • stanhb
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Viridiana, sous ces airs simples, véhicule un message fort jusqu'à la dernière scène.  ” — stanhb 27 mai 2012
    Commenter
  • TeddyDevisme
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Bunuel nous offre une forme trompe-l'oeil dans ses images marquantes. Dans le fond, une critique de l'Espagne franquiste au ton poétique. ” — TeddyDevisme 2 juillet 2013
    Commenter
  • dgm
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Le Buñuel le plus accessible, une séance qui permet de découvrir le maître tout en se faisant plaisir. Et de ces gueules !!! Du charme aussi ” — dgm 22 février 2015
    Commenter
  • zagreus
    (à propos de Viridiana)
    Sa note :
    Viridiana “ Requiem pour une sainte dont sa charité depasse toute raison social ” — zagreus 17 octobre 2014
    Commenter

Casting de Viridiana

Infos sur Viridiana

Réalisé par Luis Buñuel
Écrit par Julio Alejandro et Luis Buñuel


Espagne, Mexique - 1h31 - Drame
Sortie le 28 août 1961

Synopsis

La jeune Viridiana souhaite entrer au couvent, mais la mère supérieure exige avant tout que la jeune femme aille rendre visite à son vieil oncle et bienfaiteur Don Jaime. Celui-ci, troublé par la ressemblance de sa nièce et de sa femme décédée, tente d'abuser sexuellement de la jeune femme. Choquée, Viridiana s'enfuit mais apprend que son oncle s'est suicidé. Se sentant coupable la jeune femme décide de revenir au domaine et de dédier sa vie à aider les gens pauvres. Elle héberge donc les mendiants du village dans la maison de son oncle dont elle a hérité à sa mort...

Films similaires à Viridiana

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -