O Télérama n'aime pas du tout
127 heures
(2010)
un film de
Télérama n'aime pas du tout O
Satisfaction communauté 56%
127 heures Bande-annonce

127 heures

(2010)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 56%
  • 2339 notes
  • 264 veulent le voir

Micro-critique star (MaxiPatate) :
MaxiPatate
(à propos de 127 heures)
Sa note :
127 heures “ Pour se couper le bras, mieux vaut y aller Franco. ” — MaxiPatate 13 décembre 2014
19 commentaires
  • MaxiPatate
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Pour se couper le bras, mieux vaut y aller Franco. ” — MaxiPatate 13 décembre 2014
    19 commentaires
  • B4ne
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ On la connaît la fin, avant même que le film commence et pourtant au final le bras m'en tombe. ” — B4ne 26 janvier 2012
    4 commentaires
  • raph31
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Pas de bras, pas de chocolat! ” — raph31 22 décembre 2013
    1 commentaire
    • spider19
      commentaire modéré Merci du boost (je lis toutes les critiques des potes quand elles sont publiés, je vais voir si j'en ai pas oublié)
      23 décembre 2013 Voir la discussion...
  • cactus4ever
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Boyle n'y aura pas été de main morte avec sa réalisation, gratifiée par l'excellente performance de Franco que j'applaudie des deux bras. ” — cactus4ever 5 janvier 2015
    4 commentaires
  • 187
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ mytho... 1h34! ” — 187 20 octobre 2013
    Commenter
  • ReznikAlabama
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ J'applaudis à deux mains l'incroyable performance de James Franco. ” — ReznikAlabama 8 juin 2015
    2 commentaires
  • romain41
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ De la beauté des paysages, à la solitude puis le courage, nous passons par toutes les émotions en voyant ce film !  ” — romain41 20 octobre 2013
    Commenter
  • Bully
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Réalisation nerveuse et clipesque pour 1 film d'action « immobile » mis en scène avec habilité et ruse.  ” — Bully 2 octobre 2013
    Commenter
  • WeOwnTheNight
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Film-somme de Boyle qui adapte son style percutant en un véritable langage visuel pour donner corps à la meilleure performance de Franco. ” — WeOwnTheNight 13 octobre 2015
    1 commentaire
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Je comprends tout à fait que l'on apprécie peu le style pubard et l'esthétique clinquante de Boyle, assez hors-propos dans "Slumdog" par exemple (que j'apprécie beaucoup toutefois). Mais dans ce film, dont la réalisation était un voeux pieux de longue date de Boyle (et qui n'a pu le financer que grâce au succès de "Slumdog") mais il faut admettre que l'exubérance de sa mise en scène (voir la scène d'intro et les scènes fantasmagoriques) est très bien adaptée au récit mais contribue en plus à le dynamiser largement. Ce fait divers aurait pu être traité tel un docu, très terre à terre et Boyle dépasse largement cela. C'est vraiment un énorme coup de cœur que j'ai bien du voir 5 fois.
      13 octobre 2015 Voir la discussion...
  • LeDailyPopcorn
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ 127 heures que l'ont compte littéralement sur le bout des doigts dans ce drame poignant qui finit Abraracourcix. ” — LeDailyPopcorn 15 février 2015
    3 commentaires
  • Lusz
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Un huis-clos en extérieur qui joue avec nos nerfs. On sait qu'il va le faire mais quand? Après avoir essayé toutes les alternatives! ” — Lusz 5 décembre 2013
    6 commentaires
    • Lusz
      commentaire modéré merci ^^ et je viens de voir que je m'étais pas abonnée à ton activité ! Je vais régler ça de suite :)
      18 février 2014 Voir la discussion...
    • Sarode22
      commentaire modéré Sympa le jeu de mots !
      19 février 2014 Voir la discussion...
    • Lusz
      commentaire modéré Merci :)
      19 février 2014 Voir la discussion...
  • TheFabest
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Rah n'empêche, cet accident bête ... c'était pas de Boyle. ” — TheFabest 9 mars 2014
    5 commentaires
  • gcapron
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Film en quasi huis clos extérieur qui résiste très bien au spoiler. Boyle réussit ce challenge en soignant la forme. Superbe photo ” — gcapron 18 septembre 2013
    3 commentaires
  • dr-jaws
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Le plus dur dans tout ça est que l'on sait que ça va arriver, mais on ne sait pas quand... Boyle joue avec nos nerfs! Franco est éblouissant ” — dr-jaws 20 novembre 2011
    Commenter
  • WolfpAck
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Dingue d'avoir envie de regarder un film dont du connais la fin. Mais tu as juste envie de voir si tu aurais été capable de faire pareil. ” — WolfpAck 1 janvier 2012
    7 commentaires
    • WolfpAck
      commentaire modéré C'est surtout comment a été interprété l'histoire qui est intéressante. Que ce soit pour Titanic, 127h ou encore Jacques Mesrine, si on s'intéresse a l'histoire de ce film, on connait tout aussi bien les mésaventures qu'ils ont rencontré avant les dernières minutes du film.
      Peut-on dire alors qu'on juge l'interprétation de l'histoire ?
      2 janvier 2012 Voir la discussion...
    • CLaze
      commentaire modéré Ce que j'ai aimé dans ce film, c'est précisément ça : savoir la fin. Car il n'y a qu'ainsi qu'on se rend compte, durant tout le film, du côté dérisoire de ses gesticulations et de ses espoirs. Franco, dans 127 Heures, c'est une mouche qu'on a enfermé dans un verre.
      2 janvier 2012 Voir la discussion...
    • CLaze
      commentaire modéré Ce que j'ai aimé dans ce film, c'est précisément ça : savoir la fin. Car il n'y a qu'ainsi qu'on se rend compte, durant tout le film, du côté dérisoire de ses gesticulations et de ses espoirs. Franco, dans 127 Heures, c'est une mouche qu'on a enfermé dans un verre.
      2 janvier 2012 Voir la discussion...
  • danslecran
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Danny Boyle parvient, en associant à l'envie le fond et sa forme, à nous faire voyager sans bouger d'un poil. La définition même du cinéma. ” — danslecran 20 février 2014
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ S'égraine le temps entre les parois d'une existence en suspens. Empoigne et élan où l'espoir du demain fait avancer la volonté de l'instant. ” — CinemAtrium 14 avril 2017
    Commenter
  • Meliodas74
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ James Franco postule pour le rôle d'Abraracourcix. Sinon,belle prestation de JF et respect pour Aron Ralston. Il faut un sacré mental... ” — Meliodas74 19 février 2019
    3 commentaires
    • cinephiloxav
      commentaire modéré Abraracourcix ! Hahahahahahaha !!!!!!!!!!!!!!!!!!
      19 février 2019 Voir la discussion...
    • tylerd1477
      commentaire modéré Très bonne vanne, ha haha!
      19 février 2019 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré effectivement le mental il faut l'avoir ! récemment, une nana de _ de 23 ans a réussi à s'en sortir (coincée ds une faille en Haute Montagne, ayant escaladée seule un sommet inaccessible), en buvant sa propre urine etc, depuis elle a les pieds qui ont été gelés (handicapée) mais a recommencé l'ascension, un trop fort mental et une battante
      30 mars 2019 Voir la discussion...
  • Ariane92
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ L'interprétation de J. Franco et la mise en scène sensorielle de D. Boyle rendent intense ce drame éprouvant traité de façon un peu convenue ” — Ariane92 22 août 2015
    Commenter
  • MrPellicule
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Portée à bout de bras par James Franco, une expérience cauchemardesque muée en ode à la persévérance fuyante et indolore. Boyle de soupe ” — MrPellicule 8 février 2017
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Mêlant terreur et humour‚ et malgré le style clippesque de Boyle‚ Franco fait une prestation crédible et convaincante ! ” — georges.b1 31 octobre 2018
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Étrange de regarder un sujet en or auquel le minimum syndical de cinéma est offert. Boyle ne vit pas le vide; il le broie.  ” — REDACTED 26 août 2013
    Commenter
  • youliseas
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Coincés dans la roche, Boyle en tire un vitalisme euphorisant et Franco un magnétisme pur. Sans contrainte pas de liberté, ni de création. ” — youliseas 16 mars 2016
    4 commentaires
    • youliseas
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Merci. J'avais été un peu déçu à l'époque de la sortie mais c'était sans doute lié à l'attente, parce que même sans le revoir j'ai beaucoup repensé à ce film et il a fini par monter dans mon estime.
      16 mars 2016 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @youliseas Je l'ai vu plusieurs fois pour le réévaluer et chaque fois je suis soufflé par tant de trouvailles visuelles et esthétiques, cette remarquable maîtrise du rythme et du suspense, cette sortie régulière du réel pour mieux traiter l'angoisse par les rêves et les fantasmes d'Aaron et surtout cette prestation spectaculaire de Franco. Un vrai coup de cœur.
      16 mars 2016 Voir la discussion...
    • youliseas
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Je te retourne le compliment ! :)
      17 mars 2016 Voir la discussion...
  • ProfilSupprime
    (à propos de 127 heures)
    127 heures “ Excitation, vitesse, puis chute dans les divagations de la détresse: un drame plein d'intensité et de style autour d'un aventurier immobile. ” — ProfilSupprime 6 juillet 2016
    4 commentaires
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Merci ! ;)
      17 août 2017 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @Thibault_F Un film clairement sous-estimé à mes yeux. L'un des meilleurs Boyle, pour peu que l'on adhère à son style "clipesque" et nerveux.
      6 juillet 2016 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré D'autant que le sujet est quand même super casse-gueule. Beaucoup auraient usé de flashbacks pour faire du pathos à gogo. Là, l'ensemble est plutôt léger et aérien par rapport au problème du gars quoi. Boyle traduit l'intensité de l'histoire par son style et sa patte visuelle plutôt que par le pathos ou la niaiserie un peu larmoyante :=
      17 août 2017 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Malgré un sujet limité, Boyle parvient grâce à une mise en scène astucieuse à rendre le séjour d'Aron sous son rocher captivant et émouvant. ” — jenanaipa 2 novembre 2014
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Comment filmer un homme coincé sous un rocher pendant 5 jours ? Boyle en fait des tonnes dans le découpage mais n'écrase jamais son sujet... ” — Fildevo 8 juin 2018
    3 commentaires
    • lekid
      commentaire modéré Quelle belle chute ;)
      8 juin 2018 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré J'adore ce découpage ultra nerveux ici ; ça donne un sentiment de dynamisme pour contrebalancer l'immobilisme d'Aaron, ça permet de jouer sur les paradoxes de la société de consommation (l’enchaînement de marques façon fausses pubs comme autant d'insistance sur l'essentiel : la nature. Mais aussi les fantasmes d'Aaron qui se déshydrate.) et ça rappelle sans cesse l'urgence de la situation. Bref, j'adore ce film :-)
      13 juin 2018 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @WeOwnTheNight je ne suis pas aussi enthousiaste que toi mais ce qu'on reproche parfois à Boyle, ce côté clipesque, un peu tape à l'oeil, fonctionne ici parfaitement comme tu le dis "pour contrebalancer l'immobilisme d'Aaron" et donner le rythme indispensable à cette histoire
      13 juin 2018 Voir la discussion...
  • Louan
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Surpris par la difficulté de la survie, Aron essaie de rester en dehors du secours ce qui enveloppe le métrage dans une incohérence folle. ” — Louan 30 mai 2017
    12 commentaires
    • Louan
      commentaire modéré @SixthBlood Dans le film, il a un téléphone.
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • SixthBlood
      commentaire modéré Mais n'essaye de pas de chercher de l'incohérence là dedans. Le mec connaissait quasiment personne, et son téléphone était hors-ligne. On est en 2003, essaye de trouver du réseau dans le Grand Canyon à cet époque : impossible. 2/5, c'est pas un peu abusé, tu trouve ? ;)
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré @SixthBlood Essayons d'abord de savoir si Louan met cette note sur ce seul argument avant de monter au créneau, il n'a peut-être pas apprécié le film pour d'autres raisons, c'est son droit.
      1 juin 2017 Voir la discussion...
  • Marion_L
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Comme un examen gynécologique qui tourne mal, le bras reste coincé et l'attente se fait très longue... ” — Marion_L 27 juin 2016
    2 commentaires
  • TheJackRanger
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Filmant son personnage de près, Boyle nous confine également dans les canyons américains, lieux de peur, de regrets mais aussi de courage. ” — TheJackRanger 12 septembre 2016
    1 commentaire
  • vclmt
    (à propos de 127 heures)
    Sa note :
    127 heures “ Boyle, inventif arrive à nous surprendre à chaque plan.Les vues subjectives font de nous des objets,on en est pas moins submergé d’émotions. ” — vclmt 22 décembre 2013
    Commenter

Casting de 127 heures

Infos sur 127 heures

Réalisé par Danny Boyle
Écrit par Danny Boyle et Simon Beaufoy


États-Unis, Grande-Bretagne - 1h34 - Drame, Thriller
Titre original : 127 Hours
Sortie le 23 février 2011

Synopsis

Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région.Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…Il parle à son ex petite amie, sa famille, et se demande si les deux filles qu’il a rencontrées dans le canyon juste avant son accident seront les dernières.Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence...

Films similaires à 127 heures

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -