Satisfaction communauté 66%
Glass Bande-annonce

Glass

(2019)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 66%
  • 553 notes
  • 111 veulent le voir

Micro-critique star (zephsk) :
zephsk
(à propos de Glass)
Sa note :
Glass “ Heureux les fêlés, ils laissent entrer la lumière ” — zephsk 7 janvier 2019
15 commentaires
  • typhonpurple
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ A True Marvel ” — typhonpurple 18 janvier 2019
    50 commentaires
    • typhonpurple
      commentaire modéré @Zeyken Tu nous diras si cette hypothèse te semble tenir! :)
      14 février 2019 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré Eh beh j'ai mieux apprécié déjà. Toutes les petites gênes que j'avais rencontré ne m'ont pas embêté ici (sauf les plans dans les scènes de combat avec la caméra portée sur Bruce... c'est absolument ignoble...). Que je revois le film ou pas, cette idée tient, y a pas de soucis ^^
      14 février 2019 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré @Zeyken Ah, tu m'en vois heureux! Les rangs des fan de Glass s'agrandissent haha
      14 février 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Heureux les fêlés, ils laissent entrer la lumière ” — zephsk 7 janvier 2019
    15 commentaires
  • Polo42
    (à propos de Glass)
    Glass “ Grand film (Shya)malade comme j'aime à les défendre avec une passion non dissimulée. D'ors et déjà le (seul) blockbuster fascinant de 2019 ? ” — Polo42 18 janvier 2019
    20 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré C'est un film qui vient des tripes de son auteur. C'est rare aujourd'hui. C'est déstabilisant. C'est du cinéma :)
      23 janvier 2019 Voir la discussion...
    • youliseas
      commentaire modéré "Blockbuster", really??
      4 février 2019 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @youliseas Je l'ai revu hier soir et en effet le terme blockbuster est pas forcément le bon...
      11 février 2019 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Fêlures des êtres d’exception, broyés ou écrasés par la lumière et sa folie. Entre croyance et doutes identitaires, fatum des superhéros. ” — cath44 21 janvier 2019
    5 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @louetdad je te remercie .
      29 janvier 2019 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Et, en effet, devant les super-héros, on veut y croire !
      2 février 2019 Voir la discussion...
    • rkoster
      commentaire modéré @cath44 La symbolique des superheros n'est-elle pas mise à mal par leur industrialisation à outrance? Le tragique de cette industrie est qu'elle ne sait justement plus renouveler ses idéaux, leur insuffler de la substance. Et que devient une Société qui cesse de croire?
      3 avril 2019 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Le doute est de la foi meurtrie pour la bête tiraillée et le héros fabriqués par le démiurge nihiliste. Déconstruction d'icônes éternelles. ” — Joe_Shelby 23 janvier 2019
    10 commentaires
    • orloff
      commentaire modéré Balise anti spoil ? Me souviens plus
      5 février 2019 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @orloff salut l'ami DSL de te répondre que maintenant. Alors bien leaule et toi ? Pour répondre à ta question, j'entends tes arguments mais sur le fond comme sur la forme Shyamalan vient de boucler la boucle. Quand il a réalisé Incassable le genre du film comics super héros n'était pas à la mode au cinéma. Son approche était pertinente, aujourd'hui que nous sommes gavés de films de super héros dont les trames narratives se ressemblent toutes il pose la question de la pertinence de l'engouement démesuré de ce genre. Et contrairement à ce que tu sembles penser, ce n'est pas à travers notre doute sur la capacité des protagonistes mais plutôt en posant le doute auprès des protagonistes sur leur nature eux-mêmes. Sont ils fous ou réellement doués ? C'est toute la force du propos par le biais de cette société secrète (qu'on retrouve souvent dans les comics d'ailleurs) que d'essayer d'instrumentaliser leur pensée vers du rationnel. Heureusement la Glass ne prend pas et rétablit la vérité dogmatique en tuant nos 3 êtres hors normes que la différenciation existe et qu'elle demeure un mal nécessaire à l'humanité sur l'ouverture des consciences. D'où le passage de flambeau mais qui laisse une fin ouverte car justement nos êtres hors normes ont terminé de jouer leur rôle. Shyamalan conclue sa trilogie brillamment sur un message d'espoir et de résilience en même temps sur l'appréciation de ce genre cinématographique à apprécier sans le galvaniser à outrance.
      8 février 2019 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré @Joe_Shelby Salut. Il est vrai qu'une fin ouverte peut très bien clore une oeuvre. Je ne l'avais pas vu sous cet angle. Peut-être qu'intentionnellement je souhaite une suite :-) c'est un des réal contemporains dont j'apprécie le style & pour qui je prend le risque d'aller en salle. Il ne triche pas, ces effets ne passent pas pour des artifices éculés. Je suis pressé de voir ce qu'il nous réserve. Wishyamalan list !! Leaule
      14 février 2019 Voir la discussion...
  • LeaRhoudin
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ La capacité de croire aux histoires qu'on vous raconte, c'est une force. C'est ça, le vrai super-pouvoir. ” — LeaRhoudin 23 janvier 2019
    14 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré @REDACTED Si il y a bien une chose que tu nous as apprise, c'est le pardon...
      25 janvier 2019 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @REDACTED nous a fait une Lolo o_O
      10 février 2019 Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré Il faut être à l'écoute de REDACTED. ll dit qu'il a une vie de merde. La résurrection c'est pas facile facile tous les jours.
      10 février 2019 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ En interrogeant notre fascination pour le fantastique, Shyamalan met un terme à sa trilogie super-héroïque, de façon noble et intime. ” — TheJackRanger 16 janvier 2019
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ En télescopant médias et réflexions intimes, Shyamalan parvient à briser le quatrième mur. A lui, à nous, vive cet héroïsme à portée de foi. ” — Sanium 20 janvier 2019
    6 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré @Polo42 Quand je dis que je comprends pas comment ce film est reçu... ^^
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @Zeyken Mais c'est un super film ! C'est pas Incassable (sans mauvais jeu de mot haha), mais ça reste tellement rafraîchissant :D

      Et @Sanium bah je ne sais pas, je ne sais plus... Quand je repense à Glass tant dans ses choix esthétiques (j'entends lumières, décors, costumes...), sa narration, la tournure de son propos, l'acting, la musique et tout un tas de petits moments à l'écriture acrobatique (faut oser certains dialogues et certaines situations !) : je me disais que ça rassemblait pas mal de choses à l'opposé de ce que tu chéris habituellement :)
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré @Polo42 Je ne dis pas l'inverse, je l'aime beaucoup ! :')
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
  • dr-jaws
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Shyamalan questionne la foi du récit et ringardise les films de super-héros avec une conclusion aussi épique qu'elle est minimaliste. Class. ” — dr-jaws 16 janvier 2019
    1 commentaire
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Oui ce refus du spectaculaire est depuis quelque temps pour lui tout à fait salvateur.
      2 février 2019 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Mis en doutes, Glass confronte ses vignettes en un cassable comics, de portes défoncées : chassez le surnaturel, il revient en flaque d'eau. ” — blacktide 20 janvier 2019
    Commenter
  • ianov
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ De l'interprétation des mythes, l'Etre et la surpuissance. Car il faut tout oser. Ma curiosité du coup s'aiguise quant aux opus précédents.. ” — ianov 19 janvier 2019
    6 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré Ah bah clairement Incassable en premier lieu. Split étant une suite. C'est simplement dommage que tu en sois informé puisque le twist de Split est justement le fait d'être une suite d'Incassable !
      Mais si tu regardes Split avec en tête le discours et les thématiques d'Incassable le lien apparait comme une évidence. Et pour Glass j'en parle même pas !
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @Polo42 Bon eh ben je te tiens au jus ! Merci ))°...!
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @ianov Je reste alerte :)
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
  • Thumb
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Avec clairvoyance, Shyamalan pointe du doigt le manque d’originalité d'un genre fatigué en s’adjugeant les codes. Que la lumière soit. ” — Thumb 19 janvier 2019
    Commenter
  • sudroxaz
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Du vitrail plus sombre que rose bonbon, où se sertissent les tessons d'enfance mutilée, perce une lumière : super-héros et fiers de l'être ? ” — sudroxaz 19 janvier 2019
    1 commentaire
    • sudroxaz
      commentaire modéré Un "Vol au-dessus d'un nid de coucou" totalement maîtrisé sur le plan de la réal par un Shy en grande forme. Le tout pâtit d'un scénario des moins surprenants qui soient ("Glass" est assurément le film le moins surprenant de Shyamalan, notamment dans ses 90 premières minutes).

      Shyamalan se réattribue donc sans surprise le monde des SH dont il avait été l'initiateur (avec "Incassable"), le seul problème, c'est que "X-Men", "Kick-Ass" ou autres "Incredibles 2" - pour le thème de la société du spectacle - sont arrivés entre temps, et que le propos est donc beaucoup moins novateur. Le film est en quelque sorte un best-of des 2 précédents, avec des thèmes déjà abordés : expliquer l'irrationnel, se révéler au grand monde, parler de ses peines ("car c'est déjà se consoler" comme disait Camus), avoir un confident qui nous comprenne, ... Ayant aimé les deux premiers films et ses acteurs, je ne peux qu'aimer "Glass", mais ce n'est pas un film qui a beaucoup osé contrairement à d'autres beaux films de ce début d'année.
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Une fois les mystères éventés‚ entre névrose et catharsis‚ la poésie d’hier revisitée refuse de se transformer en prose et préserve sa folie ” — georges.b1 17 janvier 2019
    Commenter
  • Zeyken
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Avec une foi toujours intacte, Shy réinvestit ses mythes passés pour les faire perdurer à tout jamais. Les morceaux brisés sont recollés. ” — Zeyken 23 janvier 2019
    3 commentaires
    • sudroxaz
      commentaire modéré @Zeyken Une fois n'est pas coutume, d'accord avec ton ressenti et ta note :)
      23 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré En attendant de revoir le film (un deuxième visionnage s’impose, il y a beaucoup beaucoup d’éléments…), voici ma critique un peu tardive (période exams) sur Glass ! De nombreux points négatifs dans ce film, mais Shy me donne envie de parler de ce qu’il y a de meilleur. J’ai pas mal écrit dessus, mais il reste malgré tout encore beaucoup de choses à dire. Shy est vraiment un cinéaste perturbant et/mais précieux !
      23 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré @sudroxaz Eh bien j’en suis très heureux ! ^^
      23 janvier 2019 Voir la discussion...
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Conclusion sans fissures qui condense les codes dans les failles de l'inspiration, redonnant des couleurs à notre reflet dans la glass. ” — MaxLaMenace_89 16 janvier 2019
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Fou, émouvant, brillant et virtuose, Glass a tellement de niveaux de lecture qu'il donne le vertige. C'est beau la folie, putain ! ” — TrueCine 17 janvier 2019
    Commenter
  • LaKinopitheque
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Dans un monde que d'aucuns veulent monochrome, le prisme de Shy sert de réflecteur. Une couleur pour les révéler toutes : deep purple. ” — LaKinopitheque 2 février 2019
    3 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Déroutant final parvenant à être à la fois une déception et une réussite pour aller là où on ne l'attendait pas. Oeuvre fêlée et nécessaire. ” — Suzanneastic 1 avril 2019
    Commenter
  • Ubik29
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Telles les vignettes d’un comics, l’existence lacérée de super-héros défile, au gré des infortunes, entre folie et fracas de bris de glace. ” — Ubik29 26 janvier 2019
    Commenter
  • Ochazuke
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Des bris de miroirs d'archétypes à la confiance faillie, au monde, la tranchante révélation parsème l’irréparable éclat d’«Action» incarné. ” — Ochazuke 31 janvier 2019
    Commenter
  • Yohanes
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Si ma foi, candide et fragile, vacille parfois, elle trouve entre les mains de Shy un grand refuge. De l'intime, l'infini, et vice-versa. ” — Yohanes 7 avril 2019
    Commenter
  • Orangema
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Dans ce climax, les figures imposées se désarticulent, d'un coup de revers le créateur fait de son funeste requiem un acte de naissance. ” — Orangema 19 janvier 2019
    Commenter
  • Gotrek
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ L'Aube d'un monde nouveau. ” — Gotrek 20 janvier 2019
    2 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré Je pensais pas que tu serais convaincu ! Ça fait plaisir :)
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @Polo42 Je ne le pensais pas non plus, comme quoi tout arrive.
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Naturellement, Glass s'expose à la fragilité : son morne récit se fissure, puis explose à la lumière du cadre, en verre et contre la norme. ” — Airone 13 février 2019
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ A vouloir détruire les mythes, on les alimente, Shyamalan compris. Fracas de l'idéal, qui divague dans l'écorche, l'âme, à la lame animale. ” — CinemAtrium 23 janvier 2019
    Commenter
  • Aymeric
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Sur l'intime questionnement des mythes et de leur impact, Shyamalan manque de subtilité mais se montre suffisamment pertinent pour émouvoir. ” — Aymeric 18 janvier 2019
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Après le velours et le torturé, le clinique. Éludant le spectaculaire coûteux, MNS émascule ses héros et réussit à relativiser ses 3 films. ” — fabs8 16 janvier 2019
    Commenter
  • HyacintheFont
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Shyamalan clôt avec brio cette trilogie inattendue amorcée il y a 19 ans. Un blockbuster intime et prosaïque, d'une rare intelligence. ” — HyacintheFont 26 janvier 2019
    Commenter
  • viking
    (à propos de Glass)
    Sa note :
    Glass “ Réparer ceux qui sont brisés ou, à défaut, les mettre en lumière. Donner à voir. Bouleversant point final, avec un câlin en climax ” — viking 20 janvier 2019
    3 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré C'est très vrai pour le climax. C'est surprenant et audacieux. Et Shyamalan qui laisse en arrière plan tout ce qu'aurait pu être le film, un spectacle "trop" énorme avec une tour colossale à détruire... [Je trouve là matière à une note plus étoffée !]
      9 février 2019 Voir la discussion...
    • viking
      commentaire modéré @LaKinopitheque Oui, la manière de prendre les attentes du spectateur à rebours! D'ailleurs je me demande si ce n'est pas ce qui déçoit certains : ça me rappelle l'accueil tiède d'Incassable, tellement étrange dans sa manière d'appréhender un genre qu'il avait un peu laissé perplexe (moi y compris d'ailleurs, à moitié déçu, à moitié conscient d'avoir vu quelque chose de singulier). Possible que j'écrive dessus, mais il faudrait que je le revoie, je me suis vraiment laissé porter par la mise en scène, moins visiblement virtuose qu'à l'accoutumée, sans trop pouvoir la décortiquer (et c'est souvent très très bon signe)
      9 février 2019 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré voilà pour le commentaire plus étoffé http://www.kinopitheque.net/glass/#comment-418592 merci à toi
      10 février 2019 Voir la discussion...

Casting de Glass

Infos sur Glass

Réalisé par M. Night Shyamalan
Écrit par M. Night Shyamalan


États-Unis - 2h09 - Drame, Science-Fiction, Thriller
Sortie le 16 janvier 2019

Synopsis

Se déroulant après Split, Glass suit David Dunn à la poursuite de La Bête, la personnalité surhumaine de Crumb, tandis qu'Elijah Price sort de l'ombre et semble détenir des informations capitales au sujet des deux hommes.

Films similaires à Glass

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -