Hachikō monogatari
(1987)
un film de
Hachikō monogatari

Hachikō monogatari

(1987)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • -
  • 5 notes
  • 9 veulent le voir

Micro-critique star (Tignette) :
Tignette
(à propos de Hachikō monogatari)
Sa note :
Hachikō monogatari “ Sortez les mouchoirs. ” — Tignette 1 juillet 2015
Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Hachikō monogatari)
    Sa note :
    Hachikō monogatari “ Il est biologiquement impossible de ne pas sombrer sentimentalement devant Hachikō, statue vivante de la fidélité animale. J'ai fondu ... ” — Torrebenn 11 avril 2018
    10 commentaires
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Limdebois J'ai été tellement agréablement surpris par ce flm. Certes, c'est un mélo', mais bon ... c'est une histoire vraie, donc ça le rend encore + puissant !
      La forme est un peu occidentalisée, dans l'esthétique, mais l'ensemble reste éminemment japonais, notamment dans la belle peinture faite des quartiers périphériques de Tokyo (Shibuya Crossing dans les années 50 ressemblait encore à ça : https://netmobius.fr...StationHistory-2.jpg ... presque la campagne !) et de leur vie quotidienne avec le rythme des saisons.
      Une superbe surprise pour moi en tout cas !
      11 avril 2018 Voir la discussion...
    • Limdebois
      commentaire modéré C'est une des rares fois où le fait de savoir que c'est une vraie histoire peut effectivement rajouter au plaisir du visionnage, voire à une certaine sidération ou incrédulité. Sans doute surtout parce que le traitement de l'affaire est discret et digne (dans mon souvenir). La simplicité, éviter les pièges du pathos, du ton sur ton, ça pardonne rarement pour ce genre de sujets (je doute que le remake y parvienne, même si Richard gère). Quand on fait un film de cabot, on prend toujours le risque de trop en faire... On pourrait dire du coup que les Japonais ne sont pas chaleureux, par exemple, mais justement, il y a dans un tel traitement, une distance respectueuse, une beauté qui est autre chose qu'un simple appel des sentiments les plus mièvres. Pour ce qui est des lieux, de mémoire, ça pourrait presque passer également pour ma banlieue parisienne d'origine. Le passage à pied d'une gare bondée "provinciale" à une maison avec jardin tranquille. C'est des transitions qu'on peut rarement faire à pied et c'est vrai que c'est follement cinématographique (d'ailleurs on voit ça très très très souvent dans les mangas). Mais tu as senti l'aspect presque ovni du film dans sa conception... esthétique ? tu dis presque à l'occidentale, mais c'est justement ça les années 80-90 dont on parlait, c'est assez troublant (avant de passer à Kitano et à Love Explosure dans lesquels le Japon est passé à l'ouest de l'Ouest... plus royalistes que les rois, plus technologiques, plus pressés par le temps, plus violents, plus immatures, plus pornographes...)
      12 avril 2018 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Limdebois C'est vrai qu'en général les histoires vraies sont trop enluminées alors qu'elles n'en ont même pas besoin, ce qui a pour effet de les rendre paradoxalement irréalistes et cucul ...
      Ici, je connaissais assez bien le drame d'Hachikō ce qui a rendu ce film plus puissant. Davantage que son néanmoins bon remake avec Richard Gere.
      Il n'y a pas de ces excès, voire parfois de l'anthropomorphisme. Le chien reste un chien. Même très dégourdi, performant et sentimental.
      Je confirme que le traitement des années 80-90 a radicalement évolué, pas encore totalement changé, mais c'est en cours. Les cadrages, les mouvements et même le jeu ont ce quelque chose de différent qui rend ce film moins dépaysant, si l'on excepte le décor, la langue, les comportements ...
      12 avril 2018 Voir la discussion...
  • Tignette
    (à propos de Hachikō monogatari)
    Sa note :
    Hachikō monogatari “ Sortez les mouchoirs. ” — Tignette 1 juillet 2015
    Commenter

Casting de Hachikō monogatari

Infos sur Hachikō monogatari

Réalisé par Seijirō Kōyama

Japon - 1h47
Titre original : Hachikō monogatori

Synopsis

Un professeur trouve un chien abandonné et le recueille. Sa vie s'en trouve transformée car un lien inaltérable l'unit à présent à ce chien.

Films similaires à Hachikō monogatari

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -