Hurlements en faveur de Sade
(1952)
un film de
Satisfaction communauté 31%
Hurlements en faveur de Sade

Hurlements en faveur de Sade

(1952)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 31%
  • 10 notes
  • 3 veulent le voir

Micro-critique star (Airone) :
Airone
Sa note :
Hurlements en faveur de Sade “ Détournant jusque son public, Debord singe Malevitch pour ne garder du cinéma que sa substance. Mais la table est rase de toute situation. ” — Airone 4 juillet 2017
3 commentaires
  • Airone
    Sa note :
    Hurlements en faveur de Sade “ Détournant jusque son public, Debord singe Malevitch pour ne garder du cinéma que sa substance. Mais la table est rase de toute situation. ” — Airone 4 juillet 2017
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Je n'ai pas tout vu de G Debord alors que j'ai le coffret) La Société du spectacle ,In girum imus nocte et consumimur igni furent des expériences de ma jeunesse....
      4 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré @cath44 Celui-ci, en termes d'histoire de l'art et confronté aux expériences lettristes, a un intérêt certain. Il y a ce côté "Écran blanc sur fond blanc" qui me plaît, mais ça devient rapidement une vanne interminable et quasi nihiliste...
      5 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré (Pour le reste, je les ai évidemment vus. Sans aduler son cinéma, j'en retiens quelques trucs, même s'il est bien meilleur en théoricien littéraire.)
      5 juillet 2017 Voir la discussion...
  • jared333
    Sa note :
    Hurlements en faveur de Sade “ Je suis trop rebelle, je fais un film sans images avec des bruits agaçants!Je vais faire tomber le capitalisme et la société du spectacle!!! ” — jared333 16 février 2020
    5 commentaires
    • jared333
      commentaire modéré @Vilaboa Il l'est ou dans son autre film sur la societe du spectacle; le film es dispo sur youtube si t'a le courage ; pour moi c'es au niveau des mec qui font des truc absurde sous pretexte d'art contemporain et sa m'agace
      17 février 2020 Voir la discussion...
    • Vilaboa
      commentaire modéré @jared333 Bien d'accord ! Mais là encore (sans l'avoir vu) je pourrais imaginer que Debord, dans cet autre film dont tu parles, critique le côté vide de l'art contemporain, en tant que manipulation du public ?
      17 février 2020 Voir la discussion...
    • jared333
      commentaire modéré @Vilaboa Rien n'affirme ni confirme cela dans cette oeuvre
      17 février 2020 Voir la discussion...
  • youliseas
    Sa note :
    Hurlements en faveur de Sade “ Poétique, sociologique, philosophique, et surtout éminemment cinématographique: un chef-d’œuvre moderne & intemporel à voir de toute urgence ” — youliseas 1 avril 2017
    4 commentaires
    • youliseas
      commentaire modéré @Airone La réponse est dans la date de publication ^^
      4 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré @youliseas haha ♥ En vérité, c'est le fait que tu fasses partie des rares à avoir aimé la fiche de Debord sur le site qui m'a fait douter !
      5 juillet 2017 Voir la discussion...
    • youliseas
      commentaire modéré @Airone Oui en vrai je ne savais pas du tout comment noter le film, mais ma "vraie" note serait certainement très basse. Mais bon, j'ai voulu malgré tout faire honneur à ce troll qu'était Debord ! (même si c'est loin d'être son plus pertinent)
      5 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Taciturne
    Sa note :
    Hurlements en faveur de Sade “ Jamais la subversion n'aura été aussi vaine et inutile. Détruire les conventions certes, mais ne rien proposer par la suite, non merci. ” — Taciturne 26 août 2013
    Commenter
  • Frenchblues
    Sa note :
    Hurlements en faveur de Sade “ "Il n’y a pas de film." [◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙◙] ” — Frenchblues 12 avril 2014
    Commenter
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -