Satisfaction communauté 70%
Joker Bande-annonce

Joker

(2019)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 70%
  • 830 notes
  • 124 veulent le voir

Micro-critique star (Thumb) :
Thumb
(à propos de Joker)
Sa note :
Joker “ Froidement abandonné par la société, oppressant one-man-show d'un Joaquin Phoenix habité. D'un sourire irrité, bienheureux sont les fêlés. ” — Thumb 4 octobre 2019
20 commentaires
  • zephsk
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Le succès de cette insulte au cinéma, à l'intelligence et à la beauté, à l'humour et au monde me donne des envies de suicide. ” — zephsk 9 octobre 2019
    142 commentaires
    • rere15
      commentaire modéré Bravo, Zephsk! Votre MC a eu autant de "succès" que le film. Allez! On parie sur combien de commentaires avant le Père Noël et les messages de Bonne Année? Je me demande si le plus malin des Jokers, ce n'est pas vous.
      hier à 10:46 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @rere15 Je dois avouer que c'est un exercice que j'affectionne très particulièrement
      hier à 11:34 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @rere15 il y a les trolls et il y a la mouche du coche.
      hier à 11:35 Voir la discussion...
  • Thumb
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Froidement abandonné par la société, oppressant one-man-show d'un Joaquin Phoenix habité. D'un sourire irrité, bienheureux sont les fêlés. ” — Thumb 4 octobre 2019
    20 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré @DonVito Enfin révolutionnaire en copiant mal un autre film (Taxi Driver), c'est un peu exagéré quand même... Ensuite Phoenix n'est pas mauvais, il ne peut pas être faux, mais il n'a rien à jouer, rien à dire... Oui il a à rire, mais c'est tout. Je pense que c'est aussi une histoire de vide dans la mise en scène, tout est du vent, Philpps ne sait ni être adroit avec son sujet, ni manier sa technique... Au final, le film n'a rien de plus qu'un À la recherche du bonheur sans le jeu de Will Smith et le bonus émotion, mais là, comme il n'y a pas écrit Joker, on n'en faut pas tout un plat... Parce que tout est basé sur la capitalisation du succès du personnage qui n'est pourtant pas le joker, je veux dire, je veux bien que l'on revoie l'identité du personnage à travers une relecture, mais là on est à côté... Donc se référer au comics montre bien la superficialité de l'engouement construit autour du film...
      5 novembre 2019 Voir la discussion...
    • Nadee_BKK
      commentaire modéré Joker ouvre une nouvelle perspective dans les fims de super-héros, on on avait l'habitude de ne rien questioner et suivre le conservatisme des bons redresseurs de torts ! Nul n'est félés par ce qu'il est fragile, c'est justement cette fragilité qui crée la force et l'empathie, à coté Batman passe pour un gros con !
      30 novembre 2019 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @Nadee_BKK
      1) Joker de Todd Phillips n'est pas un film de super-héros
      2) Les films de "super-héros" qui interrogent le mythe des redresseurs de torts, il y en a un paquet.
      30 novembre 2019 Voir la discussion...
  • Fildevo
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Des rires à la folie, de la révolte au chaos... V pour Valse des pantins, J pour Joker. De Jack à Joaquin : Vol au-dessus d'un nid de clowns ” — Fildevo 5 octobre 2019
    8 commentaires
    • Fildevo
      commentaire modéré @cinephile54 moi aussi je préfère mille fois les films tout en suggestions, beaucoup plus subtils que ceux qui montrent et démontrent tout en prenant le spectateur par la main pour lui indiquer quand avoir peur, quand s'émouvoir, etc (ce que peut faire Le Joker parfois, je te l'accorde), mais je ne suis pas sûr qu'opposer vieux film et films actuels soit très pertinent. D'abord parce que le temps a fait son office, seuls restent et nous parviennent les meilleurs films de ces époques (alors qu'actuellement le tri est encore à faire), les mauvais ont été oubliés. Et qu'ensuite, on peut trouver ces dernières années, du côté des thrillers ou films noirs, un certain nombre de films qui correspondent à tes critères (au hasard et en vrac, les films de James Gray, de Lanthimos, Zviaguintsev, Petit paysan, A touch of sin, Burning (film coréen), Enemy, ...)
      22 octobre 2019 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @Fildevo merci à toi ! je note, "Petit paysan" vu, J'aime le suspens (le maestro) etc mais déteste l'hémoglobine, même dans des films, hors de ces contextes, Comme tu le dis si bien, comparer ne sert pas bcp, époques révolues, mais qd même, les jeunes cinéphiles apprécient tous ces films, dits, "anciens"...encore une fois tout cela est très subjectif ...
      22 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @cinephile54 c'est sûr quand je vois tous les excellents vieux films que je n'ai encore jamais vus (notamment des films noirs des années 40 ou 50), c'est vertigineux
      22 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Foxysmoky
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Une proposition de cinéma dialectique très intense dont la mise en scène follement prodigieuse provoque une satisfaction immense. Smile ! ” — Foxysmoky 14 octobre 2019
    33 commentaires
    • cacacoeur
      commentaire modéré Où est la mise en scène prodigieuse ? Pour nous montrer que le Joker a imaginé sa petite amie, on montre cette femme ne pas le reconnaître, puis on remontre des scènes d’eux deux ensemble, puis on nous remontre ces mêmes scènes de lui seul.
      18 octobre 2019 Voir la discussion...
    • cacacoeur
      commentaire modéré C’est d’une banalité digne d’un téléfilm..
      18 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Lolrien
      commentaire modéré @cacacoeur Ah mais tellement d'accord la scène du flashback pour montrer que leur relation n'en était pas une, en plus d'être très basique, était la scène à ne pas mettre dans le film. Dès qu'on entend la fille dire "Qui es-tu ? Arthur du dernier appartement ?...", bon on n'est pas con, on comprend qu'elle ne le connaît peu voire pas. Et en plus, ne pas mettre la scène aurait été intéressante pour continuer de développer le doute planant sur tout le film, on a le droit à un développement important sur ses vraies parents..., laisser un doute sur la relation réelle ou imaginaire avec cette fille aurait été un choix très intelligent, je pense, mais bref. Sinon, pour parler de belle mise en scène, il y a 2 moments très évoquant je trouve. Le premier, c'est la manière dont il filme Arthur et les escaliers. Au début du film on voit toujours Arthur assez recroquevillé sur lui même en train de monter les escaliers comme pour montrer le poids de la société sur lui, le fait qu'il soit faible et fragile. En revanche, vers les 2/3 du film on ne le voit plus monter les escaliers mais les descendre, en dansant parfois même, il a complètement évolué, il a accepté qui il est, il incarne le chaos et la liberté. Puis pour rejoindre cette idée d'acceptation, on a la scène symboliquement forte lorsque Arthur jette son masque de clown, il ne se cache plus derrière un masque, il est le Joker. Parallèle au discours de Wayne en début de film lorsqu'il évoquait le meurtre de ses 3 employés par un homme masqué, qu'il qualifiait de lâche.
      30 octobre 2019 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Suspendus aux ficelles d'un système maussade, les pantins passent des larmes au rire, éveillés par l'injustice. Souriez, vous êtes filmés ! ” — TheJackRanger 4 octobre 2019
    8 commentaires
  • cath44
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Ancrée dans la douleur et les mirages de la solitude éclate la discordance du rire. Gotham s’embrase et Phoenix valse dans la nef des fous. ” — cath44 14 octobre 2019
    7 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Anna_K J'étais persuadée avoir vu ton commentaire et m'apprêtais à y répondre aujourd'hui. Mais il a disparu.
      Il me semble que tu interrogeais la part de réalité dans ce qui arrivait au Joker (notamment le meurtre de sa mère ?) Je reste avec les mêmes questions plus globales, à savoir qu’il y a un moment où tout bascule pour le personnage et les fantasmes d’Arthur Fleck et la réalité se mélangent…Alors tout le film n’est-il pas à interpréter comme un délire paranoïde schizophrénique produit par le Joker en quête de sa filiation. On ne peut que mettre en doute tout ce que l’on voit durant le film (n’est ce pas au final que le contenu d’un délire et un éclatement de sa psyché? )
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @cath44 Je doute tellement que j'ai effacé ma question :( C'est très classe de ta part de me répondre malgré tout. Merciiii !
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @cath44 Ton commentaire est très pertinent, mais il s'agit tout de même d'un film (!) ; le réalisateur ne peut se jouer complètement de nous, et doit bien vouloir montrer quelque chose, fût-ce avec maladresse. . Il semble tout de même avéré qu'il a tué trois golden boys et le dernier en lui tirant dans le dos, ensuite, on peut se demander s'il a vraiment été invité à l'émission / l'histoire avec les ciseaux semble aussi plausible avec "la réalité" .... Je regrette vraiment maintenant d'être allée voir le film toute seule :-)
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Même si je sens que j'ai été pris pour un débile, une certaine émotion pointe dans les moments tragiques. ” — Cladthom 13 octobre 2019
    23 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré @Cladthom non je suis très cool avec ma bière. Je vous juge avec mon petit sourire habituel
      15 octobre 2019 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @arnaudelap Oui on est d'accord que la scène avec le nain est lourdement symbolique (comme le reste) mais au moins elle m'a fait sourire
      15 octobre 2019 Voir la discussion...
    • korogu
      commentaire modéré @cladthom merci d'apporter un peu de mesure sur ce film ! ça me semble pas brillant, très mal foutu lorsqu'il y a une volonté de monter tension, l'ambition politique souffre du manque de talent voire d'une certaine bêtise mais Joaquin est parfois bien mis en valeur. Et la blague du nain est vraiment pas mal. J'ai l'impression d'avoir oublié l'essentiel du film en moins de 12h en revanche
      17 octobre 2019 Voir la discussion...
  • ApplesOfRyuk
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Abîmé par la vie et victime d’une société mortifère, Phoenix, magistral, renaît de ses cendres : Le rire est une arme meurtrière. ” — ApplesOfRyuk 5 octobre 2019
    3 commentaires
  • Zeyken
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Monstre de Frankenstein désincarné mais bien conçu, Joker est un film dans l'ère du temps qui, paradoxalement, ne capte rien de son temps. ” — Zeyken 9 octobre 2019
    12 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Nos Temps Modernes ont un nouveau clown: dans un miroir populiste, JOKER figure une faillite morale et crispe son rire en une valse macabre. ” — blacktide 9 octobre 2019
    7 commentaires
    • Bobbymoore
      commentaire modéré @blacktide Qu'est-ce que le populisme ici?
      7 novembre 2019 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @Bobbymoore Ici, le film tend à une critique du système et de ses représentants, s'adressant ainsi à des classes (majoritairement) populaires dans un contexte politique tendu. Le manque de subtilité de son discours (ou disons le traitement trop léger de son fond politique) conduit ainsi à une certaine forme de populisme, sans l’ambiguïté ou la subtilité nécessaire pour avoir une véritable prise de recul sur son sujet. C'est bourrin donc (même si c'est bien camouflé derrière la mise en scène et les inspirations),et tend à rassembler les gens en leur faisant croire qu'ils sont eux-mêmes tous des marginaux pouvant s'identifier à ce cri de rage (et c'est plutôt efficace). En utilisant le terme de populisme, ce n'est pas péjoratif, loin de là, mais cela tend tout de même à pointer du doigt certaines facilités du film. Une oeuvre qui sort donc au bon moment, un "bon" film mais certainement pas le chef d'oeuvre acclamé partout (juste un meilleur film de "super-héros" face aux normes installées par les sociétés "corporate" et les produits Marvel et DC).
      7 novembre 2019 Voir la discussion...
    • Bobbymoore
      commentaire modéré @blacktide D'accord :). Le terme populis "-me" ou "-te" est galvaudé aujourd'hui, notamment à cause des médias. S'il renvoie au peuple, alors je suis populiste ; s'il renvoie à une forme de démagogie envers des "masses" ou une propagande affichée dans le discours, alors tous les hommes politiques le sont, depuis longtemps. Je ne sais même pas si le Joker = Trump comme j'ai pu le lire ailleurs, tant les méfaits des "démocrates" et "modérés" du néolibéralisme (ex: coupes budgétaires service public dans le film) peuvent créer des révoltes / révolutions et donc des avatars du Joker (cf Chili). Je te rejoins donc totalement sur le politique. C'est un film politique. Parfois bien foutu avec des plans qui resteront et des idées (inspirées ou non). Je maudis tous les Marvel ou presque, donc je plussoie allègrement ;)
      7 novembre 2019 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Valse de pantins apathiques, Gotham city s'embrase dans l'antre de la folie du magistral Phoenix, Joker du carnaval de folles désillusions. ” — Joe_Shelby 5 octobre 2019
    Commenter
  • flobovizaj
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Joaquin Phoenix est au top, NYC (pardon, Gotham) est filmée avec goût. S'il n'eût été un film du DCU, c'eût pu être un grand film. Dommage? ” — flobovizaj 5 octobre 2019
    22 commentaires
    • flobovizaj
      commentaire modéré Je comprends, elle était volontairement 'provocatrice'. Et à relire mon commentaire précédent, il peut paraître très gentil ou très sec, c'était la première option! Toujours difficile de percevoir l'ironie ou le premier degré à l'écrit...
      9 octobre 2019 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @flobovizaj T'en fais pas !
      9 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Roi_Loth
      commentaire modéré Oui, beau boulot de tournage, pas d'effets bidons, rien que qui réalisme déprimant !
      10 octobre 2019 Voir la discussion...
  • bixentevolet
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Au-delà du personnage et de l'époque qu'il représente, jamais un cinéaste n'a filmé Gotham aussi sombre et désespéré. A big smile. ” — bixentevolet 4 octobre 2019
    4 commentaires
    • bixentevolet
      commentaire modéré @tarteman Pour moi, le film a réussi à capter l'ère du temps. Je le trouve surcôté, mais étant fan de batman et de son univers, je n'ai pu qu'apprécier la reconstitution. Je comprends la colère autour du film, mais j'ai beaucoup aimé l'expérience que l’œuvre m'a procurée... Après, on en fait du bruit inutilement à mon humble goût... J'en ai fait une critique si ça t'intéresse. Je pense encore ce que je dis, même si je n'aborde pas vraiment certains problèmes majeurs du film... https://www.youtube.com/watch?v=HNqi-FSEAzg&
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
    • bixentevolet
      commentaire modéré @tarteman Et pour Taxi Driver j'y vois plus un passage de flambeau entre l'ancien système hollywoodien avec de niro et le nouveau avec Phoenix... C'est un hommage à la filmo de scorsese et le transformisme du corps de de Niro
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré Mouais... Je suis fan de Batman et j'y vois tout sauf Batman. Ce n'est pas un problème, mais déjà on be peut pas se rattacher à ça. Ensuite, capter l'ère du temps est si simple de cette manière, qu'il n'y pas grande bravoure à cela et qui plus est, c'est très maladroit. Ensuite, prenons le films en tant qu'oeuvre, alors il n'est rien qu'un objet plat, lisse et calibré qui n'est pas de l'Art intense mais de l'Art commercial et endommagé par sa construction prétentieuse et impertinente. Je trouve le film vide et sans forme... Mais voilà, je n'arrive pas à comprendre ces avis dithyrambiques...
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
  • NTosic
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Un drame surestimé qui saura peut-être orienter les majors vers la sortie des studios pour ancrer les futurs héros dans le réel. Sang neuf ? ” — NTosic 31 octobre 2019
    6 commentaires
    • NTosic
      commentaire modéré @Vilaboa Dans "l'état d'esprit contemporain", il y a une hostilité envers les élites économiques, culturelles et surtout médiatiques. Je ne crois pas que Todd Philipps véhicule ce genre de pensées mais il essaie de capter (maladroitement ou non, c'est à chacun d'en juger par rapport à des critères purement cinématographiques) cet esprit. Et une partie du public répond présent donc. Du coup on peut aussi se demander si l'anti-élitisme dans la fiction pourrait devenir marketing ou une sorte de facilité... A voir.
      12 novembre 2019 Voir la discussion...
    • cinephiloxav
      commentaire modéré @NTosic A force d'interrogations, vous décrivez exactement pourquoi j'ai détesté ce film: le propos politique ( assumé et/ou marketing) annihile chez moi toute envie de jugements "purement cinématographiques". Tout est politique, ma bonne Dame...(P.s : loin de moi l'envie de relancer la polémique sur ce film, qui s'étend déjà à longueur de pages partout.)
      il y a 8 jours Voir la discussion...
    • NTosic
      commentaire modéré @cinephiloxav oui. En soi qu'un drame intimiste ait un sous-texte politique peut ne pas me déranger. Mais là c'est un peu facile voir opportuniste. Du coup je comprends qu'on puisse sortir du film. Pour les jugements purement cinématographiques je trouvais ça parfois too much niveau "c sombre". Mais j'ai apprécié les scènes tournées en extérieur.
      il y a 8 jours Voir la discussion...
  • CYHSY
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ :( ” — CYHSY 10 octobre 2019
    4 commentaires
  • goodfeles
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ La valse de Joaquin sur le fil tendu de la folie le fait renaître lentement tel le Phoenix des cendres d'une ultime cigarette. Very Sad Trip ” — goodfeles 5 octobre 2019
    Commenter
  • sudroxaz
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Jokerie et jacquerie charlotesque, charivari et hystérie amadeusienne. Le talisman du rire, ce propre de l'homme, dans la crasse du monde. ” — sudroxaz 13 octobre 2019
    5 commentaires
  • Sanium
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ C'est bon maintenant, la blague a assez duré. Rendez l'argent, les trophées et, surtout, l'intelligence des spectateurs. Please. ” — Sanium 13 octobre 2019
    5 commentaires
  • Airone
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ L'incapacité de l'industrie culturelle à représenter un désordre autre que nihiliste apparaît ici comme une sorte de suicide esthétique. ” — Airone 19 octobre 2019
    6 commentaires
    • Airone
      commentaire modéré @Polo42 Haha, j'aurais plutôt dit dialectique
      22 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré @ANOZER @TovarishPior Mais merci, j'avoue que les lectures politiques du film me laissent plus que perplexe : il n'y a là qu'une bouillie très inconsistante qui est au mieux confuse et au pire hésitante, entre le nihilisme et le rappel à l'ordre.
      22 octobre 2019 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @Airone Comment ça un suicide esthétique (je ne suis pas du tout fan du film) ?
      28 octobre 2019 Voir la discussion...
  • djobaka
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Un bijou d'écriture grimé d'une interprétation grandiose qui élève Phoenix dans les cimes du cinéma, aux côtés des plus grands. Sans rire… ” — djobaka 9 octobre 2019
    Commenter
  • rom50
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Crescendo, la folie latente d’une âme, en mal de reconnaissance, implose. La mise en scène imprime le rythme d’une tragédie en quatre actes ” — rom50 5 octobre 2019
    Commenter
  • Yohanes
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Un sourire jeté à ceux qui nous ont offensés, pour que danse le monde jusqu'au chaos. Après la chute, inéluctable, la naissance aux forceps. ” — Yohanes 12 novembre 2019
    1 commentaire
  • Thomas_
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Drame terriblement moderne, digne héritage du meilleur de Scorsese avec un Joaquin Phoenix MAGISTRAL, totalement habité par son rôle de fou. ” — Thomas_ 27 septembre 2019
    1 commentaire
  • Theus
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Quelle importance... du moment que je garde le sourire sur les lèvres ” — Theus 9 octobre 2019
    1 commentaire
  • ReznikAlabama
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Le Prince noir de Gotham vous présente notre société brutale. Le plus sombre des mondes, où le seul rempart devient un grand rire désespéré. ” — ReznikAlabama 3 octobre 2019
    Commenter
  • lekid
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Mascarade du bonheur, son visage leurre la vie et trompe la mort. Sur quelques pas d'une danse macabre naîtra la renommée issue du chaos. ” — lekid 21 octobre 2019
    Commenter
  • LuckyBurton
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Joaquin Phoenix admirable et magnifiquement fou, Joker est plus qu'une adaptation de comics, c'est une vraie oeuvre filmique et politique ” — LuckyBurton 4 octobre 2019
    7 commentaires
    • J-L.L
      commentaire modéré @Anoubaki Je ne connais Américain Nightmare (et n'en ai aucune envie) mais il me semble difficile de dire qu'un môme de 12 ans est à même d'être confronté à un film comme Joker, qui ne me semble pas vraiment être un Marvel comme les autres... C'est juste mon avis et le constat fait en sortie de séance en regardant les enfants avec les accompagnants. Vous avez aussi le droit de poser votre propre "critique" si vous estimez que les 5***** méritent ici d'être bravement suspendues....
      25 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Anoubaki
      commentaire modéré @J-L.L c'est vrai que le film n'est pas du tout adapté à un enfant de 12 ans. Car le Joker est également troublant psychologiquement... mais il n'en est pas moins brillant ;)
      26 octobre 2019 Voir la discussion...
    • J-L.L
      commentaire modéré @Anoubaki Voilà, vous soulignez cette agressivité psychologique omniprésente depuis les premiers instants qui laissent certainement plus de traces nocives...
      27 octobre 2019 Voir la discussion...
  • tarteman
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Joker est une killing joke des plus élégantes, mais P ne peut cacher son manque de verbe filmique par un (fou) rire, aussi beau soit-il. ” — tarteman 9 octobre 2019
    4 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré @HyacintheFont Oui, Phoenix est excellent, mais ça va, des rôles comme ça, on en voit souvent. La folie est plus simple à jouer que le malaitre silencieux par exemple... Ledeger était beaucoup plus marquant...
      9 octobre 2019 Voir la discussion...
    • HyacintheFont
      commentaire modéré @tarteman Je suis carrément d'accord avec toi sur ce coup. Il est excellent mais il manque la petite originalité qui aurait fait que...
      9 octobre 2019 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @HyacintheFont Exact, il joue superbement la folie comme on l'imagine, Ledger avait inventé une manière de jouer la folie...
      9 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Anna_K
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ S'inscrivant dans la lignée des nouveaux méchants au passé traumatique, Joker exalte la folie, et prône un nihilisme bien de notre époque. ” — Anna_K 31 octobre 2019
    6 commentaires
    • Tonymarques
      commentaire modéré Quant au terme "exalte la folie" au contraire je le trouve plutôt juste c'est peut-être même justement là que réside la question du traitement sociologique très différent que les spectateurs peuvent avoir...
      31 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Vilaboa
      commentaire modéré @Tonymarques @Anna_K Vous évoquez tous deux une vraie question. L'opinion du metteur en scène, s'il l'a exposée, pourrait mettre sur la piste ?
      5 novembre 2019 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @Vilaboa En fait, je ne me suis pas renseignée :( Je suis confuse. Autant que je sache, personne ne semble mentionner ici (sur Vodkaster) les intentions du réalisateur.
      5 novembre 2019 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Joker)
    Sa note :
    Joker “ Film-verrue, parasitaire, champignon dans l'air du temps, miroir teigneux et clivant, combien désespérant, et son colosse d'argile, Phoenix. ” — ianov 12 novembre 2019
    Commenter

Casting de Joker

Infos sur Joker

Réalisé par Todd Phillips
Écrit par Todd Phillips et Scott Silver


États-Unis - 2h02 - Crime / Policier
Sortie le 9 octobre 2019

Synopsis

Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Il brosse le portrait d’Arthur Fleck, un homme sans concession méprisé par la société.

Films similaires à Joker

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -