Y Télérama aime beaucoup
Le Jeune Ahmed
(2019)
un film de et
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 55%
Le Jeune Ahmed Bande-annonce

Le Jeune Ahmed

(2019)
un film de et
Ce qu'en pense la communauté
  • 55%
  • 145 notes
  • 37 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
(à propos de Le Jeune Ahmed)
Sa note :
Le Jeune Ahmed “ Face aux illusions du sacré, ausculter l'éveil juvénile, du comportement "impur" à sa chute, radicale. La laitière, goûtez la différence ? ” — blacktide 11 juin 2019
Commenter
  • cinephile54
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Terrible constat sur un jeune ado fragile dans la tête duquel a germé l’incompréhensible et l’adieu à la Vie d’une certaine manière... ” — cinephile54 7 juin 2019
    34 commentaires
  • ianov
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Il y a encore chez les Frères cet impératif de tourner, d'explorer minutieusement, d'avouer ici ne pas comprendre, et finir par bouleverser. ” — ianov 6 juin 2019
    3 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré @georges.b1 Je partage ton enthousiasme ici. Un film des Dardenne fait son chemin, nous en sommes maintenant habitués, celui-là entame fort sa corrosion. Touché...en plein coeur.
      6 juin 2019 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @ianov Pour moi, se confronter à l'incompréhensible en filmant un jeune ado au visage fuyant et opaque, je trouve ça un peu sec (à part la séquence finale, vibrante) Heureusement, les figures d'adultes sont plus incarnées. Je comprends la démarche mais je trouve ça moins lumineux que ce à quoi ils nous ont habitué. Pas facile en même temps de se confronter à ce thème. Un nouveau sous-genre? https://www.vodkaste...ema-francais/1396109
      6 juin 2019 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @jolafrite Je ne m'explique guère encore l'impact que ce film produit sur moi, pour être franc. Je serais bien incapable aujourd'hui de me lancer dans une défense ardente du film. Je suis à l'heure du constat...Je partage en tout cas ton ressenti sur la vivration ultime de ce film qui retourne le couteau dans la plaie si puissamment que toute cicatrisation semble lointaine. Restent bien sûr des montagnes de questions. Les Dardenne ne théorisent rien à part leur cinéma, il est heureux simplement de les voir courageusement appréhender le thème. Pas de sous genre, à priori, un thème vital, à penser collectivement.
      6 juin 2019 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Face aux illusions du sacré, ausculter l'éveil juvénile, du comportement "impur" à sa chute, radicale. La laitière, goûtez la différence ? ” — blacktide 11 juin 2019
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Le plus beau film des Dardenne depuis longtemps, une démarche bressonnienne de "Balthazar" à "Mouchette" ! ” — georges.b1 27 mai 2019
    3 commentaires
    • georges.b1
      commentaire modéré Ce film tellement beau tellement juste m'a boukeversé parce qu'il fait fi de tout psychologisme et politique il s'en tient à ce qui fait tout le talent de la mise en scène des Dardenne (juste prix à Cannes) qui se polarise sur le comportement c'est le comportement (rappelez-vous Rosetta) qui explique toiute la génèse de la radicalisation naïve du jeune Ahmed et son jusqu'au boutisme a la grâce de Mouchette ou de l'âme de "Au hasard Balthazar". C'est magnifique !
      27 mai 2019 Voir la discussion...
    • lekid
      commentaire modéré @georges.b1 Le parallèle avec Rosetta est très juste, tout le film se concentre sur leurs actes et leur volonté inébranlable. Même si Rosetta se bat pour la vie (voire la survie) tandis qu'Ahmed se focalise sur la mort.
      10 juin 2019 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Les Dardenne font toujours preuve d'une grande rigueur de traitement. Le déroulé narratif est logique et méticuleux. Mais Rosetta traitait absolument son sujet. Dans Le jeune Ahmed il y a quand même une certaine facilité à finir ainsi.
      8 octobre 2019 Voir la discussion...
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Quel beau geste que de faire de Ahmed le 3ème metteur en scène qui, obtus, borné, décide seul de la place qu'aura la lumière dans le cadre. ” — A_Nos_Amours 13 juin 2019
    4 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Très belle manière de penser le film @A_Nos_Amours mais je butte quand même sur cette fin qui me paraît au contraire être un "truc" de scénario. Elle est trop vite expédiée et simpliste, moins dans l'action que dans les mots qui lui succèdent, comme s'il suffisait de ça pour opérer une bascule intérieure chez un personnage jusque-là opaque.
      16 juin 2019 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Kikuchiyo je bloque pareil
      8 octobre 2019 Voir la discussion...
    • Woodystwood
      commentaire modéré @Kikuchiyo C'est amusant, je m'étais fait un peu la même réflexion à la fin du film. Sauf qu'à mon avis, ce n'est pas uniquement qu'il «suffit de ça» : c'est juste que le personnage est complètement perdu et tiraillé (logique vu son jeune âge), et ne cesse tout au long du film d'hésiter entre les deux voies (même si on pourrait avoir l'impression — fausse — qu'il n'évolue pas). Sa réaction finale peut alors certes être provoquée par le choc et par le retour à l'enfance perdue qu'il provoque («Maman») mais on peut aussi l'interpréter comme la victoire soudaine de l'un de ses deux «moi» trop longtemps comprimé par l'autre.
      4 décembre 2019 Voir la discussion...
  • lekid
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ A 13 ans, la vie se déploie et promet. Mais lui s'enferme dans un idéal fallacieux, s'enferre jusqu'à la chute. Pourquoi ? Pour qui ? ” — lekid 10 juin 2019
    1 commentaire
    • lekid
      commentaire modéré Le film nous laisse avec de nombreuses questions et beaucoup d'incompréhension. Ce jeune Ahmed inquiète et attriste.
      10 juin 2019 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Les frères Dardenne savent combien la justesse d'un paradoxe moral tient dans son irrésolution, dans l'impossible nécessité du jugement. ” — Airone 22 juin 2019
    1 commentaire
  • YLS
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Chronique d'une obsession mortifère insaisissable, effrayante car auto-suffisante et imperméable aux assauts de la vie. ” — YLS 6 juin 2019
    Commenter
  • sgabedou
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Les Dardenne dégraissent leur cinéma jusqu'à l'os pour coller au plus près de l'obstination de leur protagoniste. ” — sgabedou 27 mai 2019
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Les Dardenne atteignent une émouvante pureté bressonnienne mais abdiquent face à l'opacité du personnage en une pirouette finale maladroite. ” — Kikuchiyo 12 juin 2019
    2 commentaires
  • Arnotte
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ On frôle le Random Dardenne Movie Generator, mais la copie est correcte, l'angle est intéressant. Un petit cru des Frères reste un bon film. ” — Arnotte 21 mai 2019
    2 commentaires
    • Woodystwood
      commentaire modéré Mais est-ce vraiment un si petit cru ? :-)
      4 décembre 2019 Voir la discussion...
    • Arnotte
      commentaire modéré Certains adorent. En tout cas c'est un de ceux que j'aime le moins (je suis fan de leur cinéma).
      4 décembre 2019 Voir la discussion...
  • monfilmdusoir
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Chez ces gens là, on ne juge pas, monsieur, on ne juge pas, on conte. JP et L Dardenne offrent à comprendre. ” — monfilmdusoir 3 juin 2019
    1 commentaire
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Face à un héros qui les fuit, la réponse des D est lumineuse: unité du cadre, excluant puis incluant, pureté du cinéma comme seul impératif. ” — PharaonDeWinter 18 juin 2019
    Commenter
  • lecartel
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Là où Techiné assénait l’adieu à la nuit, les Dardenne dressent humblement un portrait touchant et triste à pleurer d’un ado égaré. ” — lecartel 10 novembre 2019
    Commenter
  • KidB
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ L'affrontement aussi tendu que poignant d'un enfermement obscurantiste et mortifère face aux puissances de l'amour et du pardon. À vif. ” — KidB 25 mai 2019
    Commenter
  • luc_schweitzer
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ La qualité du regard intacte chez les Dardenne qui suivent le parcours d'un jeune islamiste obsédé par la pureté. ” — luc_schweitzer 22 mai 2019
    Commenter
  • anavel
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Mise en scène d'une rigueur presque étouffante qui donne à voir, littéralement, un jeune esprit prisonnier d'un étau mental. ” — anavel 4 juin 2019
    Commenter
  • LaKinopitheque
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Le film traite de compassion (plutôt que de radicalisation) mais à cause d'une relation inaboutie ne convainc pas tout à fait. ” — LaKinopitheque 8 octobre 2019
    Commenter
  • Nonette_et_Merogis
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ L’arsenal fraternel habituel, un arc tendu, une flèche pointue, un tir précis. Pile dans le mille. ” — Nonette_et_Merogis 23 mai 2019
    Commenter
  • user_1123824
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Les Dardenne savent mettre une intrigue en place mais ont du mal à la développer. La fin confirme que ce film n'aurait du jamais avoir lieu. ” — user_1123824 19 juillet 2019
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Figure de l'incompréhensible, Ahmed offre un visage opaque. Face à une jeunesse fuyante, c'est les adultes qui se montrent plus complexes. ” — jolafrite 3 juin 2019
    Commenter
  • marantz78
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Enfance volée à cause d'une logorrhée nauséabonde qui plonge un jeune ado dans les bas fond d'une idéologie mortifère ” — marantz78 19 décembre 2019
    Commenter
  • CineFiliK
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Opaque et d'une détermination angoissante, le jeune héros imprègne le film de son air renfrogné. Du cinéma brut, peu aimable et saisissant. ” — CineFiliK 29 mai 2019
    Commenter
  • stillMargotte
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ La caméra virevolte,flotte mais ne fuit jamais l'angle de la réflexion sur cette brindille en perdition. L'empathie des Dardenne fait mouche ” — stillMargotte 27 mai 2019
    Commenter
  • user_1161603
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Ahmed multiplie ablutions et prières. Son double jeu le conduira t-il au Paradis ? La fin édulcoré rend ce film hélas légèrement fadasse. ” — user_1161603 8 juin 2019
    1 commentaire
  • VDS
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Qui connaît et aime leur cinéma ne pourra que trouver celui-là comme une redite, une variation efficace mais parfois trop facile (la fin...) ” — VDS 4 juin 2019
    Commenter
  • sullivan
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Au final j'aime l'épure bressonienne sur un sujet si lourd. La superposition de l'horreur à la candeur est terrifiante.//Dommage pour la fin ” — sullivan 28 mai 2019
    Commenter
  • nnb
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Sobre et réaliste portrait d'un jeune garçon dans les paradoxes de la radicalisation religieuse. ” — nnb 11 octobre 2019
    Commenter
  • Woodystwood
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ L'imam, la mère et la petite fermière ” — Woodystwood 4 décembre 2019
    Commenter
  • pierreaugustehenry
    (à propos de Le Jeune Ahmed)
    Sa note :
    Le Jeune Ahmed “ Le Jeune Ahmed se veut démonstratif mais est bien peu étayé et, comme son personnage principal, n'arrive pas à conclure. Chute sans chute. ” — pierreaugustehenry 24 mai 2019
    Commenter
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -