Y Télérama aime beaucoup
Requiem pour un massacre
(1985)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 93%
Requiem pour un massacre

Requiem pour un massacre

(1985)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 93%
  • 406 notes
  • 368 veulent le voir

Micro-critique star (Portinou) :
Portinou
Sa note :
Requiem pour un massacre “ Où l'on aperçoit l'autre côté des choses, qui massacre avec la clangorante épopée, la chevauchée renouée des paladins modernes. - Aragon ” — Portinou 6 avril 2015
Commenter
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Cauchemar éveillé sous les oripeaux d'1 monde chaotique sublimé par le regard d'1 enfant, en catharsis de désespoir. Requiem paradigmatique. ” — Joe_Shelby 17 janvier 2016
    17 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine Oui c'est très fort comme symbolisme. Chaque bébé possède son innocence, les germes du Mal s'enracinent avec le temps, mais pas à l'état d'enfant. et c'est un requiem aussi à l'innocence bafouée et perdue de cette jeunesse aussi. Il fait parti de la liste de mes films chefs d'oeuvre désormais (faudra que je la fasse un jour d'ailleurs cette liste).
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @Joe_Shelby moi je vais l'ajouter à mon top 100, il fait aussi partie de la liste des chefs d'oeuvre trop méconnus, car un peu difficile d'accès il faut le reconnaître ^^
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine Tiens je vais la consulter ta liste, je suis curieux de voir le cinéma que tu adores. En général, plus c'est difficile d'accès, meilleur est le résultat à la fin (ça fait un peu élitiste de dire ça, mais je l'ai déjà constaté pas mal de fois).
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
  • ianov
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Aux portes de l'horreur indicible, insoutenable, un voyage réellement au bout de la nuit. Un cauchemar pour les peuples, un défi aux vivants ” — ianov 24 février 2017
    13 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @MrFisher certainement !
      28 février 2017 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @cath44 Merci !! Ah oui ! Le voir, c'est fondamental. C'est malgré tout toujours un peu étrangede conseiller un film qui va t'éclabousser les yeux à coup sûr. C'est d'une violence sans nom. D'aucuns disent déjà que c'est insoutenable, c'est parfois vrai. Si l'on me demandait des trois choses qui m'on the plus éprouver au cinéma, il y aurait "le fils de Saul", "Shoah", ..et "Requiem pour un massacre". Mais c'est un chef d'oeuvre...cette violence , elle est mémorielle....
      28 février 2017 Voir la discussion...
    • Navet
      commentaire modéré Vous me faites envie, il est dans ma wishlist également...
      28 février 2017 Voir la discussion...
  • Airone
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ De l'exhalaison meurtrière des exactions guerrières, jaillit ce regard exalté par lequel les aurores se parent des oripeaux de l'horreur. ” — Airone 19 avril 2015
    9 commentaires
  • Portinou
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Où l'on aperçoit l'autre côté des choses, qui massacre avec la clangorante épopée, la chevauchée renouée des paladins modernes. - Aragon ” — Portinou 6 avril 2015
    Commenter
  • Suzanneastic
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Une rétrospective brute, éprouvante et sans concession de la démence de la guerre en Russie. Objet d'anthologie, effroyable, insoutenable. ” — Suzanneastic 10 novembre 2013
    3 commentaires
  • jenanaipa
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Anatomie du paroxysme de l'horreur humaine sous forme de cauchemar éveillé hallucinant et virtuosement tétanisant, affreux chef d’œuvre. ” — jenanaipa 30 juillet 2015
    8 commentaires
  • Cladthom
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Il n'y a plus de mise en scène, plus de personnages, juste un cinéaste qui observe le monde à travers les yeux d'un enfant terrorisé.  ” — Cladthom 30 juin 2011
    3 commentaires
    • MarcFairbrother
      commentaire modéré Jolie critique bien que je sois pas entièrement d'accord au niveau de la mise en scène. Je ne l'ai pas revu depuis quelques temps mais ce film me hante encore.
      3 octobre 2013 Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré Je vois ce que tu veux dire mais il y a quand même une grosse, grosse, grosse dose de mise en scène. Je l'aime énormément pour ça.
      27 juin 2019 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Ce que je veux dire évidemment c'est que justement on oublie totalement la technique, les procédés, les effets, on est "dedans" comme si le tout avait été pris sur le vif
      27 juin 2019 Voir la discussion...
  • Gotrek
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ L'Est brûle. La cendre aux lèvres, les bottes pleines de boue, nous voilà au feu. Reparaître indemne d'une telle épreuve est illusoire. ” — Gotrek 19 décembre 2018
    10 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek J'adore Tarkovski, tu me connais, mais je vais être honnête, l'Enfance d'Ivan est un grand film mais il n'est pas aussi magistrale que celui-là. Avec Requiem pour un massacre, tu en ressors troublé car tu as l'impression d'avoir vécu cet enfer sur terre en compagnie du protagoniste face à ses désillusions. Le plan fixe sur son visage à la fin (comme on le voit sur la bannière), ça m'avait tétanisé quand je l'ai vu la première fois, parce que je ne pouvais que comprendre et imaginer sa perdition.
      19 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @Joe_Shelby Yep, c'est gravé à vie une fin d'une telle ampleur, d'une telle intensité. On a le sentiment que, sans un mot, simplement par le montage, tout est dit.
      19 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek Mais c'est complètement ça, et c'est justement ce qui donne la touche de fatalisme final à ce film par cette force de la mise en scène pour te faire comprendre que la guerre ravage, dévaste et annihile tout sur son passage. La chair, mais surtout l'âme et la descente mortifère de la conviction à la résignation, la rage, la haine sourde, à en rendre dingue.
      19 décembre 2018 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ L’Apocalypse où la dernière convulsion d'humanité est celle de l’enfant qui, aux portes de l’Enfer, voit le bruit du monde et sombre. ” — CinemAtrium 11 avril 2016
    9 commentaires
  • blacktide
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Dans les visages pétrifiés, Klimov regarde le passé, et en tire la substance de son Horreur. Des Images à revers, l’œil ravale ses pleurs. ” — blacktide 18 juillet 2018
    2 commentaires
  • TovarishPior
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Teintée d'un lyrisme noir, l’horreur belliqueuse résonne en un bourdonnement sourd, pétrifiant les sens, déchirant la conscience. Larmes. ” — TovarishPior 18 février 2017
    6 commentaires
  • Blaster549
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Eclipse de désespoir suprême, l'Homme enfoui, la Mort telle une licorne dans les bois, aux feuilles sans chair. Manifeste terrassant. ” — Blaster549 27 septembre 2013
    3 commentaires
  • MaxLaMenace_89
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ D'une force rare, Klimov offre les regards-caméras les plus puissants du Cinéma. Indispensable et inévitable. ” — MaxLaMenace_89 25 décembre 2013
    3 commentaires
    • Truman
      commentaire modéré Un chef d'oeuvre qui mériterait d’être aussi connu qu'un film de Spielberg
      25 décembre 2013 Voir la discussion...
    • MaxLaMenace_89
      commentaire modéré Pour sûr !
      27 décembre 2013 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @Truman malheureusement le cinéma soviétique est un peu rebutant pour certains, mais formellement ce film est bien plus fort que la Liste de Schindler
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
  • Navet
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ L'incessant bourdonnement des cadavres ne suffit pas à couvrir le silence déchirant de ce regard terrifié, terrassé par la folie de l'Homme. ” — Navet 12 septembre 2017
    4 commentaires
  • IMtheRookie
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Requiem pour un massacre a la même intransigeance que ses travellings. On ne sait si l'on fuit ou si l'on poursuit. Tout confine à l'effroi. ” — IMtheRookie 19 septembre 2011
    1 commentaire
  • ReznikAlabama
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Embourbé dans une errance cauchemardesque, mon regard se vida de tout signe de vie au fil de la guerre. Il est venu, Il a vu, Il est mort. ” — ReznikAlabama 12 octobre 2015
    3 commentaires
  • TrueCine
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Klimov emporte tout sur son passage en filmant la perte d'illusions d'un enfant confronté à l'indicible. Terrassant. ” — TrueCine 20 janvier 2016
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Je ne peux que plussoyer pour cette MC dépeignant bien ce chef d'oeuvre de réalisme et de cruauté.
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
    • lion69
      commentaire modéré Terrassant c'est bien le mot .
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
  • QuarterPounder
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Le temps s’arrête dans un déluge de haine. Que faire quand la vie n'a plus de sens, espérer la mort pour échapper à cet enfer. Insoutenable. ” — QuarterPounder 17 mai 2017
    4 commentaires
    • QuarterPounder
      commentaire modéré @djobaka Merci :)
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Jolie MC pour un des films les plus percutants que j'ai pu voir. Ce film est un CHOC au propre comme au figuré.
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • QuarterPounder
      commentaire modéré @Joe_Shelby Merci :D En effet, au début je ne savais pas trop à quoi m'attendre, quelle direction nous prenions. Mais à partir du moment où le garçon revient au village, tout bascule. L'horreur, l'effroi, l'incompréhension nous envahit. tout est irréaliste et malheureusement terriblement vrai. La vie devient une illusion et la mort un simple jeu. Le monde s'écroule sous nos pieds, je n’arrêtai pas de mes demander ce que nous aurions fait à leur place face à ça. Ce film est écrasant, plus rien n'a de sens..
      18 mai 2017 Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Voyage au coeur de l'Enfer d'un jeune partisan témoin de l'apocalypse. Un requiem d'une puissance rare, témoignage d'un conflit méconnu. ” — OlivarDeLaCave 14 mars 2019
    11 commentaires
    • Gotrek
      commentaire modéré @OlivarDeLaCave Absolument d'accord, ils nous font partager leurs points de vue sur les événements, en se focalisant sur des parties qu'on estimaient secondaires et/ou trop éloignées de notre réalité. Des films passionnants et, surtout, essentiels.
      14 mars 2019 Voir la discussion...
    • OlivarDeLaCave
      commentaire modéré @Gotrek Oui... surtout à l'heure actuelle où de plus en plus de témoins direct de cette sombre époque disparaissent. Et c'est aussi pour ça que j'aime "Die Brücke" le film qui parle de ces gamins allemands de 15-16 ans envoyés au feu alors qu'ils n'en avaient aucune envie pour aller se faire tuer pour rien. D'ailleurs le gamin de "Requiem pour un massacre" est lui aussi très jeune, il doit avoir 15 ou 16 ans à peu près.
      14 mars 2019 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @OlivarDeLaCave Excellente MC pour ce chef d'oeuvre immersif le plus viscéral et cruel sur la désillusion, la résignation et la souffrance des partisans face à l'incompressible machine à broyer l'innocence qu'est la guerre et la démonstration de toute son atrocité.
      17 mars 2019 Voir la discussion...
  • Gnothi_seauton
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Au lance-flammes, la fleur au fusil ne résiste point. De l'innocence atteinte du germe de corruption, ô miroir, tu es le plus effroyable. ” — Gnothi_seauton 8 avril 2019
    5 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré @Gnothi_seauton De ton point de vue :- D Oh que oui, je me suis rarement senti aussi éprouvé devant un film. Sûrement l'un des pires moments de l'humanité, le tout dans une mise en scène de toute beauté malgré l'horreur des images. Je le préfère largement à L'enfance d'Ivan pour ma part.
      8 avril 2019 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gnothi_seauton Extrêmement ravi que tu aies enfin pu voir ce chef d'oeuvre de Klimov, tant ce film est un véritable choc au sens propre comme au figuré. Un film qui ne laisse pas indemne, magnifiquement retranscrit par ta MC en écho à ce progressif chaos qui s'immisce dans la vision utopique d'un enfant, lui faisant perdre son innocence et sa raison.
      9 avril 2019 Voir la discussion...
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @Joe_Shelby merci ! Oui, ce fut un champ de bataille pour me procurer le film, il était indisponible en médiathèque car la personne précédente ne l'avait pas rendu, je l'ai déniché grâce à une ressortie Potemkine. Oui, tout à fait, il ne laisse pas indemne, la froideur russe lui apporte une autre dimension.
      10 avril 2019 Voir la discussion...
  • SerHub
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Les yeux ne peuvent oublier ce que le temps finira par consumer. Ne reste que ce requiem pour un massacre, un parmi tant d'autres. ” — SerHub 4 mai 2019
    9 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @SerHub Pour anecdote, le jeune garçon avait été un peu déboussolé à la fin du film. Lors des derniers rush, Klimov a dû aller le voir et le raisonner tant ce gosse s'était trop impliqué dans son rôle, comprenant quelque part ce qu'il avait joué et ça l'avait traumatisé. Heureusement, les plaies ont été pansées avec le temps pour lui. Pour te dire à quel point le tournage était éprouvant également.
      4 mai 2019 Voir la discussion...
    • SerHub
      commentaire modéré @Joe_Shelby ça se ressent dans ses regards, impossible de feindre un tel désespoir !
      4 mai 2019 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @SerHub C'est clair, ça doit sûrement faire parti de ce processus auquel le film nous a tous marqué à vif, car on sent que ce n'est pas simulé de sa part à ce jeune acteur de l'époque.
      4 mai 2019 Voir la discussion...
  • LysSombreciel
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ La fleur innocente déterre le portrait du désespoir et de la barbarie, où ce visage effaré nous interroge. Avons-nous seulement la réponse ? ” — LysSombreciel 12 avril 2016
    5 commentaires
    • Airone
      commentaire modéré C'est certain... Mais ce quelque chose de rebutant n'est-il pas nécessaire pour développer la puissance du tout ?
      12 avril 2016 Voir la discussion...
    • LysSombreciel
      commentaire modéré Sûrement, en fait au début j'ai eu du mal à connecter les évènements entre eux. Ce n'est que vers le milieu du film que j'ai compris. Pour la peine j'ai rajouté une demie étoile !
      12 avril 2016 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré C'est vrai que la narration y est assez déroutante. Mais c'est pour mieux nous plonger et nous égarer dans l'absurdité de la guerre.
      Haha, voilà, on se rapproche.
      12 avril 2016 Voir la discussion...
  • itachi
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Œuvre totale et radicale. On ne regarde pas ce Klimov, c'est lui qui nous regarde nous déchirer, pleurer, saigner, et souffrir. Glacial... ” — itachi 15 février 2014
    2 commentaires
    • RegisX
      commentaire modéré Cela faisait longtemps que tu n'avais pas parlé de radicalité...
      15 février 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré oui c'est vrai et c'est je pense ici qu'elle est le mieux représentée :)
      15 février 2014 Voir la discussion...
  • MrFisher
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Va et Regarde, sois témoin de l'indicible et à travers le miroir de tes yeux innocents, imprime notre rétine d'une vision de l'Enfer. Unique ” — MrFisher 11 mars 2017
    Commenter
  • FFFF
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Plus qu'un film, une oeuvre d'art. ” — FFFF 5 octobre 2013
    3 commentaires
    • Apocalypse12
      commentaire modéré Parrainage magistral ;)
      30 décembre 2013 Voir la discussion...
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré @aerosquare je l'ai vu comme pré-dit et quelle claque, quelle mise en scène, quelle sensitivité, quel frisson. Follement immersif et tout simplement remarquable d'humanité.
      27 février 2014 Voir la discussion...
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré je tiens à préciser que je lui est mis 4,5 étoiles et ça m'arrive pas tous les jours.
      27 février 2014 Voir la discussion...
  • georges.b1
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Récit initiatique d’un enfant propulsé en enfer‚ somptueux cauchemar‚ chorégraphie barbare‚ un regard sur l’abject‚ un témoignage tétanisant ” — georges.b1 16 juin 2015
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Film très dur porté par les yeux d'un enfant. J'avais énormément aimé ce film à sa sortie DVD.
      16 juin 2015 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré Je ne l'ai pas revu depuis..des lustres...
      16 juin 2015 Voir la discussion...
  • HyacintheFont
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Rarement la guerre n'aura été filmé avec autant de réalisme et de crasse. Tout suinte l'horreur; tout y est insoutenable. Venez et voyez. ” — HyacintheFont 6 avril 2019
    3 commentaires
    • NTosic
      commentaire modéré Un grand choc pour moi quand je l'ai découvert il y a une dizaine d'années. C'est un des films qui m'a poussé à m'intéresser au cinéma. Toujours dans mon top 10 de mes films préférés. C'est horrible, on ressent le réel du conflit même si le tout baigne dans une ambiance bizarre comme un long cauchemar. Vraiment hors-norme.
      6 avril 2019 Voir la discussion...
    • HyacintheFont
      commentaire modéré @NTosic Je ne peux qu'approuver tout ça.
      6 avril 2019 Voir la discussion...
    • Fab_Antocha
      commentaire modéré Ma plus grande expérience cinématographique à ce jour. Il hante encore parfois mes nuits. J'ai l'impression d'avoir vu moi-même les corps derrière la maison par exemple, comme une sorte de traumatisme. Il y a perpétuellement un fond sonore fait de bruits de toutes sortes qui rend littéralement fou. Et puis quel réalisme, vrais obus, véritables tirs, figurants ayant connus cette époque.
      6 avril 2019 Voir la discussion...
  • Grizlou
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Métaphores animales et regards caméra pour figurer la dévastation de l'âme humaine, sauvée de justesse par la découverte de l'origine du mal ” — Grizlou 24 novembre 2015
    7 commentaires
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré @aureliengrizloucardon Moi aussi a part Tarkovski je n'ai pas beaucoup vu de film russe.
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Grizlou
      commentaire modéré Ce film est une bonne entrée en matière en tout cas. Ca me donne envie de m'y plonger.
      24 novembre 2015 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Je suis content de te l'avoir fait découvrir en tous cas je l'ai vu il y'a 2 semaines et je n'arrive pas à m'en remettre.
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
  • Aladinsane
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ Les mots "Horreur", "Terreur" et "Carnage" prennent tout leur sens ici. Un chef d'oeuvre insoutenable dont on ne ressort pas indemne. ” — Aladinsane 15 juillet 2013
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    Sa note :
    Requiem pour un massacre “ D'un chef d'oeuvre cathartique, Requiem pour un massacre se transforme en une symphonie du Chaos, une valse de l'horreur et de l'innocence.  ” — PharaonDeWinter 30 octobre 2013
    2 commentaires
    • PharaonDeWinter
      commentaire modéré L'ENFANT

      "Ô horror ! horror ! horror !",
      W. Shakespeare, Macbeth

      Les Turcs ont passé là. Tout est ruine et deuil.
      Chio, l'île des vins, n'est plus qu'un sombre écueil,
      Chio, qu'ombrageaient les charmilles,
      Chio, qui dans les flots reflétait ses grands bois,
      Ses coteaux, ses palais, et le soir quelquefois
      Un choeur dansant de jeunes filles.

      Tout est désert. Mais non ; seul près des murs noircis,
      Un enfant aux yeux bleus, un enfant grec, assis,
      Courbait sa tête humiliée ;
      Il avait pour asile, il avait pour appui
      Une blanche aubépine, une fleur, comme lui
      Dans le grand ravage oubliée.

      Ah ! pauvre enfant, pieds nus sur les rocs anguleux !
      Hélas ! pour essuyer les pleurs de tes yeux bleus
      Comme le ciel et comme l'onde,
      Pour que dans leur azur, de larmes orageux,
      Passe le vif éclair de la joie et des jeux,
      Pour relever ta tète blonde,

      Que veux-tu ? Bel enfant, que te faut-il donner
      Pour rattacher gaîment et gaîment ramener
      En boucles sur ta blanche épaule
      Ces cheveux, qui du fer n'ont pas subi l'affront,
      Et qui pleurent épars autour de ton beau front,
      Comme les feuilles sur le saule ?

      Qui pourrait dissiper tes chagrins nébuleux ?
      Est-ce d'avoir ce lys, bleu comme tes yeux bleus,
      Qui d'Iran borde le puits sombre ?
      Ou le fruit du tuba, de cet arbre si grand,
      Qu'un cheval au galop met, toujours en courant,
      Cent ans à sortir de son ombre ?

      Veux-tu, pour me sourire, un bel oiseau des bois,
      Qui chante avec un chant plus doux que le hautbois,
      Plus éclatant que les cymbales ?
      Que veux-tu ? fleur, beau fruit, ou l'oiseau merveilleux ?
      - Ami, dit l'enfant grec, dit l'enfant aux yeux bleus,
      Je veux de la poudre et des balles.

      Victor Hugo, Les Orientales, 1829
      30 octobre 2013 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré Magnifique critique, bravo !
      30 octobre 2013 Voir la discussion...

Casting de Requiem pour un massacre

Infos sur Requiem pour un massacre

Réalisé par Elem Klimov
Écrit par Elem Klimov et A. Adamovitch


Russie - 2h16 - Drame, Film d'action, Film d'horreur
Titre original : Idi i smotri
Sortie le 5 octobre 2013

Synopsis

Biélorussie 1943. Sous les invectives d'un villageois, deux enfants creusent le sable pour récupérer des objets divers enfouis avec les cadavres de soldats. Le plus âgé, Fiora trouve un fusil et revenu à son domicile, malgré l'opposition farouche de sa mère, décide de rejoindre les partisans. Ceux-ci viennent le chercher et en dépit des adieux déchirants de sa maman, il part en la laissant aves ses deux soeurs car son père est sans doute au front.

Arrivé au camp, il découvre son nouveau cadre de vie et est affecté à diverses tâches mais les maquis à peine revenus à leur base doivent repartir et comme il est très jeune on le laisse sur place. Ulcéré d'être ainsi déprécié, il commence à s'enfuir lorsqu'il rencontre une jeune fille, Glacha, avec qui finalement il revient au camp. Lorsqu'ils arrivent le repaire des partisans est anéanti par un bombardement et des soldats allemands traversent les bois.

Tous les deux retournent donc au village complètement désert où le jeune garçon ne retrouve pas sa mère ni ses soeurs. Horrifié il comprend qu'elles ont fui les fascistes. Il s'enfuit sans se retourner en pensant les retrouver cachées au milieu des marais ce qui permet à Glacha de ne pas lui montrer le charnier qu'il y a derrière une grange. Après une traversée exténuante du marécage, ils retrouvent sur une île des survivants dont le villageois qui leur criait de ne pas creuser le sable; il leur raconte comment les habitants du village ont été massacrés.

Il part avec trois hommes à la recherche de nourriture. L'ennemi est partout et deux d'entre eux sautent sur une mine; cependant Fiora et son camarade s'emparent d'une vache. Elle est abattue ainsi que celui qui la conduisait par des tirs de mitrailleuses allemandes. Au matin, Fiora découvre une télègue dans un champ qui peut lui servir à transporter le cadavre de l'animal. Mais le propriétaire de la charrette et lui rentrent dans un village car un détachement de SS arrive. Le village est encerclé; tous les habitants sont rassemblés sur la place puis enfermés dans l'église. Il arrive à en sortir et assiste aux atrocités qui précèdent le massacre de la population et l'incendie du village. Anéanti, il quitte ce lieu infernal et retrouve sur la route les partisans qui ont attaqué le détachement nazi et capturé les officiers. Après un bref jugement, ils sont exécutés.


Films similaires à Requiem pour un massacre

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -