Andrés Wood

Réalisateur, scénariste
Andrés Wood
Stats
19 micro-critiques
Né à Santiago du Chili le 14 septembre 1965
Connu pour...

Biographie de Andrés Wood

Il appartient à la génération qui n'a connu l'Unité Populaire et le coup d'État que comme enfant (à la différence de Patricio Guzmán, Miguel Littin ou Raul Ruiz).
Il est issu d'une famille aisée. Il a huit ans quand les militaires mettent fin à l'expérience de mixité sociale au collège du père Whelan.
Entre 1984 et 1988, il étudie les Sciences Économiques à l'Université catholique. Sa conscience politique débute avec la projection clandestine du documentaire interdit de Patricio Guzmán : la Bataille du Chili.
« J'ai participé , dit-il, à de nombreuses manifestations pacifiques contre Pinochet. Le régime faisait peser sur les étudiants une chape de plomb non seulement politique, mais aussi morale, avec un couvre-feu à une heure du matin.»
En 1991, il part étudier le cinéma à l'Université de New-York. Il produit et réalise deux court métrages en 16 mmm : Idilio (1992) et Reunion de Familia ( 1994)écrit avec Oscar Garaycochea . En 1997 sort Historias de futbol écrite avec René Arcos : «c'est une comédie à sketches qui obtient une mention du jury de Saint Sebastien , Meilleur film étranger et Meilleur réalisateur à Huelva. » Il filme des spots publicitaires et en 1998 il signe une mini-série TV : El desquite. Il obtient pour cette réalisation le Prix du conseil national de la télévision chilienne. C'est à cette époque qu'il monte une maison de production, Wood Productions.
En 2000, sort son deuxième long métrage : La Fiebre del loco, comédie dramatique dans un village de pêcheurs. Ce film est primé à Cartagène, Lérida, Lima, Biarritz et Madrid. En raison de ses qualités techniques, La Fiebre del loco est sélectionné pour constituer le contenu de la préparation et de la présentation, le 29 octobre 2001, de la première transmission de cinéma numérique par satellite en Europe d'un long métrage cinématographique par Bernard Pauchon, Alain Lorentz, Raymond Melwig, Philippe Binant.
En 2004, Mon Ami Machuca reçoit un bon accueil à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes. Son succès au Chili est immédiat : plus de 700 000 Chiliens le verront.

Filmographie de Andrés Wood

  • 1
    Violeta
    Taux de satisfaction de la communauté
    56%
    (2011)
    un film de Andrés Wood
    Violeta Parra, chanteuse, poète et peintre, est une véritable icône de la culture chilienne. Violeta retrace le destin d’une femme hors du commun, ses succès et sa déchéance. De so...
    1h50
    Ma note :
  • 2
    La Buena Vida
    (2008)
    un film de Andrés Wood
    Santiago du Chili, aujourd'hui. Teresa, assistante sociale , apprend que sa fille de 15 ans est enceinte. Edmundo, un coiffeur de 40 ans, vit encore chez sa mère. Mario, clarinett...
    1h28
    Ma note :
  • 3
    Mon ami Machuca
    Taux de satisfaction de la communauté
    76%
    un film de Andrés Wood
    Chili 1973. Deux enfants âgés de 11 ans, l'un Gonzalo Infante, timide, issu d'une famille aisée, réside dans les beaux quartiers, l'autre Pedro Machuca, fils de paysans survit dan...
    1h56
    Ma note :
  • 4
    La Fiebre del loco
    un film de Andrés Wood
    Ma note :
  • 5
    El Desquite
    (1999)
    un film de Andrés Wood
    Ma note :

Avis sur les films de Andrés Wood

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -