James Cameron

Réalisateur, scénariste, acteur
Né à Kapuskasing, Ontario, Canada le 16 août 1954
Connu pour...

Biographie de James Cameron

James Cameron, fils de Phillip, un ingénieur électricien, et Shirley, une artiste, est né et a passé son enfance au Canada, près des chutes du Niagara. En 1971, il déménage à Brea (Californie, États-Unis), où il sera diplômé de physique à la California State University. Mais ses premiers gagne-pain seront mécanicien et conducteur de camions car il nourrit une toute autre ambition : le cinéma. Son premier court métrage : Xenogenesis, est financé par un consortium de dentistes.
Il a deux frères et deux soeurs.
Il officie alors comme réalisateur, producteur, co-scénariste, monteur, directeur de la photographie, maquettiste et superviseur des effets spéciaux. Cette expérience lui permet de se faire remarquer en 1980 par Roger Corman qui l'engage dans sa compagnie New World Picture.
James Cameron travaille alors principalement sur les effets spéciaux avant d'être nommé directeur artistique sur Les Mercenaires de l'espace puis directeur de la photographie et réalisateur de deuxième équipe sur Galaxy of terror. Il travaille également aux effets spéciaux de New York 1997 de John Carpenter.
Remarqué, il est nommé réalisateur de Piranha 2 : Les Tueurs volants, une coproduction italo-américaine. Mais ses relations avec le producteur Ovidio G. Assonitis se dégradent, tant et si bien que celui-ci lui retire le contrôle artistique du film. James Cameron tente bien de pénétrer par effraction, la nuit, dans la salle de montage mais ses modifications sont systématiquement écartées par le producteur. Bien qu'étant co-crédité comme réalisateur, il reniera le film (souvent absent de ses filmographies officielles). Comme la plupart de ses oeuvres suivantes, il existe deux versions du film, celle du producteur, la plus répandue, et le très rare remontage du réalisateur, exploité autrefois aux USA en vidéo et disque laser.
Cette mauvaise expérience ne freine en rien ses ambitions. En 1984, sur les cendres de son premier film, Cameron entame l'écriture du scénario de Terminator. Tourné pour 6 millions de dollars, Terminator en rapportera 80. Le film est produit par Gale Anne Hurd, qui devient ensuite sa femme. Mais bien avant cet immense succès, Hollywood l'avait remarqué, et les sollicitations se multiplient. Avant de tourner Terminator, il écrit la première mouture de Rambo II : La Mission, réécrit ensuite par Sylvester Stallone. Qualifié de reaganien par les critiques, ce film vaudra longtemps à James Cameron sa réputation de cinéaste manquant de subtilité, mais Sylvester Stallone avouera plus tard qu'il regrettait de ne pas avoir tourné la version originale du script, plus subtile dans son approche.
Pour la société de production Brandywine, il écrit Aliens le retour, avant de se voir proposer l'opportunité de le réaliser lui-même, suite au succès de Terminator. C'est sur ce tournage, dans les fameux Studios Pinewood en Angleterre, qu'il se mettra à dos les techniciens, les traitant de « syndicalistes fainéants », ceux-ci se vengeant en arborant des tee-shirts « je peux tout supporter : j'ai travaillé avec James Cameron ». Il renverra le premier directeur de la photographie, assurant lui-même la fonction avant qu'un remplaçant n'arrive. Finalement le film est un succès qui le conforte dans sa position de nouveau génie d'Hollywood, et lui permet de monter avec Gale Anne Hurd un nouveau projet, Abyss.
Pour tourner Abyss, James Cameron se donnera les moyens de ses ambitions : budget hollywoodien, tournage dans un silo nucléaire en cours de construction noyé par plus de 26 000 m³ d'eau, invention (avec son frère Mike) de caméras révolutionnaires pour filmer sous l'eau, effets spéciaux en images de synthèse derniers cris. Il pousse ses acteurs à bout, dans des conditions de tournage déjà éprouvantes (Ed Harris craquera à plusieurs reprises et Mary Elizabeth Mastrantonio quittera définitivement le plateau après le tournage de la scène de sa résurrection). Pourtant le film ne recevra qu'un accueil mitigé (1989).
À cette époque, il a déjà eu deux épouses. La troisième sera Kathryn Bigelow, réalisatrice au style assez violent, dont le goût pour les scènes d'action musclées et les personnages de femmes fortes la rapprochent indéniablement de son mari. Celui-ci produira pour elle Point Break et Strange Days, tout en écrivant également ce dernier. Son prochain projet personnel sera Terminator 2 : Le jugement dernier, suite des aventures de Sarah Connor campée par Linda Hamilton, sa quatrième épouse. Comme il l'avait prouvé avec ses films précédents, James Cameron est un pionnier des images de synthèse, repoussant toujours plus loin les limites du possible. Terminator 2 n'y fera pas exception. Pour un budget record à l'époque de 100 millions de dollars, cette nouvelle association avec Arnold Schwarzenegger rapportera plus de 500 millions de dollars à travers le monde, tant et si bien que lorsque l'acteur essuie un de ses premiers échecs avec Last Action Hero, c'est tout naturellement qu'il se tournera vers son réalisateur fétiche pour redorer son blason.
Après la tentative avortée de monter un film autour du personnage de Spider Man, avec l'autrichien dans le rôle du super-vilain, la troisième collaboration entre les deux hommes sera finalement True Lies, remake de la comédie française La Totale ! de Claude Zidi. Bénéficiant d'un budget bien supérieur, le film de Cameron multiplie les scènes d'action épiques, dans une ambiance bon enfant tranchant avec le reste de sa filmographie. Une partie des effets spéciaux numériques est pour la première fois assurée par Digital Domain, compagnie qu'il a fondée en 1993, et qu'il quittera en 1998.
Après une décennie passée à révolutionner les effets spéciaux et à monter des projets toujours plus novateurs, James Cameron n'est toujours pas comblé. Lors de la production d'Abyss, il a accumulé une abondante documentation à propos du destin tragique du Titanic. L'idée a fait son chemin, et il s'attelle à réaliser ce qui s'avèrera être le film de tous les excès. Co-produit par deux studios « frères ennemis », 20th Century Fox et Paramount Pictures, le film, budgété à 150 millions de dollars, en coûtera finalement plus de 200, un nouveau record, soit plus que le prix qu'avait coûté la fabrication du Titanic en son temps le paquebot étant reconstruit presque à l'identique. De nombreuses rumeurs circuleront sur ce film, notamment qu'il sera un gouffre financier, menant à une faillite certaine les deux studios qui en assurent le financement. James Cameron sera d'ailleurs obligé de sacrifier son salaire de réalisateur et son intéressement aux recettes afin de prouver sa foi dans le projet. Finalement, Titanic sera le plus gros succès de l'histoire du cinéma avec plus de 1,8 milliard de dollars de recettes et le réalisateur en sera largement récompensé, financièrement d'abord, mais aussi par onze oscars dont trois pour lui-même (seuls Ben-Hur et Le Retour du Roi en ont obtenu autant).
Par la suite, James Cameron décide d'élargir ses visées avec la série télévisée Dark Angel pour commencer, qu'il produit et dont il réalise l'épisode final, puis avec une série de documentaires : Les Fantômes du Titanic dans lequel il expérimente le tournage en trois dimensions, Expedition: Bismarck sur un autre naufrage célèbre, Aliens of the Deep sur les étranges créatures des fonds sous-marins, et Volcanoes of the Deep Sea. Il fut même question qu'il embarque à bord d'un Soyouz russe à destination de la station Mir, épopée qu'il n'aurait sans doute pas manqué de filmer. En outre, il produira le film Solaris pour Steven Soderbergh, en sa qualité d'expert en science-fiction et en effets spéciaux.
En mai 2006 James Cameron revend à la firme d'investissement WyndCrest (dont fait notamment partie le réalisateur Michael Bay) Digital Domain, la compagnie spécialisée dans les effets spéciaux en images de synthèse qu'il avait co-fondée avec son collaborateur de longue date Stan Winston. Depuis sa création en 1993, Digital Domain aura notamment contribué à Apollo 13, Armageddon, Le Jour d'après, I, Robot ou encore L'Étrange Histoire de Benjamin Button, oscar des meilleurs effets spéciaux en 2009.
En 2009, il réalise le nouveau film le plus cher de l'histoire, Avatar, basé sur un scénario qu'il avait écrit au début des années 1990, mais qu'il n'avait pu tourner pour des raisons techniques. En effet, la rumeur de l'époque voulait que ce film nécessite la mise au point de personnages en images de synthèses photoréalistes (le titre sous-entend que ces trompe-l'oeil seraient au coeur de l'histoire), chose alors impossible. C'est en découvrant le personnage en synthèse de Gollum du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson que Cameron se sent enthousiaste pour réaliser avec des effets spéciaux novateurs Avatar. Le film sort le 16 décembre 2009 en France. Douze ans après Titanic, Avatar devient le plus gros succès du réalisateur. James Cameron travaille en ce moment sur une adaptation des neuf premiers tomes du manga Gunnm (Battle Angel en anglais), sous la forme d'une trilogie. Ces films seront tournés en trois dimensions grâce aux technologies que Cameron a déjà expérimentées sur Les Fantômes du Titanic. Cameron mise sur le fait que d'ici à la sortie du premier film (estimée à 2009), de nombreuses salles de cinéma se seront équipées du matériel adéquat pour projeter ce type de métrage, et seront ainsi en mesure d'accueillir le fruit de son travail. Autre détail intéressant, l'héroïne de l'histoire (Gally) sera un personnage entièrement en images de synthèse. Ce film a permis à James Cameron de devenir le réalisateur le plus rentable de l'histoire du cinéma devant Steven Spielberg. Il pulvérise aussi son propre record de recettes avec 2 740 000 000 de dollars aujourd'hui et prend donc la place de Titanic dans le box office mondial.
Fin août 2010, Avatar sera de retour dans les salles de cinéma. En effet, cette "édition spéciale avatar" comprend des scènes supplémentaires, au total neuf minutes complémentaires au film de départ. Une suite d'Avatar est envisagée pour 2014.

Filmographie de James Cameron

  • Battle Angel
    Battle Angel (2017)
    un film de James Cameron
    0h54
    Ma note :
  • Avatar 3
    Avatar 3 (2016)
    un film de James Cameron
    Ma note :
  • Avatar 2
    Avatar 2 (2015)
    un film de James Cameron
    La suite du blockbuster 2009, la suite d'Avatar aura lieu après les événements du premier film.
    Ma note :
  • Deepsea Challenge 3D, l'aventure d'une vie
    Taux de satisfaction de la communauté
    24%
    un film de John Bruno, Andrew Wight...
    Pourquoi James Cameron, l’un des cinéastes les plus célèbres et les plus primés au monde, a-t-il mis sa vie en danger pour plonger seul à l’endroit le plus profond de la planète ? ...
    1h30
    Ma note :
  • Side by Side
    Taux de satisfaction de la communauté
    78%
    Side by Side (2012)
    Ma note :
  • Entourage
    Taux de satisfaction de la communauté
    76%
    Entourage (2004 - 2011)
    une série de Doug Ellin
    Jeune et séduisant acteur, Vincent Chase rencontre très vite le succès et devient une star adulée à Hollywood. Soucieux de ne pas oublier ses origines, Vince s'entoure de ses amis ...
    Ma note :
  • Avatar : Special Edition
    Taux de satisfaction de la communauté
    58%
    un film de James Cameron
    Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des anné...
    2h50
    Ma note :
  • Avatar
    Taux de satisfaction de la communauté
    50%
    Avatar (2009)
    un film de James Cameron
    Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des anné...
    2h50
    Ma note :
  • Aliens of the Deep
    Taux de satisfaction de la communauté
    99%
    un film de James Cameron et Steven Quale
    Les moments les plus passionnants d'une série d'expéditions étudiant les sources des grands fonds, l'un des environnements les plus extrêmes de notre planète. On y rencontre certai...
    0h47
    Ma note :

Avis sur les films de James Cameron

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -