Jean Eustache

Réalisateur, scénariste, acteur
Né à Pessac (France) le 30 novembre 1938, mort le 5 novembre 1981

Connu pour...

Biographie

Jean Eustache (Pessac, 30 novembre 1938 - Paris, 5 novembre 1981) est un réalisateur français.

Filmographie

Micro-critiques

  • (à propos de La Maman et la Putain)
    Sa note :
    “ En accablant de pesanteur l'oisiveté légère et irréelle de ses personnages, La Maman et la Putain organise le triomphe de sa tragédie. ” — IMtheRookie 9 juillet 2011
    1 commentaire
  • (à propos de La Maman et la Putain)
    Sa note :
    “ La Putain de sa Mère, il sort quand le Blu-ray ? ” — ElmerHunter 3 août 2013
    5 commentaires
    • commentaire modéré Si c'est vraiment sérieux, ça m'étonne même pas. Je suis ébahi qu'on puisse allier autant de quantité avec autant de qualité. Et c'est pas de la flagornerie.
      3 août 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Merci beaucoup ça me fait vraiment plaisir, mais non ce n'est pas sérieux :)
      3 août 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Best MC ever xD
      16 mars 2014 Voir la discussion...
  • (à propos de Offre d'emploi)
    Sa note :
    “ Court-métrage sur l'absurdité des stratégies d'entreprises. D'une évidence et d'une simplicité magistrale. Une comédie cruelle. Percutant. ” — DartsOfPleasure 13 février 2014
    10 commentaires
  • (à propos de Mes petites amoureuses)
    Sa note :
    “ Ode discrète et tragique à nos amoureuses rencontrées sur les chemins buissonniers. À l'éternel adolescent... toi, moi, eux, elles. ” — Nathanlemec 24 juin 2014
    2 commentaires
  • (à propos de La Maman et la Putain)
    Sa note :
    “ Incroyable que je sois resté captivé pendant + de 3h devant ce JPL qui palabre pour prôner l'inaction. Ce trio d'acteurs est fascinant ” — gcapron 30 juillet 2013
    2 commentaires
    • commentaire modéré Incroyable oui, qu'on ne puisse s'empêcher de regarder ce film jusqu'au bout ! Mais en commentant, en s'énervant, en ricanant, en interpellant JP Léaud ("Mais tu t'es vu !?!) ou Bernadette-Marie ("Mais vire-le !!) (heureusement que je l'ai vu à la télé)... N'empêche que même si je ne supporte pas JP Léaud, oui, je suis restée... captivée peut-être, au sens de captive, comme Mowgli face aux yeux de Kaa... pour les répliques, les clins d'yeux intéressants et marrants au contexte historique et culturel, pour voir jusqu'où on peut oser étirer une scène (alors là, Kéchiche est battu à plates coutures ! l'empathie en moins), filmer un disque qui passe, puis une émission de radio jusqu'au bout (ouh!!! Que c'est loin Hollywood dans ces cas !), des répliques comme en boucle... associer toujours le mot "film" (des autres) à "mauvais film" !
      Fou l'arrogance, la condescendance, la prétention et le cynisme des dialogues !!! Surtout des répliques des mecs !

      Oui, Mai 68 s'en prend plein la tronche, comme si ça n'avait été qu'un facteur de décadence, comme si ce qu'on prenait pour une libération n'avait débouché que sur l'ennui, le langage vulgaire agité comme un drapeau de la modernité (il aurait fallu compter les fois où on entend le mot "baiser" !!), le vide affectif, le malheur qu'on n'ose même plus souffrir parce que ça fait "ringard" et "mauvais mélo" !!

      Fascinant aussi l'absence totale d'expression dans les yeux de JP Léaud, sa gestuelle, son manque de naturel ! A chaque fois je m'étonne qu'on ait pu lui proposer tant de rôles, en faire presque la mascotte d'une génération ! Plus crispant que lui tu meurs !!

      Bernadette Lafont touchante oui, mais là aussi, étonnant ++ que ce soit ce film qu'on ait choisi pour lui rendre hommage : on l'attend tout le long ! Et quand elle est là, elle est toujours pareille, très peu de couleurs dans la palette de son rôle ! C'est moins qu'un second rôle !
      30 juillet 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré @ilmra Intéressant ton point de vue. Plutôt dithyrambique dans ton 1er paragraphe, tu es très cinglante dans les suivants. Ce qui est assez raccord avec ta MC et la note que tu as mise.
      Je partage totalement ta vision (vide du regard de JPL, son surjeu, le rôle de B Lafont très effacé). C'est ce que j'ai essayé de faire passer dans ma MC : Comment face à ses reproches, Eustache a réussi à m'accrocher pendant 3h30 !?
      30 juillet 2013 Voir la discussion...
Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Offres de stage - Mentions légales