Josef von Sternberg

Réalisateur, scénariste, acteur
Né à Vienna, Austria-Hungary le 29 mai 1894, mort le 22 novembre 1969
Connu pour...

Biographie de Josef von Sternberg

Au cours d'une carrière hollywoodienne tumultueuse, il fut notamment le pygmalion de Marlène Dietrich. Il a écrit ses mémoires dans « Fun in a chinese Laundry » (traduit par « Souvenirs d'un montreur d'ombres ») en 1966.
Issu d'une famille de la classe moyenne juive de Vienne, il a fait, contrairement à Eric von Stroheim, de solides études en Autriche et aux Etats-Unis, avant de travailler comme monteur pour une compagnie du New-Jersey. Il est assistant de plusieurs metteurs en scène, puis un acteur de théâtre britannique, George Arthur, lui propose de le diriger dans un film qui doit marquer ses débuts à l'écran. Sternberg accepte et lui soumet un scénario. Ce sera The Salvation Hunter qui surprend à l'époque par son côté naturaliste. Mary Pickford songe à Sternberg pour l'un de ses films, mais c'est finalement la Metro-Goldwyn-Mayer qui l'embauche. Les débuts de Sternberg ne sont pas très heureux: The Masked Bride et The Exquisite Sinner sont terminés ou refaits par d'autres: le premier, achevé par Christy Cabanne en 1925, et le second par Phil Rosen en 1926. Nouvel échec avec A Woman of the Sea, commandé par Chaplin pour Edna Purviance, et qui ne sera jamais montré. Cette série noire s'interrompt avec Les Nuits de Chicago, tourné pour la Paramount, d'après une histoire de Ben Hecht. Les Damnés de l'océan le classe parmi les grands maîtres du muet.
Sa carrière prend un nouveau tour avec L'Ange bleu, tourné pour l'UFA en Allemagne. Comme partenaire féminine d'Emil Jannings, il porte son choix sur Marlene Dietrich. Commence l'histoire de Pygmalion et Galatée. Dans ses souvenirs, Sternberg affirmera avoir créé de toutes pièces le mythe de Marlene et minimisera le rôle de son interprète qui protestera. « J'ai cessé de faire du cinéma en 1935 » déclarait Sternberg, faisant allusion à la fin du cycle Marlene. Cependant Shanghai Gesture en 1941 et surtout Fièvre sur Anatahan, tourné au Japon, nous prouvent le contraire, et ne peuvent que nous faire regretter qu'un sujet aussi ambitieux que I, Claudius n'ait jamais pu être terminé.

Filmographie de Josef von Sternberg

  • 1
    The Epic That Never Was
    un film de Bill Duncalf
    Ma note :
  • 2
    Les Espions s'amusent
    un film de Josef von Sternberg
    Dans les années 1950, en pleine Guerre froide, la patrouille aérienne du colonel Jim Shannon, basée en Alaska, capture un avion de la chasse soviétique, piloté par une séduisante j...
    1h52
    Ma note :
  • 3
    Fievre sur Anatahan
    Taux de satisfaction de la communauté
    76%
    un film de Josef von Sternberg
    Juin 1944. Après l'attaque d'un convoi de ravitaillement par un avion américain, des soldats japonais échouent sur Anatahan, en plein Pacifique. Ils découvrent que l'île est habité...
    Ma note :
  • 4
    Le Paradis des mauvais garçons
    Taux de satisfaction de la communauté
    27%
    Sur le bâteau reliant Hong Kong à Macao, Lawrence Trumble, un policier sous couverture, Julie Benton, une chanteuse de cabaret et Nick Cochran, un ancien soldat américain, font con...
    Ma note :
  • 5
    Duel au soleil
    Taux de satisfaction de la communauté
    56%
    un film de King Vidor, Otto Brower...
    Après avoir perdu son père, Pearl est envoyée chez des cousins éloignés, riches propriétaires d'un grand ranch au Texas. Lewt et Jess, les deux frères, vont tenter de la courtiser,...
    2h10
    Ma note :
  • 6
    The Town
    (1944)
    un film de Josef von Sternberg
    Ma note :
  • 7
    The Shanghai Gesture
    Taux de satisfaction de la communauté
    86%
    un film de Josef von Sternberg
    Shanghaï, enclave internationale, ville paraissant livrée à elle-même, peuplée d'individus de toutes nationalités. Des personnages au nom d'emprunt, au passé secret, évoluent dans ...
    Ma note :
  • 8
    I Take This Woman
    un film de W.S. Van Dyke, Frank Borzage...
    Ma note :
  • 9
    Au service de la loi
    un film de Josef von Sternberg
    Le fils d'un brave policier, qui a suivi les traces de son pere, use d'une telle violence qu'il se retrouve bientot hors la loi.
    Ma note :
  • 10
    I, Claudius
    (1937)
    un film de Josef von Sternberg
    Séquence d'un film inachevé, adapté de la biographie romancée de l'empereur romain Claude écrite par Robert Graves.
    0h13
    Ma note :

Avis sur les films de Josef von Sternberg

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -