Mia Farrow

Actrice
Née à Los Angeles, California, U.S. le 9 février 1945
Connue pour...

Biographie de Mia Farrow

Mia Farrow est la fille de John Farrow, un réalisateur de cinéma australien, et de Maureen O'Sullivan, une actrice irlandaise (la célèbre « Jane » des films de « Tarzan »). D'une famille de sept enfants, elle a trois soeurs - Prudence Farrow et les actrices Stephanie et Theresa Magdalena Farrow dite « Tisa » - et trois frères - Michael Namien (1939-1958), Patrick Joseph (1942-2009) et John Charles (né en 1946). Elle grandit à Beverly Hills mais a souvent voyagé avec ses parents à l'occasion de films tournés en extérieur.
Farrow épouse le chanteur Frank Sinatra le 19 juillet. Elle avait 21 ans et lui 50. En 1968, Frank Sinatra lui demande d'abandonner le plateau de Rosemary's Baby au profit de son film Le détective, il se heurte à un refus. Il lui présente alors les papiers du divorce sur le plateau de tournage de Rosemary's baby. Le divorce est prononcé en 1968 et est rapporté dans le livre de Jay J. Ames en 1976.
Dès le divorce finalisé, Mia Farrow et sa soeur cadette Prudence s'envolent pour l'Inde où elles passent une année entière à l'âshram de Maharishi Mahesh Yogi à Rishikesh, Uttarakhand, où elle étudie la méditation transcendantale en compagnie des Beatles et d'autres artistes comme Donovan ou Mike Love des Beach Boys. L'une comme l'autre ont involontairement inspiré deux chansons de l'album blanc des Beatles composées par John Lennon. La chanson Dear Prudence s'adresse à la petite soeur, qui reste toute la journée cloitrée dans son bungalow pour méditer, sous la forme :
L'autre chanson de l'album, Sexy Sadie, met indirectement l'actrice en cause : en apprenant que le Maharishi aurait fait des avances à Mia Farrow, John Lennon, considère que le « Maitre » est un imposteur, quitte sur le champ l'âshram de Rishikesh avec éclat et écrit la chanson accusatrice Sexy Sadie (mots utilisés pour ne pas dire ouvertement Maharishi).
L'actrice épouse le chef d'orchestre et compositeur d'origine allemande André Previn en 1970. La précédente épouse de ce dernier, Dory Previn, a blâmé Farrow pour avoir mis fin à son mariage et écrit à ce sujet une chanson acerbe intitulée Beware of Young Girls (Garde-toi des Jeunes Filles). Le couple divorce en 1979 mais reste en bons termes. Farrow et Previn ont eu trois enfants et ont adopté deux enfants vietnamiens puis une petite coréenne Soon-Yi (voir ci après).
Autour de 1980, Farrow commence une idylle de douze ans avec le réalisateur Woody Allen. Il ne se sont jamais mariés, ils n'ont même jamais vécu sous le même toit. Durant cette période, Farrow a été la vedette d'un certain nombre de films du réalisateur et plusieurs de leurs enfants ont également joué des rôles. Mia Farrow donne naissance en 1987 à Satchel O'Sullivan Farrow, enfant naturel de Woody Allen, actuellement connu sous le pseudonyme de Ronan Seamus Farrow. Le couple se sépare lorsque l'actrice découvre une relation sexuelle entre Woody Allen et Soon-Yi, la petite fille que Previn et elle avaient adoptée vers 1978. Au cours de la bataille juridique qui s'ensuit pour la garde de leurs trois enfants, Farrow dépose une plainte contre Allen pour avoir abusé de leur fille Dylan alors âgée de sept ans. Allen rejette énergiquement ces accusations. Un médecin mandaté par la justice conclut que Dylan « ou bien avait inventé l'histoire sous l'emprise du stress de vivre une situation explosive et insalubre ou bien que sa mère la lui avait implanté dans l'esprit » car Dylan présentait l'histoire de manière incohérente. Les charges qui pesaient sur Woody Allen ont été abandonnées pour éviter de présenter l'enfant devant le tribunal, bien qu'un juge aie qualifié la conduite d'Allen de « grossièrement inopportune ». Finalement Mia Farrow obtient la garde des enfants. Dans son autobiographie What Falls Away (Ce qui part), Mia Farrow révèle que Frank Sinatra lui aurait proposé de faire briser les jambes de Woody Allen.
Mia Farrow et Soon-Yi ne se sont plus revues depuis le mariage de cette dernière avec Woody Allen en 1997. Farrow qualifie cette perte de « tragique » dans les colonnes du journal The Observer et fait remarquer « qu'elle ne revient pas ». Farrow enchaîne en disant à propos de sa fille adoptive « Elle était dans la rue en Corée lorsqu'elle a été appréhendée et conduite à l'orphelinat d'État. Et en me plaçant de son point de vue - un point de vue extrêmement limité - est qu'elle a amélioré sa situation. Pour une petite gamine coréenne... Peut-être n'est-elle pas à blâmer. » Soon-Yi aurait quant à elle déclaré que sa mère adoptive comme « n'était pas Mère Teresa ».
Plus tard, Mia Farrow adoptera six autres enfants dont Gabriel Wilk Farrow, adopté en 1995 et nommé d'après Elliott Wilk, le juge qui a présidé la bataille juridique entre Farrow et Woody Allen en 1993. Tam Farrow, la fille adoptive de l'actrice est décédée en 2000 des suites d'une longue maladie. Elle était âgée de 21 ans. Le 25 décembre, Farrow perd une autre fille adoptive, Lark Previn, malade depuis une dizaine d'années du SIDA.
Mia Farrow perd encore son frère Patrick Joseph Farrow, né le 27 novembre, sculpteur aux multiples récompenses qui s'est suicidé le 16 juin d'une balle dans la tête à l'intérieur de sa galerie d'art à l'enseigne Farrow Gallery de Castleton, Vermont, États-Unis. Il laisse sa femme Susan, artiste comme lui.
Mia Farrow partage son temps entre le loft qu'elle possède à New York dans le quartier de SoHo et une propriété à Bridgewater (Connecticut).
Elle est campée par l'actrice Nina Siemaszko dans la minisérie télévisée de CBS Television network intitulée Sinatra.
De ses différentes unions naîtront cinq enfants :
  • Matthew Phineas Previn et Sascha Villiers Previn, jumeaux nés le 26 février ;
  • Fletcher Farrow Previn, né le 14 mars 1974 ;
  • Ronan Seamus Farrow, de son patronyme Satchel O'Sullivan Farrow, né le 19 décembre, enfant naturel d'avec Woody Allen.

Par ailleurs, elle en adoptera onze :
  • Soon-Yi Previn, née en Corée du Sud le 8 octobre et adoptée vers 1978 :
  • Lark Song Previn, née au Vietnam le 15 février, adoptée la même année et décédée à New York le 25 décembre ;
  • Summer Song Previn, également connue sous le nom de « Daisy », est née au Vietnam le 6 octobre et a été adoptée en 1975.

  • Moses Amadeus Farrow surnommée « Misha » née le 27 janvier et adoptée en 1980 ;
  • Dylan O'Sullivan Farrow surnommée « Eliza » née le 11 juillet et s'appelle actuellement Malone.

  • Tam Farrow née en 1979 et décédée en mars 2000 des suites d'une longue maladie ;
  • Isaiah Justus Farrow (né en 1992) ;
  • Kaeli-Shea Farrow surnommée « Quincy » a été adoptée en 1994 ;
  • Frankie-Minh, ainsi appelé en hommage à « Frank » Sinatra, est né en 1991. Farrow l'a adopté en 1995 ;
  • Thaddeus V. Farrow né en 1988 a été adopté en 1994 ;
  • Gabriel Wilk Farrow.

Mia Farrow s'est faite l'avocate des droits de l'enfant travaillant à récolter des fonds et s'occupant des enfants dans les régions en état de guerre, surtout en Afrique. Elle est Membre Bienveillant et Ambassadrice de l'Unicef. À ce titre elle a beaucoup oeuvré dans la lutte contre la poliomyélite dont elle a été victime dans son enfance. Elle s'est personnellement déplacée trois fois au Darfour. Les deux premières en novembre 2004 et juin 2006, en compagnie de son fils Ronan (qui a travaillé pour l'UNICEF au Soudan), pour plaider en faveur des réfugiés de ce pays. Les photographies qu'elle a prises au cours de ses voyages ont été publiées dans les pages du magazine People au mois de juillet 2006. Elle a également autorisé la publication d'un article sous son nom traitant de la crise que traverse le pays et paru dans les colonnes du Chicago Tribune le 25 juillet 2006. La même année 2006, on retrouve Mia Farrow à Berlin pour prendre part à une action caritative des Oursons Unis qui vend les dessins de 142 artistes membres des Nations unies.
Farrow donne son aval pour publier un éditorial sous son nom dans les colonnes du Los Angeles Times. Il paraît le 5 février 2007 sous le titre 25 July 2006 The Chicago Tribune - World must not turn away from Darfur's desperation; By Mia Farrow et part pour un troisième voyage au Darfour dans le cadre d'un film documentaire sur ce pays. Le 7 août 2007, l'actrice offre « d'échanger sa liberté » contre celle d'un chef rebelle hospitalisé dans un hôpital des Nations unies mais peu désireux de le quitter par peur de représailles. Elle souhaite être incarcérée en échange de la possibilité pour le rebelle de quitter le pays.
Depuis 2007, Mia Farrow s'est impliquée dans la campagne Un rêve pour le Darfour qui a fait un effort important pour sensibiliser l'opinion publique Chinoise à soutenir le gouvernement soudanais avec une attention toute particulière sur les Jeux olympiques de l'été 2008 qui se sont déroulés à Beijing. En mai 2007, l'actrice, alors ambassadrice de l'Unicef, envoie au Wall Street Journal une lettre ouverte à Steven Spielberg dans laquelle elle lui reproche son rôle de conseiller artistique du gouvernement chinois pour les émissions télévisées des jeux olympiques de 2008 . Elle y spécifie que le réalisateur risquait de devenir le « Leni Riefenstahl des Jeux de Pékin ». Sa démarche fait suite à deux lettres qu'elle lui avait adressées personnellement, et qui étaient restées sans réponse. Mia Farrow demande au réalisateur américain de quitter ce qu'elle appelle « les jeux du génocide » si le gouvernement chinois ne se décide pas peser sur le Soudan pour mettre fin à la crise du Darfour. Talonné par Farrow, Spielberg démissionne de la charge le 2 février 2008 dans la droite ligne de G. Clooney qui décide de faire pression sur OMEGA (chronométrage des JO). En outre, pendant la diffusion des jeux, Farrow, depuis un camp de réfugiés soudanais, a mis en lumière par Internet l'implication de la Chine dans la région.
L'actrice a récemment accepté de prêter sa voix à un film documentaire intitulé As We Forgive Those relatant la lutte de nombreux survivants du génocide Rwandais pour pardonner aux assassins de leurs pères, mères, soeurs, frères, enfants et amis.
Mia Farrow a monté son propre site Internet comprenant un blog avec des entrées pour le Darfour, le Tchad et la République centrafricaine. Le site renferme également un guide exposant la manière de s'impliquer dans l'activisme au Darfour accompagné des photos qu'elle a prises lors de ses voyages dans le pays.
Le 4 mars 2009, la Cour pénale internationale émet un mandat d'arrêt contre le Président du Soudan Omar al-Bashir provoquant l'expulsion de 13 missions humanitaires. Farrow s'élève contre cette situation en entamant un jeûne le 27 avril 2009 pendant douze jours. Elle absorbe exclusivement de l'eau. Le 8 mai, elle doit mettre fin à son jeûne en raison de problèmes de santé.
Farrow tourne un bout d'essai, sans lendemain, pour le rôle de Liesl von Trapp dans le film La mélodie du bonheur. Le rôle échoit finalement à Charmian Carr). Ce métrage a été conservé et figure sur le DVD du quarantième anniversaire du film.
En 1947 elle figure dans un film aux côtés de sa mère. Elle paraît dans un court métrage de neuf minutes destiné aux enfants, Duck and Cover, une production des années 1950. Le film est projeté dans les écoles pour apprendre aux enfants ce qu'il faut faire en cas d'attaque nucléaire : plonger et se couvrir !
Farrow débute réellement sa carrière en 1959 dans un film réalisé par son père et intitulé John Paul Jones, maître des mers. Elle enchaînera des seconds rôles dans plusieurs films des années 1960. En 1964, sa prestation d'Allison Mackenzie, une femme naïve et abandonnée, dans la série télévisée Peyton Place lui apporte un début de notoriété. Elle abandonnera le rôle deux ans plus tard sur les conseils pressants de son premier mari Frank Sinatra. Quatre ans après, c'est la consécration dans le rôle principal de Rosemary's Baby réalisé par Roman Polanski (1968). Encensé par la critique, le film est un succès commercial et constitue toujours un classique des films d'épouvante.
L'interprétation de Mia Farrow dans ce film lui vaut de multiples récompenses dont le Golden Globe Award du Meilleur Espoir Féminin de l'Année et la conforte dans sa notoriété. Le critique et auteur américain Stephen Faber décrit sa prestation en ces termes « Un choc électrisant... un des rares exemples d'une conjonction miraculeuse et quasiment mythique entre un acteur et son personnage. Si l'histoire d'Ira Levin touche astucieusement à la croyance de femmes enceintes qu'un étranger grandit en elles, Mia Farrow donne à ces croyances consistance et force,. ». Le critique de films Roger Ebert note que « Le côté brillant de la production est surtout le fait de la direction de Polanski ainsi que d'interprétations réellement inspirées... Les personnages apparaissent comme des êtres humains en action. Une grande partie de cette réussite revient à Mia Farrow dans le rôle de Rosemary »,.
Après Rosemary's baby, Farrow, pressentie pour tenir le rôle de Mattie dans le film Cent dollars pour un shérif, se montre enthousiaste mais, avant d'interpréter ce film, elle tourne Cérémonie secrète au Royaume-Uni avec Elizabeth Taylor et Robert Mitchum. Ce dernier lui apprend que Henry Hathaway, le réalisateur de Cent dollars pour un shérif, se montre très dur avec les actrices. Farrow demande alors au producteur Hal Wallis de remplacer Hathaway ; ce qui lui est refusé. Farrow renonce donc au rôle qui est confié à Kim Darby. Elle enchaîne avec Maldonne pour un espion(Anthony Mann, 1968), Terreur aveugle (Richard Fleischer, 1971). Cérémonie secrète reçoit un accueil mitigé de la part des critiques mais a connu un bel avenir. En 1969, Farrow donne la réplique à Dustin Hoffman pour le film John et Mary. La même année, elle tient l'un des rôles principaux de Mort sur le Nil, adapté du célèbre roman d'Agatha Christie.
Tout au long des années 1970, Farrow se produit dans divers succès filmographiques tels que See No Evil un film d'angoisse de 1971, Docteur Popaul (1972) de Claude Chabrol, Gatsby le Magnifique (1974) dans lequel Farrow incarne Daisy Buchanan, Un mariage (1978) un film culte du réalisateur Robert Altman... Elle prête également son concours à différents téléfilms dont une version musicale de Peter Pan 1976) dans lequel elle interprète le rôle titre. En 1979, Farrow se produit au Broadway Theatre où elle donne la réplique à Anthony Perkins dans la comédie romantique de Bernard Slade.
Au cours des années 1980 et au début des années 1990, les relations entre Mia Farrow et le réalisateur Woody Allen aboutissent à de nombreux films en collaboration. Durant cette période, l'actrice paraît au générique de quasiment tous les films de Woody Allen chaleureusement salués par la critique comme Broadway Danny Rose, La Rose pourpre du Caire, Hannah et ses soeurs (où elle interprète le rôle titre) et Alice (1990), à nouveau dans le rôle titre. Farrow interprète également la mère de Kara (Helen Slater) pour et prête sa voix à l'animation La Dernière Licorne (1982).
Au cours des années 1990, Mia Farrow est moins présente sur les plateaux de tournage pour se consacrer à l'éducation de ses enfants alors en bas âge. Elle prête néanmoins son concours à la production de plusieurs films marquants dont elle assure le rôle principal : Parfum de scandale (Widow's Peak, 1994), Miami Rhapsody (1995) et Reckless (1995).
Plus récemment, l'actrice assume le personnage de Mrs. Baylock, la grandmère satanique du remake The Omen. Bien que le film ait eu une critique plutôt tiède, la prestation de Farrow est appréciée. L'Associated Press déclare « Dieu merci! Mia Farrow... Un rare exemple où le nouvel Omen améliore l'ancien,. ». Filmcritic.com rajoute « Farrow vole le spectacle,. ». Le quotidien Seattle Post-Intelligencer renchérit « un rôle de rentrée réellement exquis pour Rosemary. Mia Farrow, hautement crédible, vous glace le sang dans les veines en grand mère doucereuse tout droit venue de l'enfer »,.
Mia Farrow s'est encore produite à plusieurs reprises en 2007 : et le premier volet de la trilogie (Luc Besson) pour ne citer que ceux-là. En 2008 elle donne la réplique à Jack Black, Mos Def et Danny Glover dans la production de Michel Gondry, Be Kind Rewind (Sois aimable, Rembobine).

Filmographie de Mia Farrow

  • Dark Horse
    Taux de satisfaction de la communauté
    31%
    Dark Horse (2011)
    un film de Todd Solondz
    Abe, la trentaine, s'accroche à son adolescence et notamment à la collection de jouets qui décore sa chambre. Il vit toujours chez ses parents, travaille pour son père qui le consi...
    1h24
    Ma note :
  • Arthur 3 La Guerre des Deux Mondes
    Taux de satisfaction de la communauté
    02%
    un film de Luc Besson
    Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l'univers. Seul Arthur semble en mesure de le contre...
    1h40
    Ma note :
  • Arthur et la vengeance de Maltazard
    Taux de satisfaction de la communauté
    01%
    un film de Luc Besson
    Arthur est au comble de l'excitation : c'est aujourd'hui la fin du dixième cycle de la Lune, et il va enfin pouvoir regagner le monde des Minimoys pour y retrouver Sélénia. Dans le...
    1h34
    Ma note :
  • Soyez sympas, rembobinez
    Taux de satisfaction de la communauté
    66%
    un film de Michel Gondry
    Un homme dont le cerveau devient magnétique efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel l'un de ses amis travaille. Afin de satisfaire la demande de la pl...
    1h34
    Ma note :
  • Roman Polanski: Wanted and Desired
    Taux de satisfaction de la communauté
    47%
    un film de Marina Zenovich
    Ce documentaire revient sur une affaire judiciaire de 1977 dans laquelle Roman Polanski avait été condamné pour abus sexuel sur mineure.
    Ma note :
  • Arthur et les Minimoys
    Taux de satisfaction de la communauté
    13%
    un film de Luc Besson
    Comme tous les enfants de son âge, Arthur est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l'endormir : ses rêves sont peuplés de tribus africaines et d'inventions ...
    1h42
    Ma note :
  • Son ex et moi (The Ex)
    Taux de satisfaction de la communauté
    08%
    un film de Jesse Peretz
    Tom est un trentenaire un peu désabusé qui doit affronter les difficultés d'un nouveau job dans la boîte de son beau-père dirigée par un gourou new-age, ses problèmes de couple apr...
    1h30
    Ma note :
  • 666 la malédiction
    Taux de satisfaction de la communauté
    03%
    un film de John Moore
    Le Vatican est en pleine effervescence : tout indique que la Prédiction du Livre des Révélations qui veut que l'Apocalypse débute avec l'Incarnation de Satan sur la Terre, doit se ...
    1h48
    Ma note :
  • Girls in the City
    un film de Lee Rose
    Ma note :
  • Miami Rhapsody
    un film de David Frankel
    Ma note :

Avis sur les films de Mia Farrow

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -