Michel Galabru

Acteur
Né à Safi, French Morocco le 27 octobre 1922

Connu pour...

Biographie

Fils d'un professeur de l'École nationale des ponts et chaussées, il passe les sept premières années de sa vie à Safi, au Maroc, puis une grande partie de son enfance dans la maison familiale à Avène, dans l'Hérault. Il a eu deux frères, Marc Galabru, médecin, et un autre, l'aîné, qui écrivait des poèmes, décédé à l'âge de 18 ans de la tuberculose. Se destinant d'abord à devenir joueur de football professionnel, c'est finalement le métier de comédien qui l'attire. Le parcours de Sacha Guitry, piètre élève à l'école, tout comme lui, mais carrière de comédien que l'on connaît, eut une grande influence sur son désir de devenir artiste. « J'ai été mis dehors de sept écoles différentes. Remarquez, Guitry a été viré douze fois. Ça prouve bien qu'il avait plus de talent que moi. » Il écrivit d'ailleurs un livre sur lui, en 2001 : Galabru raconte Sacha Guitry. Un autre artiste eut un impact sur lui, durant sa jeunesse, fut Tino Rossi, au point qu'il se coiffait comme lui.
Requis par le STO, il est envoyé en Yougoslavie.
Après des études au lycée Saint François-Régis de Montpellier puis au lycée jésuite Saint-Louis de Gonzague à Paris 16e, il fit une année de droit, après le bac, pour faire plaisir à son père, qui lui dit : « Fais ton droit, je te ferai entrer chez Schneider au contentieux. Ce mot m'a effrayé. » Mais sa vocation théâtrale étant plus forte que ses futures plaidoiries, il partit pour Paris afin d'y préparer le Conservatoire avec Denis d'Inès. Après trois ans d'études dans la classe de Denis D'Inès, il obtint le premier prix du Conservatoire d'art dramatique de Paris, et fut engagé à la Comédie Française le 1er septembre 1950, fit ses débuts officiels dans "Georges Dandin", et interpréta les différents auteurs classiques et modernes : Shakespeare, Molière, Marivaux, Feydeau, Courteline, Jules Romains. Il y resta jusqu'au 1er septembre 1957. Il travailla également pour le cinéma où il débute en 1951 avec Ma femme, ma vache et moi de Jean-Devaivre. Il est ensuite à l'affiche des théâtres de boulevard et revient au cinéma en 1961 avec La Guerre des boutons d'Yves Robert. À partir de 1964, la saga du Gendarme de Saint-Tropez le révèle complètement. Il joue ensuite plusieurs rôles dramatiques. Il revient au théâtre avec La Femme du boulanger et Le Bourgeois gentilhomme. Suite au décès de Louis de Funès en 1983, Michel Galabru le remplace dans le film Papy fait de la résistance.
À propos du Gendarme de Saint-Tropez, il affirma dans une interview avoir entendu le producteur déclarer au réalisateur : Tu me prends Louis de Funès, et je ne veux que des ringards autour. Exacte ou imaginée, cette anecdote révèle en tout cas la modestie de l'acteur.
En 1977, il reçoit le César du meilleur acteur pour Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier.
En 1985, il achète le Théâtre de 10 heures pour en faire un tremplin pour les jeunes auteurs et comédiens mais ne parvient à l'exploiter que durant quatre années.
En 2008, le Molière 2008 du meilleur comédien a été remis à Michel Galabru, 86 ans, pour son rôle dans Les Chaussettes - opus 124.
En 2010, il est présent au Festival de Luchon pour le téléfilm À deux c'est plus facile, et au Festival de Cannes avec le film Un poison violent.
En 2011, il reçoit le Brigadier d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Filmographie

Micro-critiques

  • Sa note :
    “ Cet infâme film a fait plus de mal à la région Nord Pas de Calais que la banderole du PSG et l'affaire Outreau réunies.  ” — NathanF 16 septembre 2011
    5 commentaires
    • commentaire modéré C'est vrai. Cette banderole est infiniment plus drôle que le film !
      12 janvier 2012 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Je confirme pour quelqu'un qui vient du Nord lol ^^
      4 décembre 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré J'ai ri comme si ma vie en dépendait.
      28 décembre 2013 Voir la discussion...
  • Sa note :
    “ Indulgence totale pour les comédies grasses et niaises outre-Atlantique; vague de mépris ici. Complexe d'infériorité ou snobisme exotique ? ” — zephsk 1 avril 2013
    45 commentaires
    • commentaire modéré (CQFD)
      2 avril 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Je me rends compte @xzerep que je n'avais pas répondu à ton commentaire.
      Il est bien évident que nombre métrages français dépassent en qualité et en drôlerie les Cht'is (Splendid, Veber, Robert, Tati, Hazanavicius, etc, etc... Et tout ce que tu veux.)
      La question n'est pas là. J'essaie simplement de pointer du doigt une chose :
      Bienvenue chez les Ch'tis n'est pas la purge annoncée, c'est une honnête comédie familiale, un feel-good movie sans prétention. Assurément pas la comédie du siècle, mais beaucoup moins grasse et mauvaise que l'Amour Extra Large, qui bénéficie pourtant d'une meilleure moyenne.
      Je m'interroge donc sur le mépris à son égard et sur la bienveillance, voire le plébiscite envers de sombres bouses médicamenteuses du genre de "40 ans, mode d'emploi."
      Heureusement, enfin, les Cahiers font preuve de bon sens, en constatant que les gentils mots d'esprits façon Twitter, c'est fendard 5 mn.
      Mais que c'est plus vraisemblablement triste.
      Surtout quand l'esprit en question est faiblard.
      6 septembre 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré je ne sais pas si le film mérite 3 étoiles, je ne l'ai pas encore vu, mais ton commentaire en forme de MC est judicieux
      11 mars 2014 Voir la discussion...
  • Sa note :
    “ Dany Boon est au cinéma ce qu'est Christophe Hondelatte à la chanson. ” — Sarode22 27 mai 2013
    5 commentaires
  • Sa note :
    “ Avec un humour très lourdingue, et un côté "patchwork" regrettable, cette adaptation n'arrive même pas à la cheville de Mission Cléopâtre.  ” — sudroxaz 13 mars 2014
    2 commentaires
    • commentaire modéré Il fallait bien un brouillon
      13 mars 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré elle n'arrive pas à la cheville des BDs non plus !
      4 mai 2014 Voir la discussion...
  • Sa note :
    “ Je peux pas dire que le film m'a foutu la gaule! ” — Nathanlemec 16 mars 2014
    2 commentaires
Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - Mentions légales

Voulez-vous vraiment supprimer ce commentaire ?

Voulez-vous vraiment supprimer cette micro-critique ?

Voulez-vous vraiment supprimer cette liste ?

Aidez-nous à comprendre pourquoi cette liste n'est pas pertinente :

Voulez-vous marquer tous les épisodes précédents comme vus ?

Voulez-vous marquer tous les saisons précédentes comme vues ?

Voulez-vous vraiment annuler cette offre ?

Voulez-vous vraiment refuser cette offre ?

Voulez-vous vraiment vendre votre DVD de "" pour  € ?

Souhaitez-vous retirer de la vente ?

Bravo, vous venez de faire l'acquisition du DVD de ce film.
Vous pouvez désormais le regarder en illimité.

Vos retours sont essentiels pour améliorer Vodkaster.
N'hésitez pas à nous remonter des bugs, des erreurs
dans la base de données ou à nous suggérer des idées.
On vous répondra !