Jean Carmet

Acteur, scénariste
Né à Bourgueil le 25 avril 1920, mort le 20 avril 1994
Connu pour...

Biographie de Jean Carmet

Encore jeune, il interrompt ses études et se rend à Paris où il devient figurant au Théâtre du Châtelet, puis à l'Opéra. Il est ensuite engagé comme régisseur stagiaire au Théâtre des Mathurins chez Marcel Herrand. Il fait de la figuration dans différents films (notamment dans Les enfants du paradis et dans Les démons de l'aube). Il rejoint ensuite la troupe des Branquignols de Robert Dhéry. Il multiplie alors les rôles au cinéma.
Son rôle de Gaston Duvet dans le feuilleton radiophonique La Famille Duraton fait connaître sa voix dans les années 1950. Sa renommée internationale s'installe en 1976 avec le film La Victoire en chantant. Sa célébrité en France date du Grand Blond.
Sa carrière est riche, il apparaît dans plus de deux cents films. Il est nommé pour le César du meilleur acteur en 1986 pour Miss Mona et il remporte deux César du meilleur acteur dans un second rôle pour Les Misérables (en 1983) et pour Merci la vie (en 1992). Il reçoit également un César d'honneur en 1994 des mains de Gérard Depardieu, son ami.
Lui qui est un vrai rabelaisien incarne souvent le « beauf franchouillard » inquiétant (Dupont Lajoie) ou cocasse (Le beaujolais nouveau est arrivé).
Lorsqu'il tournait, il quittait sa famille pour aller vivre dans une chambre d'hôtel afin de ne pas être déconcentré. Il fut un habitué également des halls de gare qui lui servirent de logement à ses débuts. Ses amis racontent que lorsqu'il ne tournait pas, il venait parfois les voir jouer pour aller saluer le public à la fin de la pièce. Les spectateurs se demandaient alors qui était ce personnage qu'ils ne se souvenaient pas d'avoir aperçu dans la pièce. Il avait accepté le premier rôle de Le bonheur est dans le pré d'Étienne Chatiliez ; mais la mort l'ayant rattrapé, c'est son ami Michel Serrault qui prit sa place.
En 1999 sort le livre "Je suis le badaud de moi même" qu'il avait écrit avant sa mort, aux éditions Plon.
Il est inhumé à Paris, au cimetière du Montparnasse.
À ses obsèques seront présents : Jean-Pierre Coffe, Michel Serrault, Gérard Depardieu, Pierre Tchernia, Michel Galabru, Jean Lefebvre, Pierre Richard, Robert Hossein, Bertrand Blier, Jean-Claude Brialy, Miou-Miou, Roland Giraud, Francis Veber, Jean-Pierre Marielle, Yves Robert, Claude Chabrol, Pierre Mondy, Michel Bouquet, Yves Boisset, Georges Lautner, Victor Lanoux, Michel Piccoli, Jean Rochefort, Michel Blanc, Jacques Villeret, etc.

Filmographie de Jean Carmet

  • Germinal
    Taux de satisfaction de la communauté
    45%
    Germinal (1993)
    un film de Claude Berri
    Embauché comme mineur à Montsou, dans le Nord de la France, le jeune Etienne Lantier découvre la souffrance d’une population misérable et déshéritée. Gagné aux idées socialistes, i...
    2h40
    Ma note :
  • Miss Mona
    Miss Mona (1986)
    un film de Mehdi Charef
    Le lot quotidien de Samir, immigre clandestin, c'est les "boulots" precaires, la faim, le froid et la peur de la police. Le reve de Mona, vieux travesti en decrepitude, est l'opera...
    1h38
    Ma note :
  • Buffet froid
    Taux de satisfaction de la communauté
    87%
    Buffet froid (1979)
    un film de Bertrand Blier
    Tout commence quand Alphonse Tram, chômeur, rencontre un inconnu dans les couloirs déserts du R.E.R. Il le retrouve quelques temps plus tard assassiné avec son propre couteau. Dans...
    1h29
    Ma note :
  • La Septième compagnie au clair de lune
    Taux de satisfaction de la communauté
    08%
    un film de Robert Lamoureux
    Après avoir été démobilisés, Tassin, Pithiviers et le chef Chaudard s'en sont retournés à leur vie d'avant. Chaudard a repris la direction de sa quincaillerie de province avec son ...
    1h30
    Ma note :
  • Noirs et Blancs en couleurs
    Taux de satisfaction de la communauté
    72%
    un film de Jean-Jacques Annaud
    Alors que la guerre fait rage en Europe en ce mois de janvier 1915, un groupe de colons français, ignorant de ces faits, mène une vie paisible à Fort Caulais, un comptoir reculé de...
    1h31
    Ma note :
  • Ursule et Grelu
    un film de Serge Korber
    Ursule et Grelu est un film de [Serge Korber|a:Serge-Korber] sorti en 1974.
    Ma note :
  • Elle cause plus, elle flingue
    Taux de satisfaction de la communauté
    17%
    un film de Michel Audiard
    La prostituée d'un bidonville recycle, dans une machine qui joue une samba, tous ceux qui lui tombent entre les mains. Leurs os servent ensuite de « saintes reliques » aux autorité...
    1h27
    Ma note :
  • Un idiot a paris
    Taux de satisfaction de la communauté
    17%
    un film de Serge Korber
    Goubi, bredin du petit village de Jaligny dans l'Allier, rêve de découvrir Paris et la Tour Eiffel. Un jour, après s'être saoulé, il se réveille à Paris où il a été conduit par deu...
    1h30
    Ma note :
  • Oh! Qué mambo
    un film de John Berry
    Pour se consoler de ses déboires conjugaux, Miguel, modeste caissier d'une banque, dépense toute sa paie au music-hall. Quelque peu éméché, il chante et danse avec la star de l'éta...
    1h22
    Ma note :
  • Pas de week-end pour notre amour
    un film de Pierre Montazel
    Franck Reno, un chanteur au succès sans précédent, est sur le point de se marier. Mais, quand un personnage aussi séduisant et célèbre que lui annonce que son coeur n'est plus à pr...
    1h36
    Ma note :

Avis sur les films de Jean Carmet

Vodkaster © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -