Tony Curtis

Acteur
Né à Bronx, New York, USA le 3 juin 1925, mort le 29 septembre 2010
Connu pour...

Biographie de Tony Curtis

Bernard Schwartz est né le 3 juin 1925, à New-York, dans le quartier pauvre du Bronx, fils aîné d'Emanuel et Helen Schwartz, émigrés juifs hongrois. Il vit dans la misère dans la boutique de tailleur de son père en compagnie de ses deux frères cadets , auprès d'une mère schizophrène et dure : « Quand j'étais enfant, maman me battait et fut très agressive et hostile ». Le plus jeune de ses frères, Robert est placé en institution psychiatrique, en conséquence du comportement de sa mère. Le puîné, Julius, est heurté et tué par un camion lorsque Tony a treize ans. Tony Curtis est d'ailleurs profondément marqué par cet accident, son frère étant son meilleur - et peut-être son seul - ami. Il passe beaucoup de temps dans la rue, y fait de mauvaises fréquentations et finit par se faire arrêter et placer en centre de redressement. C'est là qu'il découvre le théâtre et le cinéma, et son envie de vouloir y briller.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est dans la Marine, à bord du sous-marin USS Proteus (AS-19). Il assiste à la capitulation du Japon dans la baie de Tokyo, le 2 septembre 1945. Vétéran, on lui octroie une bourse qui lui permet de s'inscrire dans un cours d'art dramatique à New York. C'est au cours d'une pièce de théâtre, Golden Boy, qu'il est repéré par un agent d'Universal, qui lui fait signer un contrat de sept ans. Il arrive à Hollywood en 1948, âgé de 23 ans. De son propre aveu, à cette époque, il est surtout intéressé par les filles et l'argent.
Il adopte très vite le nom de Anthony Curtis, puis de Tony Curtis, et tourne un certain nombre de séries B sans intérêt. Il obtient son premier rôle important auprès de James Stewart dans Winchester '73 et la même année dans Le voleur de Tanger de Rudolph Maté où son physique athlétique et son visage bronzé lui permettent de jouer les personnages « orientaux », comme dans Houdini le grand magicien ou Le fils d'Ali Baba. Il rencontre et épouse l'actrice Janet Leigh le 4 juin 1951. Ils auront deux enfants : Kelly (1956) et Jamie (1958), plus connue sous le nom de Jamie Lee Curtis.
Son premier grand film est Trapèze avec Burt Lancaster en 1956, qui reçoit plusieurs récompenses. Sa performance dramatique ne passe pas inaperçue. L'année suivante, il reforme avec Lancaster un duo pour un film charnière dans sa carrière, Le Grand Chantage (Sweet Smell of Success), qui le consacre véritablement à Hollywood.
La superstar Kirk Douglas, producteur et acteur principal du film Les Vikings l'engage, avec Janet Leigh, pour jouer Eric, l'esclave demi-frère et ennemi de Einar (interprété par Douglas). Cette fresque historique est un immense succès à travers le monde. Toujours avec sa femme, il tourne sous la direction de Blake Edwards Vacances à Paris, une comédie romantique légère qui le conforte dans les rôles de séducteur playboy. La Chaîne, de Stanley Kramer la même année est également un grand succès : il est nommé à l'Oscar du Meilleur Acteur sans toutefois le remporter.
Un autre maître de la comédie, Billy Wilder fait appel à lui et à Jack Lemmon pour donner la réplique à Marilyn Monroe dans un classique du cinéma Certains l'aiment chaud, film considéré par l'AFI comme la plus grande comédie de tous les temps. Associé avec sa femme dans une société de production, il produit et interprète Qui était donc cette dame ?. Insistant pour avoir un rôle dans la nouvelle superproduction de Kirk Douglas, ce dernier lui crée un rôle dans Spartacus, celui du poète Antoninus. Il apporte de la fraicheur au film Deux têtes folles avec Audrey Hepburn et William Holden et, retrouvant Douglas et Lancaster, il participe au naufrage commercial du film Le Dernier de la liste de John Huston. Le 18 juillet 1962, il divorce de Janet Leigh.
Les films qui suivent ne marquent pas la mémoire des cinéphiles : Une Vierge sur canapé avec Natalie Wood ou La Grande Course autour du monde constituent toutefois des divertissements de qualité. Il donne la réplique à Jerry Lewis dans Boeing Boeing en 1965 et prête sa voix à Roman Polanski pour son Rosemary's baby. Voulant réellement prouver qu'il est un acteur dramatique capable, et pas seulement un comique bon aux films commerciaux, il insiste pour jouer le rôle principal de L'Etrangleur de Boston. Appuyé par le réalisateur Richard Fleischer et par un cachet ridicule, il obtient le rôle et une nomination aux Golden Globes.
Dès lors, Tony Curtis se tourne vers la télévision. Son dernier grand rôle marquant au cinéma est celui de Chester Schofield dans Gonflés à bloc de Ken Annakin en 1969. Une seconde carrière s'ouvre alors à lui, avec autant de succès, grâce à la série Amicalement vôtre avec Roger Moore. En France, on se souvient autant de son personnage, que de sa voix française, doublée par Michel Roux. Il apparaît aussi dans les séries McCoy et Vega$ ainsi que dans le dernier épisode de la saison 5 (24-25) des Experts réalisé par Quentin Tarantino, où il fait une brève apparition.
Retiré du cinéma et de la télévision, Tony Curtis mène une carrière de peintre à partir des années 1980. Ses toiles valent à présent près de 25 000 dollars et sont exposées à la galerie Tony Vanderploeg à Carmel en Californie. Il possède son étoile sur le Walk of Fame à Hollywood et a été fait chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en France, en 1995.
En 2002, Tony Curtis reprit en tournée le rôle du millionnaire Osgood Fielding III dans Some Like It Hot, une version révisée de la comédie musicale Sugar donnée à Broadway en 1972 et inspirée du film de Billy Wilder dans lequel ce rôle avait été interprété par Joe E. Brown.
Acteur populaire et internationalement connu, il n'a cependant jamais reçu de Golden Globe, ni d'Oscar.
Tony Curtis est décédé le 29 septembre 2010 à l'âge de 85 ans, suite à un malaise cardiaque.

Filmographie de Tony Curtis

  • Mayor of the sunset strip
    un film de George Hickenlooper
    1h34
    Ma note :
  • Les Adversaires
    Taux de satisfaction de la communauté
    15%
    un film de Ron Shelton
    Vince et César, deux amis, deux boxeurs, une seconde chance, une revanche à prendre sur la vie… Un matin on leur propose le match de leur vie, un combat à Las Vegas en première par...
    2h04
    Ma note :
  • Star Games
    Star Games (1998)
    un film de Greydon Clark
    Ma note :
  • Les Professionnels 2
    un film de George Erschbamer
    Chasseurs de primes, Jersey Bellini et sa petite amie BB Banister ont une vie de couple plutôt agitée. Alors que leur dernière affaire tourne mal et que BB décide de rompre, Jersey...
    1h27
    Ma note :
  • The Celluloid Closet
    Taux de satisfaction de la communauté
    99%
    Tiré du livre de Vito Russo, raconté par Lily Tomlin, avec les extraits de plus de 120 films hollywoodiens et les interventions de ceux qui les ont écrits, réalisés, produits ou in...
    1h41
    Ma note :
  • The Immortals
    The Immortals (1995)
    un film de Brian Grant
    A Los Angeles pendant la nuit d'halloween, Jack, patron d'un night-club, a mis au point un incroyable plan pour un braquage. Huit inconnus, d'origines et sexes différentes mais aya...
    1h38
    Ma note :
  • A Century of Cinema
    un film de Caroline Thomas
    Un siècle de cinéma vu par quelques uns de ses plus prestigieux représentants...
    Ma note :
  • Momie - La Résurrection
    un film de Gerry O'Hara
    Une jeune femme entreprend un voyage avec son psychanalyste afin de comprendre les visions d'un sacrifice humain qui la hantent...
    Ma note :
  • Naked in New York
    un film de Daniel Algrant
    Jake se laisse envahir par des souvenirs : ses études, sa carrière d'écrivain, ses parents, sa petite amie Joanne...
    1h35
    Ma note :
  • Le Complot de l'Araignée
    un film de David A. Prior
    Parce qu'il est pris pour un tueur, John Phillips va devoir devenir un véritable James Bond. Kidnappé par des inconnus, arrêté par la police pour meurtres, il est finalement innoce...
    Ma note :

Avis sur les films de Tony Curtis

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -