Alien : Covenant
(2017)
un film de
Satisfaction communauté 31%
Alien : Covenant Bande-annonce

Alien : Covenant

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 31%
  • 433 notes
  • 493 veulent le voir

Micro-critique star (Cladthom) :
Cladthom
(à propos de Alien : Covenant)
Sa note :
Alien : Covenant “ De loin la meilleure prestation de James Franco. ” — Cladthom 9 mai 2017
24 commentaires
  • Cladthom
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ De loin la meilleure prestation de James Franco. ” — Cladthom 9 mai 2017
    24 commentaires
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Indeed, c'était très rigolo.
      18 mai 2017 Voir la discussion...
    • benpeppers
      commentaire modéré J'ai bien rigolé au ciné, face à la merditude de l'ensemble, et ce sentiment a commencé par la prestation émouvante et pleine de maîtrise de James.
      11 juin 2017 Voir la discussion...
    • peterjohansson
      commentaire modéré Hahahaha terrible MC
      18 juin 2017 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Ce reboot d'une franchise est l'occasion d'observer le degré de sclérose intellectuelle et esthétique d'une population dite de la Popkultur. ” — zephsk 10 mai 2017
    50 commentaires
    • Sleeper
      commentaire modéré @zephsk et les origines toniques ? t'as bu ?
      20 mai 2017 Voir la discussion...
    • Zarathustra
      commentaire modéré A vrai dire Zephsk a ici raison, le film est de grande qualité, son propos est de loin le plus complexe de toute la saga Alien. Peu importe la mythologie de cet univers finalement, c'est une véritable réflexion sur la création et la morbidité de celle ci. Le film est fait pour faire réfléchir, et j'irais même jusqu'à dire qu'il s'agit du film le plus personnel de Ridley Scott. Ce genre de film où on sent le réalisateur, il n'a d'ailleurs pas vraiment voulu brosser le spectateur dans le sens du poil.
      27 juin 2017 Voir la discussion...
    • davidfitt
      commentaire modéré Plus le temps passe, plus je réfléchis au propos du film, et plus je pense qu'en effet le propos du film est vraiment intéressant et complexe. Il est juste dommage que certaines scènes soient ridicules, mais au moins ça en diminue l'impact.
      4 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Tel Abel devant Cain, Scott, démiurge de sa création, détruit toute la mythologie Alien au profit des Neomorphes avec un FUCK à l'humanité. ” — Joe_Shelby 11 mai 2017
    35 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Joe_Shelby Tu en remets une couche, mais j'avais compris la première fois :p
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @LaKinopitheque C'est vrai mais c'est parce que c'est du gâchis à mes yeux, alors qu'un film sympathique ni plus ni moins comme Life origine inconnue s'est fait démonter parce que "s'inspirant (oui même le réalisateur l'a avoué et ce n'est pas une tare) de la mythologie Alien" mais au final son film a plus d'âme que cet ersatz d'Alien en mode Fury Road qui bientôt enfourcheront avec leur Père spirituel l'androïde démiurge de la création et la destruction, des grosses bagnoles et organiseront des casses intersidérales au nom de la famille (aka Fast & Furious) ......ouh j'ai de la fièvre moi je crois ;)
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Joe_Shelby je comprends bien :D
      1 juin 2017 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Devenir le Créateur de sa propre destruction quand éclot l’embryon du Mythe. Sous le lac du paraître s’érige la mélodie de l’être. Deus Ex ” — blacktide 12 mai 2017
    12 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Joe_Shelby @blacktide En fait tout votre échange est intéressant ! Je me retrouve dans vos arguments. Et on en revient à la même idée de l'objet imparfait qui du fait de sa créature originelle se rêvait parfait. Je suis vraiment curieux maintenant de la suite, voir si Scott mène au bout son projet (car cela y ressemble drôlement) et où tout cela va nous conduire (alors que je suis allé voir Prometheus et même celui-ci sans attendre quoi que ce soit de particulier).
      10 juin 2017 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @LaKinopitheque Merci, il s'agit plus d'un petit commentaire rapide, à chaud que d'une véritable analyse; contrairement à la tienne ;-) (complète, très bien écrite et intéressante)
      10 juin 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @blacktide ah ! Des révérences réciproques ! J'adore ça ! Quel monde galant ;) Ceci dit, ton commentaire même bref est quand même bien vu, surtout s'il est à chaud, car le film n'est pas sans contradiction et coucher une analyse qui se tienne aussi rapidement n'est pas facile. Disons que pour arriver aux mêmes conclusions, il a fallu que je pose les choses à plat et que j'y réfléchisse un peu plus...
      10 juin 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Arraché au complexe fraternel, délesté de ses origines, le mythe métamorphe se délite dans l’œuf. Le monstrueux baiser de la trahison. ” — cath44 13 mai 2017
    13 commentaires
    • OlivarDeLaCave
      commentaire modéré @cath44 J'ai une habitude avant d'aller voir des films qui m'interpellent vraiment. Je ne lis pas une seule critique et je ne vois pas les bandes annonces. Pour Mad Max Fury Road, par exemple, je n'avais vu que le teaser qui avait été présenté au Comic Con plusieurs mois avant. Du coup quand j'ai été le voir au cinéma ce fut une surprise total. J'ai fais la même chose pour Covenant; à part la bande annonce sorti il y a des mois je n'avais plus vu aucune image du film (à part quelques photos et des extraits du Making off mais qui ne spoliaient rien). Et, avant d'aller voir le film, je n'ai vu aucune vidéo sur Internet, lu aucun article, ni même lu les MC du site avant d'aller voir le film.
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • OlivarDeLaCave
      commentaire modéré @cath44 Du coup ce fut une "surprise" total étant donné que je m'étais préservé de toutes images.
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • Zarathustra
      commentaire modéré Il n'y a de plus doux baiser que celui de la trahison.
      27 juin 2017 Voir la discussion...
  • DonFlo
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Covenant poursuit le voyage de Prometheus en empruntant un autre chemin : celui de la création et de la fascination morbide de l'art. ” — DonFlo 10 mai 2017
    13 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @DonFlo @Cladthom Je crois aussi que les idées sont bien présentes et plutôt développées. Cela ne m'empêche pas d'être en partie d'accord avec ta première remarque. C'est vrai que ce que Scott semble travaillé c'est davantage l'idée, la note d'intention peut-être pas... Disons la "théorie" au risque de faire un peu trop sentencieux. Le film est raté ou très malade, ce qui en émane peut susciter un temps la passion.
      31 mai 2017 Voir la discussion...
    • DonFlo
      commentaire modéré @Cladthom La scène de la flûte est superbement réalisée... Simple travelling latéral, très belle lumière, direction d'acteurs au poil et thématiques soulevées passionnantes... La scène du champ blé n'est pas une scène de slasher, c'est une (bonne) scène d'action comme une autre, les séquences dans la cité embrassent justement toutes les problématiques du film, c'est même là que tout se joue. Le combat entre les robots est minable dans sa réalisation oui, mais reste porteur de sens.
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @DonFlo et L'île aux morts ! ce n'est pas qu'une image !
      1 juin 2017 Voir la discussion...
  • Yohanes
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ En pur produit de son époque, l'avorton zyeute la Mère sans jamais en être digne, ne reste qu'un corps vide, qui s'articule surtout à vide. ” — Yohanes 9 mai 2017
    14 commentaires
  • DaleCoop
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Convenant réussit la pari astronomique de faire passer Exodus et Prometheus pour des films de qualités. Une véritable révélation ! ” — DaleCoop 10 mai 2017
    13 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré "Un des plus gros tâcherons de l'histoire", alors Quid de Blade Runner, Gladiator, Thelma et Louise ?
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré @TrueCine J'ai aussi tiqué la dessus. On aura tout lu...
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • ThibaultSan
      commentaire modéré Merci tu viens de refaire ma matinée après mon coup de déprime hier au cinéma ! xD
      16 mai 2017 Voir la discussion...
  • CYHSY
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Uncanny valley, transhumanisme... et on devrait encore avoir peur d'un petit pénis hagard déambulant dans des couloirs humides ? ” — CYHSY 27 mai 2017
    21 commentaires
    • Sleeper
      commentaire modéré @CYHSY j'espere que c'est le bon lien, j'ai entendu ça sur fip la nuit derniere et je n'ai pas de son sur mon ordi pour verifier que c'est le bon morceau ^^
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré "je vois plein de personnages qui servent le récit" j'ai failli arrêter la lecture. On voit une dizaine de persos, la plupart on connait même pas leurs noms, c'est juste de la chair à canon comme dans un slasher de base. Si ça c'est pour toi servir le récit...
      Je suis désolé dans le 1er alien que j'adore mais dont je ne voue aucun culte particulier, tous les personnages sont attachants ou suffisamment incarnés pour qu'on ressente un petit quelque chose quand ils décèdent.
      Scott ne travaille aucun suspense particulier, parce que lui comme nous on s'en tape qu'ils crèvent, surtout qu'ils crèvent de façon quasiment ouvertement ridicule (la nana qui glisse sur le sang... sérieusement). Soit tu fais un film qui assume son côté gonzo, soit t'essayes un minimum de rendre ça un peu moins con pour susciter l'adhésion.
      Moi j'aurais voulu que Scott s'écarte totalement d'Alien au lieu de vouloir raccorder les bouts avec la saga de manière débile, pourquoi ne pas avoir voulu approfondir les thématiques de Prometheus avec les Ingénieurs ? Expliquer l'origine de l'Alien comme toute la production hollywoodienne fait depuis des décennies pour rationaliser des mythes, ça ne m'intéresse pas du tout, surtout quand c'est fait de cette manière. Si tu me dis que toutes les scènes avec l'Alien sont réussies, qu'il filme bien la créature (réduite à une sauterelle en CGI dégueulasse toute moche et sans identité), franchement je ne comprends pas. Surtout que le mec refait des scènes à l'identique du 1er mais en version rabougrie et laborieuse. Je suis désolé mais toute la scène à la fin pour évacuer l'alien en terme de montage, de construction, de tension ça n'a RIEN A VOIR avec le premier....
      Après ta rhétorique de retournement je passe hein.
      Moi j'ai aucun fantasme particulier, je vois le film tel qu'il est : un truc raté, chiant et complètement con.
      1 juin 2017 Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré J'aurais dû dire "je vois au moins autant de personnages qui servent le récit", ça t'aurait moins choqué. Je ne mets pas Waterston / Crudup sur le même plan que ces pauvres colons anonymes qui eux ne sont effectivement que des corps porteurs, des patients zéro. Mais ils ne sont pas incarnés individuellement parce que c'est le but, ça ne les empêche pas de servir le récit quand même : ils incarnent un certain "colon inconnu", une idée plus qu'un personnage. Et ce sont des bombes qui déclenchent la panique. Si on considère les objectifs très différents des deux films, je vois beaucoup de cohérence dans ces choix d'incarnations ou non, et je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas des degrés différents d'incarnation si ça sert le propos.
      Ensuite, je me suis personnellement attaché à Crudup (que j'adore par ailleurs) et Waterston, à leurs doutes, leurs responsabilités, dès le départ. Crudup qui se fait complètement rouler par David, c'est très cruel, parce qu'il est angoissé dès le début du film par ces histoires de paternité et de pression, et l'autre machine en profite pour l'humilier. La fragilité de Crudup dans le plan où il vise l'alien par dessus l'épaule de David, le fin laser vert, c'est assez joli.
      La scène de la flaque de sang, je ne l'ai pas du tout ressentie comme un humour de pelure de banane involontaire, on ne pourra pas s'entendre sur ce genre de perceptions. Je ne te mets pas dans le même sac, mais dans la salle, pendant la scène de la flûte, quand David dit à Walter "I'll do the fingering", j'étais assez consterné d'entendre des gloussements, alors que c'est symboliquement très fort. Quand la nana glisse, avec la tension derrière, le rouge, le blanc, les cris, j'ai juste trouvé ça crève-coeur. On est quand même loin de World War Z non ?

      "Moi j'aurais voulu que Scott s'écarte totalement d'Alien". Tu vois bien que tu te cognes à des attentes. J'ai mal lu ou... ?
      "pourquoi ne pas avoir voulu approfondir les thématiques de Prometheus avec les Ingénieurs ? " Pour figurer la puissance de David en une belle séquence de destruction d'Atlantide. Tu dis te foutre de la rationalisation des mythes, et en même temps tu regrettes le sort expédié (joliment) des ingénieurs. Il y a un jeu de massacres filé entre Prometheus et Covenant, qui au lieu de s'étendre en un film et individuellement comme en 1979, s'étire a priori sur trois films et met aussi en jeu des groupes, des figures, et les idées qu'il représentent. Il y a du Lucas dans ce Scott, je trouve ça passionnant.
      Et OUI, j'aime bien ces petits aliens teigneux nouveaux-nés qui sautent, ils me stressent, et ils n'ont de toute façon pas vocation à avoir la majesté ténébreuse de la créature de 1979. Il suffit quand même d'une scène de douche pour la retrouver ceci dit.
      Et mon retournement n'est évidemment pas que de la rhétorique, j'essayais juste de montrer qu'on raisonne de façon pas si différente, mais en partant et en arrivant à des endroits très différents.
      Et puis c'est moche, mais j'aime bien quand tu t'énerves, c'est plus fort que moi ♥.
      1 juin 2017 Voir la discussion...
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ (Alien) Covenant se révèle doucement comme le berceau viscéral du plus grand des mystères : l'amour, et ses ténébreuses conquêtes. ” — MaxLaMenace_89 9 mai 2017
    9 commentaires
    • MaxLaMenace_89
      commentaire modéré @Cladthom Si tu le dis... moi je pense que non, certes il y a de la désillusion, mais pas dans ce sens-là. Bref, chacun son avis.
      10 mai 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Non mais c'est bon le dilemme freudien biomécanique entre freres c'est hyper relou. C'est cohérent chez Scott vu qu'il parle constamment que de ça dans ses films, mais c'est traité par dessus la jambe et son côté "faut que je fasse le lien avec Alien en expliquant l'origine" au lieu de s'en écarter c'est ridicule. Je veux bien qu'on parle d'art, de création mais la c'est juste complément con
      10 mai 2017 Voir la discussion...
    • MaxLaMenace_89
      commentaire modéré @Cladthom J'irais pas jusqu'à dire que c'est complètement con, après peut-être qu'il prend ce(s) symbole(s) par-dessus la jambe, je comprends que ça t'en touche une sans bouger l'autre, mais pour moi c'est quand même là et ça nourrit l'exercice, malgré les défauts.
      10 mai 2017 Voir la discussion...
  • typhonpurple
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Oubliez l’horreur, il n’en est pas question. Des aliens naissent, un thème musical revient : circulation de la vie, émotion de la création. ” — typhonpurple 10 mai 2017
    11 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Oedipe dans la machine : Scott a rendu l'oeuf-feu aux Dieux pour se faire aveugle de sa création. Sur la (dé)route, une petite mort. ” — CinemAtrium 23 mai 2017
    3 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré Là où Prometheus posait les bases d'une mythologie consistante à venir, Covenant rejette tout au passé. Là où Prometheus m'a fait m'intéresser aux personnages, Covenant les relègue en accessoire.
      23 mai 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @CinemAtrium bien vu ta MC , je partage ton avis ; un gâchis
      23 mai 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @cath44 merci ! Oui, c'est assez dingue de vouloir reprendre les rênes de sa saga en bafouant ce qui a été lancé juste avant. Prometheus était un rampe de lancement plutôt bien vu et il nie presque tout en 2H. Triste.
      Et on ne se passionne absolument pas pour les personnages, ce qui rend le survival encore plus vain, comme si tout le film était là pour ses deux dernières minutes ..
      23 mai 2017 Voir la discussion...
  • Aymeric
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Opéra méga-gore qui assure honorablement la continuité avec Prometheus mais cantonne, à nouveau, le xénomorphe à un faible rôle de figurant. ” — Aymeric 9 mai 2017
    8 commentaires
    • davidfitt
      commentaire modéré Les fan-geek-chouineurs d'Alien ont l'air d'apprécier le film. Misère.
      10 mai 2017 Voir la discussion...
    • Fujee
      commentaire modéré @Joe_Shelby C'est exactement ça. J'ai été le voir avec un pote fanboy de la saga (donc injustement hater de Prometheus) et il a aimé Covenant.
      10 mai 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Moi j'aime ni l'un ni l'autre alors que j'adore Alien. Et oui.
      10 mai 2017 Voir la discussion...
  • Jibi84
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Scott opère la destruction artistique d'un genre sclérosé et panthéonise sa création qui ne lui appartient plus, comme un adieu déchirant. ” — Jibi84 12 mai 2017
    10 commentaires
    • Jibi84
      commentaire modéré @LaKinopitheque il prépare déjà une suite qu'il pourra commencer à tourner dans les 18 mois qui viennent
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Voilà, de mon côté, après réflexion j'ai accouché d'une note certainement trop longue... Mais les thématiques du film, et je te rejoins, sont plutôt fasciantes.
      31 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré * fascinantes
      31 mai 2017 Voir la discussion...
  • RemyEnImages
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Je crois que le budget et la qualité d'un Alien sont étroitement et inversement corrélés. Cet opus ostentatoire manque d'âme et d'idées. ” — RemyEnImages 14 mai 2017
    5 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré D'accord. Il y a une seule scène que je retiens sur la capacité de Scott à nous crisper dans notre fauteuil (en tout cas sur moi ça marche) c'est les premières contaminations et la première rencontre avec les aliens à ciel ouvert avant l'explosion du vaisseau.
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • RemyEnImages
      commentaire modéré C'est peu pour un film de deux heures ! De surcroît pour une franchise qui a bâti sa réputation précisément sur ce point !
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • MaximeF
      commentaire modéré @RemyEnImages Ah dommage que tu n'aimes pas le film mais je comprends ;)
      12 juillet 2017 Voir la discussion...
  • QuarterPounder
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Dans un épais brouillard se murmure l'intrigue, Scott tentant de baliser le chemin vers nos souvenirs. À demi-mot, notre plaisir égaré. ” — QuarterPounder 10 mai 2017
    Commenter
  • StarLord
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Depuis le décès de Tony Scott, le nihilisme de Ridley emporte tout sur son passage. Covenant est perfectible et forcément passionnant. ” — StarLord 9 mai 2017
    6 commentaires
    • StarLord
      commentaire modéré @LaKinopitheque Même l'apport de références sur Mary Shelley ne renforcent pas l'idée de création pour toi ? Et quid de l'androïde se prenant pour Dieu ? Non vraiment je le trouve assez réflexif par bien des aspects. C'est le côté série B énervée qui semble vampiriser le film pour beaucoup de spectateurs. Pour ma part le genre se noie dans la réflection et c'est très bien comme ça.
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Après discussion plus poussée, je vois davantage la réflexion maintenant (de la nécessité de digérer les films). Mais il me faut encore un peu de travail, tout n' est pas évident. Ce qui point cest une réflexion créativité / mort.
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @StarLord Je crois finalement que l'on peut tenter d'avancer l'idée.... (je suis prudent là !) avec ce film, d'un dépassement du nihilisme.
      31 mai 2017 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Dans cette odyssée de l’espace‚ plus le mystère est insondable‚ plus la menace est indiscernable‚ plus mes rétines d’enfant hallucinent ! ” — georges.b1 10 mai 2017
    3 commentaires
  • elge
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Refaire c'est défaire. Révéler c'est niveler. ” — elge 14 mai 2017
    6 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Beh pas plus. Beaucoup de choses très différentes dans ce film, une ou deux scènes bien réussies (Scott a du savoir-faire et sait scotché le spectateur au fauteuil, mais là il n'y a rien de neuf), d'autres scènes qui lorgnent sur la série B détonnent, des pistes pour une réflexion qui me semble à peine amorcée, une fin bien décevante, des choix aussi incohérents et une certaine indifférence à l'égard de ses personnages qui m'étonne particulièrement.
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré * "et sait scotcher" !
      17 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré J'en suis revenu ! ;)
      31 mai 2017 Voir la discussion...
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Paresseux, "Alien Covenant" imite la voie de "Prometheus" avant de révéler les origines du mal avec maladresse. Profondément décevant. ” — Sushi_Overdose 7 mai 2017
    6 commentaires
    • Sushi_Overdose
      commentaire modéré @TrumanBurkank : j'irais pas jusqu'à dire que le scénario est vide, mais c'est tellement bancal, sans aucune finesse, provoquant des paradoxes et incohérences dans l'univers de la saga. De la bouillie...
      9 mai 2017 Voir la discussion...
    • musashi1970
      commentaire modéré @Sushi_Overdose Hé bien, perso, j'avais trouvé le film de jeunet plutôt pas mal malgré ses multiples défauts, il n'avait pas trop à rougir de la comparaison dans la saga Alien.
      Par contre Promotheus, .... Mais quelle deception !!!! Ou es passé mon Ridley scott ??? Celui d'Alien, Gladiator, Mensonges d'Etat, Kingdom of Heaven ou autres, ... Les années 2010 sont difficle pour lui..... :-(
      9 mai 2017 Voir la discussion...
    • Sushi_Overdose
      commentaire modéré @musashi1970 : ce qui me dérange dans le film de Jeunet c'est la deuxième partie, avec le lien maternel que je trouve ridicule - du moins, travaillé ainsi.
      Sinon j'ai beaucoup aimé "Seul sur Mars" mais qui apparait comme un heureux accident maintenant.
      9 mai 2017 Voir la discussion...
  • ginlange
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ L'homme ne sera jamais conduit qu'à sa propre perte, créant sa propre destruction à travers son perfectible ADN. Nihiliste boucle infinie. ” — ginlange 18 mai 2017
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré bien vu ! nous sommes bien d’accord .Un peu plus sévère sur la note que toi.
      18 mai 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Je me demande si on ne peut pas dépasser tout de même le stade nihiliste à travers ce film.
      2 juin 2017 Voir la discussion...
  • bargeot
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Laborieux remake du premier opus, plein d'idées de SF déjà vues, d'erreurs de scénario et d'effets numériques brouillons... Grotesque! ” — bargeot 7 mai 2017
    4 commentaires
  • Louan
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Dans un scénario débile, Alien : Covenant décrédibilise (malgré une esthétique soignée) avec Prometheus un mythe. On avance à reculons. ” — Louan 11 mai 2017
    8 commentaires
    • QuarterPounder
      commentaire modéré @Joe_Shelby J'ai lu ton commentaire sous ta MC, je suis d'accord avec toi dans son intégralité mais pas complètement sur la dernière phrase. Comme toi j'ai entendu pas mal de gens reprocher à Scott d'avoir cédé aux sirènes des fans, je suis un grand fan de la saga et depuis le 4 je n'ai jamais attendu un film de plus. Sur le fond tu as évidemment raison quand on voit le résultat de Covenant mais il est aussi vrai que personne ne l'a obligé à recommencer l'aventure 30 ans après en réalisant Prometheus, il avait cependant la légitimité de le faire. La démarche était certes bonne et tentante pour bon nombre de fans(comme moi) mais nous avons vite remarqué que l'idée serait une machine à fantasmes se nourrissant de nos souvenirs. Il n'est jamais bon de réveiller un mythe, surtout 30 ans après.
      11 mai 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @QuarterPounder Oui sauf qu'au départ Prometheus en pré-production devait ouvrir sur une nouvelle mythologie complètement affranchie de celle d'Alien. Ils ont décidé de la relier, et tant que c'est suggestif et plein de mystère pourquoi pas, mais je me souviens en 2012 de ce gros SCANDALE Scott n'a pas fait le lien avec Alien, c'est prétentieux, vaniteux et mal rythmé etc .... Bah ok Scott a donc fait sa suite de Prometheus en détruisant ce mythe créée et en plus il a fait un lien tellement absurde avec Alien que du coup c'est presque comme si il reniait sa création d'Alien le 8ème passager. Si aujourd'hui nous n'étions pas dans une société de fanservice ou ce sont les fans qui érigent les films selon leurs humeurs, déconstruisant toute créativité, Scott n'aurait pas "sabordé" son film.
      11 mai 2017 Voir la discussion...
    • QuarterPounder
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant la trop grande influence néfaste du fanservice sur les films actuels, SW Mickey en est la preuve. Concernant la pré-production de Prometheus beaucoup moins, c'est quand même Scott qui a amorcé le problème que nous rencontrons aujourd'hui. Dès le début Prometheus devait être une préquelle directe de Alien, l'histoire devait se passer trente ans avant le huitième passager et expliquerai clairement qui est le space jockey fossilisé dans le Derelict. Scott était au courant car c'est sa société de production Scott Free et la Fox qui ont reçu le scénario. Il a communiqué sur l'idée du scénar et a abondé dans son sens. Ce qui évidemment à remis le mythe en marche, logiquement les fans se sont engouffrés dans la "brèche". Deux ans après Scott revient sur ses dires et annonce que Prometheus n'est plus une préquelle directe mais un film à part entière, trop tard car l'attente est déjà installé dans la tête des fans de Alien et des studios qui se frottent les mains sur le potentiel de cette franchise ressuscitée. Je ne comprend pas le revirement de Scott mais je comprend son impasse, il n'aurait surtout pas dû accepter l'offre venant de la Fox car c'est elle qui détient les droits de Alien, elle fait donc ce qu'elle veut. Je pense que le vrai problème est là, comme tu le dis Scott voulait faire une nouvelle mythologie complètement détachée de Alien mais avec quand même quelques connexions/références. Et bien si minces soient elles, ça n'aurait pas pu fonctionner avec la Fox aux manettes, un beau projet mais vain d'avance. Donc oui tu as raison, en proposant à la Fox de devenir producteur de Prometheus, Scott renie un peu son "huitième passager" et s'enferme dans un schéma de production à mille lieues de son génie. D'ailleurs pour la petite anecdote, la Fox à l'époque avait claqué la porte au nez de Scott une première fois puis avait accepté de le produire à condition qu'il change sa fin. Comme quoi^^ J'essaye quand même de garder espoir pour la suite. En hommage à une saga qui me fera toujours rêver quoi qu'il en soit ;)
      11 mai 2017 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Dans le cimetière du xénomorphe, Ridley le créateur poursuit sa quête de l'Alien parfait avec dans l'air, un sentiment de désuétude... ” — Cine7Inne 15 mai 2017
    Commenter
  • LaKinopitheque
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Ce n'est plus le film qui importe, c'est sa substantifique moelle, celle sucée avec avidité par un xénomorphe déifié, insatiable et sublime. ” — LaKinopitheque 31 mai 2017
    1 commentaire
  • TrueCine
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Covenant est fascinant, il ferait passer Prometheus pour un chef d'oeuvre. Un film hybride bizarre, ni fait ni à faire. ” — TrueCine 14 mai 2017
    4 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré @Robb faudrait que je le revois mais je l'avais trouvé très décevnart
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré Mais moins que Covenant quand même là Ridley a abusé avec ce non-film
      14 mai 2017 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré @TrueCine Revois le et tu le trouveras meilleur et tu verras qu'il en sera de même pour Covenant évidement bourré de défaut mais bien moins naze que ce que tout le monde à l'air de le penser...ouvrez les yeux (ou revoyez le jeunet...)
      14 mai 2017 Voir la discussion...
  • Flol
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ En 1979, avec un pitch de série Z, Scott faisait un chef-d'oeuvre ; en 2017, avec un pitch de pseudo série A, il fait un quasi nanar. ” — Flol 13 mai 2017
    1 commentaire
  • ChrisBeney
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Mieux qu'un Alien, un Ridley Scott : un nouvel épisode, tordu, de son exploration de l'improbable fratrie humain/extraterrestre/Dieu/machine ” — ChrisBeney 15 mai 2017
    1 commentaire
    • DonFlo
      commentaire modéré Yes ! Enfin quelqu'un qui l'aime autant que moi ! :D
      15 mai 2017 Voir la discussion...
  • TheRedShoes
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Ridley Scott dans sa folie démesurée tente d'expliquer l'origine du mythe, a trop forcer sur David on devient rapidement l'ombre de Goliath. ” — TheRedShoes 9 mai 2017
    Commenter
  • Robb
    (à propos de Alien : Covenant)
    Sa note :
    Alien : Covenant “ Scott fait son Sisyphe, Alien est sa Pierre et restera avec lui jusqu'à la fin. C'est beau l'amour. ” — Robb 14 mai 2017
    Commenter

Casting de Alien : Covenant

Infos sur Alien : Covenant

Réalisé par Ridley Scott
Écrit par John Logan


États-Unis, Royaume-uni - 2h02
Titre original : Alien: Covenant
Sortie le 10 mai 2017
Alien : Covenant fait partie de la saga Alien

Synopsis

En route vers une planète située au bout de la galaxie, l'équipage du vaisseau Covenant pense atterrir sur un paradis inexploré, mais découvre un monde sombre et dangereux, dont le seul habitant est l'androïde David, survivant de l'expédition maudite du Prometheus.

Films similaires à Alien : Covenant

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -