Don't Breathe - La maison des ténèbres
(2016)
un film de
71% Taux de satisfaction
Don't Breathe - La maison des ténèbres Bande-annonce

Don't Breathe - La maison des ténèbres

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 71%
  • 370 notes
  • 3,37 moyenne

Micro-critique star (ginlange) :
ginlange
Sa note :
Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Dans un silence de tombe où l'on retient son souffle, faire hurler sans un cri au travers d'une caméra mouvante et terrifiante : Panic home. ” — ginlange 3 octobre 2016
10 commentaires
  • Aymeric
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Choc horrifique impitoyable où la peur est avant tout une affaire d'ambiance, angoissante au point qu'elle coupe, littéralement, le souffle. ” — Aymeric 22 septembre 2016
    22 commentaires
    • Yohanes
      commentaire modéré Je l'ai bien aimé ce film, vraiment et j'ai aussi quelques réserves. Je suis d'accord avec ce que tu dis globalement, d'ailleurs j'ai eu une micro pointe de déception à la sortie de la salle, il m'a manqué quelque chose, quelque chose d'un peu plus viscéral peut être. Ce problème aussi de survendre les films de genre quand l'un d'eux se démarque de l'insignifiante "masse" qui sort en salle. J'ai l'impression de chipoter un peu mais étant un énorme consommateur de film de genre (comme toi j'imagine) j'ai cette sensation d'avoir de plus en plus de mal à trouver satisfaction, même quand le taff est honnêtement fait. @REDACTED
      17 octobre 2016 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré @Yohanes "consommateur" : brrrr, tu mériterais une bonne fessée.

      Plutôt d’accord avec Cladthom en ce qui concerne le "vilain pas beau" ; j’ai l’impression qu’Alvarez ne sait pas trop où il va avec lui. Bon, Lang a une présence physique, presque iconique, et une gueule d’acier qui font le taf (à 2-3 reprises, le film est vraiment violent et tout sauf amusant – j’ai encore un esprit sain). En revanche, quand il s’agit de le faire parler de lui, de sa souffrance, de son trauma et de le faire ânonner sur Dieu, il est subitement plus proche de Jigsaw que de l’Etrangleur de la place Rellington (un film que vous devriez avoir vu, alors dépêchez-vous s’il vous plait). Là, j’aime beaucoup moins et je soupire avec entrain. Un pied dans le réel, la tête dans la cave à vain. Le film est d’ailleurs sur des charbons ardents à ce moment-là, Alvarez m’a donné l’impression de s’en rendre compte. Dès lors, j’ai bien aimé sa façon de retomber sur ses pattes avec un bon gros gag m’ayant arraché un rire généreux et rigoureusement gras. La suite est bien mieux, le personnage de Jane Levy (très bien) bénéficiant d’une évolution intéressante avec le recul. C’est bien la seule, d’ailleurs.
      J’ai bien aimé le canidé sinon (on lui doit une des meilleures scènes). Il n’a pas l’air commode. Il a presque l’air d’avoir une conscience, le salopard.

      Sinon, Alvarez gère bien son huis-clos, très lisible en terme de « scénographie », sait le relancer avec malice et garder le spectateur en alerte, et tend donc, le petit malin, à diluer ce qui peut prêter à sourire (parfois, les personnages ont un q.i. qui n’est guère des plus développés, ah ça oui !). Les ralentis sont assez nazes. Le ralenti devrait être une épreuve obligatoire pour l'obtention du diplôme.
      17 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Yohanes
      commentaire modéré "Consommateur" ah oui c'est nul, j'implore ton pardon. @REDACTED
      24 octobre 2016 Voir la discussion...
  • ginlange
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Dans un silence de tombe où l'on retient son souffle, faire hurler sans un cri au travers d'une caméra mouvante et terrifiante : Panic home. ” — ginlange 3 octobre 2016
    10 commentaires
    • ginlange
      commentaire modéré @Zeyken Oui des scènes sans bruits très angoissantes (le bruit dans la salle étant dans ses moments, encore plus insupportable...). 3 fois pour ma part ! Quelle claque, horrifique, expérimentale, cinématographique ! ♥
      4 octobre 2016 Voir la discussion...
    • ginlange
      commentaire modéré @Joe_Shelby @Zeyken Oui un reboot vraiment surprenant et sans concessions, il signe ici un film vraiment efficace et très bien mené, un réalisateur à suivre, de la trempe de Wan dans ses meilleurs jours. L'état du cinéma d'horreur est cette année assez bas... The neon demon sortant du lot (si on peut le qualifier de film d'horreur, Wan sortant un film solide, encore. Point. Ah, The Witch était vraiment sympa cette année quand même !
      4 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @ginlange Pour moi il y en a eu que 2 que tu as cités : The Neon Demon bien que je ne le vois pas trop comme un film d'horreur mais il est malsain malgré tout, et Conjuring 2 n'en déplaise aux haters de Wan, qui a réussit à transcrire une suite plus pertinente que les 2 Insidious réunis.
      4 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Au Détroit de vies rapiécées, chacun cherche une issue. Alvarez réussit son Panic Room par un thriller sadique, malin et oppressant. Bluffé. ” — Joe_Shelby 9 octobre 2016
    14 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @Joe_Shelby avec les séries B, moins on a de moyens, plus c'est flippant.
      9 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré J'hésitais à aller le voir... il vaut le coup alors ? ;)
      13 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 Ne t'attends pas à un film d'horreur ultra terrifiant, ça n'en est pas un, c'est plutôt un très bon thriller horrifique, où Alvarez a su reprendre des codes des films à suspens pour en extraire une atmosphère oppressante. A titre de comparaison, on pourrait le juger sur le fond un peu comme un Silence des Agneaux 2.0 avec des différences évidemment, et un contexte particulièrement réaliste de l'impact de la crise sur la ville de Détroit (thème déjà brillamment abordé dans It follows de manière différente)
      13 octobre 2016 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ La composition sonore remarquable répond à une caméra virevoltante et à un montage au cordeau pour une claustrophobie savamment contrôlée. ” — WeOwnTheNight 17 octobre 2016
    Commenter
  • Ariane92
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Huis clos haletant à couper le souffle dans une maison labyrinthique, où la peur s'insinue dans chaque recoin grâce à une mise en scène top. ” — Ariane92 18 octobre 2016
    5 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 Et pourtant, il se démarque par son ambiance thriller à suspense oppressant, avec malgré les dires de ses détracteurs, une fluidite de la mise en scène, et des thématiques certes déjà vus, mais utilisés à bon escient. Rien que l'immersion dans la baraque c'est super bien réalisé et ça nous plonge dans l'ambiance à la manière de Panic Room.
      18 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby exactement ^^ de toute façon les thématiques ds les films d'horreur, c'est toujours un peu les mêmes, dur de faire ultra original, mais dans l'intensité de l'atmosphère, la mise en scène, ça reste ultra efficace ^^
      18 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 et puis le clin d'oeil à Cujo ça reste sympathique également ;)
      19 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Cage de l'insoutenable, un pas, un soupire, et le courroux s'abat sur ces fantômes en perdition. Maîtrise du genre...frissons assurés. ” — Cine7Inne 31 octobre 2016
    5 commentaires
    • Cine7Inne
      commentaire modéré @laureal Oui surtout sur les 20 premières minutes dans la maison, lorsque les deux personnages n'ont pas encore été repérés ! On trépigne avec eux !
      31 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @laureal @Cine7Inne Effectivement Alvarez a l'intelligence de filmer son film avec une tension immersive qui s accroît par le jeu de lumières et la photographie impeccable. Cela m'a fait pensé à du néo réalisme de cinéma allemand tant la maîtrise est inherente à ce No hope presque claustrophobique.
      31 octobre 2016 Voir la discussion...
    • laureal
      commentaire modéré @Cine7Inne tout à fait, on a peur de se faire choper avec eux c'est à ce point qu'Alvarez a réussi son film
      31 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Ju_
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Loin du style putassier des productions actuelles, Don't Breathe se base uniquement sur sa mise en scène pour offrir une terreur stupéfiante ” — Ju_ 17 octobre 2016
    Commenter
  • Yohanes
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Aux songes de l'angoisse, l'expérience a ça d'habile qu'elle se frotte à sa douce familiarité, celle d'un silence âpre à la mélopée funeste. ” — Yohanes 10 octobre 2016
    Commenter
  • Cinemaniac
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Le silence est pesant et amplifie la peur et le malaise. Fede Alvarez soigne son ambiance et sa mise en scène pour un résultat terrifiant ! ” — Cinemaniac 8 octobre 2016
    Commenter
  • Jibi84
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Direction artistique et mise en scènes anxiogènes au possible, dommage que la fin cède à la surenchère au lieu de creuser dans la cruauté. ” — Jibi84 20 octobre 2016
    2 commentaires
    • ElyRose
      commentaire modéré Est-ce que toi aussi tu as pensé qu'en se retournant après avoir regardé la télévision sa soeur aurait du disparaitre sans doute kidnappée par l'aveugle? Histoire de bien enfoncer le clou les 2 dernières minutes du film :3
      20 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Jibi84
      commentaire modéré @ElyRose j'avoue ne pas y avoir pensé, mais c'est vrai que ça aurait pu être fait pour rajouter dans le too much.
      22 octobre 2016 Voir la discussion...
  • maitre_seb
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ La tension monte, le souffle se coupe. Les portes se démontent, les hontes se recoupent. L'attention s'essouffle, les coups l'emportent... ” — maitre_seb 22 octobre 2016
    2 commentaires
  • MaxiPatate
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Alvarez fait du bon boulot et se permet même de titiller gentiment son audience. Peut-être un peu trop propre pour bousculer davantage. ” — MaxiPatate 8 novembre 2016
    1 commentaire
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Pas la révélation de l'année en termes de cinéma horrifique, mais ça se place néanmoins largement au-dessus du bon paquet de bouses habituelles. Fede est un mec à suivre.
      8 novembre 2016 Voir la discussion...
  • fabs8
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Un suspense à perdre haleine, une tension à couper le souffle. Un dérivé de slasher malin, où les sens sont décuplés et chaque son importe. ” — fabs8 5 octobre 2016
    Commenter
  • Lsvetlana
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Question de survie, tuer ou se faire tuer. Dans ce tunnel angoissant, quel est le véritable fou ? Moi, je vote pour le chien! ” — Lsvetlana 11 octobre 2016
    6 commentaires
  • FreshBUZZ17
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Faisant preuve d'une grande maîtrise, Alvarez livre une solide série B. À défaut de terrifier, Don't Breathe tient en haleine tout du long. ” — FreshBUZZ17 31 octobre 2016
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Après le home invasion, le home exit : dans la maison de l'aveugle, les sons sont rois. Quelqu'un vous entendra crier ! ” — MaxLaMenace_89 8 octobre 2016
    Commenter
  • InsaneInTheBrain
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Alvarez met l'expérience d'Evil Dead au service d'un nouveau jeu diabolique, alliant une sournoiserie sensitive à un carnage oppressant. ” — InsaneInTheBrain 5 octobre 2016
    Commenter
  • ReznikAlabama
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Je suis donc censé ressentir de l'empathie envers ces petits cons de cambrioleurs ? Film quelconque et inintéressant. ” — ReznikAlabama 12 mars 2017
    6 commentaires
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Je suis également très sceptique quant aux (si) nombreux retours positifs. Le film est bien réalisé mais je ne lui trouve rien d'autre de positif. Le huis-clos est grotesque (le film se contente de répéter l'action "on est presque sorti" suivi d'un "oh flute, le chien nous poursuit, le vieillard nous rattrape, j'ai pas la bonne clef"...) c'est tellement paresseux. Et comme je le souligne dans ma critique, ces petits cons de cambrioleurs (qui n'ont même pas l'air d'être tellement dans le besoin) devraient assumer les risques qu'ils ont pris... Bref, j'en attendais pas grand chose mais 'jai trouvé l'ensemble vachement médiocre.
      13 mars 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @ReznikAlabama Même la réalisation relève plus de la série B comme cela a été dit plus haut, je trouve le scénario d'un grotesque.
      13 mars 2017 Voir la discussion...
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Ha oui, la fin à la morale très douteuse "El la fai pour nourir sa fille alor c pa grav" et les flics qui ont établi le constat dans la maison et en s'ont resté à "oh ben c'était de la légitime défense" après avoir fait le constat. Très crédible...
      13 mars 2017 Voir la discussion...
  • laureal
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ La mise en scène est parfaitement au service du concept. Alvarez nous tient à la gorge jusqu'au bout avec des moments légers aussi efficaces ” — laureal 29 octobre 2016
    Commenter
  • lion69
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Plus d'un a faillit avaler ses pop-corn de travers à force d'arrêté de respirer ... Meilleur ambiance horrifique 2016." à ne pas rater " . ” — lion69 15 octobre 2016
    Commenter
  • TheJackRanger
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Sans céder au surnaturel, Alvarez pointe du doigt la perversion de l'humain, voleur ou sadique. Chaque souffle est une faille. Oppression. ” — TheJackRanger 20 décembre 2016
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Une caméra qui fouine comme une tronçonneuse dans les coins sombres et les zones cachées‚ frayeur et sensations fortes pour nerfs sensibles! ” — georges.b1 8 octobre 2016
    Commenter
  • BlacKRideRZ62
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Un excellent huis clos glacial qui nous tient en haleine du début a la fin ! Du suspense, des acteurs au top et un excellent scénario ! :) ” — BlacKRideRZ62 27 novembre 2016
    Commenter
  • StarLord
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Sur les terres abandonnées par l'homme naît une nouvelle race de monstres victimes d'une société en déliquescence. ” — StarLord 15 janvier 2017
    5 commentaires
  • romain41
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Huis clos sans concession et d'une violence rare démontrant que Fede Alvarez est le nouveau maître de l'angoisse. Claustrophobe s'abstenir.. ” — romain41 9 octobre 2016
    Commenter
  • Cladthom
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Survival tendu et soigné où la pression ne retombe jamais. C'est déjà beaucoup. Manque un peu d'audace et une touche de folie pour marquer. ” — Cladthom 7 octobre 2016
    3 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Et même si Stephen Lang est exceptionnel et charismatique, son personnage n'a pas assez de profondeur pour le rendre fascinant. Dommage.
      7 octobre 2016 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Ça a l'air chouettos. Le remake d'Evil Dead par cet Alvarez était plutôt sympa.
      7 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Oui remake pas trop apprécié mais que j'avais trouvé assez funny.
      Le mec est doué et honnête artisan. C'est un peu une sorte d'Alexandre Aja.
      7 octobre 2016 Voir la discussion...
  • TrueCine
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Une série B honnête, le problème est qu'aujourd'hui on en ai venu au point de s'extasier sur un simple B efficace, ça fait peur. ” — TrueCine 21 octobre 2016
    1 commentaire
    • juliano3169
      commentaire modéré Entièrement d'accord, vraiment un film pour lequel je ne comprend pas le taux et l'engouement, j'ai mis 1,5 et j'aurai pu mettre 2 max, enfin bon chacun est libre d'attribuer les notes qu'il veut.
      25 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Truspe
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Thriller haut de gamme suffocant, où la mise en scène fait des merveilles, aidée par une narration touchant au sublime. Inspirer. Respirer. ” — Truspe 9 octobre 2016
    Commenter
  • Martini08
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Les codes du "home invasion" sont retournés dans tous les sens et c'est un régal. Stephen Lang est incroyable de fragilité et perversité. ” — Martini08 29 octobre 2016
    Commenter
  • Thibault_F
    Sa note :
    Don't Breathe - La maison des ténèbres “ Huis-clos labyrinthique souhaitant faire d'un aveugle le roi de la terreur. Problème, seule son immense connerie fait peur. Don't Stress. ” — Thibault_F 7 février 2017
    5 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré @Thibault_F Une violence purement gratuite et qui n'amène rien, en rapport à une scène du film, cela m'a fait penser à Malveillance. Le film de Jaume Balagueró réussit pour le coup à être beaucoup plus malsain et cérébrale. Je n'ai toujours pas compris le taux de ce film qui était même supérieur à sa sortie, quelle déception cela fut pour moi.
      7 février 2017 Voir la discussion...
    • Thibault_F
      commentaire modéré @juliano3169 : ça m'a surtout fait penser à Green Room, qui se voulait aussi "branché" et "ouf de ouf". Je m'étais bien emmerdé aussi.
      7 février 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Thibault_F @Thibault_F Je ne l'ai pas vu celui-ci, mais le synopsis ne me dit rien. Je suis prêt à parier que Fede Alvarez se dirige vers une carrière insignifiante, j'ai franchement pas vu un film d'un cinéaste de talent et apparemment ses deux premiers n'ont pas l'air terrible du tout.
      7 février 2017 Voir la discussion...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -