Drôle de frimousse
(1957)
un film de
65% Taux de satisfaction
Drôle de frimousse Bande-annonce

Drôle de frimousse

(1957)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 65%
  • 233 notes
  • 3,49 moyenne

Micro-critique star (FilmsdeLover) :
FilmsdeLover
(à propos de Drôle de frimousse)
Sa note :
Drôle de frimousse “ Le regarder, tomber amoureux d'Audrey Hepburn, en oublier tous les défauts, le regarder à nouveau, tomber à nouveau amoureux d'Audrey... ” — FilmsdeLover 28 décembre 2011
Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Je ne dirai rien de plus que ce que tout empathicaliste comprendra à demi-mots : "Audrey ..." ” — Torrebenn 1 janvier 2016
    19 commentaires
    • CaroB
      commentaire modéré Plutot fan aussi :)
      7 janvier 2016 Voir la discussion...
    • caesar
      commentaire modéré Extra fan de cette drôle de frimousse d'Audrey
      7 janvier 2016 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré Ha celui là c'est un de ceux que je préfère !
      Et puis Donen a la réal, ça peut qu'être réjouissant :)
      7 janvier 2016 Voir la discussion...
  • FilmsdeLover
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Le regarder, tomber amoureux d'Audrey Hepburn, en oublier tous les défauts, le regarder à nouveau, tomber à nouveau amoureux d'Audrey... ” — FilmsdeLover 28 décembre 2011
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Imaginez des pages de "Vogue" émoustillées par le champagne musical de Stanley Donen... Audrey, I'm so in love of your sunny, funny face... ” — CyberSpace 28 novembre 2016
    2 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Inspirée de la sophistication des magazines, D égratigne l'influence des médias et des intellectuels‚ éloge de la vie‚ du conte‚ nostalgique ” — georges.b1 7 mai 2015
    Commenter
  • jean_pierre
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Dévorez cette PIZZAZZ en vinyle technicolor, leçon d’énergie «stylish» et de naturel américains donnée à une Europe pittoresque et endormie. ” — jean_pierre 4 mars 2016
    4 commentaires
    • jean_pierre
      commentaire modéré @Anna_K Dans le film, la France (So romantic ! -and a bit ridiculous) reste, certes, le pays de la mode (des modes, si l’on ajoute les modes intellectuelles). Cependant il es clair que si, par le biais de ses grands couturiers, la France fait la mode, l’Amérique, par le biais de ses grands magazines féminins, elle, la dicte. Notre pays apparaît là moins démodé que dé-modernisé car dévitalisé au regard de la tonique (Pizzazz veut dire peps, allant, panache) et saine Amérique. Détail qui en dit long : le portier de l'hôtel qui ne réagit pas quand on lui demande de rattraper le client qui vient de quitter l'établissement. Eloge de la lenteur ? Tout le contraire en tout cas du rythme endiablé et de la précision narrative des séquences dansées - qui sont "pizzazz", précisément. Voir encore la chanteuse française égrenant ses larmes sur une guitare sèche au milieu de convives souvent allongés juste avant le récital vif et gai "improvisé" par Fred Astair et Kay Thompson. Voir surtout les palettes de couleurs utilisées dans les séquences américaines (exception significative de la librairie pour intellectuels) et les scènes parisiennes. Les Américains ne se tordent pas la tête; ils vivent (Think pink ! et pas clair-obscur) !
      5 mars 2016 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré Bien vu effectivement ! Il est vrai que les invités du pseudo philosophe sont amorphes alors qu'ils devraient être en empathie, malgré la formidable prestation de Fred Astaire et de Kay Thompson. Le portier de l'hôtel aurait dû courir pour rattraper Fred Astaire, sans toutefois le rejoindre puisque l'économie du film avait besoin de cet "incident retardateur" pour ménager le suspens. Je suis également d'accord sur les couleurs et cependant ce "Think pink !" a besoin de trouver un couturier français et de traverser l'Atlantique pour réaliser LE magazine qui va toucher un autre public d'Américaines. En rédigeant va MC je m'étais demandée ce que recherchaient la Haute couture américaine à Paris, la vie ou son propre style ?J'avais finalement opté pour le style ... Ouf !
      à l'instant
      5 mars 2016 Voir la discussion...
    • jean_pierre
      commentaire modéré Tu as raison. J'ai insisté sur le contraste, mais tu soulignes bien la complémentarité des deux mondes envisagés.
      6 mars 2016 Voir la discussion...
  • Anna_K
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ C'est dans un Paris à la fois fantasmé et écorné que l'Amérique cherche son style et que la divine Audrey renonce à la pseudo philosophie. ” — Anna_K 3 mars 2016
    3 commentaires
    • Anna_K
      commentaire modéré Le film n'a pris aucune ride : c'est frais, joyeux, coloré, vivant ! Bien sûr il faut être sensible aux comédies musicales, à Fred Astaire et à la jolie frimousse de Audrey Hepburn.
      3 mars 2016 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré et, au passage, bravo pour ton passage au statut d'ambassadrice !
      4 mars 2016 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @elge Merci ! Je n'y suis arrivée que grâce à de solides soutiens dont le tien voici deux semaines !
      4 mars 2016 Voir la discussion...
  • LeoL
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Une comédie musicale pleine d'entrain et de charme dont, évidemment, celui d'une Audrey Hepburn rayonnante et d'un Fred Astaire épanoui. ” — LeoL 1 mai 2013
    Commenter
  • Theus
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Un vertigineux kaleidoscope de couleurs et de formes toc et chic ” — Theus 31 août 2014
    Commenter
  • raph31
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Tout dans la frimousse, rien dans le scénar, et un couple qui sonne faux. Mais comme c'est Audrey, on reste jusqu'au bout. ” — raph31 17 avril 2014
    Commenter
  • Sebmagic
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Les scènes de danse sont des instants de grâce, l'humour d'Astaire et la drôle de frimousse de Hepburn forment un tandem des plus charmants. ” — Sebmagic 26 mai 2013
    Commenter
  • rom50
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Elle ne savait pas que jouer des personnages, elle savait aussi danser. Hepburn irradie une fois encore l'écran et vole la vedette à Astaire ” — rom50 4 avril 2015
    1 commentaire
  • elodiebo68
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Le côté carte postale d'un Paris fantasmé par les Américains peut agacer mais on admire l'ange Audrey qui s'habille en Givenchy. ” — elodiebo68 23 mars 2016
    Commenter
  • Lusz
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Fred tombe amoureux d'Audrey au rythme de belles chansons et d'une bonne mise en scène ” — Lusz 24 novembre 2013
    Commenter
  • Pompon
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Succession de scènes musicales dont le plus grand intérêt réside dans les trognes des deux stars plus que dans le reste, somme toute, banal. ” — Pompon 22 août 2016
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Audrey Hepburn, un si doux visage sous le ciel de Paris le temps d'une parenthèse enchantée ♪ ♫. ” — Nathanlemec 31 juillet 2016
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Elle a l'air sympa cette ville dans lequel ils vivent leur romance. J'aimerais bien y faire un tour. ” — alexandremathis 2 juin 2014
    2 commentaires
    • alexandremathis
      commentaire modéré Erratum : "dans laquelle ils vivent". J'ai la flemme de réécrire la MC.
      3 juin 2014 Voir la discussion...
    • jean_pierre
      commentaire modéré Il y a toujours eu à Hollywwod dès les premiers studios (cf. les mémoires de Raoul Walsh) une " rue de Paris".
      4 mars 2016 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Audrey a une drôle de frimousse, adorable, insaisissable, survoltée, a la musique dans le sang et a conquis tous les cœurs des Parisiens. ” — spider19 1 août 2016
    Commenter
  • RRUSHO
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Stanley Donen nous invite à voir la vie en rose à travers la beauté d'Audrey Hepburn, au service de la philanthropie. ” — RRUSHO 15 juin 2016
    Commenter
  • Altoy
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Un film qui rend heureux. La séance photo Audrey Hepburn/Fred Astaire aurait pu durer tout le film, on ne se serait pas plaint. ” — Altoy 24 mai 2015
    Commenter
  • Huet
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Moi, voir Audrey s'éprendre du vieux Fred en même temps qu'elle abandonne toute indépendance intellectuelle (et sa frange), ça me dégoûte. ” — Huet 4 mars 2015
    1 commentaire
  • youliseas
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Aussi absurde que ça puisse paraître, il fut un temps où il était normal de prendre Audrey Hepburn pour jouer un rôle de "beauté cachée". ” — youliseas 18 octobre 2014
    2 commentaires
    • elge
      commentaire modéré je me suis fait la même remarque en visionnant "La blonde platine" hier : Robert Williams s'ingénie à tomber amoureux de Jean Harlow qui, on peut en convenir, n'est pas d'une très grande beauté, et traite Loretta Young comme son pote, alors qu'elle est totalement "a-do-ra-ble" :-)... bien entendu, à la fin ... mais ça fait partie du "genre" ça ! :-)... ça nous donne l'impression d'être dans dans le secret, d'avoir un temps d'avance par rapport au benêt qui n'a rien vu (même principe que le suspense)
      18 octobre 2014 Voir la discussion...
    • youliseas
      commentaire modéré Oui c'est sûr que ça fait partie du genre... Mais pour Audrey Hepburn ça correspond à une certaine réalité : quand elle est arrivée dans le milieu, plein de monde considérait qu'elle avait un physique "atypique", pas moche mais bizarre quoi, alors que j'suis sûr que maintenant tout le monde la considère comme une beauté "classique".
      Bien vu pour la comparaison avec le suspense en tout cas.
      18 octobre 2014 Voir la discussion...
  • PumpUpTheJam
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Film désuet qui, globalement, m'a ennuyé. Mais Paris, Audrey Hepburn & la scène de danse (qui reste gravée en moi), ont sauvé les meubles. ” — PumpUpTheJam 7 avril 2015
    Commenter
  • Bluenight
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Cliché, absurde et abusé mais rend justement comique, Fred et Audrey dansent divinement, bonne ambiance, coloré, un petit rêve de fille ! ” — Bluenight 8 mars 2014
    Commenter
  • stendhalsyndrome
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Combo de clichés : sur le milieu de la mode, les intellectuels, et Paris bien entendu. ” — stendhalsyndrome 14 juillet 2014
    Commenter
  • TeddyDevisme
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Une caméra follement amoureuse, une photographie servant la beauté, un fond au grand coeur, Audrey Hepburn, des chansons pleines de grâce. ” — TeddyDevisme 10 juin 2013
    Commenter
  • DivaCinema
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Audrey Hepburn, Fred Astaire, la mode chorégraphiée. Tous ces ingrédients nous donnent un excellent Stanley Donen ” — DivaCinema 26 juin 2013
    Commenter
  • BenjFR
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ La frimousse d'Audrey nous éclabousse de charme et de talent dans cette comédie musicale romantique, véritable déclaration à la belle Paris. ” — BenjFR 19 mars 2014
    Commenter
  • wesley
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Avec une réalisation parfaite et des performances – danse et chant – incroyables, Funny Face est une comédie musicale très réussie. ” — wesley 11 juin 2013
    Commenter
  • MonsieurCVP
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ charmant, suranné, cliché, longuet, esthétique, bitchy, girly. Think pink !! ” — MonsieurCVP 2 juillet 2013
    Commenter
  • caesar
    (à propos de Drôle de frimousse)
    Sa note :
    Drôle de frimousse “ Gnangnan, mais Audrey est toujours Audrey et une femme si lumineuse ne peut que nous faire aimer ce film. ” — caesar 19 janvier 2014
    Commenter

Casting de Drôle de frimousse

Infos sur Drôle de frimousse

Réalisé par Stanley Donen
Écrit par Leonard Gershe


États-Unis - 1h44 - Comédie
Titre original : Funny Face
Sortie le 10 février 2016

Synopsis

Une jeune libraire du village new-yorkais, adepte de l'empathie, se voit propulsée, par un journal, à Paris pour présenter la collection d'un grand couturier. Là elle rencontre le grand maitre "empathicaliste" qui ne reste pas insensible à ses charmes tandis que le photographe du journal la poursuit de ses assiduités. Une musique de Gershwin pour cette suave comédie musicale qui propose un Paris très hollywoodien.

Films similaires à Drôle de frimousse

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -