T Télérama aime un peu
Ghost in the Shell
(2017)
un film de
Télérama aime un peu T
Satisfaction communauté 24%
Ghost in the Shell Bande-annonce

Ghost in the Shell

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 24%
  • 567 notes
  • 59 veulent le voir

Micro-critique star (Joe_Shelby) :
Joe_Shelby
(à propos de Ghost in the Shell)
Sa note :
Ghost in the Shell “ S'émancipant du GITS sur la transcendance, Sanders dénonce le transhumanisme par la quête identitaire via une Scarlett convenable. OShii mix ” — Joe_Shelby 22 mars 2017
33 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ S'émancipant du GITS sur la transcendance, Sanders dénonce le transhumanisme par la quête identitaire via une Scarlett convenable. OShii mix ” — Joe_Shelby 22 mars 2017
    33 commentaires
    • sylarn
      commentaire modéré @Joe_Shelby Pardon,je me permets de rajouter un point à travers ton argumentation;cette version de Saunders est un cran en dessous de I,robot,Elysium ou bien encore Edge of tomorrow.Quant à Total Recall & New York 1997 sont d'ores et déjà des classiques de la SF.
      6 janvier 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @sylarn Pas de soucis, je reste ouvert au débat, je tiens d'abord à préciser que cette MC est un ressenti à chaud de l'AVP du film en présence de Scarlett Johansson, et Rupert Sanders. L'ayant revu depuis, car oui j'assume complètement aimé ce film, même si il n'est pas métaphysique comme la version d'Oshii en 1995, je l'apprécie toujours autant mais admets que l'esthétisme très "pompé" sur Blade Runner est prédominant. Blade Runner restera un classique de la SF. Tout comme je possède une affection pour NY1997, Elysium, Edge of Tommorrow, I.Robot, ce sont des films d'anticipations dystopiques qui servaient surtout d'exemples à ceux qui voulaient savoir quel était le ressenti esthétique et scénaristique de ce film. Je vais même aller plus loin, et dire que j'aime le parti pris de ce film qui est plus un film sur la quête identitaire via le transhumanisme, avec une intrigue plus simpliste et limpide se rapprochant du manga inital de Shirrow. Mais en terme de films futuristes SF, son homologue serait plutôt Robocop que I.Robot, Elysium, Edge of Tommorrow ou NY1997. Et j'admets apprécier tout autant ce film live de GITS, que I Robot ou Elysium. Par contre, en terme de qualité complète (mise en scène, scénario, FX, Direction d'acteurs, fun de l'histoire), effectivement Blade Runner (et Blade Runner 2049 d'ailleurs), Total Recall, Edge of Tomorrow et NY1997 lui sont supérieurs. Cela n'empêche en rien de savoir apprécier ce film, certes un peu simpliste car Hollywood ne sait pas bien rebooté des mangas dystopiques (Alita me fera peut être revoir ce jugement), mais avec des qualités malgré tout pour une oeuvre d'anticipation dystopique.
      6 janvier 2018 Voir la discussion...
    • sylarn
      commentaire modéré @Joe_Shelby Argumentation on ne peut plus claire et directen, j'apprécie franchement..
      6 janvier 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Dans l’enveloppe du corps noué au virtuel, Sanders convoque les fantômes d’une mémoire vive. Foisonnant cybermonde des hackers de la pensée. ” — cath44 3 avril 2017
    9 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @SerHub merci .
      3 avril 2017 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 toujours le mot juste, quel talent !
      4 avril 2017 Voir la discussion...
    • djobaka
      commentaire modéré @cath44 Je te conseille vivement de regarder l'oeuvre originale. De la BO, à la réalisation, en passant par les dialogues et la poésie, tu ne le regretteras pas ! Je parle en tant que fan d'animation cela dit, mais je suis sûr que tu apprécieras =)
      3 mai 2017 Voir la discussion...
  • Polo42
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Ghost in the Shell “ Néant Démoniaque ” — Polo42 1 avril 2017
    29 commentaires
    • SuperLizbeth
      commentaire modéré @orloff Non je reprenais ton exemple, Wyler par exemple ou Cecile B Demille ont bien réalisés des blockbusters mais ils n'avaient pas pour but de travestir un cinéma qui ne table aujourd'hui que sur le profit au détriment de la qualité. Et j'entends par là, tous les blockbusters depuis un bon nombre d'années que ce soit Sanders qui le réalise, les frères Russo, Whedon, ou même Raimi. Quant à la perception du Polo, c'est une évidence que c'est une aversion tellement démesurée qu'elle en perd toute objectivité ...
      1 avril 2017 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré @SuperLizbeth ah mais je plussoie complètement. bon, je m'en vais festoyer de manière non mainstream..bonne soirée, ciao :-)
      1 avril 2017 Voir la discussion...
    • SuperLizbeth
      commentaire modéré @orloff Merci bonne soirée à toi également ^^
      1 avril 2017 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Sanders propose une nouvelle interprétation du titre : un film fantomatique dans un coquillage de CGI. La grande arnaque de l'année est là. ” — DaleCoop 31 mars 2017
    15 commentaires
  • ginlange
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Corps sans âme pour film sans vision, Scarlett excelle dans l'art de l'apparence, Rupert dans l'art de l'indifférence. Belle coquille vide. ” — ginlange 3 avril 2017
    4 commentaires
  • TheJackRanger
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Fort de son visuel détaillé, fier de ses thématiques complexes et philosophiques, Ghost in the Shell se dresse comme une oeuvre immense. ” — TheJackRanger 30 mars 2017
    Commenter
  • RegisX
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Mi-humaine, mi-machine, film 100 % artificiel. ” — RegisX 2 avril 2017
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ La coquille déficiente qui ne révèle qu'un E-Tron insignifiant, une non-matrice qui nous dit : Enter the vide et contemple sa plastique. ” — CinemAtrium 20 avril 2017
    Commenter
  • Aymeric
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Alors qu'il avait entre les mains un univers riche à explorer, Sanders se la joue copiste, vidant l'enrobage de toute substance thématique. ” — Aymeric 30 mars 2017
    Commenter
  • ManyCinoche
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ On s'accroche aux souvenirs comme s'ils nous définissaient. Mais c'est faux. Ce sont nos actes qui nous définissent. ” — ManyCinoche 29 mars 2017
    9 commentaires
    • Stockavuryah
      commentaire modéré C'était très utile de simplifier et corrompre l'anime de 1995 pour une morale aussi classique et peu profonde. Heureusement qu'il fait plaisir au visionnage et permet de passer un bon moment de divertissement dis donc.
      31 mars 2017 Voir la discussion...
    • ManyCinoche
      commentaire modéré Je ne comprends pas l'acharnement sur ce film, on savait très bien que ce film ne serait pas parfait... De manière générale les adaptation de ce genre déçoivent... Pour une fois j'ai passé un bon moment, la morale est certes vue et revue mais pour moi l'anime n'a pas été corrompu, à savoir que l'anime a déjà pas mal modifié l'œuvre de base.
      31 mars 2017 Voir la discussion...
    • SuperLizbeth
      commentaire modéré @ManyCinoche L'acharnement sur ce film est effectivement excessif, mais je crois surtout que beaucoup en sont ressortis "frustré" d'avoir lâché des tunes pour un blockbuster en y attendant un film qui soit fidèle à l'esprit de l'animation. On leur aurait menti les pauvres ? ça manque beaucoup de recul et de discernement surtout que d'ici 2 semaines ce film sera oublié.
      1 avril 2017 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Scarlett revêt une nouvelle fois une fantastique carapace, mais Rupert n'a pas su tirer parti de l'univers pour nous transformer à jamais. ” — spider19 2 avril 2017
    2 commentaires
  • LaKinopitheque
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Même si on peine à brancher notre ghost sur ce réseau, ce n'est pas le film que l'on a envie de ne pas aimer. Scarlett atout réflexif majeur ” — LaKinopitheque 15 avril 2017
    3 commentaires
  • bredele
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Je suis le nouveau golem, fruit de l'humain et de la machine. Et dans ce monde où le réel devient flou, une question se pose: qui suis-je? ” — bredele 5 février 2018
    3 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré Rupert Sanders donne dans la métaphysique maintenant ? Wouah ! On n'arrête pas le progrès !
      5 février 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Bosco je ne connaissais ni le monsieur, ni le jeu vidéo, ni rien....et j'ai vu un film d'une beauté inouïe, une histoire qui pose certaines questions et de bons acteurs.
      5 février 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré Alléchant. En attendant de pouvoir accèder à ce fantôme, je vais regarder son précédent film.
      5 février 2018 Voir la discussion...
  • Martini08
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Comme pour "Oldboy", ça s'approprie l'image mais ça jette les lettres. Non-transcendance du matériau, n'est pas Puppet Master qui veut. ” — Martini08 7 avril 2017
    5 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Martini08 Malheureusement le spectateur ne peut pas assimiler toute la difficulté de compréhension de la transcendance et du transhumanisme de l'oeuvre d'Oshii (et je dis bien d'Oshii car c'est là l'erreur de Sanders, d'avoir voulu calquer son film sur des moments clés du film d'Oshii alors que le manga de Shirow est beaucoup plus politisé et donc le manichéisme américain aurait été moins biaisée car il se retrouve dans le manga originel). C'est vraiment Oshii qui a hissé le propos et l'a surélevé pour lui donner un aspect d'avantage métaphysique (ce qui est encore plus vrai avec Innocence). En soit, je ne trouve pas que ce film soit si dégueulasse, il est juste malheureusement prémâché pour un public aujourd'hui qui aime qu'on lui tende la main (ça ne m'a pas surpris outre mesure du coup les raccourcis scénaristiques). Mais bon ça ne sera pas le film de l'année c'est évident.
      7 avril 2017 Voir la discussion...
    • Martini08
      commentaire modéré Prémâché, voilà c'est le mot. Ce qui est vraiment dommage, car le sel de "Ghost in the Shell" premier du nom (et sa formidable suite avec Batou) tient justement dans ces enjeux de transcendance et dans sa pureté visuelle, sensorielle. Hors, le film de Sanders allège les enjeux en question et la forme live du film ne retrouve jamais celle, magnifique, des deux Oshii. Autant le concept de "Ghost in the Shell 1" pouvait être remaké, dont acte, autant il sera impossible de faire le deuxième en live sans l'audace nécessaire ("Innocence" est quand même beaucoup plus lourd à digérer que le premier, il est plus touffu, plus écrasant).
      7 avril 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Martini08 Innocence est un chef d'oeuvre de questionnement métaphysique et philosophique reprenant la codification du 1er (la version d'Oshii de 1995 pour la supplanter et repousser ses limites afin de porter le message encore plus loin). C'est bien trop compliqué pour un public lambda non initié j'en conviens, et en même temps quand j'ai vu qu'ils allaient adapter GITS en blockbuster américain, je ne me suis pas berné, les Américains reprennent toujours les concepts qui marchent à leur propre sauce pour les éviscérer de leur sens premier, forcément le propos métaphysique prémâché était une évidence à mes yeux dans le résultat. Old Boy par Spike Lee souffre du même soucis, un raccourci simpliste, En quarantaine ne propose pas le propos nauséabond du Vatican comme subterfuge aux expériences issues dans [REC] espagnol de souche, la trame de Mirrors d'Aja est très simpliste par rapport à celle coréenne d'Into the Mirror de Kim Seong-ho. Partout où Hollywood passe, sois certain que ça sera galvaudé et simplifié au maximum quitte à servir un propos éculé. C'est dommage mais c'est aussi un problème de confrontation des cultures. Hollywood préfère refaire à sa sauce que s'adapter à une culture différente de la sienne.
      7 avril 2017 Voir la discussion...
  • Ochazuke
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Du virtuel qui se voulait virtuose, l'émule pourtant pas si mauvaise n'a rajouté qu'une couche numérique sans éveiller l'intérêt ” — Ochazuke 23 janvier 2018
    4 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré En fait, je m'attendais tellement à pire que j'avoue avoir été presque agréablement surpris. Je comprends tout à fait des notations plus dures mais j'avoue parfois me laisser porter. Tout dépend finalement de la plongée possible dans l'œuvre. Ainsi je m'amuse facilement face à un blockbuster et peut désapprécier un film bien plus solide. Tout dépend du genre et ce que ma note en fin de compte signifie, c'est de ne pas l'avoir vraiment pris au sérieux.
      4 février 2018 Voir la discussion...
    • cinephiloxav
      commentaire modéré @Ochazuke J'ai rapidement décroché de ce film, déçu par l'immersion dans le déjà-vu à tous les étages. Pourtant, je sais bien que presque tout à déjà été fait,...mais je n'ai pas réussi à voir l'hommage de l'émule, plutôt du pompage. Je comprends quand même que tu te sois laissé porter; tant mieux !
      4 février 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Le pompage était justement la meilleure option laissée, du moins c'est comme ça que je le percevais. Une autre version aurait été dénaturation ou pure trahison ou grand n'importe quoi... En fait tout dépend du point de vue. Mais attention je suis très loin de le considérer comme un chef d'œuvre !
      4 février 2018 Voir la discussion...
  • Cheshire
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ L’enveloppe est réussie, on aurait aimé voir un peu plus du "ghost" à l’intérieur. Une bonne porte d’entrée dans l'univers du Major. ” — Cheshire 1 avril 2017
    1 commentaire
  • AbusDeCine
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Solide actionner intra-diégétique où la matière grise résonne au sein de la matière graphique. Formaliste surdoué, Sanders crée la surprise. ” — AbusDeCine 31 mars 2017
    Commenter
  • Beetle
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ La réflexion philosophique et la substance de Ghost in the Shell se dilue dans cette adaptation hollywoodienne. Préférez l'anime ” — Beetle 13 mai 2018
    3 commentaires
    • jared333
      commentaire modéré Non le reflexion philosophique n'est pas la substance de Ghost in shell, arrive tres tard dans le manga ou la serie, c'en est plutot son climax. Le film respect le coté thriller cyberpunk des bouquins...Les film d'animation ont mis la barre trop haut et le coté meta physuique du manga a ete exploiter. Mais Ghost in the shell ce n'est pas que cela
      13 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ninobrown
      commentaire modéré Je dois revoir l'animé avant de le voir dans ce cas.
      13 mai 2018 Voir la discussion...
    • Beetle
      commentaire modéré @jared333 Je suis d’accord avec toi, la réflexion ne fait pas l’ensemble de Ghost in the Shell.
      Mais en perdant cette profondeur, cette réflexion qui apporte le climax comme tu le dis si bien, il ne reste qu’un visuel et selon moi, le côté thriller perd de son impact et de son intérêt : il n’est qu’une faible copie de celui de 1995. D’où ma recommandation de se pencher plutôt sur les anime, plus réussis et aboutis.
      @Ninobrown en effet, ça peut être intéressant pour comparer les deux ! Comme le dit jared333, la barre a été placée très haut.
      13 mai 2018 Voir la discussion...
  • TrueCine
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Paradoxalement il manque une âme à ce film, où quand la forme étouffe le fond. ” — TrueCine 6 janvier 2018
    2 commentaires
  • CookieTime_LE
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Un film à la mise en scène classique, mais possédant un univers et un visuel assez dingues. Scarlett Johansson fait le job. ” — CookieTime_LE 31 mars 2017
    Commenter
  • Ariane92
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Si le visuel à la Blade Runner est plutôt réussi, l'intrigue concentrée sur la quête identitaire n'est pas vraiment captivante. Dommage ” — Ariane92 6 avril 2017
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Ce n'est certes pas des plus captivants, mais je trouve qu'on a déjà vu bien pire en Adaptation Live. Après, c'est vrai que comme je te l'avais signalé au tel, étant une adaptation Américaine, qui ne possède et ne s'intéresse pas aux mêmes moeurs culturelles que la culture asiatique, je n'attendais pas un chef d'oeuvre du niveau du film d'animation d'Oshii. Je m'attendais uniquement à un film SF futuriste correcte avec une autre trame (sans la psychologie du GITS normal), et c'est effectivement ce qu'on a vu, donc pas de déceptions de ma part, chère double.
      6 avril 2017 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby Oui il est pas mauvais mais pas bon non plus même comme simple film SF je trouve, d'où ma note. Et c'est pas parce qu'on a vu pire que ça justifie de mettre une bonne note xd. Mais Scarlett assure ;)
      6 avril 2017 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Si le deuxième volet se définissait par l'idée d'Innocence, j'adjuge cet opus de n'être que Culpabilité. D'exister, de lobotomiser. Oshiit. ” — Sanium 14 avril 2017
    2 commentaires
  • Yohanes
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Conscient de la dangerosité de l'entreprise, l'avorton modère chacun de ses efforts, reste une curieuse façon de nager entre deux eaux. ” — Yohanes 30 juillet 2017
    Commenter
  • Maldred
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Beau mais surchargé visuellement; le film reste une version édulcoré occidental du film d'animation originel, et avec un Major en deçà. ” — Maldred 8 avril 2018
    Commenter
  • Lescogriffe
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Visuellement époustouflante, cette fantasmagorie cyberpunk offre une réflexion vertigineuse quant à la question du transhumanisme. ” ” — Lescogriffe 13 avril 2017
    2 commentaires
    • Nairwolf
      commentaire modéré La réflexion est vertigineuse car on côtoie le vide ? Le film n'est pas mauvais, mais il n'est pas bon non plus. Elle est où cette réflexion ?
      13 avril 2017 Voir la discussion...
    • Lescogriffe
      commentaire modéré Effectivement, le mot est un peu fort, disons qu'étant versé dans la philosophie, une petite étincelle m'a fait partir en sucette !
      13 avril 2017 Voir la discussion...
  • ANOZER
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ S'il on omet son illustre modèle, Ghost in the Shell est un sympatoche film d'anticipation à l'univers visuel riche et joliment travaillé. ” — ANOZER 2 avril 2017
    2 commentaires
    • ANOZER
      commentaire modéré S'il on doit le comparer à la merveille d'Oshii par contre, c'est une coquille qu'on a vidé de toute sa richesse thématique et dont les dialogues font souvent insulte aux personnages d'origine.
      2 avril 2017 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré @ANOZER C'est bien de faire la distinction, de voir les choses à part ;)
      2 avril 2017 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Scarlett Johansson continue sa mutation. Entre le corps et l'esprit, un protocole fantôme vidé de toute substance. ” — Nathanlemec 31 mars 2017
    Commenter
  • Vine
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Sans être indispensable, cette adaptation ne trahit pas trop l'univers visuel d'origine. L'intrigue, orientée grand public, reste efficace. ” — Vine 28 mars 2017
    Commenter
  • CineFiliK
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ ROBOsCOPie respectueuse mais moins visionnaire que sa carte mère. On peut réparer un corps, mais pas une âme. ” — CineFiliK 7 avril 2017
    5 commentaires
  • LuckyBurton
    (à propos de Ghost in the Shell)
    Sa note :
    Ghost in the Shell “ Un film transportant le spectateur dans un univers magnifique, le film est visuellement incroyable et est étonnamment intelligent. Excellent ” — LuckyBurton 29 mars 2017
    Commenter

Casting de Ghost in the Shell

Infos sur Ghost in the Shell

Réalisé par Rupert Sanders
Écrit par Masamune Shirow


États-Unis - 1h46
Sortie le 29 mars 2017

Synopsis

Dans un futur proche, Le Major (Scarlett Johansson) est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, Le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on lui a volé. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres.

Films similaires à Ghost in the Shell

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -