Y Télérama aime beaucoup
J'ai rencontré le Diable
(2010)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 80%
J'ai rencontré le Diable Bande-annonce

J'ai rencontré le Diable

(2010)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 80%
  • 833 notes
  • 260 veulent le voir

Micro-critique star (maitre_seb) :
maitre_seb
Sa note :
J'ai rencontré le Diable “ La vengeance est un plat qui se mange avec des baguettes. ” — maitre_seb 28 juin 2013
1 commentaire
  • REDACTED
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Zéro idée de cinéma pour illustration de scénario abêtissant, déclinant ses petites horreurs sous forme d'éjaculations prépubères. À chier.  ” — REDACTED 28 mars 2014
    49 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré je vous déteste tellement comme ma gueule de bois de ce matin
      30 mars 2014 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Tu as pris ton Doliprane j'espère.
      30 mars 2014 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Non je tiens le coup, ça va mieux maintenant.
      Je suis résistant.
      30 mars 2014 Voir la discussion...
  • maitre_seb
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ La vengeance est un plat qui se mange avec des baguettes. ” — maitre_seb 28 juin 2013
    1 commentaire
    • bott
      commentaire modéré M'en veux pas mais...j'ai pas compris
      18 octobre 2016 Voir la discussion...
  • kimmylenem
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Ce cinéma coréen qui s'attache à tout montrer sans rien dire me fatigue ” — kimmylenem 18 juillet 2013
    35 commentaires
  • juliendg
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Prenez Seven, arrachez-lui son humanité et greffez-lui des couilles à la place et vous avez I Saw the Devil : tout ce que n'ose pas Fincher. ” — juliendg 26 juillet 2011
    16 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré moi je suis embêté parce que je suis d'accord avec jo, mais je veux soutenir aussi juliendg parce qu'il aime les couilles et les bridés. Je fais comment ?
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • juliendg
      commentaire modéré Oh de toute manière que j'ai besoin de revoir Seven, c'est une certitude, j'en parlais tout à l'heure avec @hugues.derolez d'ailleurs, qui m'expliquait que je n'avais pas compris l'intention du réalisateur.
      Ceci dit je pense effectivement que Fincher renonce à certaines choses, pas forcément par couardise, mais peut-être pour des questions strictement budgétaires, qui sont inhérentes à l'industrie de toute manière. Je ne pense pas que Seven serait plus beau sans cet espoir dont tu parles, beau n'étant pas un terme que j'appliquerai, de toute manière, à J'ai rencontré...
      En fait, en y réfléchissant, je pense que le Diable est autant l'anti-Seven que son complément, dans le sens où il commence pile là où Fincher s'arrête. Dans Seven, Fincher montre lentement comment les bad guys, s'ils sont assez extrêmes, peuvent ruiner les good guys au point de les pousser à agir comme eux. Il filme la démolition de Brad Pitt et, pile au moment où celui-ci passe du côté obscur (spoiler, etc.), il s'arrête. The Devil commence au moment où le type bien devient un fils de pute, d'où la complémentarité.
      Là où ils diffèrent, par contre, c'est que Fincher tempère énormément son propos avec un incroyable manichéisme, tellement le tueur est horrible et tellement le flic est gentil et presque naïf. Et c'est sa manière de prendre des pincettes ; le geste final de son personnage ne choque pas tellement le spectateur que ça, justement parce que tout ce qui précède nous pousse à le valider. D'autant que son caractère impulsif le rend facilement pardonnable.
      A l'inverse, je trouve Le Diable moins manichéens, justement parce qu'il est peuplé de fils de putes. Quand tout le monde est du même côté, le jugement devient une affaire de détails et de nuances, et c’est donc beaucoup plus subtil que si les personnages étaient aussi franchement découpés que chez Fincher. Alors que le flic de Fincher est pardonnable, celui de Kim ne l’est pas.
      Quand à la représentation graphique de la violence, là où tu vois de la poudre aux yeux chez les Coréens, je vois de la pudeur chez les ricains. On dit que le monde est crade, dégueulasse, horrible, à gerber partout, mais il faut tout de même le présenter qui ne soit pas trop choquante, plus suggérée que frontale… Je sens là un décalage entre le fond du propos et la forme qu’on choisit de lui donner, et ce décalage me dérange, il me donne l’impression de promesses non tenues.
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré Sur ton dernier paragraphe : Seven est au moins aussi gore que J'ai rencontré le Diable. La différence étant que Fincher se sent pas obligé de filmer la violence via un travelling circulaire pour la rendre incroyablement puissante.

      Pour le reste : Fincher tempère pas son propos, il tempère ses personnages. Le seul qui n'ait je te l'accorde qu'une seule facette, c'est le tueur. Manque de bol il s'appelle John Doe (terme qui désigne un anonyme aux US), et représente plus une figure cannibale, une entité, qu'une personne. C'est cette figure insidieuse, urbaine, moderne, totalement impersonnelle, qui va détruire avec une cruauté improbable le personnage de Brad Pitt, pourtant plein d'un futur qui n'adviendra jamais.

      Ce que j'en retire : KJW manipule des jouets, des figurines, pour aboutir à une vision absolument sans concession de l'humanité. Je vous l'accorde, c'est radical et c'est violent. Mais je pense que c'est aussi facile et super con (sauf votre respect). Fincher filme avant tout une famille dévorée par le monde ; il ne signe pas un traité politique mais une tragédie, avec des gens qui vibrent dedans.

      Et au-dessus de ce marasme, tu as le personnage de Morgan Freeman, qui mériterait des pages à lui tout seul.
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
  • ElmerHunter
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ «Il vaut mieux bien faire le mal que mal faire le bien.»Ovide. Enfin la perversité de la vengeance explose le manichéisme habituel du genre  ” — ElmerHunter 15 décembre 2011
    20 commentaires
    • ElmerHunter
      commentaire modéré Tant mieux, je dirais. Si on était tout le temps d'accord on se ferait bien chier. Rien de pire à mon goût que le consensus ! Au plaisir d'autres désaccords.
      15 décembre 2011 Voir la discussion...
    • GuillaumePerro
      commentaire modéré @ElmerHunter Exactement, après le consensus sur Lynch ça commençait à devenir trop tranquille.
      15 décembre 2011 Voir la discussion...
    • ElmerHunter
      commentaire modéré ;-)
      15 décembre 2011 Voir la discussion...
  • vincelluelles
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Œuvre virtuose d'une violence sans freins, "I saw the Devil" prend aux tripes et choque par ses images insoutenables. Une bombe. ” — vincelluelles 30 avril 2014
    6 commentaires
    • typhonpurple
      commentaire modéré Eh bien j'y jetterai un coup d'oeil très attentionné alors :)
      30 avril 2014 Voir la discussion...
    • vincelluelles
      commentaire modéré Oui, il y a le mythique Choi Min-Sink de "Old Boy" terrifiant en serial killer.
      30 avril 2014 Voir la discussion...
    • Adriyou
      commentaire modéré Clair qu'il va beaucoup plus loin que les thrillers que nous sert Hollywood. Le cinéma asiatique me fascine de jour en jour. Le réalisateur exploite son sujet jusqu'au bout et nous met en image des scènes de ouuuuuuf !!!
      15 mai 2014 Voir la discussion...
  • Robb
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ D'une cruauté innommable.Au final, le seul qui a gagné c'est Kim Jee-Woon. ” — Robb 6 mars 2014
    3 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré et le spectateur ;)
      6 mars 2014 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré Et ce duo d'acteur vraiment impressionnant.Je te remercie @itachi13 ta MC sur le bon la brute et le cinglé m'avait donné envie de voir le film qui m'a lui même donné envie de voir celui ci ;)
      6 mars 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré Kim est vraiment immense ! Content de te l'avoir fait découvrir :)
      6 mars 2014 Voir la discussion...
  • fancine
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Intense cruel radical bouleversant autant de qualificatif pour ce chef d'oeuvre qui réinvente littéralement Bricorama. ” — fancine 11 juin 2016
    Commenter
  • skcorcese
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Toujours avec autant de virtuosité, Kim Jee-Woon transforme un banal film de vengeance en une œuvre brute, malsaine et pourtant sublime.  ” — skcorcese 12 juin 2011
    Commenter
  • JimmyBlue
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Long et surestimé, ce polar certes très beau aligne ultraviolence fatiguante & incohérences et clichés pour masquer le vide de son propos. ” — JimmyBlue 25 juillet 2017
    25 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @JimmyGlass En recommandations de films que j'ai beaucoup aimé asiatiques (le plus souvent coréen mais aussi Japonais, Hong Kongais, Chinois) : The GrandMaster Wong War-Kai, Joint Security Area de Park Chan Wook, Zatoichi de Kitano, Hard Day de Kim Seong-Hoon, The Chaser de Na Hong-Jin, La trilogie de la vengeance de Park Chan-Wook composé de Sympathy for a vengeance, Oldboy, Lady Vengeance, The Eye de Oxyde Pang, A touch of Sin de Jia zhanghe, Outrage de Kitano, 13 assassins de Takashi Mike, Shokusaï de Kyoshy Kurosawa, Creepy de Kyoshy Kurosawa, Moebius de Kim Ki Duk, Hansel et Gretel de Yim Pil-Seong, Epouses et concubines de Zhang Yimou, Les salauds dorment en paix d'Akira Kurosawa, Onibaba de Kaneto Shindo, Tetsuo de Shinya Tsukamoto (expérimental), Ring de Hideo Nataka, Kaïro de Kyoshi Kurosawa, Avalon de Mamoru Oshii, Kwaidan de Masaki Kobayashi, The Coast Guard de Kim Ki Duk, Love Exposure de Son Siono, Furyo de Nagisa Oshima, Judge de Yo Kohatsu, The City of Violence de Ryo Seung-wan, A girl at my door de July Jung, Departures de Yojiro Takita , Black Coal de Diao Ninan, infernal Affairs de Andrew Law, Tunnel de Kim Seong-Hoon ;)
      27 juillet 2017 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Joe_Shelby Merci beaucoup pour cette imposante liste de recommandations (je crois en avoir visionné que 5 à tout casser dans ta liste, notamment The Chaser, Infernal Affairs et A Touch of Sin que j'ai tous les 3 beaucoup aimés), elle va me servir énormément pendant les vacances :) et je pense qu'elle plaira aussi à @Navet :)
      27 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Navet
      commentaire modéré @JimmyGlass @Joe_Shelby Les recommandations de Joe sont souvent plaisantes, merci !
      27 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Gotrek
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ C'est l'histoire d'un mec qui prends la race de sa vie. Trois fois. Le diable est rusé, tantôt chasseur tantôt chassé, toujours gagnant. ” — Gotrek 17 janvier 2017
    8 commentaires
    • Gotrek
      commentaire modéré @Joe_Shelby C'est clair, plus j'en vois plus j'apprécie leur travail (c'est déjà le 7ème, enfin 8 si on compte Snowpiercer). The Strangers demain :-)
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek Ah tu me diras pour The Strangers, les avis sont tellement controversés. Pour ma part, c'est un des films les plus osés et réussis que j'ai pu voir en 2016, je l'ai vraiment adoré.
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré Au fait, merci à @JooKiddan pour la suggestion :-)
      20 janvier 2017 Voir la discussion...
  • itachi
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ J'ai rencontré le Diable est de ces films qui vous laisse abasourdi en larme sur le bord de la route. Le diable a donc 2 visages... ” — itachi 10 octobre 2013
    Commenter
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Viscéral, cruel, violent, sadique I saw the Devil est une oeuvre majeure sur la vengeance aux 2 visages où le Mal absolu ne se repent pas. ” — Joe_Shelby 25 octobre 2015
    2 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré "I saw the Devil" est incroyable, la mise en scène est complètement folle. Comme avec le "bon la brute et le cinglé",Kim Jee-woon s'approprie complètement un genre très codifié et aligne les moments d'anthologie avec une aisance déconcertante. Mais j'avoue lui préférer The Chaser, un peu moins jusqu'au boutiste dans sa violence graphique et stylisée, et qui évolue vite en satire acide des institutions judiciaires et policières sud-coréennes, tout en demeurant sur sa fin un peu plus optimiste malgré un ton constant tout aussi noir qu'ISTD. Dans les deux cas c'est une plongée en apnée incroyable grâce à un sens du rythme et une mise en scène dingue. Le polar sud-coréen a de beaux jours devant lui.
      26 octobre 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Pour le coup du polar, j'ai préféré Memories of Murder que the Chaser qui est très bon lui aussi. J'aime beaucoup dans la mise en scène du cinéma coréen la notion de vengeance (j'adore la trilogie de Park Chan Wook) mais là j'avoue que le visionnage du film était une vraie claque. Un des films les + sombres et glauques que j'ai pu voir, et Mention spéciale à Choi Sin Mink, qui m'avait déjà épaté dans Old Boy, mais qui là joue le psychopathe que rien ne peut atteindre. Il est démentiel.
      26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • raph31
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Et je ne suis pas près de l'oublier. ” — raph31 26 février 2016
    3 commentaires
  • ReznikAlabama
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Une terrifiante Violence crachée au visage telle une bile acide. Et quand on pense le supplice fini, ça recommence plus atrocement encore. ” — ReznikAlabama 10 mars 2014
    Commenter
  • Ju_
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Violent, noir, il bouscule le spectateur comme rarement ! La plus belle œuvre sur la vengeance et une scène finale des plus marquante.  ” — Ju_ 3 décembre 2013
    Commenter
  • JoChapeau
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Un film incroyablement bête et laid, qui met la maîtrise technique au service de la stupidité de son regard. Et le méchant = José Garcia. ” — JoChapeau 13 juillet 2011
    14 commentaires
  • TheJackRanger
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Le cœur arraché, la vengeance investit l'âme, sur les traces du véritable Diable. Sanglant désir de justice, le massacre pour deuil. Furie. ” — TheJackRanger 19 septembre 2016
    2 commentaires
  • RayShaw
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Finalement, le seul défaut de J'ai rencontré le diable, c'est qu'on ne peut le découvrir qu'une fois. Puissant. ” — RayShaw 18 janvier 2016
    2 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré La mise en scène de Kim Jee-woon est tellement puissante - toujours grandiloquente, emphatique mais utra-maîtrisée - que j'ai tout autant apprécié un deuxième visionnage.
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • RayShaw
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Eh oui c'est très classieux mais en même temps extrêmement brutal. Mais la fin est tellement éprouvante et lourde de sens que je ne pense pas que l'on puisse avoir deux fois le même sentiment devant. Il faudrait que tu regardes 2 Sœurs, là aussi la mise en scène est assez extraordinaire.
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
  • danslecran
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ C'est ainsi que sont faits les cauchemars, quand le bon est pire que le mauvais. Le Diable a réalisé un film, on l'aime autant qu'on le hait ” — danslecran 13 août 2015
    Commenter
  • ChronociDe
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Le film définitif sur la vengeance, d'une perversité terrassante qui trouble toute notion de morale en repoussant les limites du genre. ” — ChronociDe 28 janvier 2016
    4 commentaires
  • SerHub
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Guidé par la haine et aveuglé par le sang, il m'a obsédé, chassé, anéanti. Oui, j'ai rencontré le Diable, et il m'était si familier. ” — SerHub 11 août 2017
    5 commentaires
    • djobaka
      commentaire modéré @SerHub La mise en scène fait le film. Le manque de nuance m'a aussi gonflé d'où mon 3,5 d'ailleurs !
      11 août 2017 Voir la discussion...
    • SerHub
      commentaire modéré J'irraipas jusqu'à dire "gonflé", mais les films de vengeance ont connu bien des chef d’œuvres (dont certains venant de ce même pays), et à part dans sa viscéralité et son intensité, I Saw The Devil ne prend pas de risques, d'où ma petite déception. Et Choi Min-sik fait une prestation de dingue dans ce film, gros point fort là dessus.
      11 août 2017 Voir la discussion...
    • djobaka
      commentaire modéré @SerHub Moi oui ça ma clairement gonflé ! Un poil plus de subtilité aurait de ce film un chef-d'oeuvre ! On a 2 des 3 acteurs les plus doués du cinéma coréen en tête d'affiche !
      11 août 2017 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Fabuleux film de vengeance sourde, glaciale et sans retour, ISTD est à l'image de celle-ci : glauque mais irrésistible. Who's the devil now? ” — WeOwnTheNight 5 septembre 2013
    Commenter
  • Chrystal
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ 1- Mise en scène époustouflante 2- Scénario époustouflant 3- Interprétations époustouflantes 4- Jouissif 5- CHEF D'OEUVRE  ” — Chrystal 16 octobre 2013
    2 commentaires
    • Truman
      commentaire modéré Dans l'édition 2014 du dictionnaire Larousse au mot vengeance il sera inscrit => Regardez le film " I Saw The Devil "
      16 octobre 2013 Voir la discussion...
    • Chrystal
      commentaire modéré Aucun doute, il n'y a pas meilleure définition.
      16 octobre 2013 Voir la discussion...
  • Navet
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ La réalisation méticuleuse de Kim associée à l'interprétation poignante donne naissance à une oeuvre crue, incisive et sans concessions. ” — Navet 19 juillet 2017
    Commenter
  • HungerMovie
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c’est de convaincre tout le monde qu’il n'es pas celui qu'on croit. ” — HungerMovie 24 septembre 2016
    8 commentaires
    • CineTherapie
      commentaire modéré Pour le coup désolé de balancer mon petit amour de Hooper mais pour le " Tes MC ont une personnalité" , je suis obliger de citer la phrase d'usual suspect pour enlever un peu de ta superbe sinon tu vas trop prendre la confiance. « Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » ♥♥♥
      30 octobre 2016 Voir la discussion...
    • HungerMovie
      commentaire modéré Evidement, ça coule de source, mais j'ai modifié la phrase, et comme je sais que tu n'a pas vu le film, tu aurais du d'abstenir, et ensuite venir cracher ton venin ;p
      31 octobre 2016 Voir la discussion...
    • HungerMovie
      commentaire modéré regarde le film, tu comprendra
      31 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Pussycat
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Au coeur d'une société déliquescente, le rouge déverse dans la violence physique/psychologique. Sous la boucherie du Devil, le drame humain. ” — Pussycat 4 mai 2015
    1 commentaire
  • georges.b1
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ JW touche à une variété de genres à travers le Gore, et‚ derrière un délire extravagant, dévoile la réalité sociale oppressive de la Corée ! ” — georges.b1 17 février 2017
    Commenter
  • Ariane92
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ La vengeance est abordée comme un effet papillon et boomerang dans ce thriller noir et violent, un petit peu long. Je lui préfère Old Boy. ” — Ariane92 17 février 2015
    2 commentaires
    • Wildin
      commentaire modéré Je dirais qu'Old Boy est dans un autre registre de veangeance. C'est beaucoup plus prémidité, un jeu de piste. De plus le désir de veangeance s’étale sur une longue période. Ici Kim Jee Wong filme la pulsion de ce sentiment, dû à un choc brutal. Il n'empêche qu'Old Boy reste meilleur et de loin. En même temps difficile de rivaliser face à un tel chef d'oeuvre
      22 avril 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré tout à fait d'accord ;)
      22 avril 2015 Voir la discussion...
  • Adriyou
    Sa note :
    J'ai rencontré le Diable “ Morceau de piano qui trotte dans la tête,une morbidité et une perversité intenses qui laissent un arrière goût de sang:l'Asie m'a converti! ” — Adriyou 24 juin 2015
    1 commentaire
    • Adriyou
      commentaire modéré MC modifiée, trop de fautes sur la précédente !
      24 juin 2015 Voir la discussion...

Casting de J'ai rencontré le Diable

Infos sur J'ai rencontré le Diable

Réalisé par Kim Jee-woon
Écrit par Park Hoon-jeong


Corée du sud - 2h22 - Thriller, Film d'horreur, Polar, Drame
Titre original : Akmareul boatda
Sortie le 6 juillet 2011

Synopsis

Soo-hyun, jeune agent des services secrets sud-coréen, se lance à la poursuite du tueur en série qui a tué sa fiancée alors enceinte, avec en tête un plan de vengeance aussi diabolique que l'est le criminel avec ses victimes. Ce jeu du chat et de la souris déclenchera une terrible vague de violence…

Films similaires à J'ai rencontré le Diable

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -