La Forme de l'eau
(2017)
un film de
Satisfaction communauté 65%
La Forme de l'eau

La Forme de l'eau

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 65%
  • 899 notes
  • 136 veulent le voir

Micro-critique star (CinemAtrium) :
CinemAtrium
(à propos de La Forme de l'eau)
Sa note :
La Forme de l'eau “ Dans une noyade câline, en nous submergeant des formes oblongues qui unissent, GdT prouve que, faute d'amour, il suffira d'un signe. ” — CinemAtrium 9 janvier 2018
43 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Dans une noyade câline, en nous submergeant des formes oblongues qui unissent, GdT prouve que, faute d'amour, il suffira d'un signe. ” — CinemAtrium 9 janvier 2018
    43 commentaires
  • Sanium
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Ni tribal, ni enchanteur, Del Toro barbote dans son conte et c(r)oule presque sous le mauvais goût. I'm not in love with the shape of you. ” — Sanium 21 février 2018
    34 commentaires
    • RayShaw
      commentaire modéré Chepa
      28 février 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Rayshaw. En soi, non. Juste que c'est une direction que semble prendre Del Toro sans y aller franchement. Par rapport à l'aspect charnel, violent, primitif que le film laissait suggérer. Sauf que la niaiserie l'emporte sur tout ça. Ou alors j'aurais aimé qu'il bascule clairement dans un truc plus élégant, plus "conte de fées" sans ce bad guy assez ridicule. Bref, un entre-deux qui me coupe la chique.
      28 février 2018 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré La forme du lait https://youtu.be/n7gGRc_BnuE
      3 mars 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Dans les forces telluriques de l’eau et ses troublantes chimères, entre conte naïf et références, se décompose le ballet hybride de l’amour. ” — cath44 27 février 2018
    7 commentaires
    • RegisX
      commentaire modéré Moi j'ai eu envie de revoir Spotlight en sortant de Pentagon papers. Personnellement, je préfère la forme de l'eau au Labyrinthe de Pan qui me laisse de marbre.
      27 février 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré Sans doute l'ai je trouvé "inégal" avec des passages superbes et d'autres redondants, ou qui ne m'ont pas accrochée plus que cela .Je pensais y trouver toute une mythologie, un symbolisme plus foisonnant ( GDT s'attache beaucoup aux symboles ) Cela dit, il pose un regard très bienveillant, sur le "différent". .La figure du "monstre" délivre un champ infini d’hypothèses parce qu’il incarne l’interdit, via le chimérisme, la confusion, "fusion d’attributs qui invitent au mélanges des corps", un des sens trop oubliés du monstre vient de monere : avertir, faire signe....la soi disant monstruosité de cet être venu des profondeurs vient comme révélateur en tout cas de la monstruosité de certains humains
      27 février 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré De tous temps les fonds marins, les abysses ou territoires aquatiques lourds de symboles, ont constitué pour les hommes un univers inquiétant, peuplé d’êtres étranges, hybrides, plus ou moins monstrueux.Cette créature mi homme - mi poisson semble avoir les pouvoirs d'une divinité Je compléterais avec cette citation de Gaston Bachelard dans "l'eau et les rêves " : "L'appel de l'eau réclame en quelque sorte un don total, un don intime. L'eau veut un habitant".
      1 mars 2018 Voir la discussion...
  • SuperLizbeth
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ La monstruosité de la vie n'est pas la différence des êtres "abimées". Del Toro nous conte la tolérance au delà de l'apparence avec brio. ” — SuperLizbeth 31 décembre 2017
    11 commentaires
    • monfilmdusoir
      commentaire modéré @SuperLizbeth Je le visionne ce soir, trop hâte !
      16 janvier 2018 Voir la discussion...
    • Michel_P
      commentaire modéré Certes, mais l'intérêt incontestable du propos ne fait forcément un grand film. Ou se trouve la poésie magique de La belle et la bête de Cocteau ? La forme de l'eau est un film hybride fait d'emprunts toute une ribambelle de films moins prétentieux et plus réussis, je pense à "Edward aux mains d'argent" ou à "Éléphant Man"...La forme de l'eau est une dissertation un peu simplette où le réalisateur s'est sur-investi sur l'esthétique du film et a délaissé l'émotion ...
      25 février 2018 Voir la discussion...
    • SuperLizbeth
      commentaire modéré @Michel_P Ah et depuis quand la créativité au cinéma n'est pas source d'inspiration ? La poésie est bien reconstruite selon Del Toro. En aucune façon, je ne trouve ce film prétentieux. Il est, à la limite, un peu caricaturale, mais les ressentis d'hommage sont magnifiquement restituées : Hommage au comédie musicale, à Cléopâtre, aux films sur la tolérance de la différence (Elephant Man), avec la patte très "artisanale" du réalisateur. L'esthétique est bien évidemment magnifique, mais il sert aussi un propos d'un film OVNI (relecture inversé de la Créature du Lac Noir) avec une poésie magnifique. emprunté à la mythologie Grecque et son "Mythe Orphique" symbolisé par l'oeuf, élément primordial au film puisque révélant la révélation de la vie et de l'être en lui-même. Tout est d'une grande poésie si passé le carcan de la première lecture primaire on s'attache à relier les mysticismes cachées par Del Toro. L'eau élément essentiel à la vie, de par la composition de notre corps, de par sa symbolique du liquide amniotique est magnifiée par cette rencontre "contre nature" dont la communion n'est possible que par la similitude de la différence (le mutisme ici). Donc, le film peut paraître une dissertation simplette par son récit, mais ses symbolisme à décrypter (propre à chaque film de Del Toro) en font un conte d'une poésie sublime. Quant à parler de cinéma, le film est la preuve que la technique ne fait pas forcément le meilleur des films et encore puisque niveau colorimétrie, ambiance, contexte, mise en scène, le film est indéniablement bourré de qualité. Vous semblez ne pas avoir été touché par le film, je le conçois, mais sachez que pour moi, il m'a énormément évoqué de choses et il y a fort longtemps que je n'ai pas été aussi émue au cinéma. Après mon assimilation parallèle envers ce film et mon vécu personnel sont fusionnels. Un film qui m'a touchée au plus haut point.
      4 mars 2018 Voir la discussion...
  • iamjusteen
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ La belle et la bête des temps modernes. Une sublime chorégraphie aquatique dans les profondeurs de la poésie, l'amour sous sa forme brute ” — iamjusteen 28 février 2018
    13 commentaires
  • blacktide
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Au chevet des oniriques évidences, d'écailles sans-voix en ruisselantes caresses, s'épousent les corps dans le remous d'un réel de fantaisie ” — blacktide 22 février 2018
    6 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré @cath44 Un très beau Del Toro ! De magnifiques scènes, d'excellents personnages, même si l'intrigue se veut classique de façon à pouvoir développer plus amplement la thématique du "monstre", des apparences et de la différence. A défaut d'être ce chef d'oeuvre mémorable, The Shape Of Water n'en reste pas moins un excellent divertissement, où l'on ressort heureux et bercé par la mélodie de cet amour aqueux.
      23 février 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Superbe MC Blacktide !
      5 mars 2018 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré Merci @Ochazuke ;-)
      5 mars 2018 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ GDT submerge le spectateur de mise en scène superbe et de références subtiles pour conter l'harmonie fusionnelle d'êtres atypiques en beauté ” — Joe_Shelby 21 février 2018
    11 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @sadoldpunk @Cladthom Je n'y peux rien pour vous si il n'y a rien à creuser selon votre ressenti sur ce film. Moi je l'ai adoré et j'y ai découvert beaucoup de choses (Les chaussons rouges on en parle ?) et c'est mon droit. @Michel_P Vous n'avez pas aimé ?? Tant pis, ne venez pas cracher sur les MC de ceux qui ont appréciés.
      26 février 2018 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Désolé je posais juste une question tant tout me semble ici limpide, digéré sans qu'il y ait besoin d'y revenir. Oui il y a des hommages et des emprunts. Pas certain que ça serve un propos souterrain.
      26 février 2018 Voir la discussion...
    • Michel_P
      commentaire modéré En aucune façon, je ne critique l'opinion des autres, en aucune façon, je ne crache sur les MC des autres ! J'ai juste exprimé une opinion, sans attaque contre qui que ce soit !
      26 février 2018 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Transpercer la barrière de la chair et l'échine de l'amour. Au-delà des apparences nous nous aimions le temps d'une chanson. ” — Nathanlemec 8 janvier 2018
    4 commentaires
  • Sleeper
    (à propos de La Forme de l'eau)
    La Forme de l'eau “ En attendant de voir le film, j'adore lire ses MC, beaucoup d'entre elles feraient de bonnes publicités pour les cahiers Clairefontaine ” — Sleeper 23 février 2018
    39 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré @Sleeper Je suis quelqu'un de patient et perfectionniste, mon côté kubrickien ça. ;-) le fait que le comm sera supprimé et non recopié n'empêche pas une réponse cela dit, je n'attend pas de réponse pour ma part en tout cas.
      1 mars 2018 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré @juliano3169 non mais je préfère prévenir sinon on va crier à la censure le jour où ça arrivera
      1 mars 2018 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré Et comme c'est jamais agréable de perdre un commentaire auquel on tient, les gens qui se sentent concernés sont informés et ont le temps de sauvegarder s'ils le désirent
      1 mars 2018 Voir la discussion...
  • Ochazuke
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ La forme de l’amour glisse à l’emprise des avides mains racistes, osmose d’altérités fusionnées remède des marginaux scarifiés. Ode à l’onde ” — Ochazuke 5 mars 2018
    5 commentaires
    • Lynchy
      commentaire modéré Me le conseilles-tu ? :)
      30 juillet 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui tout de même, si au fond il est loin d'être indispensable, tout dépend des priorités que tu as. Mais certains ont pu être aussi déçus, ce que je peux comprendre...
      30 juillet 2018 Voir la discussion...
    • Lynchy
      commentaire modéré @Ochazuke Les critiques divergent tu as raison... Soit on l'aime soit on le déteste, le juste milieu se noie un peu...
      30 juillet 2018 Voir la discussion...
  • Navet
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Obnubilé par l'aquatile caméra et son majestueux balai, l'impeccable esthétique comme parfait cavalier, seule la nécrose me le fait oublier. ” — Navet 22 février 2018
    11 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré ça aurait pu être tellement plus grand, le film touche du doigt le sublime par fulgurances, esthétiques et de mise en scène mais il n'est jamais constant, trop engoncé dans la forme du conte et ses travers : manichéisme, rythme en dents de scie, superficialité des relations entre personnages.
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • Navet
      commentaire modéré @WeOwnTheNight c'est tout à fait ça, quelques scènes méritent à elles seules le visionnage, tant elles sont superbes, envoûtantes... mais les personnages manquent de profondeur, de largeur. Pourtant il y'a une volonté intéressante de dénoncer le "blocage" de la société avec l'évolution (avec tous les 'vieux' films cités par exemple), dans les moeurs (gens de couleurs, déficients, handicapés...), mais ça n'aboutit pas comme Del Toro l'aurait souhaité malheureusement.
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @Navet Oui c'est très en surface, à peine esquissé, c'est dommage. On s'attendait à plus d'ampleur à mesure que le film se déroule mais non.
      22 février 2018 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Del Toro épouse encore les formes du conte, de son imaginaire foisonnant entre Jeunet & Universal, à ses archétypes mais barbote en surface. ” — WeOwnTheNight 22 février 2018
    Commenter
  • monfilmdusoir
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ De l’amour à la mort, même au delà, GdT ne s’offre aucune limite, il les dépasse toutes pour nous offrir un film extraordinaire . ” — monfilmdusoir 18 janvier 2018
    4 commentaires
  • Cine7Inne
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Sous l'égide de la puissance des Océans celle de l'amour et de l'inconnu ne forment qu'un. Dans cette bulle la peur n'est plus. ” — Cine7Inne 1 mars 2018
    4 commentaires
  • StarLord
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Écailles du meilleur réalisateur et du meilleur film. De quoi prendre Del Toro par les cornes. ” — StarLord 5 mars 2018
    18 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré Mais ne t'inquiète pas j'ai bien aimé et je compte voir d'autres Del Torro qui me ssemble être un bonne personne.
      7 mars 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @tarteman Visiblement tu ne sembles pas trop connaître l'univers de Del Toro.
      Je t'incite à voir tous ses films car ce mec a un talent indéniable. On peut ne pas adhérer à son univers fantastique (toujours en hommage aux monstres ou fantômes, aux mythologies et à l'imaginaire). C'est un conteur qui sait dépeindre la cruauté du monde réel, à travers des satires sociales sous jacentes pour toujours magnifier la différence, ou l'achever par une destinée fataliste encore plus cruelle.
      Après, mais tu n'es pas le premier que je lis qui marque ce genre de choses infondées, La Forme de l'eau est bien plus clivant et osé dans son approche que ses comparaisons. Le Bossu de Notre Dame, Edward aux mains d'argent, Elephant Man sont des récits qui nous content une ode à la différence mais jamais vu sous le prisme de l'amour ou de la similitude. Il nous est montré sous la forme empathique et amicale. Mais jamais cela ne dépasse le carcan extrême, jamais il n'est fait allusion à un désir sexuel RECIPROQUE entre la Bête différente et la Belle. C'est aussi ce qui singularise La forme de l'eau de la Belle et la Bête ou de King Kong. Le premier est effectivement une histoire de tolérance et d'amour MAIS dû à un maléfice. Certes, Belle tombe amoureuse de la Bête mais au final ça rompt un sort, et la Bête redevient le beau prince viril. Pour King Kong, la femme a énormément d'empathie pour Kong, ce singe géant traqué comme un animal de foire qui tombe amoureux de cette femme blonde, mais jamais elle ne tombe vraiment amoureuse du gorille. Il n'y a pas de désir charnelle entre eux. Alors que la forme de l'eau conte l'ode à la tolérance de 2 êtres atypiques et incompris par leur époque, et leur singularité. Ils sont tous les 2 vus et considérés comme des êtres à part, leur relation platonique devient plus forte car ils se complètent. Aucun besoin de mots, le regard suffit à faire comprendre qu'au delà de la tolérance, c'est plus qu'un respect réciproque, c'est un véritable amour qui naît entre eux, parce qu'ils sont seuls l'un pour l'autre. Et justement à ce sujet, la fin est vraiment superbe et poétique.
      8 mars 2018 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @Joe_Shelby Pas cnvaincu mais j'entend mais d'ailleurs ça prônerait presque la zoophilie ce film^^. Après je pense que les fans de Del Toro n'acceptent aucune critique et je continue à trouver le film nïf et pas à la hauteur de certaines critiques.
      8 mars 2018 Voir la discussion...
  • TrueCine
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Des audaces formelles assez superbes, mais le conte de Del Toro est trop manichéen et manque de sel pour être inoubliable. ” — TrueCine 19 janvier 2018
    4 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Il manque de sel, c'est tout à fait ça, en plus, excellent.
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • SuperLizbeth
      commentaire modéré Moi je ne trouve pas, mais chacun son ressenti. C'est un film atypique donc forcément clivant.
      4 mars 2018 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @SuperLizbeth clivant c'est certain, mais quand on voit la carriere de Del toro dans son ensemble je trouve que La forme de l'eau est peut-etre son plus decevant compte tenu de l'attente, son plus conventionnel aussi
      10 mars 2018 Voir la discussion...
  • 3615_CH
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Del Toro nous offre une immersion dans un monde pastel noyé de douceur & plongé dans les certitudes des uns & des autres. Ça coule de source ” — 3615_CH 26 janvier 2018
    6 commentaires
    • 3615_CH
      commentaire modéré J'ai parfois l'impression de retrouver l'esprit des séries US des années 1990. C'est un très beau film, de là à lui donner un Oscar...
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré Euh y a pas que de la douceur :o
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • 3615_CH
      commentaire modéré @cribeyre OK Frankie Vincent
      22 février 2018 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Le film fantastique le plus romantique qui soit‚ une ode à l’altérité imaginée par un humaniste inspiré par Cocteau et Busby Berkeley ! ” — georges.b1 21 février 2018
    Commenter
  • QuarterPounder
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Face aux maux du monde, l'espoir émerge à travers le silence d'un regard. Quand les mots se taisent, seuls les cœurs parlent. Océan d'amour. ” — QuarterPounder 14 mars 2018
    2 commentaires
  • spider19
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Guillermo donne vie à un nouveau monstre fascinant et attachant. Pas besoin de mots pour faire véhiculer des émotions. La belle et la bête. ” — spider19 22 février 2018
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ En usant d’un storytelling compassé, strictement messager, Del Toro fait barrage à l'authenticité de son conte et, par défaut, l'enjolive. ” — REDACTED 25 février 2018
    12 commentaires
    • jolafrite
      commentaire modéré @Metaju Un homme d'exception. Meilleur film. Meilleur réal. Bon, y'avait pas grand chose en face (Gosford Park? Moulin Rouge?)
      8 mars 2018 Voir la discussion...
    • Metaju
      commentaire modéré @jolafrite Ben si, quand même, Godsford Park, oui. Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu année cinématographique suffisamment vide pour justifier que l'on vît un film de Ron Howard récompensé :)
      Un homme d'exception, c'était vraiment pas bien, en plus.
      Je compte beaucoup sur son "Solo : a Star wars story", en revanche, ha ha, non, bon...
      8 mars 2018 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @Metaju Oui, j'essayais de donner raison à l’académie mais c'est très dur. Un homme d'exception était une coquille vide, on est d'accord. Un petit Oscar pour papi Altman, ça aurait pu avoir de la gueule, même si le je trouve un peu surcoté.
      9 mars 2018 Voir la discussion...
  • Thumb
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ D'une ode à la tolérance, aussi beau et amer que l’amour, flotter au-dessus des préjugés avec une tendre élégance. La belle et l'amphibien. ” — Thumb 6 mars 2018
    Commenter
  • Maputo78
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Le film est à l'image de son univers et de cette femme muette comme une carpe : imparfait et un brin artificiel mais véritablement captivant ” — Maputo78 17 mars 2018
    11 commentaires
  • dr-jaws
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Si Del Toro apporte son amour et sa poésie du fantastique à merveille il manque sans doute un certain souffle pour se laisser submerger. ” — dr-jaws 19 février 2018
    4 commentaires
    • dr-jaws
      commentaire modéré Haha ! Oui :)
      19 février 2018 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Je pensais que Jaws allais croquer tout cru la poiscaille deltoresque
      20 avril 2018 Voir la discussion...
    • dr-jaws
      commentaire modéré "Je suis un gentil requin. Pas une machine à tuer. Si je veux arriver à changer cette image, je dois d’abord me changer moi-même. Les poissons sont nos amis, on n’y touche plus !"
      20 avril 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Durant la guerre froide, sur l'eau sarcelle,un monstre puissant et délicat s'éprit d'une douce muette.Un amour qui n'avait rien d'impossible ” — bredele 18 mars 2018
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @bredele l'eau sarcelle m'intrigue...
      18 mars 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 quand M.Shannon va s'acheter sa Cadillac, il trouve la couleur verte très laide, le vendeur lui explique que ce n'est pas vert mais sarcelle...
      18 mars 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @bredele j’avais oublié ce détail qui me revient à présent :)))
      18 mars 2018 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Avec bienveillance del Toro installe ses personnages, citoyens de l'ombre, au coeur de son amour du cinéma, et de sa vision artistique ” — Theus 2 mars 2018
    Commenter
  • TheJackRanger
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Dans un monde qui favorise la différenciation et la fraction des individus, trouver son double et plonger dans les bains de l'amour. ” — TheJackRanger 22 février 2018
    Commenter
  • ianov
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Se prélassant à la source et sirotant le plaisir dans un bocal fantasmagorique, les clapotis de GdT tournent au court bouillon de cuisine. ” — ianov 24 mars 2018
    2 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré Trois étoiles pour un court-bouillon, c'est le maximum dans le Michelin !
      24 mars 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @Bosco j'avais faim que veux tu...mais je n'étais pas nourri pour autant et le soir même je me faisais un gastro comparativement, en regardaint un polar de Fleischer que je notais quatre et demie )))^
      24 mars 2018 Voir la discussion...
  • Aymeric
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ Romance artificielle, naïveté calculée, et poésie trop évidente, il ne reste, à la fin de cette errance esthétique, qu'un sordide souvenir. ” — Aymeric 21 février 2018
    5 commentaires
    • tylerd1477
      commentaire modéré Je citais Disney pour les clichés qui peuvent parfois être véhiculés. Et là... Le méchant caricatural, la gentille mièvre et chaque scène est téléphonée. Et même la créature n'est pas vraiment réussie.
      21 février 2018 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré Oh pitié...
      22 février 2018 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré Au niveau de l'esthétique c'est très beau par contre et le reste bah ouais bof mais c'est ton avis bien que selon moi trop extrême... pour la naïveté et l'évidence je peux comprendre.
      22 février 2018 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    (à propos de La Forme de l'eau)
    Sa note :
    La Forme de l'eau “ La Belle et l'Ablette ” — Torrebenn 24 février 2018
    8 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré C'est bidon tout ça... Et Del Toro n'a jamais caché ses influences envers L'étrange créature du lac noir, je ne comprends pas ton premier message. Il parlait même d'en faire un remake.
      25 février 2018 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Zeyken C'est pas moi qui l'invente, Del Toro a lui-même demandé à ses concepteurs que sa créature ne ressemble pas trop à celle du Lac Noir ...
      Loupé !
      Après, je ne comprends jamais cette aveuglement à ne pas voir le plagiat là où il est évident ...
      25 février 2018 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré Oh oui :)
      1 août 2018 Voir la discussion...

Casting de La Forme de l'eau

Infos sur La Forme de l'eau

Réalisé par Guillermo del Toro
Écrit par Vanessa Taylor et Guillermo del Toro


États-Unis - 2h03
Titre original : The Shape of Water
Sortie le 21 février 2018

Synopsis

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Films similaires à La Forme de l'eau

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -