La Sélection des Ambassadeurs

La Sélection des Ambassadeurs

Liste de 938 films par Vodkaster
| 58710 vues  | 211 personnes ont aimé

Et si vous ne deviez retenir qu'un film, UN SEUL ? C'est ce qu'ont fait chacun des membres les plus actifs de Vodkaster, élevés à la dignité d'Ambassadeur du cinéma. Le résultat est ci-dessous : une sélection, ô combien éclectique, avec à chaque fois la micro-critique de l'Ambassadeur ayant parrainé le film.

/block/list/vk_list_items?id=948228&from_url=/listes-de-films/la-selection-des-ambassadeurs/948228&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
2069 commentaires
  • Gnothi_seauton
    commentaire modéré @Adriyou Merci ;)
    14 juillet 2017 Voir la discussion...
  • djobaka
    commentaire modéré @cath44 @WeOwnTheNight @Overtime2 @Gotrek @_Steve_ @iamjusteen Comme une évidence tant mon amour pour l'oeuvre de Jacques Prévert est immense, et je précise, autant ses oeuvres littéraires, musicales ou cinématographiques, j'ai choisis le Quai des Brumes de Carné, dont les dialogues et le scénario ont été écrit par Jacques Prévert. Mon premier film du duo Carné / Prévert d'ailleurs ;)
    16 juillet 2017 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    commentaire modéré @djobaka Le must reste Les Enfants du Paradis pour moi mais Quai des Brumes est un très grand film aussi :)
    17 juillet 2017 Voir la discussion...
  • djobaka
    commentaire modéré @DaleCoop Je suis d'accord mais Les Enfants du Paradis est déjà parrainé ;) !
    17 juillet 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @djobaka le quai des brumes, une merveille de film qualifié de « réalisme poétique" ,très nostalgique et sombre, entre brouillard, brumes et les superbes décors de Trauner, avec F Lang comme chef opérateur Une des plus belles histoires d'amour . Une petite anecdote concernant cette fameuse scène du baiser entre Gabin et Morgan.
    Lors d'une interview donnée en 1987 dans l'émission Les Dossiers de l'écran, Michèle Morgan est revenue sur ce moment inoubliable de Quai des brumes : "C'est une jolie scène, c'est très beau mais c'est pourtant tout simple". Si ses yeux semblent à la fois implorer et défier Jean Gabin, c'est parce qu'elle voulait impressionner son partenaire . Alors que les deux acteurs s'apprêtent à tourner la fameuse scène du baiser, Gabin confie à son habilleuse«Je suis sûre que cette môme ne sait pas embrasser. Le tournage commence. Michèle est «toute tremblante». Elle raconte n'avoir su «ni comment faire, ni où regarder». À la lueur pâle d'un réverbère, Jean Gabin lui murmure alors: «T'as d'beaux yeux, tu sais.». Elle répond, comme le lui a indiqué Jacques Prévert: «Embrasse-moi.» Et là, se souvient-elle, «Il m'a embrassée. Il m'a embrassée pour de bon, et tellement que, dieu merci, j'avais du maquillage, car j'étais rouge pivoine jusqu'aux oreilles!»
    17 juillet 2017 Voir la discussion...
  • djobaka
    commentaire modéré @cath44 Très sympa cette anecdote. Merci de la partager avec nous =)
    17 juillet 2017 Voir la discussion...
  • karalonne
    commentaire modéré @joatlas excellent parrainage, étonnant que personne ne l'ait prit plus tôt:) bravo en tout cas!
    18 juillet 2017 Voir la discussion...
  • uchronie
    commentaire modéré @karalonne Merci ! Cela m'a moi aussi étonné, je doutais qu'un seul de mes films à 5 étoiles soit sans ambassadeur, mais en fait 3 l'étaient (il faut croire que j'ai de mauvais goûts). J'ai donc pas mal hésité entre ces 3, les deux autres étant A Tombeau Ouvert de Scorsese et Faux-Semblants de Cronenberg (mes deux préférés de ces deux réalisateurs mais qui n'ont pas trop la cote parmi leur filmo apparemment...). Mais ce sont deux films très très sombres, je leur ai préféré la tendresse, même un peu triste, de My Own Private Idaho. Je conseille à ceux qui ne le connaissent pas de le voir, particulièrement si vous avez la vingtaine ou un peu moins, on a l'impression de loin que c'est un film un peu cliché sur des ados queer paumés dans leur vie (je le sais, j'avais aussi cette impression, à une époque), mais en vérité les dialogues et les situations sont délicieusement cyniques et à la limite du fantasque (assez Beckettiens comme je l'écris dans ma MC - qui est très mauvaise par ailleurs), la cinématographie superbe (un GVS certes pas à ses sommets visuels (Paranoid Park, Gerry) mais qui filme avec beaucoup d'élégance et de finesse), un duo d'acteurs touchant et une vision pas du tout clichée, douce-amère, de la jeunesse, de la solitude, de l'existence queer, de l'errance, puis de l'Amérique des 90's avec aussi. Voilà pour la petite "pub", que je fais faute d'avoir l'inspiration dans l'immédiat pour une meilleure MC que celle-ci.
    18 juillet 2017 Voir la discussion...
  • karalonne
    commentaire modéré @joatlas Des goûts spécifiques, et différents de la moyenne, peut-être, mais pas mauvais du tout! Je pensais vraiment qu'il avait plus de notes que ça du coup en retournant sur la page du film ça m'a surprise! Je le conseille aussi vivement à tous, il y a toute une atmosphère dans ce film, dans les couleurs, dans le dialogue.. Et Phoenix est excellent.
    Bah, ça m'a donné envie de le revoir!
    18 juillet 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @joatlas très bon choix.
    18 juillet 2017 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -