La Planète des Singes - Suprématie
(2017)
un film de
Satisfaction communauté 67%
La Planète des Singes - Suprématie

La Planète des Singes - Suprématie

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 67%
  • 491 notes
  • 61 veulent le voir

Micro-critique star (TheJackRanger) :
TheJackRanger
Sa note :
La Planète des Singes - Suprématie “ Sur le sable fin, sur les collines glacées, se gravent les pas simiens. Le règne de César touche à son terme, commence celui de son espèce. ” — TheJackRanger 2 août 2017
17 commentaires
  • TheJackRanger
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Sur le sable fin, sur les collines glacées, se gravent les pas simiens. Le règne de César touche à son terme, commence celui de son espèce. ” — TheJackRanger 2 août 2017
    17 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Critique bien formulée mais devant le film je me suis un peu ennuyé...
      17 août 2017 Voir la discussion...
    • Findugame
      commentaire modéré @LaKinopitheque Ha bon?
      19 août 2017 Voir la discussion...
    • FreshBUZZ17
      commentaire modéré Faudrait déjà considérer "Zodiac" comme un thriller au sens propre, ce qui l'est sur la forme certes. Alors que c'est un film sur le Temps et l'obsession, l'enquête peut être prévisible parce qu'au final on s'en fout...
      24 novembre 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Des origines à l’affrontement, l’Adieu au langage. Face à la folie et la chute d’une humanité perdue , César guide son monde avec émotion. ” — cath44 13 août 2017
    4 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @jenanaipa j'ai préféré les 2 premiers pour le fond et aussi la forme(ce qui explique ma note) Quelques très belles scènes , parfois émouvantes mais des longueurs au début .Il y a une noirceur dans les 2 premiers que je n'ai pas retrouvé dans celui là L'accent est mis sur la quête vengeresse, d'un bord que comme de l'autre , un peu en miroir. Cela peut être est un peu manichéen, comme si tout se jouait d'avance ..sans trop de surprises , avec au fond, l'impression de voir un bon film d'action plutôt que d'avoir à se poser des questions plus philosophiques ....mais les effets spéciaux sont tout de même impressionnants .
      13 août 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Là encore joliment formulé !
      17 août 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @LaKinopitheque je te remercie !
      18 août 2017 Voir la discussion...
  • Lsvetlana
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Juste il y a un singe avec une doudoune et un bonnet, j'adhère tellement. ” — Lsvetlana 4 août 2017
    5 commentaires
  • malikel_shabazz
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ De la persécution des primates, pour l'héritage de la Terre et de son histoire.. Serkis porte avec brio le meilleur opus de cette trilogie. ” — malikel_shabazz 24 juillet 2017
    7 commentaires
  • spider19
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ La guerre touche à sa fin. S'ils mettent leur objectif d'une race supérieure de côté, la coexistence des races peut enfin exister. ” — spider19 21 juillet 2017
    4 commentaires
    • spider19
      commentaire modéré Qu'est ce que tu lui reproche précisément ? Tout l'accole en douceur vers la faute dû à sa vengeance. L'émotion. Le travail des acteurs. Les références à apocalypse now. Une conclusion en tissant des liens avec ses prédécesseurs. Une évolution pour les singes et une déchéance pour les humains qui se transforment encore plus en bêtes (sanguinaires). Ne me dit pas que tu considères le lancer de grenade comme une incohérence ?
      11 août 2017 Voir la discussion...
    • marantz78
      commentaire modéré La nana qui ce ballade tranquille alors qu'elle est entourée de mirador, c'est grotesque, non mais bon, les films prévisibles cela me gonfle
      11 août 2017 Voir la discussion...
    • nicolas_59000
      commentaire modéré @marantz78 dans ce cas la réalité est bien moins crédible. On arrive à livrer des paquets en drone a des prisonniers.
      17 août 2017 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Discours politique incisif, réf/vérence aux Westerns et war movies : Reeves s’extrait des contraintes de studio pour un blockbuster incarné. ” — WeOwnTheNight 10 août 2017
    Commenter
  • Yohanes
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Loin de l'apothéose promise, la boucle se boucle, regrettablement attachée aux convenances. Mais le Roi séduit, et seule son émotion domine. ” — Yohanes 16 août 2017
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Oui tout de même pas si mal ...pas d'apothéose mais l'émotion était au RDV
      16 août 2017 Voir la discussion...
    • Yohanes
      commentaire modéré Un peu déçu par ce final, que je trouve cependant supérieur au premier. On est tout de même assez loin de l'ampleur du second, qui laissait présager un final assez grandiose, on en est finalement très loin. On est dans un schéma ultra-classique, j'aurais aimé que les personnages humains bénéficient de plus de relief, ce n'est que des pantins qu'on déteste et puis c'est tout. J'ai d'ailleurs un peu de mal avec le personnage de la petite fille blonde, en plus d'être un cliché physique ("très américain" comme souvent), sa représentation me dérange aussi, il y a une espèce d'idolâtrie autour de ses apparitions que je trouve vulgaire. Seul César donne suffisamment d'ampleur au film, dommage qu'il n'y ai que lui sur lequel on se repose, on est encore dans la prouesse technique, au bout de 3 épisodes je crois qu'on a compris, faudrait maintenant voir au delà...
      16 août 2017 Voir la discussion...
  • Ju_
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Remonter l'arbre phylogénétique et se sentir plus proche de ce que nous étions, decorticage de notre inhumanité. Suprême conclusion ! ” — Ju_ 23 juillet 2017
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Bataille épique proche du conte biblique‚ la recherche d’une terre promise pour un peuple‚ un Exode avec un savant dosage métaphorique ! ” — georges.b1 7 août 2017
    1 commentaire
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré C'est vrai qu'il y a de la Bible là-dedans... J'avais même pas fait attention à cet aspect-là.
      17 août 2017 Voir la discussion...
  • Aymeric
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Derrière les effets spéciaux, il ne reste qu'un récit simpliste qui s'étire jusqu'à abandonner son ampleur au profit d'une émotion factice. ” — Aymeric 17 juillet 2017
    Commenter
  • LaKinopitheque
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Pourquoi ce Jar Jar Binks ? Un dans l'univers suffisait. ” — LaKinopitheque 17 août 2017
    8 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré C'est vrai que c'était l'atome à l'époque qui tracassait tout le monde ! Il me faut revoir le Schaffner. (je crois que du point de vue des espaces, cela ne colle pas non plus, les films ne décrivent pas les mêmes façades américaines, atlantique pour l'un, pacifique pour les trois plus récents).
      18 août 2017 Voir la discussion...
    • angeouille
      commentaire modéré J'ai pensé exactement la même chose...pourquoi cette copie encore plus stupide de JarJar...c'est pas le genre de films où il faut intégrer une dose de 2nd degré! Par contre le lien Cesar/Cornélius c'est plutôt une bonne idée je trouve, ça fait un vrai lien entre les trilogies.
      19 août 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @angeouille un lien bien ténu à mon avis, plutôt un clin d'oeil. Car s'il fallait vraiment penser que ces deux Cornelius désignent le même individu, il y a quantité d'incohérences entre les récits de 1968 et de 2017 qui empêchent de les placer scénaristiquement l'un à la suite de l'autre.
      20 août 2017 Voir la discussion...
  • Ariane92
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ A l'aube du conflit ultime, la fin d'un règne marque la pérennité d'une espèce face à un Homme égaré et autodestructeur. Ape-owcalypse Now. ” — Ariane92 2 août 2017
    Commenter
  • Thumb
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Oubliant la haine et la foi, la nature reprend ses droits devant l’humanité qui s’éteint, migrant vers son funeste destin. Ave, César... ” — Thumb 9 septembre 2017
    Commenter
  • blacktide
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Sous l'avalanche du Dernier Contact, s'incarne le Cinéma primitif dans toute son émotivité, berger au-delà des cimes du sentier de l'espoir. ” — blacktide 5 novembre 2017
    Commenter
  • dr-jaws
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Une première moitié qui fait son effet, puis une seconde traînant en longueur, versant dans le pathos. Pas l'Ape-othéose souhaité. ” — dr-jaws 18 juillet 2017
    Commenter
  • cancou
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Ultime lutte pour la dominance, entre primates, pour la primauté. L'homme est un singe pour l'homme, instincts de vie et de mort entremêlés. ” — cancou 7 août 2017
    1 commentaire
    • cancou
      commentaire modéré Les deux derniers opus de cette trilogie sont vraiment très bons, quelle bonne surprise...
      13 août 2017 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Anecdotique et prévisible, parfois risible, totalement oubliable, un blockbuster de plus, sans âme ni innovation. ” — jenanaipa 9 août 2017
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @jenanaipa prévisible tout à fait, pas le meilleur des 3 (j'ai préféré de loin les 2 autres) Je l'ai vu plus comme un film d'action qu'un film qui fait réfléchir ...mais j'ai plutôt comme à chaque fois été conquise par les effets spéciaux qui rendent tout de même ces personnages simiesques très attachants
      13 août 2017 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré @cath44 Tiens, mon commentaire a disparu.
      13 août 2017 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré Oui, en effet, les effets spéciaux sont réussis, mais par exemple, toute la partie dans le camps, avec ces scènes "scoobydooesques", c'est assez ridicule.
      13 août 2017 Voir la discussion...
  • vclmt
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Une conclusion marquée par le conflit, d'ailleurs qu'il soit intérieur ou armé il est incroyablement épique et tragique. Very good ape ! ” — vclmt 18 juillet 2017
    Commenter
  • Flol
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ D'une intelligence et d'une efficacité redoutables. Et la confirmation que Matt Reeves est ce qui pouvait arriver de mieux au blockbuster US ” — Flol 3 août 2017
    Commenter
  • Martini08
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ L'homme rejette le délitement de ses semblables sur sa propre création, preuve de sa permanence. Lève toi, évolution, marche, César. ” — Martini08 11 août 2017
    Commenter
  • elge
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Le blockbuster biblique est un genre difficile, généralement pompier et démonstratif. Mais son allégorie simiesque est une superbe réussite. ” — elge 16 août 2017
    Commenter
  • FreshBUZZ17
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Si la construction se fait classique, The War Of The Planet Of The Apes reste un blockbuster assez atypique. Malin, Reeves impressionne. ” — FreshBUZZ17 25 novembre 2017
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Rattrapé par ses démons, César s'emprisonne dans la steppe de l'individualisme, à la dépendance de la compassion et de la fraternité. ” — Gnothi_seauton 1 août 2017
    2 commentaires
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré Le troisième et dernier volet de la pré-trilogie de la planète des singes est à l'image des deux précédents : il ne déçoit pas et propose une mythologie cohérente et inventive (chose suffisamment rare dans les reboot contemporains pour être souligné). Si cet épisode garde un pied enlisé dans les sables mouvants hollywoodiens en particulier pour le grand final, sa réalisation propose un peu plus que cela en ajoutant une dimension intimiste voire contemplative par moments. Ajoutons à cela une nouvelle prestation de haute volée de la part d'un Andy Serkis qui mériterait bien une distinction majeure pour l'ensemble de son œuvre singulière (Gollum, King Kong...).
      2 août 2017 Voir la discussion...
    • Fujee
      commentaire modéré En terme de mise en scène je trouve que c'est largement le meilleur des trois (surtout la première partie du film dans la jungle). Et je te rejoins évidemment pour Serkis
      4 août 2017 Voir la discussion...
  • SerHub
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Spectaculaire conclusion à une saga qui aura su faire évoluer le blockbuster, espérons que le virus se répande dans ce cinéma embourbé. ” — SerHub 19 août 2017
    Commenter
  • Findugame
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ L'Homme révèle sa bestialité quand le Singe trouve son Humanité. César est venu, a vu, a vaincu et ses lauriers sont un espoir. ” — Findugame 19 août 2017
    Commenter
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Rendons à César ce qui est à César! Après avoir été un symbole Christique face à l'humanité en perdition du langage, bel hommage simiesque ” — Joe_Shelby 9 août 2017
    Commenter
  • Darek
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Hyper manichéen, gentils singes Vs très méchants humains, Prison Break pour oublier le scénar et incohérences multiples. Ça m'échappe. ” — Darek 4 août 2017
    3 commentaires
    • Blue_
      commentaire modéré J'ai mis 3.5 mais comme toi le scénario me laisse perplexe... 1h de traque mal foutue, 1h d'évasion, 20 min de bataille et tellement d'incohérence... très déçu par rapport aux 2 premiers et leur scénar béton
      5 août 2017 Voir la discussion...
    • Darek
      commentaire modéré Sans compter:
      - la gamine qui pleure pour un singe qu'elle connaît depuis 10 h et pas pour l'adulte qu'elle voit mort (même si c'est pas son père elle était au moins au chaud, il semblait prendre soin d'elle.)
      - La même gamine qui entre et sort dans le camp et va de cage en cage sans soucis.
      - Le chimpanzé comique troupier bien lourdingue (des jumelles a l'envers...drôleu).
      - César = vengeance...Son peuple ? rien a battre...Vengeance...
      - Un wagon plein d'essence au milieu de la base qui doit se faire attaquer !!!!
      - Le mur qui sert à rien du tout...
      - Le clin d'oeil honteux aux prénoms Nova et Cornelius...Cest eux, pas eux ? Apparemment pas, clin d'oeil hyper nase...

      Et j'en passe...Je comprends pas l'engouement pour ce film.
      9 août 2017 Voir la discussion...
    • DOP
      commentaire modéré Idem. Je vous approuve. Point par point. Et les trous dans le sol ont l'air facile à faire c'est étonnant.
      26 août 2017 Voir la discussion...
  • bargeot
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Nettement en dessous des deux premiers épisodes, ce troisième opus, s'il continue de fasciner visuellement, est beaucoup trop anecdotique. ” — bargeot 4 août 2017
    Commenter
  • louis_markus
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ De l'homme ou l'animal, qui sera le vainqueur ? Combat idéologique, pour la survie de son peuple. Manichéisme renversé, trilogie élevée. ” — louis_markus 22 août 2017
    Commenter
  • CookieTime_LE
    Sa note :
    La Planète des Singes - Suprématie “ Cette saga n'a fait que s'améliorer au fil de ses films pour nous offrir un 3ème opus de toute beauté, dans le fond comme dans la forme. ” — CookieTime_LE 13 août 2017
    Commenter

Casting de La Planète des Singes - Suprématie

Infos sur La Planète des Singes - Suprématie

Réalisé par Matt Reeves

États-Unis - 2h22
Titre original : War for the Planet of the Apes
Sortie le 2 août 2017
La Planète des Singes - Suprématie fait partie de la saga La Planète des singes

Synopsis

César et les Singes sont contraints de mener un combat dont ils ne veulent pas contre une armée d'Humains dirigée par un Colonel impitoyable. Les Singes connaissent des pertes considérables et César, dans sa quête de vengeance, va devoir lutter contre ses instincts les plus noirs. Au terme d’un périple qui le conduira à un face à face avec le Colonel, les Singes et les Humains vont se livrer une guerre sans merci à l’issue de laquelle une seule des deux espèces survivra - et dominera la planète.

Films similaires à La Planète des Singes - Suprématie

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -