U Télérama aime passionnément
La Ruée vers l'or
(1925)
un film de
Télérama aime passionnément U
Satisfaction communauté 92%
La Ruée vers l'or Bande-annonce

La Ruée vers l'or

(1925)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 92%
  • 805 notes
  • 187 veulent le voir

Micro-critique star (Apocalypse12) :
Apocalypse12
(à propos de La Ruée vers l'or)
Sa note :
La Ruée vers l'or “ Chorégraphie minutieuse divinement exécutée, le burlesque absolu qu'érige Chaplin fait de ce pauvre malheureux, le plus ravi des maladroits. ” — Apocalypse12 20 juillet 2013
Commenter
  • FeydRautha
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ J'ai jamais mangé mes godasses! Excepté une fois au chalet... ” — FeydRautha 29 juin 2014
    6 commentaires
  • cath44
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Quand l'Amérique des pionniers mourrait de faim, Chaplin avec poésie,danse avec le pain et se régale d'un plat gastronomique de semelles.  ” — cath44 13 août 2013
    Commenter
  • Sudy
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Choyons donc cette frêle pépite burlesque. Au son de nos rires réchauffés, les petits pains dansent comme dans un rêve. Georgia On My Mind ! ” — Sudy 1 septembre 2017
    17 commentaires
    • Sudy
      commentaire modéré @TrueCine A 1:04:00 de https://www.youtube...._DXC-aik&t=1286s alors :) Oui c'est magnifique, je n'avais jamais prêté attention à la poésie de la scène (je ne l'ai vu que 2 fois pour l'instant à vrai dire, je l'ai découvert il y a moins d'un an).
      2 octobre 2017 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @Sudy la symbolique de la scène est très forte, j'ai pas lu beaucoup d'analyses du film mais je pense que celle-ci doit être une des plus analysées. C'est à la fois une des plus belles scènes représentant la camaraderie d'un groupe de personnes qui restent unies malgré le fait qu'elles soient loin de chez elles, dans le froid et la pauvreté. Cet endroit ou tous se rejoignent pour commémorer la nouvelle année, tout en sachant que celle ci sera incertaine (les expressions sont contrastées, certains chantent, d'autres pleurent, les vieillards observent la scène avec distance), il y a donc un subtile mélange de joie, de camaraderie, mais aussi de tristesse et de mélancolie qui rappelle certaines scènes de The Deer Hunter par exemple. Pour ce qui est de Charlot, il veut certainement se joindre à eux après s'être réveillé, aller rejoindre Georgia, mais c'est un marginal, solitaire. Dans la film lorsqu'il intéragit avec les autres, Chaplin fait presque toujours en sorte qu'il soit de trop dans la scène, les seules fois où il est au centre des scènes c'est quand il fait ses gags. Donc la symbolique du moment où il baisse les yeux et ferme la porte de chez lui est, je pense, qu'il sait qu'il ne serait pas dans son élément, et ne veut pas gâcher la fête, car Charlot est un personnage infiniment romantique et qui privilégie toujours le bonheur des autres au sien, il préfère rester seul et laisser la fête battre son plein, permettre à ces hommes et femmes d'avoir ce moment de joie et de camaraderie dont ils ont tant besoin. Après la scène il sortira de chez lui, mais qu'une fois la fête terminée.
      2 octobre 2017 Voir la discussion...
    • Sudy
      commentaire modéré @TrueCine C'est un beau commentaire que je rejoins tout à fait, d'ailleurs cela rejoins un peu le final de "Le Cirque" (Je ne sais pas si tu l'as vu, c'est une autre pépite du maître). Chaplin privilégie le bonheur des autres et se sent de trop pour poursuivre la route. À cet égard, si "La Ruée vers l'or" se finissait sur cette scène, on aurait plutôt une fin où le personnage seul et marginal aurait encore tout à construire (en amour et reconnaissance, camaraderie). Sauf que ce n'est pas le cas et on assiste à l'un des des plus beaux happy end de Chaplin, plus encore que dans Les Lumières de la ville, avec un personnage accompli et aimé. Une success story merveilleuse à l'écran d'autant plus que Chaplin nous paye le luxe de réenfiler les vêtements du tramp à la fin.
      3 octobre 2017 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Chorégraphie minutieuse divinement exécutée, le burlesque absolu qu'érige Chaplin fait de ce pauvre malheureux, le plus ravi des maladroits. ” — Apocalypse12 20 juillet 2013
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Même s'il fait froid à pierre fendre, Charlot ne se sépare pas de ses attributs clochardesques. Il ne perd ni sa vulnérabilité, ni sa poésie ” — Torrebenn 17 février 2013
    1 commentaire
    • Torrebenn
      commentaire modéré Il me reste encore 30 minutes pour souhaiter un bon 90e anniversaire à ce chef-d'oeuvre. 90 ans qu'il nous émeut, 90 ans qu'il marque le Cinéma et nos vies. Qu'il en soit encore ainsi pendant bien longtemps !
      26 juin 2015 Voir la discussion...
  • Gotrek
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Tu vois ce pain ? Je l'ai eu pour un sou, je le revends pour deux. Hé, pourquoi tu ris ? Dans mille ans je serai riche. ” — Gotrek 12 avril 2017
    1 commentaire
  • ProfilSupprime
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    La Ruée vers l'or “ Une des plus grandes merveilles de Chaplin, qui dans toute la generosité qu'on lui connait, nous offre un joyau d'une grande pureté ! ” — ProfilSupprime 29 juillet 2013
    3 commentaires
  • LaPtiteDevotchka
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Pas besoin d'aller plus loin pour trouver de l'or, ce film est une pépite à lui tout seul !  ” — LaPtiteDevotchka 4 décembre 2013
    2 commentaires
  • Sebmagic
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Personnage naïf et solitaire, Charlot a rarement été plus émouvant que lorsqu'il baisse les yeux sur l'Auld Lang Syne. Du rire aux larmes. ” — Sebmagic 7 décembre 2013
    3 commentaires
  • huitetdemi
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Candeur burlesque. Époustouflante mise en scène. ” — huitetdemi 3 novembre 2013
    Commenter
  • ReznikAlabama
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Pendant les glaciales bourrasques de la fiévreuse quête d'or, Chaplin réchauffe de mille feux le cœur des hommes. l'Empereur du Klondike ! ” — ReznikAlabama 4 décembre 2014
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Chaplin t'inspire de belles MC ....à quand le prochain?
      4 décembre 2014 Voir la discussion...
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Je viens de finir les Temps modernes, j'ai pas encore d'idées de MC mais ca viendra. Le prochain devrait être Les lumières de la ville puis je pourrai faire un choix sur la liste de @Fujee
      5 décembre 2014 Voir la discussion...
  • MariaVargas
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Quand les pas des pionniers se ruent vers l'or, le coeur de Chaplin se mue en or ! :) ” — MariaVargas 23 juillet 2015
    2 commentaires
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Dans la tempête des éléments et la virtuosité du pantomime, une sublime satire poétique où l'or véritable se trouve dans le cœur des Hommes. ” — MaxLaMenace_89 30 novembre 2014
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Chef d'oeuvre absolu, gravé à jamais dans la légende du cinéma, un petit pas pour Charlot, un pas de géant pour l'Humanité. ” — TrueCine 8 mai 2017
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Revoir Chaplin après l'avoir perdu de vue, c'est se prendre dans la gueule les sentiments roses et (très) noirs accrochés à chaque gag. ” — jolafrite 5 septembre 2016
    Commenter
  • spider19
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Une pépite d'or dont nous devons consommer plusieurs fois dans notre vie. ” — spider19 6 mai 2013
    Commenter
  • Lusz
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Un magnifique poème porté par l'humour et le génie de Chaplin ” — Lusz 23 novembre 2013
    Commenter
  • clemo
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Le talent fou de Chaplin, c'est d'arriver à nous faire voir autre chose que ce qui est à l’écran en faisant appel à notre imaginaire. Fou. ” — clemo 10 octobre 2015
    2 commentaires
    • fancine
      commentaire modéré Seulement trois étoiles?
      10 octobre 2015 Voir la discussion...
    • clemo
      commentaire modéré Oui. Dans sa mécanique burlesque il est parfait, mais ce n'est pas du tout mon préféré.
      10 octobre 2015 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ La force des illusions. Le triomphe de l'illusion. L'apothéose du slapstick sentimental. Et une fin un brin cynique, du coup, personnelle. ” — elge 31 décembre 2013
    Commenter
  • RomOkami
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Face à l'avidité de l'or, Chaplin fait resplendir l'humanité du vagabond, bon compagnon dont la fortune sera de trouver le filon de l'amour. ” — RomOkami 22 novembre 2015
    Commenter
  • Theus
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Pour Chaplin l'or se trouve dans le coeur et non dans un tamis. ” — Theus 23 mars 2014
    3 commentaires
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Salut à toi ! Jolie mc, mais pourquoi seulement 3 étoiles ?
      4 juin 2014 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré Je vois l'émotion dans les Chaplin mais le burlesque me laisse totalement indifférent. Peut être parce ce que je n'ai pas découvert ces films étant plus jeune. Je viens de voir "le cirque" et "les temps modernes" et c'est toujours un profond ennuie devant ces gags. En revanche pour l'émotion du kid là je suis sous le charme. Le burlesque de Chaplin est comme celui de Tati il ne me touche pas. Mais je lui reconnais le côté intemporel et tout ce qu'il a apporté au cinéma. En revanche j'ai hâte de voir "monsieur verdoux"
      24 mars 2014 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Je comprend ce que tu dis. Pour mon cas, B. Keaton ou les Marx brothers me laisse aussi indifferent, mais je reconnais des qualités évidentes dans leur cinéma... Mon préféré de Chaplin, c'est "Le cirque". "Monsieur Verdoux" est loin d'être son meilleur à mes yeux, mais loin d'être son plus mauvais. Un Chaplin méchant qui vaut le détour.
      4 juin 2014 Voir la discussion...
  • Maputo78
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Pour Chaplin, la ruée vers l’or ce n’est pas l’avidité de l’homme mais la quête d’un compagnon et l’amour. L’altruisme tout simplement ” — Maputo78 18 décembre 2016
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Le Cinéma commence en courant sur une pellicule, clopinant entre noir et blanc. Nous faire croire que la neige sur l'écran, c'est de l'or. ” — CinemAtrium 5 novembre 2015
    Commenter
  • TheBlacklist
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ "La ruée vers l'or", la simplicité la plus muette à la perfection comique. ” — TheBlacklist 18 octobre 2014
    Commenter
  • JZed
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Humour éternel, absurdités humaines et onirisme omniprésent : chef-d’œuvre d'inventivité et d'efficacité, universel et immortel ! ” — JZed 27 août 2013
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Oublions la version sonorisée atroce et succombons encore et toujours au charme puissant de ce bijou hivernal. Que du bonheur. ” — wham1978 4 décembre 2013
    3 commentaires
    • Lusz
      commentaire modéré Je l'avais vu pour la 1ère fois au ciné avec un orchestre live. C'était sublime
      4 décembre 2013 Voir la discussion...
    • wham1978
      commentaire modéré Moi, j'ai vu et revu la version sonorisée enfant. J'adorais, mais un jour, j'ai vu la version originale (sans voix off) avec accompagnement au piano live, c'est sans comparaison. Un ravissement.
      4 décembre 2013 Voir la discussion...
    • Lusz
      commentaire modéré Je confirme! Chaplin avait pas besoin de mots pour faire passer les émotions et ses messages
      4 décembre 2013 Voir la discussion...
  • Ju_
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Comédie plus profonde qu'il n'y parait. Peu à peu l'or est remplacé par l'amour... Très beau ! ” — Ju_ 13 août 2013
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Chaplin nous conte l'épopée inversée de l'Amérique, celle des perdants. Pour cela, il crée une nouvelle forme de rire, un rire qui oppresse! ” — georges.b1 2 août 2011
    Commenter
  • Arthuro29
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ L'or de Chaplin, c'est son génie burlesque et poétique de maîtriser le réel pour le transformer en art intemporel en un souffle émotionnel. ” — Arthuro29 18 mars 2016
    Commenter
  • Springbank
    (à propos de La Ruée vers l'or)
    Sa note :
    La Ruée vers l'or “ Il fait des pieds de ses mains pour faire danser les pains. Secret de santé: pour se remettre sur pied, faire de Chaplin son pain quotidien. ” — Springbank 8 juin 2015
    Commenter

Casting de La Ruée vers l'or

Infos sur La Ruée vers l'or

Réalisé par Charlie Chaplin
Écrit par Charlie Chaplin


États-Unis - 1h36 - Western, Drame, Comédie
Titre original : The Gold Rush
Sortie le 26 juin 1925

Synopsis

Le célèbre assaut pour tout l'or de l'Oklahoma vu par l'un des maîtres du burlesque américain.

Films similaires à La Ruée vers l'or

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -