Le Fils de Saul
(2015)
un film de
74% Taux de satisfaction
Le Fils de Saul Bande-annonce

Le Fils de Saul

(2015)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 74%
  • 396 notes
  • 3,56 moyenne

Micro-critique star (ianov) :
ianov
(à propos de Le Fils de Saul)
Sa note :
Le Fils de Saul “ Brutale expérience au plus près de l'horreur, et jusqu'au froid vertige d'un acte irréel imprimé au fer rouge sur la conscience collective. ” — ianov 5 novembre 2015
14 commentaires
  • Cladthom
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Idéal pour retrouver le sourire après quelques attaques terroristes. Je fais toujours le bon choix. ” — Cladthom 16 novembre 2015
    183 commentaires
  • Cladthom_Jr
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Idéal pour retrouver le sourire après quelques attaques terroristes. Je fais toujours le bon choix. ” — Cladthom_Jr 15 juillet 2016
    195 commentaires
  • cath44
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Un visage pour tous les visages, mémoire digne dans ce chaos barbare. Un linceul et l’humanité d'un deuil pour l’irreprésentable horreur. ” — cath44 11 novembre 2015
    12 commentaires
  • ianov
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Brutale expérience au plus près de l'horreur, et jusqu'au froid vertige d'un acte irréel imprimé au fer rouge sur la conscience collective. ” — ianov 5 novembre 2015
    14 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @ianov ils seront sur ma liste du père Noël
      6 novembre 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré j'en suis sortie épuisée par l'insoutenable de cette barbarie Je l'ai vu cet AM et je ressens encore le malaise, la sensation de perte de repères, liée à la mise en scène, un insoutenable voyage dans l'enfer où retentissent encore ces cris ...Comme tu dis, un film important et nécessaire Il se trouve que je viens de lire un article de l’auteur dont tu parles (tiré de son livre) un texte utile à la compréhension d’une controverse qui opposent ceux qui octroient un rôle à l’image dans la transmission de l’histoire de la Shoah à ceux qui, au contraire, nient ce rôle..... Pour Didi-Huberman, il s’agissait de montrer comment ces images permettent de rendre humain l’inhumain et de sortir le corps de la victime de son statut spectral. (Primo Levi avait déjà évoqué cette entreprise de déshumanisation )
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @cath44 Depuis 8 jours déjà.., le film ne me quitte pas. Tu as raison d'évoquer Primo Levi, sa lecture m'avait touché au même endroit..
      13 novembre 2015 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ De ces plans-séquences épousant le blocage incessant d'un homme au cœur d'un processus d'horreur absolue se dégage une terrifiante hypnose. ” — CyberSpace 15 mai 2015
    10 commentaires
    • georges.b1
      commentaire modéré @bredele Tu êux y aller c'est magnifique un vrai cinéaste avec un vrai point de vue l'insoutenable est la plupart du temps hors champ même si parfois l'on perçoit les faits le plus atroce c'est que ça n'arrête pas c'est comme ça pendant 1h45!
      7 novembre 2015 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @georges.b1 merci, mais je dois encore surmonter quelques appréhensions...
      7 novembre 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré J'en suis sortie épuisée. Besoin de respirer, reprendre pied face à cette immersion , dans l'insoutenable d'une vérité. C'est un film très fort, d'une telle charge émotionnelle et en même temps comme tu le dis presque hypnotique (en tout cas je comprends ce que tu veux dire par là à travers cette mise en scène particulière )
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Là où tout se meurt germe l'humain, inexorable porteur de cadre, palpitant dignement jusqu'au repos décent. Structure et Chaos. Folie pure. ” — Apocalypse12 15 novembre 2015
    7 commentaires
  • Yohanes
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Si la suggestion irrigue bien souvent l'esprit, elle devient ici affreusement stérile, réduisant considérablement l'impact des faits. Palmé. ” — Yohanes 10 avril 2016
    30 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré On peut facilement le comparer à Birdman dans le sens où on suit un personnage évoluant dans un microcosme avec le caméra collant au plus prêt du personnage. Ici on est dans un film se déroulant dans un camp de concentration, il y a tellement de films qui ont traités de ce sujet que le réal décide de flouter tout ce qui entoure le personnage, ce qui nous permet d'entrer dans son esprit, de voir le monde par ses yeux, car on imagine tout ce qui se passe, la bande son est prodigieuse, on y entend beaucoup de langues différentes, le son est un autre vecteur d'imagination qui nous permet de ressentir le chaos qui règne autour du personnage, quotidiennement, ce qui nous fait comprendre sa démarche. La fin est elle d'une puissance évocatrice monumentale.
      10 avril 2016 Voir la discussion...
    • Yohanes
      commentaire modéré Je trouve globalement le tout vraiment mal exploité, hormis le premier quart d'heure que j'ai trouvé assez saisissant. C'est après que tout se complique, jamais je n'ai ressenti ne serait-ce qu'une once d'empathie pour ce que vivais, éprouvais cet homme, un comble avec un tel sujet. Je ne dis pas non plus qu'il fallait montrer quoique ce soit. J'ai été irrité par la manière dont était abordé le hors champ, le fou... Je ne trouve pas mieux comme terme que "mécanique". @TrueCine
      10 avril 2016 Voir la discussion...
    • Arthuro29
      commentaire modéré @TrueCine oui, tu as bien expliqué ton attrait à ce film par rapport à Birman, mais cette façon de filmer me gêne et je ne me sens pas du tout immergé et je ne me sens pas dans l'esprit du personnage avec se flou évanescent, on est plutôt distrait à ce qui se passe autour sans le voir peut-être l'arrivé du 3D bientôt, un réalisateur comme Némes pourra s'épanouir dans un nouveau genre de cinéma immersif !
      10 avril 2016 Voir la discussion...
  • TrueCine
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Terrifiante immersion dans l'enfer concentrationnaire où la mise en scène inventive de Nemes évoque tout, sans rien montrer directement. ” — TrueCine 9 avril 2016
    21 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Dans l'(in)visible atrocité, Nemes déstabilise, capture l'humanité enfouie dans les fêlures de l'âme, derniers honneurs dans l'infâme... ” — blacktide 14 avril 2016
    2 commentaires
  • ginlange
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Expérience viscérale et éprouvante aux confins de l'horreur (in)humaine par la puissance du hors-champ grouillant de fureur et de désespoir. ” — ginlange 5 novembre 2015
    Commenter
  • zephsk
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ À l'Antigone moderne, on a laissé que cendres pour sépulcre et spectres pour dépouilles; la dignité comme volonté et représentation. ” — zephsk 23 septembre 2015
    4 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Quand tout meurt autour de soi (un hors-champ sauvagement présent)‚ fuir...fuir en avant... Un regard neuf et pénétrant sur l'horreur ! ” — georges.b1 7 novembre 2015
    1 commentaire
  • cyril
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Comment mettre en scène l'innommable ? Leçon magistrale, où le cadre et le hors champ dialoguent pour questionner l'humanité - et le cinéma ” — cyril 26 mai 2015
    3 commentaires
    • lulabeescott
      commentaire modéré Convaincue ! Je veux le voir !
      24 septembre 2015 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré Complètement ! Super fort ces images troubles, en hors champ, ces cris, tout ce contexte, cet environnement, qui sont l'Histoire et qui ne sont montré que comme "ce qui se passe autour", "ce dans quoi ils baignent et survivent" en s'accrochant à ce qui peut, symboliquement au moins, les raccrocher à leur humanité à un peu de dignité...
      6 novembre 2015 Voir la discussion...
    • cyril
      commentaire modéré où l'enfant, putatif ou réellement "fils de", n'est finalement qu'une bouée de sauvetage pour se raccrocher désespérément à une forme d'Humanité... oui @ilmra, c'est par la mise en scène que je trouve ce film "acceptable" (ou en tous cas, digne). J'espère qu'il fera un gros box office, pas tant pour rappeler le drame de la Shoah (que personne n'ignore, en tous cas pas ceux qui vont voir ce film) que pour rappeler la puissance d'une vraie mise en scène, dont le cinéma contemporain se dispense le plus souvent...
      7 novembre 2015 Voir la discussion...
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Diamant noir, perle rare, LFDS contourne l'impossible représentation de l'Holocauste grâce à la puissance fictionnelle. Si c'est un homme... ” — A_Nos_Amours 29 octobre 2015
    7 commentaires
    • CyberSpace
      commentaire modéré @A_Nos_Amours Exact. Je parle d'ailleurs d'hypnose dans ma MC du film, on sent que c'est l'objectif recherché par cette mise en scène diaboliquement immersive... Et puis, surtout, cette violence traumatique qui surgit sans cesse au détour d'un plan et qui bloque le héros tout au long de sa quête de survie, ça dévaste durant le visionnage.
      30 octobre 2015 Voir la discussion...
    • A_Nos_Amours
      commentaire modéré @CyberSpace Bon, je réplique tard, à la sortie d'un second visionnage. Le choc du film ne supporte pas un second visionnage, je dois admettre. Et je l'ai regardé assez différemment, ai prêté beaucoup plus d'attention à cette part fictionnelle pour mieux pouvoir réfléchir sur le rapport au réel... Je vais laisser décanter, et je réajusterai un peu plus tard je pense.
      5 novembre 2015 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré @A_Nos_Amours Le plus incroyable dans ce film c'est quand même le point de vue du metteur en scène‚ il évite tous les pièges et pourtant on sent on voit que ça fictionne à pleins tubes derrière ce gros plan ça n'a jamais été aussi grouillant je n'ai jamais vu un hors-champ aussi présent dans un film. C'est une vraie leçon de mise en scène!
      7 novembre 2015 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Épuisant le champ par le flou et le son, l'infernal hors-champ fait du Fils de Saul un terrible film concentrationnaire. Saul qui peut. ” — REDACTED 6 novembre 2015
    Commenter
  • ChrisBeney
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ C'est éprouvant "Le fils de Saul" mais je suis pas persuadé que ce soit davantage que ça, et sur un tel sujet, ça me pose problème ” — ChrisBeney 22 mai 2015
    13 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré @ChrisBeney Je ne joue plus trop à ces trucs-là mais je crois bien qu'aujourd'hui (lorsque j'écoute ceux qui s'y intéressent) la notion de "juvénilité" au sujet des jeux vidéos est largement dépassée...
      Il me semble qu'ici, le dispositif est simplement cohérent avec les idées de fuite en avant, de volonté comme trajectoire, de marche forcée et de mécanisation.
      24 septembre 2015 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré (En revanche il est tout à fait vraisemblable que ces deux univers s’interpénètrent de plus en plus, c'est vrai.)
      24 septembre 2015 Voir la discussion...
    • ChrisBeney
      commentaire modéré @zephsk Plutôt que de refaire une mc, je te fais ce cadeau d'anniversaire en retard http://www.vodkaster...ann-huberman/1275859
      13 novembre 2015 Voir la discussion...
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Quête de dignité dans les bouches de l'enfer, "Le Fils de Saul" et sa mise en scène radicale font vivre une expérience horrible et inédite. ” — Sushi_Overdose 28 mai 2015
    Commenter
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Resserrement du cadre, focale longue, plans séquences et hors-champ : Nemes convoque avec pudeur la force évocatrice du cinéma comme témoin. ” — WeOwnTheNight 29 janvier 2016
    Commenter
  • Hadewijch
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ L'Homme n'est plus un homme. L'Homme est un numéro. L'Homme, même s'il se révolte, n'est plus qu'une Pièce en devenir. Film-cauchemar. ” — Hadewijch 4 novembre 2015
    9 commentaires
    • MilleCheck
      commentaire modéré @Hadewijch Ah d'accord, j'étais complètement passé à côté de ça, je n'y ai pas fait attention. Merci de m'avoir éclairé.
      6 novembre 2015 Voir la discussion...
    • Hadewijch
      commentaire modéré @MilleCheck De rien, c'est ma mission envers les êtres inférieurs x)
      6 novembre 2015 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré @Hadewijch Ah oui ! Moi aussi c'est un des trucs qui m'ont le plus choquée, ce terme de "Stücken" tant répété, crié !
      6 novembre 2015 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Un lieu macabre où le passé arrive en compagnie de la souffrance. Des images terribles qui enflamment notre cœur. Le Saule pleureur. ” — spider19 24 septembre 2015
    1 commentaire
    • CaroB
      commentaire modéré Ah du coup je regrette d'avoir loupé la projection Vk...
      27 septembre 2015 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Précipité dans l'antichambre de l'enfer où tout n'est que tumulte et charnier, Saul abandonne les vivants pour les morts. ” — Nathanlemec 7 avril 2016
    4 commentaires
  • Theus
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Immersion dans une peur constante qui colle aux corps et aux âmes sur une bande son déchirante de bruits de cris et de larmes ” — Theus 6 novembre 2015
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ L'horreur en retrait derrière la fièvre d'un visage étouffant, l'espoir pantomime à la poursuite d'un enfant. D'une force indescriptible. ” — MaxLaMenace_89 14 novembre 2015
    3 commentaires
  • QuarterPounder
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ L'enfer descend sur Terre, s'esquisse alors une dernière lueur d'humanité pour continuer à vivre, ce sourire chargé d'espoir. Bouleversant. ” — QuarterPounder 20 avril 2016
    Commenter
  • bredele
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ C'est l'histoire assassine qui rougit sous nos pas, c'est le cri des enfants morts à Birkenau, c'est le juif qui veut sauver les morts. ” — bredele 26 octobre 2016
    4 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @bredele c'est bien choisi! c'est un film qui m'a profondément touchée. On est plongés dans l'horreur, brute, le chaos
      26 octobre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 la découverte des sonderkommando et de leurs tâches était juste inimaginable.
      26 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré le choix de saul fils
      26 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Eprouvante mise en scène, Le Fils de Saul dépeint l'horreur & le deuil via des plans séquences immersifs & 1 suggestion choc du hors champs. ” — Joe_Shelby 15 décembre 2015
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Inéluctable implication du spectateur dans le c(h)amp de la plus profonde des noirceurs. Au sein du chaos, le cinéma trouve son renouveau. ” — Sanium 1 octobre 2015
    Commenter
  • Martini08
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ La quête de Saul, insensée et vaine, reste la plus belle et noble d'un monde où la destination finale n'est pas l'enfer, mais le purgatoire. ” — Martini08 8 novembre 2015
    Commenter
  • nicolas_59000
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ La verité est d'autant plus juste quand elle est écrit à la première personne. Une experience dans l'enfer de l'inhumanité. ” — nicolas_59000 20 janvier 2016
    2 commentaires
    • nicolas_59000
      commentaire modéré Ce visage final qui sourit progressivement est boulversant. Un plan qui entre dans l'histoire du cinéma. Le seul film sur le même sujet qui arrive à une telle authenticité c'est Requiem pour un massacre de Klimov.
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
    • nicolas_59000
      commentaire modéré J'ai oublié de citer un autre film moins connu: Les diamants de la nuit.
      20 janvier 2016 Voir la discussion...
  • ElyyDaniels
    (à propos de Le Fils de Saul)
    Sa note :
    Le Fils de Saul “ Saul voit l'horreur, la vit. Piégé en enfer, il fera pourtant tout pour accomplir sa quête: ramener de la dignité quand ne reste que la mort ” — ElyyDaniels 3 avril 2016
    2 commentaires

Casting de Le Fils de Saul

Infos sur Le Fils de Saul

Réalisé par László Nemes

Hongrie - 1h47 - Drame
Titre original : Saul fia
Sortie le 4 novembre 2015
Compétition officielle au Festival de Cannes 2015

Synopsis

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

Films similaires à Le Fils de Saul

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -