Le Gamin au vélo
(2011)
un film de et
70% Taux de satisfaction
Bande-annonce

Le Gamin au vélo

(2011)
un film de et

Ce qu'en pense la communauté

  • 394 notes
  • 3,40 moyenne

Kikuchiyo vous recommande ce film :

(à propos de Le Gamin au vélo)
Sa note :
“ A la faveur de l’été, le cinéma des Dardenne s’illumine et nous va, plus que jamais, droit au coeur. Un bijou à la splendeur tranquille. ” — Kikuchiyo 18 décembre 2013
Commenter
  • (à propos de Le Gamin au vélo)
    Sa note :
    “ A la faveur de l’été, le cinéma des Dardenne s’illumine et nous va, plus que jamais, droit au coeur. Un bijou à la splendeur tranquille. ” — Kikuchiyo 18 décembre 2013
    Commenter
  • (à propos de Le Gamin au vélo)
    Sa note :
    “ En aérant leur drame sur la filiation, les Dardenne donnent un souffle mélo à leur naturalisme. Cécile de France y trouve son plus beau rôle ” — Thomaschry 11 mai 2014
    5 commentaires
    • commentaire modéré Tant mieux ! C'est un grand film à mes yeux, et l'ouverture qu'il marque pour le cinéma des Dardenne à plus de luminosité et de stylisation (discrète, certes, mais c'est la première fois qu'ils utilisent de la musique par exemple) m'emplit d'espoir concernant "Deux Jours, une nuit", qui pourrait bien poursuivre dans cette voie...
      11 mai 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Oui, je sais que tu le places très haut. Je l'avais aperçu notamment dans ta liste des 100 plus beaux films, je crois. C'est aussi pour ça que j'ai voulu le revoir. J'en avais gardé un souvenir mitigé de ma seule et unique vision du film à Cannes. Mais c'était largement biaisé : dernier film à 22h d'une longue journée, premier film des Dardenne que j'ai vu. Depuis, j'ai pas mal évolué, j'ai vu 3 autres films des frères et je me suis dit que revoir Le Gamin au Vélo ne serait pas une mauvaise idée. Et effectivement, j'ai largement rehaussé mon avis. J'aime beaucoup, comme tu le remarques aussi, leur utilisation de la musique (ma culture musicale bien trop faible ne m'a pas permis de reconnaître le morceau) : par ptite touche, jamais pour surligner, mais pour signifier. Les quatre instants sont quatre moments clés du film et du parcours psychologique de Cyril. D'ailleurs, le gamin qui joue est assez bluffant, tout comme Cécile de France, en Madone, en bonne-fée, qui ne surjoue jamais. De là à accorder 5 étoiles au film, une distinction ou ma Palme fictive dans cette sélection... Il faudra attendre mercredi soir. Hahah
      12 mai 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Ravi ! L'unique morceau (la toute première - et unique à ce jour - musique non-diégétique de l'oeuvre des frères) est le 2e mouvement du Concerto pour piano n°5 de Beethoven.
      Je détaillais tout dans mon article de l'époque : http://www.courte-fo...es/le-gamin-au-velo/
      12 mai 2014 Voir la discussion...
  • (à propos de Le Gamin au vélo)
    Sa note :
    “ Continue de pédaler, en douceur, la douleur est ton braquet, et la tendresse ton assise. Qu'il est grand le petit film, il roule juste. ” — REDACTED 21 juillet 2014
    Commenter
  • (à propos de Le Gamin au vélo)
    “ Abrupt, dur et plein d'espoirs déçus, ce gamin va faire un sacré bout de chemin sur son vélo. Et dans ma tête aussi. ” — ProfilSupprime 23 août 2014
    Commenter
  • (à propos de Le Gamin au vélo)
    Sa note :
    “ Pour Le Gamin au vélo, les Dardenne troquent un peu de leur naturalisme contre plus de style et de mélo. C'est bien. ” — IMtheRookie 15 mai 2011
    Commenter
Vodkaster © 2007-2015 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Offres de stage - Mentions légales -