Deux jours, une nuit
(2013)
un film de et
71% Taux de satisfaction
Deux jours, une nuit Bande-annonce

Deux jours, une nuit

(2013)
un film de et
Ce qu'en pense la communauté
  • 71%
  • 654 notes
  • 3,39 moyenne

Micro-critique star (DOP) :
DOP
(à propos de Deux jours, une nuit)
Sa note :
Deux jours, une nuit “ La Solidarité de Classe a déserté les rangs, du Prolétariat las, sous le joug des tyrans, en deux jours, une nuit, Tout un Système est dit. ” — DOP 22 mai 2014
3 commentaires
  • itachi
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Ou quand la lutte pour la survie devient le moteur d'une reconstruction. Une voix, deux voix, mille voix, me laissent sans voix. Ereintant. ” — itachi 29 décembre 2014
    80 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré oh putain, je viens de comprendre ^^
      Quand tu dis très juste dans son écriture, tu voulais vraiment dire que le film fait preuve de justesse et non qu'il est "limite" dans son écriture. Héhé !
      17 mars 2015 Voir la discussion...
    • Portinou
      commentaire modéré Punaise, j'ai du mal à me faire comprendre ces derniers temps. Je commence à me poser des questions sur l'incommunicabilité. Je vais retourner voir des Antonioni, du coup.
      17 mars 2015 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré ^^
      17 mars 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Porte à porte marathon contre le cynisme managérial. Au cœur d’un drame contemporain, âpre combat contre l’exclusion et l’injustice sociale. ” — cath44 21 mai 2015
    Commenter
  • Cladthom
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Mécanique redoutable où chaque visite est un nouveau recommencement, une remise à zéro pour que les enjeux se déplacent et gagnent en force. ” — Cladthom 26 mai 2014
    13 commentaires
  • DOP
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ La Solidarité de Classe a déserté les rangs, du Prolétariat las, sous le joug des tyrans, en deux jours, une nuit, Tout un Système est dit. ” — DOP 22 mai 2014
    3 commentaires
    • DOP
      commentaire modéré @ginlange merci;)
      22 mai 2014 Voir la discussion...
    • Thomaschry
      commentaire modéré Comment mieux synthétiser l'idéologie capitaliste en deux mots, celui du vote : SANDRA ou PRIME, l'humain ou l'argent.
      23 mai 2014 Voir la discussion...
    • DOP
      commentaire modéré Ça ferait une très bonne micro;) @Thomaschry
      C'est tout à fait ça. Le film pose parfaitement les enjeux. En quelques dialogues bien tournés. En peu de temps. Sans pathos. Les Dardenne ont su saisir l'essence même de cette logique et l'interrogent avec beaucoup d'intelligence. C'est pourtant pas évident mais le film est super bien foutu. J'ai repensé à Louise Wimmer parfois...
      23 mai 2014 Voir la discussion...
  • JaphyRider
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Les Dardenne analysent le réel et le combat social avec force et humanité et dressent un constat du monde du travail. Implacable et radieux ” — JaphyRider 10 février 2015
    Commenter
  • Thib27
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Un drame social parfaitement sincère, bien mis en scène qui prend tout son sens à travers la grande performance de Marion Cotillard. ” — Thib27 11 février 2015
    7 commentaires
    • sgabedou
      commentaire modéré tout à fait. En plus c'est bien la faute de Nolan qui a choisi de garder cette prise.
      26 février 2015 Voir la discussion...
    • thib2703
      commentaire modéré Oui exactement, d'ailleurs tout le traitement de son personnage est raté je trouve.
      26 février 2015 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré On est d'accord.
      26 février 2015 Voir la discussion...
  • TaoChess
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Récit d'un combat dans une société de la performance voulant défier les étoiles, mais où il ne retombe que les cendres de notre éreintement. ” — TaoChess 22 mai 2014
    6 commentaires
    • ginlange
      commentaire modéré En tout cas, de superbes MC, tu as gagné un abonné :) !
      25 mai 2014 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré Merci, les tiennes sont pas mal du tout non plus (et j'ose dire que leur succès me brûle un peu la rétine), tu es une véritable rock star! ;)
      25 mai 2014 Voir la discussion...
    • ginlange
      commentaire modéré Merci du compliment :p, mon application et mon implication sur vodkaster ont payées mais c'est surtout grâce à cette superbe communauté :) !!
      25 mai 2014 Voir la discussion...
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ En célébrant la vie et la dignité, les Dardenne éveillent les possibles du quotidien et confirment définitivement la grandeur de leur cinéma ” — A_Nos_Amours 20 mai 2014
    Commenter
  • ianov
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ A la poursuite de sa propre misère, une Marion Cotillard aussi inattendue que magnifique porte bien haut cet opus Dardennien. Marathon woman ” — ianov 24 mai 2015
    1 commentaire
  • Kikuchiyo
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Magie : un dispositif ramassé et tranchant s'ouvre sur l'universel avec grâce et émotion. Le monde et l'humanité rayonnent depuis Seraing. ” — Kikuchiyo 21 mai 2014
    2 commentaires
    • ilmra
      commentaire modéré Oui, l'été leur va bien aux frangins de Seraing.
      21 mai 2014 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré L'humanisme y poussait déjà bien... cf. le reste de leur filmo... et voilà que l'altermondialisme ( mais sans rien d'appuyé et de militant, juste entre les lignes, en toute pudeur, en interaction avec les spectateurs ) y croît...
      21 mai 2014 Voir la discussion...
  • marivaudage
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Je n'ai pas cru une seconde à ce qu'on me racontait dans ce film. Le postulat de base est d'une artificialité rare chez les Dardenne ” — marivaudage 23 mai 2014
    9 commentaires
    • Gebe
      commentaire modéré Les enjeux soulevés par le film sont plus proches du texte qu'on ne le croit. En l'occurrence, montrer comment les nouveaux modes de gestions "managériales" et la hantise du chômage peuvent briser la solidarité de classe.
      10 juin 2014 Voir la discussion...
    • cyril
      commentaire modéré @Gebe Je te rejoins volontiers sur ce dernier point ! La hantise du chômage, qui pour certaines catégories est une condamnation à mort sociale, est un boulevard pour instaurer une véritable terreur manageriale. Et le pire, c'est qu'une fois les plans sociaux passés, ceux qui restent en bavent comme des chiens pour faire le boulot des "disparus"...
      10 juin 2014 Voir la discussion...
    • Gebe
      commentaire modéré Ou comment une solidarité s’est finalement créée entre nous ! Je crois que l’on peut clore notre petit débat là dessus. Au plaisir
      10 juin 2014 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Un weekend poignant où chaque personnage a son mot à dire. Sincère et touchant. Un film qui mérite une grosse prime. ” — spider19 21 mai 2014
    3 commentaires
    • ilmra
      commentaire modéré Certes ! Et on lui avait déjà donné la palme en nos cœurs, et à Marion Cottilard le prix d'interprétation, mais un film qui sort avant la cérémonie de clôture de Cannes et qui démarre si unanimement applaudi et aimé n'a pas besoin de récompenses... et je trouve même que c'est d'une belle élégance, d'une humanité absolument pas étonnante de la part des Dardenne, que d'avoir sorti le film à cette date... comme pour laisser de la place aux autres, parce qu'une palme d'or, faut que ça serve à ceux qui non seulement font de bons films, mais qui ont besoin de soutien... comme aussi pour convier leur public (aussi fidèle et complice que leur vieille troupe) à la fête de Cannes en même temps qu'eux... ce qui nous a fait super plaisir... Merci.
      24 mai 2014 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré @ilmra oui pas besoin de prix tant qu'on est reconnu par le talent et l'énergie véhiculer. J'ai vu que leurs 2 derniers films et ils m'ont à chaque fois touchés. Il faut favoriser les jeunes talents. Comme pour Sandra il faut faire des choix sans briser le cœur de quelqu'un.
      24 mai 2014 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré Moi, c'est tous leurs films que j'ai aimé... un peu moins "le Silence de Lorna"... mais "Le Fils" et "La Promesse" sont des merveilles aussi, même si moins lumineux que les derniers...
      24 mai 2014 Voir la discussion...
  • Flol
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Le meilleur thriller de l'année est un film belge avec Marion Cotillard en débardeur rose qui toque à des portes. ” — Flol 25 novembre 2014
    3 commentaires
    • rom50
      commentaire modéré Entièrement d'accord !
      25 novembre 2014 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré Pour moi le meilleur film de l'année (pour le moment)
      25 novembre 2014 Voir la discussion...
    • rom50
      commentaire modéré Je préfère un chouia 'Her' mais j'approuve...
      25 novembre 2014 Voir la discussion...
  • TrueCine
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Les raisons de la colère, le règne de la peur. ” — TrueCine 25 janvier 2015
    4 commentaires
    • louetdad
      commentaire modéré les raisons de la colère... bien joué !
      24 février 2015 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @louetdad Merci pour tout ces likes ;)
      24 février 2015 Voir la discussion...
    • louetdad
      commentaire modéré @fancine : et bien de rien j'ai passé un joli moment en les lisant ! et il me semble que je peux te retourner les remerciements ^^
      24 février 2015 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Au contact de la précarité, les Dardenne sont dans le vrai et nous transportent entre les larmes et l'espoir... ” — Airone 29 août 2014
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Elle m'avait échappée celle ci, j'ai beaucoup aimé aussi , même si le film m'a moins émue que je ne l’aurais pensé.
      22 mai 2015 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré @cath44 C'était mon premier Dardenne et le découvrir au cinéma fut vraiment marquant. Je trouve que c'est une chouette fable sur la condition ouvrière à l'ère néo-libérale, et tout y est si vrai que j'ai rarement pleuré ainsi au cinéma.
      23 mai 2015 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Il y a tant de variations dans la répétition, aussi humaine soit-elle, que le prix à payer, celui d'être écouté, confine à l'apaisement. ” — REDACTED 29 mai 2014
    Commenter
  • Timurton
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Marion Cotillard retranscrit avec force chaque refus qui se vit comme une boule dans la gorge, et chaque accord comme un rayon de soleil. ” — Timurton 29 décembre 2014
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Une Marion Cotillard habitée, une leçon de citoyenneté exemplaire des frères Dardenne, un film militant! ” — georges.b1 21 mai 2014
    Commenter
  • elge
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Deux jours, une nuit, debout. La politique repart à zéro. La grâce extérieure de ce cinéma vient de la beauté intérieure de sa mise en scène ” — elge 11 avril 2016
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré très beau!
      11 avril 2016 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré @cath44 j'ai bien l'impression que la conscience politique est une histoire à recommencer... et ça recommence par une histoire presque intime, où, bien sûr, tout le monde a ses raisons, le monde coincé dans son système... fissure par fissure, la politique, la vraie, va à nouveau s'infiltrer... Quant à la mise en scène, il ne faut pas dire qu'elle est modeste ou discrète, je préfère dire qu'elle est intérieure... le cinéma irrigue chaque plan...
      12 avril 2016 Voir la discussion...
  • guillaumecougard
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Toujours au bord du pathos, à la limite du cliché, "Deux Jours, Une Nuit" porte pourtant son propos de fort belle manière. Partagé. ” — guillaumecougard 23 mai 2014
    7 commentaires
  • Pussycat
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Réalisme "misérabiliste" répétitif où MC joue, surjoue ne délivrant aucune empathie ni émotion. Deux jours, une nuit.....d'ennui mortel. ” — Pussycat 19 mai 2015
    5 commentaires
    • Airone
      commentaire modéré @Pussycat Je suis assez d'accord avec @cath44 (quoiqu'il m'ait ému comme jamais lorsque je l'ai vu au cinéma) et j'en ai un peu marre de cette accusation de misérabilisme quant à l'oeuvre des Dardenne, misérabilisme dont je pense qu'il n'est en vérité que le reflet du fait qu'ils mettent en exergue une misère sociale qu'on préférerait ne pas admettre, et qui devient vecteur d'accusation afin de cacher ladite misère que nous ne saurions voir. Dès lors, il ne me semble pas qu'il y ait énormément de clichés, et quand bien même, je ne crois pas qu'ils ne soient pas en phase avec la réalité. Et accuser les frères de quelque posture surplombante me semble de ce fait malvenu, toute l'essence de leur cinéma résidant dans la proximité qu'ils entretiennent avec leur sujet et les paradoxes qu'ils y déploient...
      22 mai 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré @Airone Pour être honnête je découvre tout doucement le cinéma des frères Dardenne ^^ Je suis très gênée de ce misérabilisme ambiant dans le film comme pour d'autres oeuvres filmiques, préférant le docu dénonçant (mais pour bcp, nous la connaissons) la réelle misère sociale ... Quant aux fameux clichés, ils me dérangent tout autant.. pas seulement pour cette oeuvre. Pour exemple, la vie d'Adèle..
      il y a 8 minutes
      22 mai 2015 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré La droite la plus bête du monde.
      22 mai 2015 Voir la discussion...
  • Lusz
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ 1 patron demande à ses employés de choisir entre l'humain et l'argent, l'entraide et leur confort. Il en ressort + de jours que de nuit ” — Lusz 1 juin 2014
    Commenter
  • Gebe
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Allégorie marxiste sur un système drapé des oripeaux de l'intérêt individuel pour écarter les plus faibles et briser la solidarité de classe ” — Gebe 7 juin 2014
    1 commentaire
  • jolafrite
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Embarqué par le procédé simple que les Dardenne reproduisent, les mots simples que Cotillard répète. L'important, c'est d'y croire. ” — jolafrite 29 mai 2014
    Commenter
  • sgabedou
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Cotillard éclaire cette oeuvre profondément émouvante dont le scénario évite tout cliché et surprend constamment. ” — sgabedou 5 juin 2014
    Commenter
  • quentinhos
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Je pensais avoir vu le pire jeu d'actrice dans The dark knight rises, c'était avoir de voir ce film et ces scènes de larmes insupportables. ” — quentinhos 13 février 2015
    9 commentaires
  • Theus
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Dans ce cruel dilemme les frères Dardenne montrent un combat douloureux où perce une belle reconstruction et une dignité retrouvée. ” — Theus 22 mai 2014
    Commenter
  • ANOZER
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Seize prolos en colère. ” — ANOZER 24 mai 2014
    1 commentaire
  • Thomaschry
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Seize rencontres, un couple et la force d'une caméra qui brise des murs infranchissables en figurant des liens invisibles. Film solidarité. ” — Thomaschry 5 janvier 2015
    1 commentaire
  • LuxLucis
    (à propos de Deux jours, une nuit)
    Sa note :
    Deux jours, une nuit “ Eloge de la dignité de l'homme capable de surmonter le malheur et ainsi laisser passer la lumière d’une issue possible. Bel apologue. ” — LuxLucis 4 mai 2014
    4 commentaires

Casting de Deux jours, une nuit

Infos sur Deux jours, une nuit

Réalisé par Jean-Pierre et Luc Dardenne
Écrit par Jean-Pierre et Luc Dardenne


Belgique - 1h35 - Drame
Titre original : Deux Jours, Une Nuit
Sortie le 21 mai 2014
Compétition officielle au Festival de Cannes 2014

Synopsis

Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.

Films similaires à Deux jours, une nuit

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -