Le vent se lève
(2013)
un film de
75% Taux de satisfaction
Le vent se lève Bande-annonce

Le vent se lève

(2013)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 75%
  • 1086 notes
  • 3,66 moyenne

Micro-critique star (Bully) :
Bully
(à propos de Le vent se lève)
Sa note :
Le vent se lève “ Une passion aérienne de long courrier face à la gravité de la guerre, de l'amour et de la vie. ” — Bully 1 mars 2014
2 commentaires
  • cath44
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ De la mélancolique aquarelle des sentiments à la noirceur des guerres aériennes, une fresque intimiste sur les déchirures passées du Japon. ” — cath44 2 juin 2015
    1 commentaire
  • Bully
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Une passion aérienne de long courrier face à la gravité de la guerre, de l'amour et de la vie. ” — Bully 1 mars 2014
    2 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ L'odyssée lyrique, adulte, mélancolique d'un génie nostalgique. Une oeuvre finale à la fois réaliste et merveilleuse, une révérence sublime  ” — Suzanneastic 2 février 2014
    4 commentaires
  • Vince490
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Là-haut dans le ciel, Miyazaki laisse sa dernière trace, abandonnant l'avion de ses rêves dans une dernière brise de génie. Adieu maître. ” — Vince490 13 janvier 2015
    Commenter
  • Apocalypse12
    (à propos de Le vent se lève )
    Sa note :
    Le vent se lève “ Par-delà les épreuves et les malheurs, Miyazaki crayonne des moments de grâce et de tendresse, adieux en extase. La vie peut être si belle. ” — Apocalypse12 25 janvier 2014
    Commenter
  • Anaphor
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Nature panthéiste, onirisme teinté d'ombres menaçantes, cet ultime poème du regret est le plus bel adieu du cinéma; doux et amer à la fois. ” — Anaphor 7 février 2015
    Commenter
  • Aymeric
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Après avoir passé onze films à créer le rêve, Miyazaki l'utilise comme moteur principal de son oeuvre ultime, s'envolant à jamais, éternel. ” — Aymeric 22 janvier 2014
    Commenter
  • Petruchka
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Sa poésie, chère à mon cœur, douce à ma tête, laisse un grand vite et emporte avec elle les fleurs de ma jeunesse.Vague à l'âme cruel,satiné ” — Petruchka 5 mars 2014
    3 commentaires
  • Sanium
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Hall d'embarquement d'un voyage initiatique fabuleux, où l'engouement pour ces oiseaux de fer submerge un conflit armé scandaleux. Gracieux. ” — Sanium 20 février 2015
    Commenter
  • seaM
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Avec ce réalisme parsemé des notes magiques des anciens classiques, M. nous offre une dernière page d'émotions, un renouveau de nostalgie.  ” — seaM 6 mars 2014
    2 commentaires
  • spider19
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Tel un bombardier Miyazaki nous a envoyé des bombes, mais on n'a pas pu les éviter et on a fini foudroyé par l'émotion. ” — spider19 6 décembre 2013
    6 commentaires
  • CyberSpace
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Le vent s’est levé, peut-être, mais pas assez fort pour amener ce film testamentaire, terne et sans fantasmagorie, vers le zénith tant rêvé. ” — CyberSpace 14 janvier 2014
    11 commentaires
    • CyberSpace
      commentaire modéré @gustaveshaimi D'ailleurs, petit argument qui contredit un peu mon interprétation : "Kiki la petite sorcière" était déjà ancré dans le réel, avec juste le thème de la sorcellerie comme apport fantastique. Mais là où le film faisait la différence, c'est que ce thème était utilisé à des fins symboliques, comme vecteur d'une utopie voltairienne sur la façon de s'épanouir dans son art ("cultiver son jardin", comme Candide). En cela, il est assez proche de la thématique du "Vent se lève", sauf que dans ce dernier, je ne trouve aucune symbolique stimulante (là encore, question de ressenti personnel, sans doute).
      30 janvier 2014 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @guillaumegas Tu fais des raccourcis à partir de ce que je dis ! Miyazaki ne se contredit pas, il affine son propos : l'évasion dans l'imaginaire n'est pas un défaut, c'est une tendance qui - comme tout - a ses limites, qu'il montre ici pour la première fois peut-être. Pour autant, il n'y laisse pas moins son personnage s'y abandonner au final...
      30 janvier 2014 Voir la discussion...
    • CyberSpace
      commentaire modéré @gustaveshaimi Oui je n'aurais pas dû dire le mot "défaut", désolé... Par contre,
      Par ailleurs, les limites que tu évoques comme possibles à propos de l'évasion dans l'imaginaire, je ne suis pas trop d'accord là-dessus et je ne ressens pas la présence de ce point de vue dans "Le vent se lève". Après, bon, là je persiste un peu dans mon sentiment mitigé vis-à-vis du film (sorry), mais je ne vois pas d'affinement dans le propos de Miyazaki.
      30 janvier 2014 Voir la discussion...
  • Nonoo
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Quand on sait que Disney est le distributeur, tout s'explique.  ” — Nonoo 24 janvier 2014
    31 commentaires
    • Nonoo
      commentaire modéré merci à @Cyrkor de rompre la loi de cause à effet selon laquelle ma micro-critique suscite le blâme (quoique j'apprécie bcp les débats qui s'en suivent^^)!

      Je ne saurais dire ce que ce film dit de l'histoire du Japon ou pas, par rapport à la seconde guerre mondiale, mais j'aime bcp ton expression de "guimauve pour les enfants occidentaux", car c'est bien ainsi que je vois le film. Une fois de plus, je ne vois absolument pas le déchirement, mais je crois que j'ai fait le tour de ce que j'avais à dire sur le film.

      En revanche j'ai une petite question pour @lfxoise ; attendre qu'un film d'horreur soit un film d'horreur, ou qu'une comédie soit une comédie, ça veut dire quelque chose pour toi?

      Et une petite remarque : il y a du rêve, certes, dans Le Vent se lève, mais pas d'onirisme; alors je ne suis pas d'accord avec ta perception du renversement de perspective entre fantastique(si tant est que ce mot convienne) et réalité.
      30 janvier 2014 Voir la discussion...
    • lfxoise
      commentaire modéré Si je vois un western signé John Ford je m'attend à un western, maintenant à quoi t'attendre face à un True Grit des frères Coen, un dead man de jarmush? Les genres ne sont pas figés, maintenant je peux comprendre qu'on ait une certaine attente selon le cinéaste ou même le genre si tu y vas par là, mais l'attente est faite pour être chamboulé, sinon on se ferait sacrément chier. Bref comme je l'ai déjà dit, Miyasaki utilise cette attente pour créer autre chose , et selon moi c'est dans le cadre réaliste qu'il utilise que le soupçon de magie est souligné: dans l'image, dans l'histoire d'amour, dans la mise en scène etc... Mais je suis d'accord avec toi, il est possible de voir ça d'un œil très cartésien: Il y à un gentil personnage mais en fait il est méchant et Myasaki il l'à fait exprès pour son 11éme et dernier film pour que les enfants occidentaux ils soient amorphes et l'histoire d'amour elle est trop gnangnan et un Disney bien manichéen c'est la même chose. (pardon pour la caricature).
      30 janvier 2014 Voir la discussion...
    • ThibaultSan
      commentaire modéré +1 @amo02 !
      31 janvier 2014 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Dans le Royaume des rêves, l'ascendance de la guerre incandescente trouble les coeurs, mais jamais ne rompt l'amour, le véritable. ” — Cine7Inne 12 juillet 2015
    3 commentaires
  • Lolograhame
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ La tête dans le ciel, naissance d'un homme qui a choisi de tout donner pour son rêve ; se débattre pour continuer de vivre, coûte que coûte. ” — Lolograhame 3 février 2014
    6 commentaires
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Entre l'enfer et les rêves, passions dessinées sur une troublante acoustique humaine, la révérence absolue sur un "merci" bouleversant. ” — MaxLaMenace_89 6 janvier 2015
    Commenter
  • Salami
    (à propos de Le vent se lève )
    Sa note :
    Le vent se lève “ Le vent se lève et Miyazaki nous quitte, dans un enchantement qui nous laisse tacite. ” — Salami 14 janvier 2015
    12 commentaires
  • KidB
    (à propos de Le vent se lève )
    Sa note :
    Le vent se lève “ Face aux tumultes du monde, poursuivons nos rêves en tâchant de toujours faire de notre mieux. Le poignant testament d'un génie du 7e art. ” — KidB 9 février 2015
    Commenter
  • itachi
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ ... il faut tenter de vivre. ” — itachi 21 janvier 2014
    11 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré +3 / -3 !! Les gens n'ont vraiment aucun respect pour la poésie !!!
      22 janvier 2014 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré Comme certains l'ont mis dans une partie de sa critique ils n'ont pas vu l'interet de faire aussi simple (je ne t'en ai pas mis)
      Ex: @kengo06rock
      22 janvier 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @spider19 : je plaisante bien sûr, c'est pas vraiment important de prendre des -1 mais je revendique mes origines Corse et flemmardes :) Cela dit la citation de Valéry est belle.
      23 janvier 2014 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ La paresse — semble nous dire Miyazaki — est peut-être la politesse de ceux qui tirent leur révérence. ” — zephsk 24 février 2014
    20 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré @Lolograhame On sent bien que ce travail est une forme de déterminisme chez eux, quelque-chose dans le sang, presque une mécanique alimentée par le vent. Pour la paresse, j'évoquais essentiellement cette forme de renoncement, pas vraiment du cynisme, et le traitement un peu superficiel, un peu sage, un peu évident.
      26 février 2014 Voir la discussion...
    • Lolograhame
      commentaire modéré Euh, "déterminisme" ? Je ne suis pas d'accord ; ce n'est pas parce que le héros a des rappels incessants de son rêve, voler, les avions, le ciel, etc, qu'il y a déterminisme. Il ne faut pas oublier le fait que le cinéma nous trompe d'une certaine manière - je sens qu'on ne va pas comprendre ce que je vais essayer d'expliquer -. En gros, c'est déterminisme et destin, Essence et existence. La facilité avec laquelle les gens croient au destin est due au fait qu'ils se racontent leurs vies à l'envers, sans s'en rendre compte puisqu'ils commencent par le début, i.e. l'enfance, etc. Même chose pour le déterminisme.
      Et ils voient chacune des occasions de leurs vies comme des événements qui devaient se produire, qui étaient écrits. Pour le déterminisme, même raisonnement, sauf qu'on va s'intéresser au caractère des gens, à leurs aptitudes physiques. Mais au fond, le déterminisme se construit, à part les déterminismes les plus basiques, dont les attributs physiques. Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'est pas parce que quelqu'un aime regarder les papillons voler, faire de l'origami ou regarder le ciel qu'il est déterminé à être ingénieur aéronaval. Je m'éparpille. Et puis je suis probablement hors sujet.
      Je n'avais donc pas compris de quelle paresse tu parlais. "Superficiel", "sage", "évident", même avec le "un peu", c'est très atroce... Pauvre Hayao.
      26 février 2014 Voir la discussion...
    • Lolograhame
      commentaire modéré *Ni déterminé à travailler comme un dingue. Et je sais de quoi je parle.
      26 février 2014 Voir la discussion...
  • Kikuchiyo
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Toute l'émotion est en creux, dans les dommages collatéraux de cet état d’enfance persistant sur lequel Miyazaki pose un regard doux-amer. ” — Kikuchiyo 29 janvier 2014
    2 commentaires
    • Tucadads
      commentaire modéré très très bonne critique, la meilleure que j'ai pu lire jusqu'à présent d'ailleurs (et j'peux t'assurer que j'en ai lu des papiers sur le film!)
      4 février 2014 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Ooooh alors là tu me fais plaisir, merci beaucoup !
      5 février 2014 Voir la discussion...
  • virginiebilla
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ La vie, les rêves et la mort entremêlés à l'aide d'une poésie/onirisme tendre et mélancolique.Miyazaki tire sa révérence sur une belle note. ” — virginiebilla 22 janvier 2014
    4 commentaires
  • Theus
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Les rêves qui sommeillent dans nos coeurs ravivent nos chagrins et nos peurs. Ô vent fait frémir ses ailes et emmène moi tout près d'elle ” — Theus 27 août 2014
    Commenter
  • alexisdaugenet
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Comme un avion en papier. C'est formidable ” — alexisdaugenet 3 février 2015
    Commenter
  • danslecran
    (à propos de Le vent se lève )
    Sa note :
    Le vent se lève “ Plus aérien et virtuose que jamais, Miyazaki façonne une odyssée douce-amère sur la passion aveugle et les paradoxes de la guerre. ” — danslecran 30 janvier 2016
    Commenter
  • TheFabest
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Parcours mélancolique d'un rêve itinérant. Miyazaki condense la sève de son cinéma dans une sublime envolée lyrique. Brillant d’humanité. ” — TheFabest 20 juillet 2014
    2 commentaires
  • Nathanlemec
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Levant s'embrase, c'est la guerre mais qu'importe, il faut tenter ses rêves pour vivre à la portée du ciel. Sublime élégie.  ” — Nathanlemec 26 janvier 2014
    Commenter
  • palelose
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Le vent se lève pas assez fort pour masqué ma déception pour ce film. ” — palelose 23 octobre 2015
    14 commentaires
  • YLS
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ D'une beauté formelle à couper le souffle, "Le vent se lève" offre une vision complexe de la création, entre inconscience et songe créateur. ” — YLS 26 janvier 2015
    Commenter
  • Charlie
    (à propos de Le vent se lève)
    Sa note :
    Le vent se lève “ Pendant que la marée monte/Et que chacun refait ses comptes/J'emmène au creux de mon ombre/Des poussières de toi/ Le vent l'emportera ” — Charlie 9 juin 2015
    Commenter

Casting de Le vent se lève

Infos sur Le vent se lève

Réalisé par Hayao Miyazaki
Écrit par Hayao Miyazaki


Japon - 2h06 - Film d'animation, Drame
Titre original : Kaze Tachinu
Sortie le 22 janvier 2014

Synopsis

L’histoire de l'ingénieur japonais Jiro Horikoshi, connu pour avoir créé l'avion de chasse Mitsubishi A6M, surnommé chasseur Zero et devenu le symbole de la lutte aérienne du Japon durant la Seconde Guerre mondiale.

Films similaires à Le vent se lève

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -