Moi, Daniel Blake
(2016)
un film de
62% Taux de satisfaction
Moi, Daniel Blake Bande-annonce

Moi, Daniel Blake

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 62%
  • 469 notes
  • 3,42 moyenne

Micro-critique star (laimelecinema) :
laimelecinema
(à propos de Moi, Daniel Blake)
Sa note :
Moi, Daniel Blake “ Récit implacable du combat perdu d'avance d'un homme contre un système ubuesque. Manichéen mais malheureusement réaliste. ” — laimelecinema 12 mai 2016
3 commentaires
  • MaxiPatate
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Néant scénographique, surlignage abondant, escroquerie émotionnelle, gueuserie de foire, caca nerveux pour festivalier. Toi, cinéma ? ” — MaxiPatate 29 octobre 2016
    50 commentaires
  • FeydRautha
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Il faut vraiment être un gros bourge déconnecté de la réalité pour penser que ce film verse dans le pathos et surligne quoi que ce soit. ” — FeydRautha 16 novembre 2016
    33 commentaires
    • palelose
      commentaire modéré @zephsk Tu rate un super film la mort du héros est au fond complétement cohérente avec le reste du long métrage
      28 novembre 2016 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @palelose J'ai pas dit que je n'y allais pas, mais que j'allais le voir avec d'autres yeux
      28 novembre 2016 Voir la discussion...
    • FeydRautha
      commentaire modéré @zephsk Merci, ça me réchauffe le coeur en ces temps troublés.
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Vaut mieux revoir la maison qui rend fou dans les 12 travaux d'Astérix c'est bien plus rigolo et intéressant. Tellement artificiel et facile ” — Cladthom 3 novembre 2016
    31 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Justement on voit plus un pantin tenu par des fils que l'être.
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré puis encore une fois c'est pas une question d'idéologie vu que j'adhère au propos humaniste. J'adhère pas aux méthodes pour le faire passer.
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Il n'est pas tenu par des fils, justement, il refuse d'y céder
      17 janvier 2017 Voir la discussion...
  • laimelecinema
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Récit implacable du combat perdu d'avance d'un homme contre un système ubuesque. Manichéen mais malheureusement réaliste. ” — laimelecinema 12 mai 2016
    3 commentaires
  • cath44
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Portrait d’un homme obstiné qui reste vertical. Humaniste, bienveillant, Loach filme avec réalisme le combat kafkaïen de tous les indignés. ” — cath44 28 octobre 2016
    Commenter
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Sans nuances ni concessions, le cri de rage de Loach se fait l'écho du système pour mieux intimer au changement, poing levé. Warfare State. ” — WeOwnTheNight 7 décembre 2016
    4 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Il est reproché à Loach son manichéisme et sa création d'archétypes et il vrai qu'il est difficile de ne pas voir ce manque de nuances mais cela fait sens dans son message à vocation universelle : il veut représenter les personnes qui le sont peu à l'écran. Si l'on peut toujours débattre du fait que le film se soit vu attribuer la palme d'Or (sur la forme j'ai trouvé ça un peu léger), l'acte est fort symboliquement parlant et rappelle l'importance du cinéma militant.
      7 décembre 2016 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Oui @CinemAtrium, il est vrai que Brizé et les Dardenne particulièrtement proposent également une vision similaire de cinéma engagé. Après j'ai très peu de souvenirs des Dardenne que j'ai pu voir il y a longtemps et je n'ai pas vu "La loi du Marché", auquel on compare souvent "I, Daniel Blake". Mais encore une fois je comprends la gène provoquée par ce manichéisme et cet enchaînement de galères mais pour moi, la force du message surpasse ces déséquilibres.
      7 décembre 2016 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Tu regardes Rosetta et c'est Moi, Daniel Blake. Le manichéisme est un problème, un des + importants, certes et c'est justement en ça que le message ne passe pas pour moi. Rien ne le soulève cinématographiquement, il nous est donné brut. Ça aurait pu être une force mais cette absence de recul, de vision place le spectateur dans une perspective complètement dirigée et ça m'a profondément énervé ..
      7 décembre 2016 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Il faut se battre jusqu'au bout pour que l'injustice disparaisse. Le temps passe et nous n'arrivons pas à suivre notre société qui évolue. ” — spider19 13 mai 2016
    Commenter
  • ChrisBeney
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ "Moi, Daniel Blake" est une longue lettre de doléances, pas totalement misérabiliste mais qui fait un sale chantage à l'émotion ” — ChrisBeney 23 mai 2016
    10 commentaires
    • epicot
      commentaire modéré LOL. Le Almodovar est si vide en comparaison.
      30 octobre 2016 Voir la discussion...
    • zackmo
      commentaire modéré L'émotion :ou tu la resens ou tu ne la ressens pas. Cessons cette culture du refoulé!
      2 novembre 2016 Voir la discussion...
    • nostra
      commentaire modéré @zackmo entièrement d'accord !
      7 novembre 2016 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Jamais encore le devenir torve de notre machine sociale n'avait été filmé aussi sèchement sans que nous puissions dire que ce n'est pas vrai ” — ianov 5 décembre 2016
    3 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré et c'est un fait du temps présent, que Loach puisse ainsi monter la pression d'un cran dans sa filmographie. La vie, que nous semblons accepter très bien aujourd'hui à en voir la proportion résignée de tous les indicateurs sociaux, la vie est là puissamment incarnée dans la désinvolture du protagoniste, et elle est hachée menue en une petite heure et demie de cinéma, certes convenu et académique, mais c'est bien ça qui est terrifiant, cela semble si bien passé dans les moeurs que la figure du anti héros finit aujourd'hui ses jours dans des toilettes publiques
      5 décembre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @ianov c'est ainsi quand le facteur humain est oublié pour laisser place libre acelui de l'Economie.
      5 décembre 2016 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @bredele sombre ..sombre...encore une fois comment ne pas l'être )'
      5 décembre 2016 Voir la discussion...
  • ginlange
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Cinéma social affreusement gênant appuyant avec lourdeur et complaisance malgré de bonnes intentions et un personnage attachant. Dommage. ” — ginlange 15 novembre 2016
    8 commentaires
    • ginlange
      commentaire modéré @papalelose Merci ♥
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @ginlange j'aime aussi beaucoup même si ses films sont inégaux : j'ai beaucoup aimé "family life" vu et revu dans ma jeunesse ( professionnellement intéressant pour moi ) mais également "ladybird" , le vent se lève ..looking for eric et la part des anges ; un peu moins Just a Kiss et Jimmy's Hall...Mais j'ai beaucoup aimé Moi Daniel Blake malgré les faiblesses qu'on peut lui reprocher.
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
    • ginlange
      commentaire modéré @cath44 Merci pour tout ses conseils, wishlist ! :) Family life m'intrigue particulièrement... Pour Daniel Blake, j'aimerais l'aimer pleinement moi aussi, mais ce "chantage affectif" m'a fait sortir du film pas mal de fois. Mais l'intention est fortement louable et le personnage de Daniel Blake assez incroyable.
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Il n’y a rien de plus cinématographique que la grâce des gestes désordonnés de la dignité face à l’humiliation de « La Procédure ». ” — elge 28 octobre 2016
    1 commentaire
    • elge
      commentaire modéré Le scénario étant plutôt bien démonstratif donc bien attendu, le film existe par sa direction d'acteurs (formidables Dave Johns et Haylee Squires) et par plusieurs scènes merveilleusement filmées : les regards échangés dans la salle du centre de recherche d'emploi, la scène où la petite fille cherche à entrer chez Dan pour l'aider (elle a la longueur, le flou et la répétition des gestes de l'angoisse.. )
      28 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ À l'obscénité du récit naturaliste (qui n'a certes d'égal que celle du réel), substituons la fable kafkaïenne et les rêves de ses sans-part. ” — Airone 2 novembre 2016
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Bien dit!
      2 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré Merci bien ! C'est loin d'être le meilleur Loach, mais je retiendrai tout de même de cette palme le protagoniste qu'elle vient auréoler.
      2 novembre 2016 Voir la discussion...
  • Suzanneastic
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Fort de sa simplicité et de son réalisme, Loach a ce précieux don de dénoncer et de se battre sans violence ni excès. Grand film-claque. ” — Suzanneastic 12 novembre 2016
    Commenter
  • Gebe
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Inlassablement, défier le récit des puissants. Documenter, jusqu’à l’archétype, ces vies si nombreuses et pourtant absentes de nos écrans. ” — Gebe 20 novembre 2016
    7 commentaires
    • Gebe
      commentaire modéré Bégaudeau, je crois me souvenir qu'on avait eu une discussion en privée sur le sujet ;-)
      20 novembre 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Gebe Loach a effectivement choisi de donner une priorité au réalisme, privilégiant le fond à la forme. Certes, c’est à la manière d’un presque documentaire qu’il dénonce les injustices et absurdités d'une société en crise et déshumanisante .Il force le trait sur certains personnages, c’est vrai , sur certaines scènes (qui d’ailleurs m’ont émue), mais tout de même je lui trouve beaucoup de qualités. Et le jeu des acteurs principaux, est plutôt excellent. Il fait de cet homme non une victime mais un homme qui reste debout, garde sa dignité, animé par cette solidarité Loach reste pour moi, un cinéaste humaniste qui a le courage de dénoncer, sans cynisme et il le fait à travers un beau personnage.
      20 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Gebe
      commentaire modéré @cath44, indéniablement ça fait document et ça part d’un travail documentaire, mais cela reste une fiction qui « fantasme » ces personnages bien au-delà de ce qu’un documentaire aurait pu trouver. J’acquiesce sur les autres qualités citées : jeu des acteurs, dignité, humanisme, absence de cynisme.
      20 novembre 2016 Voir la discussion...
  • Tomm
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Un film bourré d'humanité, de tranches de vies émouvantes, terriblement touchantes. Ken Loach livre un magnifique film, une expérience. ” — Tomm 15 mai 2016
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Le scénario cousu de fil blanc réduit l'impact de cette chronique sociale pourtant parfaitement incarnée. ” — IMtheRookie 13 mai 2016
    1 commentaire
  • Mathrouzaud
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Mise en scène sommaire, acteurs talentueux, forte intensité émotionnelle. Loach éveille chaleureusement la magie humaine de l'enfer social ” — Mathrouzaud 14 mai 2016
    Commenter
  • Jylm33
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Loach n'a pas son pareil pour dénoncer les absurdités du système; et pose un regard plein d'amour sur ses héros si ordinaires. Salutaire! ” — Jylm33 19 mars 2017
    Commenter
  • PsychoseDeLecran
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Daniel Blake est l’un des plus beaux héros populaires de ces dernières années: face à la misère, sa joyeuse désinvolture est une délivrance. ” — PsychoseDeLecran 30 octobre 2016
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré ah, ecomme je suis d'accord!
      30 octobre 2016 Voir la discussion...
    • PsychoseDeLecran
      commentaire modéré @cath44 : Merci ! C'est ça qui est intéressant avec ce Daniel Blake, il reste un protagoniste attachant et profondément humain, aux antipodes du personnage de Vincent Lindon dans La loi du marché, entre autres. Chez Loach, l'Etat est le grand fossoyeur mais jamais il ne parvient à entamer l'humanité des individus. Ce qui montre qu'il y a encore de l'espoir.
      30 octobre 2016 Voir la discussion...
  • navette
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Triste vérité d'un système administratif où faire valoir ses droits peut relever de l'impossible. Merci Ken.Loach pour cet éclairage. ” — navette 10 avril 2017
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Une œuvre poignante, humaine et engagée, qui dénonce une société d’inégalités scandaleuses, dont la cruauté est devenue tristement triviale. ” — Sushi_Overdose 31 octobre 2016
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ On admire l'humanisme, l'optimisme, la bienveillance infaillible de Loach. Mais ici, le scénario pantouflard de Laverty fait parfois défaut. ” — A_Nos_Amours 23 mai 2016
    Commenter
  • Ju_
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Beau message humaniste mais un sujet trop facile, traité sans originalité ni sur la forme ni sur le fond. Palme d'Or bien terne... ” — Ju_ 28 février 2017
    6 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré @juliano3169 Voilà. Et du coup chez moi ça fait 5 à Brazil et 0,5 à Moi, Daniel Blake ^^.
      4 mars 2017 Voir la discussion...
    • EmpereurMato
      commentaire modéré Je vais essayer de regarder Brazil prochainement, je reviendrai pour vous dire ce que j'en pense ;)
      4 mars 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Zeyken Ah oui quand même, non moi c'est un petit 3,5 pour Daniel Blake et un gros 4 pour Brazil, que j'ai et qui attend sagement un second visionnage et une MC.
      4 mars 2017 Voir la discussion...
  • Vine
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Une intrigue tristement réaliste mais sans surprise pour un film qui reste touchant grâce à ses personnages combatifs et attachants. ” — Vine 30 octobre 2016
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Mosaïque HLM et RSA de la misère qui relègue l’efficacité de la critique sociale au chômage technique. La mécanique des Restos du coeur. ” — CinemAtrium 26 octobre 2016
    1 commentaire
    • CinemAtrium
      commentaire modéré Plus j'y repense, plus je suis en colère contre le film. Non, en colère contre moi d'avoir été voir le film.
      27 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Thomaschry
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ S'il se fatigue au fil de sa dérive mélo-sociale, MDB tente d'abord un portrait collectif combatif et bienveillant. We, people of Newcastle. ” — Thomaschry 31 octobre 2016
    Commenter
  • Theus
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Au coeur d'une vérité implacable, Loach fait montre d'une humanité irréprochable mais se dilue ensuite avec un scénario trop appuyé ” — Theus 6 novembre 2016
    Commenter
  • Willou
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Moi, Daniel Blake est un film qui s'efface, épuré comme l'appartement des personnages, pour laisser toute la place à son propos. S'insurger. ” — Willou 1 novembre 2016
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Moi, Ken Loach, homme engagé et bon directeur d'acteurs, je suis encore tenté par la paresse et la démagogie au nom du cinéma politique. ” — jolafrite 9 novembre 2016
    3 commentaires
    • palelose
      commentaire modéré nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @palelose C'est quoi ça? Non? Gnagnaga? Tu t'es endormis sur ton clavier?
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
    • palelose
      commentaire modéré @jolafrite non
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
  • itachi
    (à propos de Moi, Daniel Blake)
    Sa note :
    Moi, Daniel Blake “ Ken Loach, l'homme qui me fait ravaler mon cynisme et chialer devant la simplicité. Moi, Daniel "Fucking" Blake, l'homme debout ! ” — itachi 18 mai 2017
    Commenter

Casting de Moi, Daniel Blake

Infos sur Moi, Daniel Blake

Réalisé par Ken Loach
Écrit par Paul Laverty


Royaume-uni - 1h37
Titre original : I, Daniel Blake
Sortie le 26 octobre 2016
Palme d'Or au Festival de Cannes 2016

Synopsis

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, menuisier de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Films similaires à Moi, Daniel Blake

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -