Moonlight
(2016)
un film de
69% Taux de satisfaction
Moonlight Bande-annonce

Moonlight

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 69%
  • 651 notes
  • 3,52 moyenne

Micro-critique star (CinemAtrium) :
CinemAtrium
(à propos de Moonlight)
Sa note :
Moonlight “ L'acceptation de soi comme un coup de feu, une brûlure vive puis un clapotis sur l'eau pour panser les plaies. Un trouble sous la lune. ” — CinemAtrium 10 janvier 2017
22 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ L'acceptation de soi comme un coup de feu, une brûlure vive puis un clapotis sur l'eau pour panser les plaies. Un trouble sous la lune. ” — CinemAtrium 10 janvier 2017
    22 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré tout ce qui allait se passer je le devine minimum 2mn avant
      9 avril 2017 Voir la discussion...
    • Emia
      commentaire modéré @cribeyre Ah c'est embêtant ça, faut voir les films à rebours alors...
      9 avril 2017 Voir la discussion...
    • Emia
      commentaire modéré @marantz78 En effet, au vu des chef-d'oeuvre d'expression que vous pondez ici, j'imagine que ce doit être difficile pour vous de vous exposer à tant de médiocrité.
      9 avril 2017 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Dessous les brisures, au creux des bleus, l'éducation sentimentale : sonate des étreintes perdues, dont la beauté affleure au clair de lune. ” — Apocalypse12 5 mars 2017
    13 commentaires
    • Emia
      commentaire modéré @Apocalypse12 Ton MC - tres poétique par ailleurs - en donne une image un peu édulcorée, je trouve.
      9 avril 2017 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré @Emia : Édulcorée en ce que sens qu'elle ne ta parait pas traduire toute la violence du film ? Je trouve par ailleurs cette question de la violence très intéressante. Pourtant toujours présente dans le film, elle me semble sans cesse contenue, s'exprimant toujours avec retenue, en vue de mieux confiner à l'apaisement. Ici, on ne cherche pas à montrer radicalement les brisures du personnage, on le fait plus subtilement, en creusant dessous, en visitant leur tréfonds. D'où la référence à la sonate, et qui plus est à la sonate au clair de lune, qui sous ses allures apaisées renferme des tourments d'une violence certaine.
      9 avril 2017 Voir la discussion...
    • Emia
      commentaire modéré @Apocalypse12 Non, ce n'est pas la violence - c'est l'importance accordé au bleu, au sentimental, au clair de lune - ce sont des motifs importants, bien sûr, mais il y a... tout le reste ! (le problème des MC - cela vaut pour les miennes aussi évidemment - c'est qu'elles sont tout de même considérablement... réductrices !)
      9 avril 2017 Voir la discussion...
  • Overtime
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Moonlight est un mille-feuille : chaque période et chaque sujet est traité avec justesse et subtilité. ” — Overtime 4 février 2017
    19 commentaires
  • palelose
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ D'une pudeur et d'une délicatesse inouï, Moonlight film d'apprentissage et mélo déchirant marque la naissance d'un immense cinéaste. ” — palelose 27 février 2017
    11 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ De l'enfance à l'âge adulte‚ un regard attendri sur la vie d’un homme vécue dans l’ombre de sa sexualité, un poème lyrique d’une grâce rare. ” — georges.b1 11 février 2017
    10 commentaires
    • Nairwolf
      commentaire modéré Je ne dis pas que ce n'est pas le cas, ou que le film n'est pas réaliste. Je dis qu'il n'y a aucune réelle jouissance dans le film. Chiron reste dans une sexualité très pauvre, dans une misère sexuelle, même s'il a rencontré Kevin. D'ailleurs, on nous montre rien, on ne sait rien de la nuit qu'ils ont passé.

      Comme je disais sur un commentaire pour American Honey, j'ai souvent beaucoup de mal avec les films pessimistes ou avec une vision très sombre. Malgré certaines qualités (surtout le jeu des acteurs), mais une réalisation pas si extraordinaire que cela (le coup de la musique style transcendance dans la scène du baptême dans l'eau, c'est facile), je crois que je ne chercherai pas à revoir ce film. Et, je suis assez surpris de cette note si élevé 5/5, mais tu n'es pas le seul à avoir fait cela.
      19 février 2017 Voir la discussion...
    • Nairwolf
      commentaire modéré Oui, l'avenir nous le dira. Ma note de 2.5/5 n'est pas dramatique. Je reste seulement sur ma faim car j'étais un peu insensible aux charmes du film.
      19 février 2017 Voir la discussion...
    • marantz78
      commentaire modéré pourri, comme les trois quart des films qui obtiennent l'Oscar du Meilleur Film
      4 mars 2017 Voir la discussion...
  • Kikuchiyo
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Le chemin est dur, tortueux mais aussi gracieux pour arriver jusqu'à l'étreinte tant attendue, celle qui clôt le sursis et relance la vie. ” — Kikuchiyo 21 janvier 2017
    Commenter
  • Yohanes
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ De la violence du Monde, celle du coeur ne sert qu'à se dresser face à Demain, encaisser les coups pour n'observer qu'une chose : l'Horizon. ” — Yohanes 28 février 2017
    3 commentaires
  • Sanium
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Fracture ouverte, béante, qu'être soi. Des veines saillantes à l'hémoglobine bleutée, taillées pour imploser au clair de lune, à l'arrivée. ” — Sanium 3 février 2017
    6 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 Merci ♥ Je vois que le film t'a beaucoup plu également. On s'est vite remis d'accord du coup haha
      4 février 2017 Voir la discussion...
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré @Sanium : Haha, c'est clair. J'ai pris quelques coups de poing dans le ventre avec ce film d'une justesse et d'une finesse rares. En plus, le casting est, dans son ensemble, admirable.
      4 février 2017 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 Pas de coups de poing pour moi, si ce n'est à la toute fin voire après le visionnage. Chose assez rare. De très jolies séquences tout le long tout de même. Et le casting ralala oui... Génial.
      4 février 2017 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Moon light, sun dance, audience sleep. ” — zephsk 2 février 2017
    9 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré le rythme du film est plutôt lent mais ceci n'est guère un défaut
      16 février 2017 Voir la discussion...
    • JohnnyCowboy
      commentaire modéré J'ai jamais compris en quoi l'endormissement était un critère négatif. Dit-on des berceuses que ce sont de mauvaises chansons ? Y a quelques 4/5 étoiles dans mes notes qui sont parmi mes meilleures siestes de ciné.
      6 mars 2017 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @JohnnyCowboy C'était un trait d'esprit. Le film est juste d'une grande médiocrité
      6 mars 2017 Voir la discussion...
  • theolecarrie
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ L'esthétique attractive jouant la carte de la sobriété met surtout en exergue la frivolité de la mise en scène opérée par Jenkis. Présomptif ” — theolecarrie 9 février 2017
    18 commentaires
    • Nairwolf
      commentaire modéré C'est moi qui ai lancé la discussion sur Dolan, mais je ne me souviens plus pourquoi. Je pense que je me suis trompé, je voulais discuter avec une autre personne qui avait aimé Moonlight, et j'avais effectivement vu que tu n'aimais pas trop Dolan, sauf que tu n'as pas aimé non plus Moonlight. Donc, je crois que j'ai fait une erreur.

      J'aime beaucoup Dolan, et avec ma faible culture ciné, je mettais en opposition ses films avec Moonlight. Parce qu'il est moderne (effets clinquants) avec des thèmes pas trop représenté au cinéma. J'avais trouvé pas mal d'effets tape à l'oeil sur Moonlight que l'on pourrait sans doute retrouver sur Dolan avec Mommy, mais j'ai trouvé qu'en termes d'émotion, ce n'est pas du tout comparable. Comme le dis si bien @Seb_L, Dolan a un côté romantique que j'aime beaucoup.

      Dans moonlight, ouais, les effets se veulent être modernes, mais ça n'ajoute rien au récit (comme cette caméra posé au ras de l'eau au moment de la scène du baptême, et d'autres passages que j'oublie).
      21 février 2017 Voir la discussion...
    • Seb_L
      commentaire modéré Tu as raison Theo de prendre exemple sur the Neon Demon qui est aussi une œuvre radicale, anticonformiste et qui fait des choix portant à critiques. N.W. Refn a lui aussi un potentiel de réinvention des codes, de dépassement des cadres pour créer des univers atypiques, tout cela avec une mise en scène ultra-moderne : ça peut être très vertigineux quand tu adhères ou affligeant dans l'autre cas. A ce propos, je te conseille de voir le docu de Claire Denis (Le concours) sur l'école de la Femis, où il est question à un moment d'une discussion entre jurés sur Refn et sa personnalité "marginale"... Savoureux! Il ne me reste plus qu'à voir Moonlight pour étayer ou clore définitivement le débat. Réponse avant la fin de semaine!
      22 février 2017 Voir la discussion...
    • Seb_L
      commentaire modéré Erratum : Claire Simon et non Claire Denis pour le docu sur la Femis. Les deux noms se sont mélangés en écrivant.
      23 février 2017 Voir la discussion...
  • Springbank
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Muscler la carapace ne masque pas la vérité de l'être. Deviens ce que tu es. Sois qui tu as toujours été. Vivre, c'est choisir sa formule. ” — Springbank 26 mars 2017
    3 commentaires
  • spider19
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Un réalisateur lunaire qui brille comme le soleil et nous réduit en cendres à la tombée de la nuit. ” — spider19 13 janvier 2017
    4 commentaires
    • spider19
      commentaire modéré Je pense que c'était pas ta soirée vu comment t'as tapé ce commentaire. Beaucoup m'ont suivi. L'évolution d'un homme, les points de concordance, la mise en scène, les plans, le jeu d'acteur qui nous touche. Lumineux
      4 mars 2017 Voir la discussion...
    • marantz78
      commentaire modéré Lion ou Tu ne tueras point, méritait d'avantage l'Oscar du Meilleur film de l'année
      4 mars 2017 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré Mes outsiders de cette année que je préfère oublier (ces 2 là)
      5 mars 2017 Voir la discussion...
  • M_Cinephile
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Brokeblack Mountain ” — M_Cinephile 26 janvier 2017
    2 commentaires
  • Theus
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Une utilisation de l’ellipse touchante et silencieuse qui provoque une douceur continuelle à l’intérieur de cette violence intériorisée ” — Theus 9 février 2017
    Commenter
  • Joe_Shelby
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Jenkins expose le déni de soi dans un contexte cadré stéréotypé, où le combat de la différence s'estompe pour l'homme noir qui s'éveille. ” — Joe_Shelby 7 février 2017
    4 commentaires
  • CYHSY
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ De la Lune à la Terre, ce si beau voyage déposé sur mon épaule. ” — CYHSY 3 mars 2017
    Commenter
  • ginlange
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Les remous d'une difficile acceptation de soi, une vague éblouissante dure pudique d'une incroyable justesse emportant tout sur son passage. ” — ginlange 20 février 2017
    Commenter
  • Agito
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Jamais l'homme noir n'a été représenté au cinéma de façon aussi humaine et délicate. Un récit initiatique bouleversant et nécessaire. ” — Agito 8 janvier 2017
    3 commentaires
    • LeBigBag
      commentaire modéré Même dans les films où un personnage noir n'est pas défini par sa couleur mais est juste un personnage comme un autre ?
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Agito
      commentaire modéré @LeBigBag Je comprends pas bien la question, mais dans le contexte de la War on Drugs et de la re-définition de la masculinité, Moonlight est assez inédit dans sa conception du personnage noir.
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Agito
      commentaire modéré @LeBigBag Et dans un film comme ça, on va pas me dire que la couleur de peau n'a pas d'importance ...
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Gotrek
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Le plus grand rôle dramatique de 50 Cent. ” — Gotrek 8 mars 2017
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Il y a quelque chose d'inouïe dans la manière qu'a Moonlight de relier dureté et douceur, chose que l'on voit rarement, sauf chez Van Sant. ” — alexandremathis 3 février 2017
    2 commentaires
  • FreshBUZZ17
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Avec le cœur en étendard, Jenkins signe un beau film sur la recherche de soi. Œuvre sensible, Moonlight touche par sa profonde humanité. ” — FreshBUZZ17 18 février 2017
    Commenter
  • Travellings
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Le Bleu est une couleur chaude. ” — Travellings 27 mai 2017
    5 commentaires
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ La grande beauté de M repose sur l'exaltation romantique de la torsion entre le corps et l'esprit qui transcende les âges. Sublimes acteurs. ” — A_Nos_Amours 2 février 2017
    2 commentaires
  • djobaka
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Nos démons nous poursuivent dans nos cauchemars la nuit venue, Tourmentent notre existence, nous font pleurer sans retenue. ” — djobaka 7 mai 2017
    2 commentaires
  • Nathanlemec
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Trois vies, un destin. Pas de soleil pour l'enfant qui grandit, une victoire pour l'homme qui s'affirme. ” — Nathanlemec 15 janvier 2017
    Commenter
  • ANOZER
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Soigner les bleus de l'enfance pour sortir du noir, s'affranchir de Black pour devenir Blue. Magic in da hoodlight. ” — ANOZER 4 mars 2017
    2 commentaires
  • 8JAD8
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Expression d'une histoire d'amour silencieuse via de profondes interprétations pour un film qui s'ellipse un peut trop souvent. ” — 8JAD8 7 mars 2017
    Commenter
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ De la retenue à la distance, de l'évocation à la prétention, l'oeuvre méritoire et ambitieuse de Jenkins peine à trouver son équilibre. ” — WeOwnTheNight 1 mai 2017
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Que reste-t-il de Little, de Chiron, dans Black? La métamorphose physique n'a pas effacé le clair de lune, ni les sentiments. Délicatesse. ” — fabs8 8 février 2017
    Commenter
  • kimmylenem
    (à propos de Moonlight)
    Sa note :
    Moonlight “ Acceptation et construction de soi, dans la limite des modèles disponibles. ” — kimmylenem 4 février 2017
    6 commentaires
    • kimmylenem
      commentaire modéré Ah pas d'accord, pour moi il s'accepte au moment où il pète un plomb (passage "pride"), moment charnière où il marque ses débuts dans l'action et la "masculinité" ; modèle de masculinité dont il ne parvient justement jamais à se défaire et qui est d'ailleurs toujours en conflit avec sa "nature" à la fin (le fait qu'il est pédé)
      4 février 2017 Voir la discussion...
    • Overtime
      commentaire modéré J'aime pas cette interprétation, un homosexuel peut posséder une "masculinité" autant qu'un hétérosexuel.
      4 février 2017 Voir la discussion...
    • kimmylenem
      commentaire modéré Oui, mais dans ce contexte et ce code social, c'est compliqué. J'ai aimé ce "réalisme"
      5 février 2017 Voir la discussion...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -