Suzanne
(2012)
58% Taux de satisfaction
Suzanne Bande-annonce

Suzanne

(2012)
Ce qu'en pense la communauté
  • 58%
  • 362 notes
  • 3,27 moyenne

Micro-critique star (PhilippineLe) :
PhilippineLe
(à propos de Suzanne)
Sa note :
Suzanne “ Poignante quête d'identité, Suzanne pose un regard doux sur des personnages perdus. Forestier et Haenel merveilleuses, Damiens révélé. ” — PhilippineLe 22 septembre 2013
1 commentaire
  • cath44
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Fulgurance,démesure d’une passion insensée.Dans les absences de Suzanne, brillent l'inconditionnel amour d'un père et le fantôme maternel.  ” — cath44 26 décembre 2013
    4 commentaires
  • PhilippineLe
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Poignante quête d'identité, Suzanne pose un regard doux sur des personnages perdus. Forestier et Haenel merveilleuses, Damiens révélé. ” — PhilippineLe 22 septembre 2013
    1 commentaire
  • Plog_LeComte
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Téléfilm à ellipses teinté d'un misérabilisme et d'un exotisme cynique pour la dure vie des prolos. Fade, sans force et sans emprunte. ” — Plog_LeComte 7 juillet 2013
    15 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Histoire de revenir à la charge, l'interview de Quillévéré dont je parlais il y a trois semaines, si vous voulez juger par vous-mêmes de la précision et de l'intelligence de son propos : http://bit.ly/1fxJdLM.
      17 décembre 2013 Voir la discussion...
    • Plog_LeComte
      commentaire modéré Effectivement, son propos et précis. Mais cela ne change en rien mon opinion sur le film. Il faut distinguer la note d'intention (les français excellent à cet exercice, souvent au détriment du film à mon humble avis) et le résultat, qui s'interprète autant de fois qu'il y a de spectateurs :)
      17 décembre 2013 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Bien sûr ! Je respecte ton ressenti. Je me permettais seulement de fournir cette preuve qu'il y a bien toute une réflexion multi-niveaux qui préside à ce film, au-delà du fait que tu n'en retrouves aucune trace dans le résultat final (c'était la raison de ma première réaction à ta MC aux antipodes de mon ressenti à moi).
      17 décembre 2013 Voir la discussion...
  • chloeeee
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Filmer des visages féminins toujours plus beaux même après les drames. Ne jamais porter de jugement. Ah que la route de la vie est mauvaise. ” — chloeeee 20 décembre 2013
    5 commentaires
    • guilut
      commentaire modéré Une égocentrée, j'assimile ça à une connasse. Le personnage de François Damiens est très beau aussi. Malgré la colère, malgré les rancœurs, on sent quelque chose d'inaltérable dans l'amour qu'il porte à ses filles. On en oublierait presque de rire de son accent belge.
      20 décembre 2013 Voir la discussion...
    • chloeeee
      commentaire modéré L'amour inconditionnel n'est-ce-pas là le seul amour que peut porter un père ou une mère ?
      20 décembre 2013 Voir la discussion...
    • guilut
      commentaire modéré En principe, oui...
      20 décembre 2013 Voir la discussion...
  • Thomaschry
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Suzanne a l'inconstance d'un film-chorale, mais la pudeur qui se dégage de ses ellipses donne une belle puissance à cette tragédie sociale. ” — Thomaschry 25 novembre 2013
    7 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Nous n'interprétons donc pas du tout DU TOUT la fin de la même manière : http://bit.ly/14a2n5b (voir tout en bas)
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Thomaschry
      commentaire modéré Belle critique cher ami. Je parle aussi de reconstruction à la fin, mais si toi tu parles de renaissance, c'est vrai que je ne la conçois pas comme ça. Il y a trop de mélancolie dans ses derniers plans pour ne pas laisser la place aux regrets et aux "et si...".
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Graziella97
      commentaire modéré Jolie, la Mc! ;)
      16 août 2014 Voir la discussion...
  • Jujulcactus
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ La vie de Suzanne. Libre, rêveuse, amoureuse, irresponsable, torturée, bouleversante. Un magnifique récit au fil des âges et des émotions. ” — Jujulcactus 23 décembre 2013
    Commenter
  • ProfilSupprime
    (à propos de Suzanne)
    Suzanne “ L'ennemi: soi-même. ” — ProfilSupprime 7 juillet 2014
    4 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Il y a dans ce petit film quelque chose d'assez puissant. Éphémère, sensible, sincère, un peu vain. Forestier et Damiens y sont surprenants. ” — Suzanneastic 2 novembre 2013
    Commenter
  • SUCHA
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Les conséquences d'une mère absente sur un enfant fragile qui répète sa propre histoire. Un classique qui fonctionne bien. ” — SUCHA 21 janvier 2014
    Commenter
  • Aimeleau
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Une Suzanne egocentrée,se souciant,n'épargnant aucun de ceux qui l'aiment,la soutiennent.Les acteurs incarnent parfaitement les personnages. ” — Aimeleau 18 décembre 2013
    1 commentaire
  • DickAutoMe
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Zolarium. Scénario risible de misérabilisme, acteurs qui font ce qu'ils peuvent, film qui peut faire haïr le cinéma français "d'auteur". ” — DickAutoMe 16 mai 2013
    4 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré Katell Quillévéré ? Ça sent le beurre salé, les crêpes et les bonnets rouges tout ça.
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Sûrement oui ! :)
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • DickAutoMe
      commentaire modéré @gustaveshaimi En fait je pense qu'on a des goûts radicalement opposés...
      28 mai 2014 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Il faut attendre le dernier quart d’heure pour que ce brouillon de drame puisse révéler un peu de consistance. Beaucoup trop tard, hélas... ” — CyberSpace 21 juin 2016
    Commenter
  • tomsias
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Inconséquence et conséquences. Dommage que dans ce bel amas d'ellipses fulgurantes, Quillévéré oublie que le cinéma est affaire d'image. ” — tomsias 30 décembre 2013
    4 commentaires
  • RenSarr
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Suzanne échappe à tout, la vie, la famille, l'amour, l'écran. Mais c'est comme ça qu'elle se construit.  ” — RenSarr 10 décembre 2013
    2 commentaires
  • Kikuchiyo
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Dans le courant "récit sentimental à la française", le film trouve sa voie propre, dans la douceur, la fuite elliptique et le choc. Beau. ” — Kikuchiyo 6 juin 2013
    Commenter
  • nnb
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Eperdue d'amour ou ravagée par la douleur, Sara Forestier est de bout en bout convaincante dans ce puissant drame familial et sentimental. ” — nnb 30 juillet 2016
    3 commentaires
    • Erelle
      commentaire modéré entièrement d'accord avec toi, très jolie mc
      30 juillet 2016 Voir la discussion...
    • nnb
      commentaire modéré @Erelle Merci beaucoup. J'ajoute que j'ai aussi beaucoup aimé les compositions de François Damien, toujours très juste et émouvant et d'Adèle Haenel.
      30 juillet 2016 Voir la discussion...
    • Erelle
      commentaire modéré François Damien est très bon c'est vrai et dans un rôle totalement à contre emploi.
      30 juillet 2016 Voir la discussion...
  • Pepite
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Chronique d'une vie plate et sans aucun objectif, "Suzanne" est d'une banalité consternante. ” — Pepite 1 juin 2013
    5 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Et l'amour pour Julien alors ? Il est tout de même le principal fil conducteur du film, je ne comprends pas que tu ne l'admettes pas ! Le personnage, grâce à Paul Hamy et à sa gueule d'ange, n'est jamais présenté comme entièrement négatif et prédateur. De sorte qu'on peut comprendre que l'amour de Suzanne pour lui la porte entièrement, la pousse jusqu'à des actes moralement très discutables : il est aussi ce qui la tire perpétuellement vers l'avant.
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Pepite
      commentaire modéré Paul Hamy est un bon comédien, comme les autres d'ailleurs. Mais si je n'admet pas cet amour c'est que je ne l'ai vraiment pas ressenti. C'est dommage, peut-être que du coup je suis passé à côté du film et de son sujet principal, mais pour moi c'était plat et sans intérêt. Aucune alchimie, aucune empathie, que de l'ennui.
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Eh ben... La variété des ressentis, c'est quand même fous quand c'est aussi radicalement opposé !
      26 novembre 2013 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Fusionnant malheur et douceur, alliant Pialat et Varda, Quillévéré éclaire les fragments d’une vie mystérieuse plus forte que la raison. ” — elge 21 octobre 2015
    Commenter
  • Ocelot
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Suzanne a des rêves mais pas de projets,elle aime mais oublie les bonnes personnes.Une histoire de choix déterminant une vie,parfois belle. ” — Ocelot 28 décembre 2013
    2 commentaires
  • sgabedou
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ C'est la boule au ventre et la gorge nouée que l'on suit la vie de Suzanne et de sa famille. Un récit d'une remarquable maîtrise. ” — sgabedou 22 décembre 2013
    Commenter
  • axeltarride
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Intelligemment monté et aucunement démonstratif, Suzanne se suffit à ses personnages et à son écriture: un uppercut d'émotion inévitable. ” — axeltarride 19 décembre 2013
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Succession de moments de vie traumatisants et intenses, s'appuyant sur 4 acteurs bouleversants de fragilité et sur une BO impériale. Rare. ” — fabs8 18 décembre 2013
    1 commentaire
  • Telerama
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Les cavales, la violence et les délits ne sont pas filmés. Leurs conséquences sur les visages et sur les sentiments, oui. ” — Telerama 18 décembre 2013
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Suzanne souffre d'une certaine qualité française toute tournée vers le scénario made in CNC. Les acteurs sauvent la mise par leur justesse. ” — alexandremathis 18 décembre 2013
    4 commentaires
    • PhilippineLe
      commentaire modéré De manière constructive, j'ai écrit tout un paragraphe sur exactement cette critique, sur le rôle du corps dans le film :) Ici même http://cinecdoche.com/suzanne/ RÉP À ÇA (même si je sais que tu vas le faire, et très bien).
      18 décembre 2013 Voir la discussion...
    • alexandremathis
      commentaire modéré Fasciste.
      18 décembre 2013 Voir la discussion...
    • alexandremathis
      commentaire modéré Je m'attelle à l'écriture d'un autre article mais j'irai lire pour voir ce quoi il en retourne. Pour être un peu plus précis, je reproche au film de ressembler à mille films pas mauvais, parfois touchants, mais à rester sur les rails confortables. Par exemple, cette scène où les gamines se font gronder pour ne pas être allées à la cantine, pourquoi l'ellipser ? Parce qu'elle n'allait plus rien nous apporter sur le cadre psychologique ou social de ces personnages. C'est ce que j'appelle être "tourné vers le scénario". On sent la réécriture pour coller aux exigences du CNC. Après, il reste une scène que j'adore, quand elle va voir son fils dans la famille d'accueil.
      18 décembre 2013 Voir la discussion...
  • Gralex
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ La vie en itinéraire bis. Charmant sujet, plombé par un film très moche, à l'héroïne quand même très concon et aux acteurs affligeants. Nul. ” — Gralex 8 janvier 2014
    5 commentaires
    • Gralex
      commentaire modéré Très simple : moche parce que la mise en scène c'est du strict minimum et que la photo est hideuse. L'héroïne est concon parce que [spoiler wesh] le coup du "ah tiens le mec à cause de qui je suis allée en prison pendant 5 ans, me forcant à me couper de ma famille de mon gamin, eh bah si je me remettais avec lui, comme ca je pourrai y revenir, j'en ai pas assez chié comme ca" est assez grotesque. Le perso me faisait littéralement pitié au moment ou ils se remettent ensemble [fin du spoiler big up].
      Après c'est peut-être ma sensibilité, avec les arguments genre 'oui mais c'est une héroïne romanesque blah blah blah' Dans un film quand même très réaliste dans sa forme, je trouve que ca colle pas.
      Et ensuite pour les acteurs alors là j'exagère peut-être, j'avoue, Damiens est plutôt bon. Forestier n'est pas très bonne actrice, mais ca fait depuis L'Esquive qu'on le sait. Haenel est invisible. Non le pire c'est le mec qui joue le perso de Julien. Je crois que ca fait longtemps que j'ai pas vu pire. Un grand benêt de 2 mètres au charisme de bovin qui m'arrive pas à enchaîner deux mots. Enfin bref j'ai pas aimé.
      8 janvier 2014 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré La mise en scène est magnifique avec un montage hyper fluide et un sens de l'ellipse étonnant, des tas d'idées de plans, comme cette vue en contre-plongée des deux amants qui ne parviennent pas à se quitter ou encore quand ils embrassent en clair-obscur sous un tunnel.

      Concernant les réactions de Suzanne, pourquoi devraient-elles être forcément logiques ou compréhensibles. Lorsque tu vas voir un film avec un tueur ou un voleur, tu ne t'identifies pas, tu n'es pas censé toujours comprendre ses motivations et pourtant ça peut arriver dans la vraie vie. Pour les acteurs, c'est de la pure subjectivité, mais tu ne peux pas dire qu'ils ne sont pas impliqués.
      8 janvier 2014 Voir la discussion...
    • Gralex
      commentaire modéré Hahahahaha j'ai oublié ce passage ou ils n'arrivent pas à se quitter, sûrement le pire du film. Sinon je continue à dire que niveau mise en scène c'est le strict minimum mais je reconnais que les passages dans le milieu routier sont un peu mieux, pour le coup le chef op réussit à mettre en valeur le gris monochrome du goudron.

      Ceci dit, pour ce qui est des persos, je pense que justement quand je me me pose pas de questions, ou que je ne juge pas les personnages, c'est quand je suis porté par le film, que j'y crois à 100%, que je me laisse porter. Ici, dès le début, je trouvais que tout sonnait faux. Peut-être, du coup, que ca a influencé mon jugement.
      Les acteurs oui ils sont clairement impliqués, mais ca ne fait pas tout.
      8 janvier 2014 Voir la discussion...
  • velvetground
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Une chronique sociale teintée de mélo qui "vignette" son récit par l'empilement de saynètes dont le but est de suggérer une émotion factice. ” — velvetground 22 décembre 2013
    2 commentaires
  • AlmostFamous
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Suzanne est un drame solaire bourré d'amour aux ellipses ultra-maîtrisées. Quillévéré se révèle, Forestier et Damiens à contre-emploi aussi. ” — AlmostFamous 26 novembre 2013
    Commenter
  • Erelle
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Passion exutoire.Passion refuge. Rarement un film aura exprimé avec autant de justesse la passion amoureuse. ” — Erelle 26 octobre 2015
    1 commentaire
  • Thomas44
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Le jeu d’acteur est agréablement surprenant pour un petit film qui a tout d’un grand. Sincérité, vraisemblance, émotion. ” — Thomas44 24 décembre 2013
    Commenter
  • MMaestracci
    (à propos de Suzanne)
    Sa note :
    Suzanne “ Acteurs excellents, poésie rude et tensions. On se surprend à être à fond pour un film en apparence si calme, qui bout sous la peau. ” — MMaestracci 23 mars 2015
    Commenter

Casting de Suzanne

Infos sur Suzanne

Réalisé par Katell Quillévéré
Écrit par Katell Quillévéré et Mariette Désert


France - 1h34 - Drame
Sortie le 18 décembre 2013

Synopsis

Suzanne et Maria sont fusionnelles, elles vivent une enfance heureuse malgré l’absence de leur mère, décédée quand elles étaient encore toutes petites filles. Nicolas, leur père mène tant bien que mal la barque, à la fois aimant et maladroit, jusqu’au jour où Suzanne tombe enceinte. Arrive le petit Charly, la famille s’est agrandie. Les années passent, Suzanne rencontre Julien, un garçon un peu voyou, ils tombent éperdument amoureux... Elle partira avec lui, abandonnant tout derrière elle.

Films similaires à Suzanne

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -