U Télérama aime passionnément
Under the skin
(2013)
un film de
Télérama aime passionnément U
Satisfaction communauté 64%
Under the skin Bande-annonce

Under the skin

(2013)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 64%
  • 997 notes
  • 290 veulent le voir

Micro-critique star (Apocalypse12) :
Apocalypse12
(à propos de Under the skin)
Sa note :
Under the skin “ Sous l'épiderme viennent se mouvoir les tourments de la chair : cette floraison glacée de nos pulsions, éclosion fragile de l'Émotion. ” — Apocalypse12 16 août 2015
8 commentaires
  • zephsk
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Entre l'Extraterrestre de Bourdon et La Petite Maison dans la Prairie pour le propos. LVMH pour l'esthétique. Consternant, stupide, inepte. ” — zephsk 20 juillet 2014
    74 commentaires
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Glazer fait toujours les mêmes scènes? Tu parlais de répétition dans ce film...
      5 avril 2016 Voir la discussion...
    • xzerep
      commentaire modéré @lamethode Oui, et "Shining" fait penser à "Amityville". À la fois" Camping 2" est assez éloigné de "Scout toujours". Mais l'histoire du cinéma est parsemée de remakes et d'adaptations littéraires et artistiques, qu'on doit pouvoir être capables de féliciter les tentatives.
      16 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré après avoir lu ces commentaires, je reve d'une analyse comparative Under the skin vs The Lobster
      16 novembre 2016 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Sous l'épiderme viennent se mouvoir les tourments de la chair : cette floraison glacée de nos pulsions, éclosion fragile de l'Émotion. ” — Apocalypse12 16 août 2015
    8 commentaires
  • cath44
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Dans l’œil infini de l’espace sans bornes, naissance de la Chose. L’inaccessible humanité sous l’enveloppe fatale d’un Moi peau incertain. ” — cath44 3 octobre 2015
    17 commentaires
  • DaleCoop
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Hypnotique, terriblement attirant et absolument somptueux dans certaines scènes déjà profondément ancrées, Under The Skin est un miracle. ” — DaleCoop 22 décembre 2014
    8 commentaires
    • benoit_guillaume64
      commentaire modéré Sur bien des aspects, je lui trouve bcp de points communs avec notre cher 2001. En premier lieu un impressionnant pouvoir de fascination. J'ai hâte qu'il repasse dans un cinéma pour renouveler l'expérience !
      20 août 2015 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré @ANOZER a fait un excellent rapprochement dans sa MC ;)
      20 août 2015 Voir la discussion...
    • xzerep
      commentaire modéré Le film doit d'ailleurs beaucoup à sa bande originale il me semble.
      9 juin 2017 Voir la discussion...
  • tomsias
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Surimpression métaphorique et bosselée des différentes phases du traumatisme d'une victime d'agression sexuelle. Et vous n'avez rien pigé. ” — tomsias 2 août 2014
    34 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Je n'ai rien à dire sur ce film.
      19 septembre 2015 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Moi si.
      19 septembre 2015 Voir la discussion...
    • Popitel
      commentaire modéré Perso je me suis dit aux premiers abords qu'elle laisse repartir quasimodo parce qu'elle ne pourra pas utilisé sa peau, et qu'elle ne s'en rend compte qu'après l'avoir capturé. J'ai l'impression qu'elle est incapable de voir que ce gars est difforme et qu'elle "panique" quand elle s'en rend compte et l'autre motard viens réparer ses conneries.
      12 octobre 2015 Voir la discussion...
  • ginlange
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Errance de la féminité même en terre inconnue, emplit de solitude et d’incompréhension. voyage d'un réalisme confondant, saisissant, unique. ” — ginlange 9 juillet 2014
    2 commentaires
  • Robb
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ La femme est un loup pour l'homme. À moins que ce ne soit l'inverse. Ou les deux. Ou aucun des deux. ” — Robb 20 novembre 2015
    7 commentaires
    • typhonpurple
      commentaire modéré @Robb Avec du recul (un an et demi), ce film me laisse un peu sur ma faim. En décantant, il me laisse un petit goût d'inachevé, goût que je n'arrive pas à définir plus précisément. Peut-être son manque d'originalité, oui, peut-être.
      20 novembre 2015 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Hum oui hum.
      20 novembre 2015 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré La femme est une louve. Misogyne.
      20 novembre 2015 Voir la discussion...
  • ANOZER
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Glazer convoque quelques unes des images les plus tétanisantes de fascination vues au cinéma depuis "2001, L'Odyssée de l'espace". ” — ANOZER 29 juin 2014
    5 commentaires
    • MaxiPatate
      commentaire modéré J'ai eu exactement le même ressenti.
      29 juin 2014 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Tiens, encore l'Odyssée de l'Espace, après Gravity. Je prophétise la ressortie des mêmes âneries pour le prochain Bay.
      27 juillet 2014 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré C'est parti.
      28 juillet 2014 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Scarlett hypnotique, miroir à la question d'1 existentialisme sur la compréhension, la solitude, face à la cruauté humaine. OVNI magistral. ” — Joe_Shelby 4 juillet 2015
    3 commentaires
    • Lejeunecon
      commentaire modéré Belle Mc. Je l'ai encore regarder, et je pense monter sa note, même si il n'atteint pas le chef-d'oeuvre, il mérite un peu plus :)
      4 juillet 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Lejeunecon Moi je le considère comme un chef d'oeuvre, car il y a longtemps que je n'avais pas vu un tel risque pris que ce soit sur l'ambiance musicale hypnotisant, la superbe photographie de cette Ecosse, et cette prise de position de banaliser la situation de cette Prédatrice qui touchée par la différence (Elephant Man) tentera de comprendre l'humain, jusqu'à finir par concevoir que l'homme est le pire prédateur. Je l'ai vu à sa sortie au ciné, et franchement c'est un sujet abordé de cette manière assez casse gueule, et j'ai trouvé que Glazer s'en était super bien sorti. ll y a aussi des sous lectures (traumatisme de viol, critique acerbe de la notoriété d'une star définie comme bombe sexuelle devenue inconnue, compréhension à la différence, solitude répliquante, enfin il y a beaucoup à dire pour peu qu'on s'y penche).
      4 juillet 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Lejeunecon Et merci au fait :)
      4 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Suzanneastic
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Under the skin est désagréable, fulgurant, effroyable, esthète, abstrait, unique, étrange et mystique. Under the skin est juste grand. ” — Suzanneastic 14 décembre 2014
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Tétanisé par tant de beauté, je m'imagine : un retour aux racines de l'Humain, dénudé de son image, exp(l)osé aux quatre vents. ” — CinemAtrium 25 février 2016
    10 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Joe_Shelby @Cine7Inne @cath44 @Sanium merci merci et merci ! Honnêtement, je ne sais pas pourquoi cet acharnement, surtout en 3 minutes et après plus rien ! Non pas que ça me touche mais pour quelqu'un qui aime tant les débats que moi, j'aimerai pouvoir discuter de pourquoi les gens n'aiment pas cette oeuvre, ce que je peux comprendre. Du coup, ça me frustre un peu d'avoir du rouge sans pouvoir en parler, je trouve ça gratuit alors que ça pourrait être intéressant.
      26 février 2016 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré Les pouces rouges se cacheront à jamais sous la peau de ta MC
      27 février 2016 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @spider19 joli !
      27 février 2016 Voir la discussion...
  • Pussycat
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Sensibilité réflexive/philosophique du prolongement sur l'humanité et ses pertes de repères. Scarlett, moi qui t'aimais pas, je suis séduite ” — Pussycat 19 avril 2015
    18 commentaires
    • Pussycat
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je n'ai pas du tout apprécié ce film auquel je mets un beau zéro pointé, c'est pour te dire...Sans parler de la mauvaise prestation des comédiens dont la Blake Lively fadasse au max..Je m'attends à la même chose. Stone me déçoit de plus en plus.
      20 avril 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Pussycat bah honnêtement à part montrer sa plastique elle sert à rien dans le film. Stone m'avait déjà déçu avec Alexandre que j'ai trouvé fadasse, pourtant je l'aimais bien dans ces débuts (Tueurs Nés, Platoon, les Wall Street, né un 4 juillet, et même l'enfer du dimanche mais là ça fait 2 films de merde pour moi).
      20 avril 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je n'ai pas non plus aimé L'Enfer du dimanche. Reste Platoon et Tueurs nés : mes préférés après vient Né un 4 juillet même si je n'apprécie pas Cruise.
      20 avril 2015 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Abstraction métaphysique sous ce regard oblique, inhumain et pourtant tellement troublant. Dans ces actes misanthrope, Glazer se met à nu. ” — Cine7Inne 26 janvier 2016
    8 commentaires
    • Cine7Inne
      commentaire modéré @Joe_Shelby Oui no problem ! Et du coup je viens de voir que Glazer n'a pas fait tant de films que ça finalement. Allez. Je vais me lancer dans sa filmo !! ^^
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Cine7Inne
      commentaire modéré Je viens de voir qu'il est plus dans la réalisation de clip-vidéo, surtout de groupe de rock avec Blur, Radiohead etc, et de spots publicitaire !
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Cine7Inne Oui c'est pour ça que ses films dégagent une "aura" particulière. Mais les clippeurs ne sont pas les + mauvais loin de là : Fincher & Boyle l'ont démontré avec le temps.
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
  • ProfilSupprime
    (à propos de Under the skin)
    Under the skin “ Ovni assez lent et assez chaud à saisir. Pauvres pénis en érection. Scarlett au top (et surtout nue). Assez magnifique. ” — ProfilSupprime 7 février 2017
    24 commentaires
  • Nathanlemec
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Le puissant découpage narratif vient défigurer ses propres contours: le cinéma cette magnifique femme objet, catalyseur traumatique. ” — Nathanlemec 26 juin 2014
    2 commentaires
  • Aymeric
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Under the Skin n'est pas exempt de défauts, mais c'est une expérience sensorielle unique portée par son ambiance et une musique hypnotisante ” — Aymeric 26 juillet 2014
    2 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré Voilà. C'est exactement ça :)
      28 septembre 2014 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Une ambiance comme tu dis très hypnotique et une magnifique photographie.
      7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • K_Sania
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Quand le désir se fait appétence, le sexe devient une mise à mort, un viol dont ne réchappe qu'une esthétique langoureusement macabre. ” — K_Sania 8 mai 2017
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Magnétique, vaniteuse, la belle est la bête, grouillant sous votre peau telle une séduisante menace urticante. Irrévocablement fascinant. ” — MaxLaMenace_89 26 juin 2015
    Commenter
  • elge
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Collage d'art : corps voluptueux, peau de Predator, temps modernes, travail à la chaine, corps touché par Elephant Man... La peau du désir. ” — elge 19 juillet 2014
    2 commentaires
  • julietteuuh
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ 6 mois après l'avoir vu, je ne sais toujours pas quoi en penser. Déroutant. ” — julietteuuh 12 mai 2015
    Commenter
  • JoChapeau
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Starman + La Mutante + Glazer ” — JoChapeau 29 juin 2014
    20 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Ce n'est pas très sympa de dire ça, je trouve.
      25 juillet 2014 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré qui est sympa ici ? personne n'est sympa. ce n'est pas le lieu.
      25 juillet 2014 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré C'est vrai que c'est bourré de connards sur ce site
      25 juillet 2014 Voir la discussion...
  • mariemarie
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Hypnotique. Sa musique inquiétante et ses scènes tout droit tirées d'un imaginaire déroutant nous emmènent sur une autre planète. ” — mariemarie 27 novembre 2014
    4 commentaires
  • noemieplln
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Le sexe est facile. L'amour est un saut dans l'inconnu, fait peur. L'agression sexuelle altere, à jamais encrée en soi, sous la surface. ” — noemieplln 30 décembre 2014
    7 commentaires
    • unefiguemolle
      commentaire modéré Et mon commentaire s'est foutu 3x... Désolée
      31 décembre 2014 Voir la discussion...
    • noemieplln
      commentaire modéré Ouais, c'est ce que je disais a je sais plus qui, c'est tellement wtf (faut le dire) qu'on peut en faire plein d'interpretations, ce qui peut etr
      31 décembre 2014 Voir la discussion...
    • noemieplln
      commentaire modéré Ce qui peutetre une qualité comme un defaut
      31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Balbutiements, premiers égarements. La vie s'enfile, et sublime l'étrangeté d'un corps à fleur de peau. La tristesse durera toujours. ” — Sanium 28 mars 2016
    3 commentaires
  • Ariane92
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Un film expérimental et corporel sur la quête identitaire d'une alien chasseuse d'hommes, qui s'humanisant, finit chassée par les hommes. ” — Ariane92 1 juillet 2014
    9 commentaires
  • MariaVargas
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Heureusement, Scarlett est très belle car je n'ai pas réussi à rentrer dans le film. Dommage ! ” — MariaVargas 21 juillet 2015
    15 commentaires
  • clootilded
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Froid,minimaliste,contemporain, ce film est tout ça lorsque l’envie nous amène dans l’antre d’un alien où le désir se noie. ” — clootilded 26 juin 2014
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Beau film plastique sur le désir et ses effets. Under the skin rejoue aussi littéralement le sexe au cinéma absorbé par le fondu au noir. ” — IMtheRookie 3 septembre 2013
    2 commentaires
  • vclmt
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Ennuyant mais fascinant, vide mais riche. Une quête identitaire extrêmement esthétique qui, couplée au charme de Scarlett, hypnotise. ” — vclmt 26 juin 2014
    Commenter
  • Trojan
    (à propos de Under the skin)
    Sa note :
    Under the skin “ Foncièrement prétentieux. ” — Trojan 26 juin 2015
    17 commentaires
    • Trojan
      commentaire modéré @Joe_Shelby Il ne s'agit pas d'un pamphlet envers S.J que j'apprécie, mais plutôt envers le packaging dans son ensemble. Oui la photographie ainsi que la BO sont superbes. Je prends mes exemples par commodité, par pas admiration béate pour mes illustres. (je ne compte pas faire une Vie de Kubrick). On peut citer bien-sûr Lynch, d'autres réals', et même District 9. Outre cela, il faut inclure tous les éléments de Glazer etc. La preuve: tu m'as cité la scène à laquelle je faisais allusion. Aspect pédagogique réussi. Concernant la "pub", je la trouve ici présente, de par le passé de Glazer, mais aussi dans une scène clé: celle de l'étendue noire qui happe les hommes. Ceci me fait penser à la douce pub Dior de manière inversée, pour magnifier les vices humains (autant envers Dior, que S.J). Mais ceci n'est qu'interprétation. Dès la vue de cette scène, je me suis dis: "c'est une dénonciation du consumérisme mêlée à une charge contre l'homme". Je trouve ça "beau". Puis dans le reste du film, j'ai retrouvé quelques aspects "pub", mais sans le même côté malsain, moins dénonciateur..et j'ai commencé à moins apprécier le film. Concernant 2001, j'ai trouvé 2001 trop dans l'exagération, là où le livre est plus sobre (le flashy m'a vraiment déplu). Concernant la SF, j'ai une tendance à tout ramener, non à 2001, mais à d'autres films "clés" selon moi dans l'histoire de la SF. Concernant le livre, et birth..oui, je lis/regarde dès que j'ai le temps!
      29 juin 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ironpatch Honnêtement si l'esthétisme de la matière noire te dérange je ne peux que te conseiller de lire le livre. Il est malheureusement plus explicatif mais cela pourra t'amener à comprendre les choix artistiques de Glazer. Quand aux sous lectures que tu dénonce tu as en bonne partie raison, et Glazer va même plus loin puisqu'il dénonce l éphéméride du succès de star. Johansson était l'actrice idéale pour cela. Personnellement je trouve que lorsque on se retrouve devant un film ambiguë comprenant de nombreuses sous lecture c'est toujours très intéressant et instructif. ;)
      29 juin 2015 Voir la discussion...
    • Trojan
      commentaire modéré @Joe_Shelby Effectivement! Il est vrai que cela est intéressant, et je pense, c'est en cela qu'il peut diviser. Malgré tout, le comble de mon trouble/ambiguïté se trouve actuellement sur The tree of life, où il m'est impossible de déceler si cela est un chef-d'oeuvre ou autre chose :o. (NB: je viens de voir que le budget du film s'est élevé à 13.3 millions de dollars, j'espère que S.J n'a pas été trop "gloutonne" là dessus...puisque c'est peut-être son meilleur rôle quoiqu'il advienne).
      29 juin 2015 Voir la discussion...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -