Y Télérama aime beaucoup
Vol au-dessus d'un nid de coucou
(1975)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 94%
Vol au-dessus d'un nid de coucou Bande-annonce

Vol au-dessus d'un nid de coucou

(1975)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 94%
  • 4317 notes
  • 727 veulent le voir

Micro-critique star (ANOZER) :
ANOZER
Sa note :
Vol au-dessus d'un nid de coucou “ La folie pour échappatoire. La mort comme libération. ” — ANOZER 30 mars 2013
12 commentaires
  • ANOZER
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ La folie pour échappatoire. La mort comme libération. ” — ANOZER 30 mars 2013
    12 commentaires
  • ianov
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Face aux verrous, et pour l'échappée belle, le choix de la folie comme ultime aiguillon de notre liberté. Maître Forman appelle à la révolte ” — ianov 1 mai 2015
    2 commentaires
    • MissHorne
      commentaire modéré Tu as une très belle plume, bravo ! Et merci pour tes pouces verts !
      16 mai 2015 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré Merci pour les tiens! J'ai pu également apprécié la tienne que je viens de découvrir. J'aurais maintenant plaisir à te lire.
      16 mai 2015 Voir la discussion...
  • Zeyken
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ La Folie prisonnière connaîtra allégresse, l'arrivée du Génie donnant sens à sa vie en une éternelle promesse : respirer un temps Liberté. ” — Zeyken 17 janvier 2016
    Commenter
  • Apocalypse12
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Sur mon froid lit d'hôpital, au cœur des montagneux paysages canadiens, dans la folie comme dans la mort, j'écris ton nom : Liberté. ” — Apocalypse12 12 juillet 2014
    6 commentaires
  • Airone
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Là où triomphe l'absurde, la folie devient la norme, le rejet son inexorable forme, et l'humanité apparaît, paradoxale, étouffée, libérée. ” — Airone 27 décembre 2014
    Commenter
  • CaroB
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Je ne pensais pas qu'un jour j'aurais des frissons pour un match de baseball imaginaire... ” — CaroB 26 septembre 2013
    Commenter
  • TrueCine
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Parfois les mots sont futiles. Juste voir, admirer, pleurer, et sourire puis se dire que ces 2 heures resteront dans nos vies, pour toujours ” — TrueCine 9 juin 2015
    7 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine C'est clair que tout le monde veut la voir crever tant cette salope, a poussé le vice jusqu'au suicide.
      9 juin 2015 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @Joe_Shelby ce personnage est surtout superbement joué par Louise Fletcher, en fait tout les acteurs semblent en état de grâce, surtout les seconds rôles qui sont tous des grands acteurs qui allaient exploser
      27 août 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine Oui ce film est une pépite au delà de la narration et de la mise en scène exceptionnelle, sans parler du jeu de Nicholson, c'est effectivement rempli d'acteurs qui vont marquer le cinéma et qui pourtant n'ont que des seconds rôles (Fletcher, Schiavelli, De vito, Loyd, Berriman, Dourif) Un casting hors norme !!
      27 août 2015 Voir la discussion...
  • MissHorne
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Plus on est de fous, plus on vit. Forman dénonce, émeut, révolte et amuse même souvent. Nicholson y est inoubliable et mythique.  ” — MissHorne 24 juillet 2013
    2 commentaires
  • ReznikAlabama
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Une société froide brimant ses malades, de simples hommes n'aspirant qu'à respirer l'air frais de la mer. Une douce caresse nommée Liberté ” — ReznikAlabama 14 octobre 2014
    6 commentaires
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Évidemment que la fin du film est sublime et forte mais j'ai une affection particulière pour cette scène en mer. Ces pauvres hommes incapables de s'adapter à une société qui ne fait strictement rien pour les aider, se retrouvent entre fous, parias à jouir des plaisirs simples de la vie. Je pense qu'ils ne se sont rarement senti aussi vivants et sain d'esprit.
      15 octobre 2014 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @ReznikAlabama tu as raison pour cette scène , elle me fait penser à un épisode très particulier dans l'histoire la psychiatrie, qui a donné lieu à ce qu'on a appelé "la psychothérapie institutionnelle" , qui justement abordait la maladie mentale différemment, sans répression ... dans une conjoncture politique et socioculturelle soucieuse de dignité humaine et de démocratie…Ce mouvement est issu d'un groupe de psys dans un hôpital pendant la seconde guerre mondiale où patients comme soignants sont entrés en résistance, ont dû subvenir ensemble à leurs besoins ....Cultiver, aider les paysans, travailler ensemble ... Après cette période de guerre, les psychiatres de cet hôpital ont fondé un grand mouvement , une approche thérapeutique qui reste une référence encore aujourd’hui (la psychothérapie institutionnelle) qui se traduira par une multitude de changements au quotidien : on enlève les barreaux aux fenêtres, on ouvre les portes, les patients participent dans des réunions décisionnelles, thérapie restaurant la communication entre soignants et soignés, et cherchant à établir des relations authentiques à travers des groupes de parole, avec recours à la médiation d'activités diverses proposées aux malades pour créer une véritable vie institutionnelle mais surtout en dehors des murs. . Le film montre justement une pratique "pervertie" de cette approche.
      15 octobre 2014 Voir la discussion...
    • sylarn
      commentaire modéré Avant d'embarquer pour leur partie de pêche,Nicholson/McMurphy nomme et énumère chacun de ses compagnons comme d'éminents confrères médicaux.C'est alors,en contrechamp,le montage rapide et subtil montre chaque protagoniste marquant un visage digne & fier et surtout profondément humain à cet instant précis.
      24 août 2017 Voir la discussion...
  • danslecran
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Des anti-héros de Miloš Forman, on retient moins leur degré de folie que leur féroce appétit de liberté. Jusqu'au sacrifice. ” — danslecran 27 novembre 2014
    Commenter
  • itachi
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Film libérateur, d'une vitalité débordante. Nicholson s'envole.....droit vers sa légende. ” — itachi 12 octobre 2013
    Commenter
  • Ochazuke
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Liberté aliénée atrophiée devenue folie & nécrose de la vie éclatante cloisonnée au nom de la raison et du règlement. Pauvres fous fuyez ! ” — Ochazuke 15 février 2018
    4 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré C'est votre dernier mot Jean-Pierre ?... Vous souhaitez appeler un ami ? Ah non pas celui-là ?! Le fou est mort vive le fou ! Pièce majeure des échecs qui mettent à bas les plus grands
      15 février 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @Ochazuke Foucault, milles excuses ! De Forman, j'avais particulièrement aimé la péiode tchèque.
      16 avril 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui désolé je n'ai pu m'empêcher, j'entendais bien le lt final quand tu le décrivais. Pour Forman, je vais aller en découvrir d'autres...
      16 avril 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Entre les murs de l'asile, affrontement entre un contestataire résistant à la normalité aliénante et la glaciale incarnation de la tyrannie  ” — cath44 10 juin 2013
    1 commentaire
  • Metaju
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Parmi les résignés, une voix monte, belle, effrayante. Le regard bas, ils tendent l’oreille, avec crainte et désir : « Je suis la liberté. » ” — Metaju 8 septembre 2016
    14 commentaires
    • Metaju
      commentaire modéré @Sleeper En fait non, parce que les changements de pseudo sont courants et je n'ai jamais vu ce phénomène.
      8 septembre 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré @Metaju oui mais rappelle toi qu'on ne pouvait pas consulter son activité sur son profil, que d'anciennes listes avaient également disparu lors de ses changemens de pseudo et qu'il a évoqué parfois une demande au responsables du site pour recuperer ses archives
      8 septembre 2016 Voir la discussion...
    • Metaju
      commentaire modéré @Sleeper Les abonnements disparaissent aussi ? Parce qu'il n'est plus abonné à personne.
      8 septembre 2016 Voir la discussion...
  • juliano3169
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Critique subversive d'une société malade ne sachant plus soigner. Brillant Nicholson dans ce film qui réussi autant à faire rire et pleurer. ” — juliano3169 31 mars 2016
    Commenter
  • wham1978
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Impressionnante parabole sur l'impuissance et l'obligation d'adaptation de l'individu face à un système répressif. Nicholson est dionysiaque ” — wham1978 30 janvier 2014
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré belle MC
      31 janvier 2014 Voir la discussion...
    • wham1978
      commentaire modéré Merci pour tous les encouragements, ça fait plaisir et ça surprend, tant d'amour d'un coup...
      31 janvier 2014 Voir la discussion...
  • RayShaw
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Jamais un film n'a été si vivant, jamais la folie n'a été aussi saine. McMurphy interprété par un Nicholson génial. Grisant ! ” — RayShaw 5 juin 2015
    1 commentaire
  • Gotrek
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Si le malade est imaginaire le génie lui est bien réel. Douce folie. ” — Gotrek 29 juin 2016
    9 commentaires
  • bredele
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ une vision sans concessions de l'institution psychiatrique par le biais d'un duel à mort entre Nicholson et l'impressionnante L.Fletcher. ” — bredele 1 mai 2015
    Commenter
  • CinemAtrium
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Eloge atmosphérique des échappées libertaires de nos esprits de pauvres fous, nous qui croyons que la vie peut se passer des murs. ” — CinemAtrium 5 novembre 2015
    Commenter
  • Thumb
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Peinture de la folie humaine, excellemment interprétée par sa distribution d'exception. On ne regarde pas cette œuvre, on la vit ! ” — Thumb 24 juin 2015
    Commenter
  • Pussycat
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ La lutte que livre Jack au pays des "Merveilles" reste le reflet d'une autre, celle que mène une âme libre au sein d'une société sclérosée. ” — Pussycat 28 mai 2015
    Commenter
  • Sanium
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ L'évasion, protéiforme, régit et élargit l'esprit. Que l'aurore du possible persiste, pour qu'en jaillisse l'imprévue et oubliée liberté. ” — Sanium 16 juillet 2015
    4 commentaires
  • tarteman
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Avec la folie comme symphonie, Forman nous enseigne qu'être libre c'est être l'égal des autres tout en étant différent. Intense Nicholson. ” — tarteman 22 mars 2017
    7 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré @cath44 Merci j'avais déjà l'idée de la fin de la première phrase avant même d'avoir vu le film.
      22 mars 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @tarteman 4.5 exactement, mais je t'ai déjà expliqué que dans ma valeur de notation les films notés 4.5 ou 5 se valent. Pour moi si je mets un 4.5 c'est du très très bon, et si tu vois un 5 * eh bien c'est que je n'ai strictement rien trouvé à redire.
      23 mars 2017 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @Joe_Shelby Moi aussi ou alors que le film m'a bouleversé comme collateral beauty.
      23 mars 2017 Voir la discussion...
  • sudroxaz
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Comment se comporter, jusqu'où aller, faut-il s'engager là-dedans ou se révolter pour une liberté à laquelle personne ne croit ? Électrisant ” — sudroxaz 15 avril 2018
    5 commentaires
    • sudroxaz
      commentaire modéré @cath44 @bredele Miloš Forman racontait justement que la question qu'il souhaitait soulever dans son œuvre était de savoir à partir de quel point un "héros" se révoltant contre un système absurde, contre une discipline de fer, était qualifiable de "fou'. Forman utilisait l'exemple d'hommes qui se battaient avec des balais face à des chars dans son pays pendant la guerre. Ces hommes, tout le monde s'accordait à le dire en temps réel, étaient des "fous", des inconscients qui n'avaient aucune idée du prix de leur vie. Pourtant, deux semaines plus tard, ils furent glorifiés, admirés et portés en "héros"...

      Nicholson est là pour véhiculer ce message : prêt à se sacrifier pour une cause à laquelle personne ne croit, anarchiste voulant détraquer le système carcéral dans cet hôpital psychiatrique abrutissant des patients fatigués (telles les populations sous le joug de communistes dans le pays de Forman).

      Avec une innocence impossible à défendre à cause de sa folie avérée, Nicholson est là pour laisser entrevoir la liberté, mais quel soutien attendre ? A quel prix ? ...

      Au-delà de sa fin métaphorique, Forman a réalisé un film humaniste porté sur la conscience humaine. C'est un cinéaste qui voulait filmer les accidents, les hasards... bien aidé par un Nicholson qui ne jouait jamais une même scène de la même manière. Un cinéaste qui laissait tourner la caméra si bien que le montage final fût réellement fastidieux : il a fallu passer de 4h30 à 2h13 (un montage Chaplinesque voire Kubrikien !) ...

      Du documentaire que j'ai vu ("Il était une fois Vol au dessus d'un nid de coucou"), le tournage a été des plus stimulants, des véritables patients de l'hôpital psychiatrique s'étant impliqués sur le tournage (à la demande du directeur de l'hôpital psychiatrique qui avaient cependant demandé à raison qu'ils ne jouent pas leur propre rôle). Ils se sont sentis utiles, investis dans une entreprise, dans une création commune... Un film fort, d'où ce long commentaire ...
      16 avril 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @sudroxaz dans la foulée tu pourrais voir shock corridor de Samuel Fuller
      16 avril 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @sudroxaz un très intéressant commentaire ...Et je suis d’accord avec @bredele , Shock Corridor , indispensable!
      17 avril 2018 Voir la discussion...
  • Petruchka
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Plongée métaphysique dans un univers carcéral captieux,lobotomisant les prédateurs de l'ordre social orchestré par le système.Ode à la folie ” — Petruchka 30 juin 2014
    2 commentaires
  • NicoNawel
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Pamphlet d'une efficacité redoutable, qui banalise paradoxalement la folie comme unique rempart à l'enfermement. Inoubliable ” — NicoNawel 24 mai 2016
    Commenter
  • thibaudbo
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Au final, le seul qui est fou, c'est ce monde... ” — thibaudbo 9 août 2015
    4 commentaires
  • jenanaipa
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Dérégler un système de l'intérieur, vaine utopie qui vous rattrape, vous écrase. Effrayante constatation d’impuissance. Nicholson = génie. ” — jenanaipa 14 mai 2014
    3 commentaires
  • Cladthom
    Sa note :
    Vol au-dessus d'un nid de coucou “ Forman survole la conscience même d'humanité, où la prison n'est plus que liberté de soi dans un carcan fermé par les rouages de la société. ” — Cladthom 12 décembre 2015
    15 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Ça ne m'étonne pas beaucoup. Toujours pas vu snif.
      12 décembre 2015 Voir la discussion...
    • viking
      commentaire modéré "La prison n'est plus que liberté de soi", hihihi. +9, quand-même. Je sais pas si tout le monde a capté.
      14 décembre 2015 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré c'est la MC la plus juste sur le film
      14 décembre 2015 Voir la discussion...

Casting de Vol au-dessus d'un nid de coucou

Infos sur Vol au-dessus d'un nid de coucou

Réalisé par Miloš Forman
Écrit par Bo Goldman et Lawrence Hauben


États-Unis - 2h08 - Drame
Titre original : One Flew Over the Cuckoo's Nest
Sortie le 18 novembre 1975

Synopsis

Randle P. McMurphy se fait interner pour échapper à la prison. Il va être touché par la détresse et la solitude des patients. Très rapidement, il comprend que l'infirmière en chef, Mlle Ratched, a imposé des règles strictes et entend bien les faire respecter. Il décide alors de révolutionner ce petit monde.


Films similaires à Vol au-dessus d'un nid de coucou

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -