U Télérama aime passionnément
Eva en août
(2019)
un film de
Télérama aime passionnément U
Satisfaction communauté 72%
Eva en août

Eva en août

(2019)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 72%
  • 57 notes
  • 34 veulent le voir

Micro-critique star (luc_schweitzer) :
luc_schweitzer
(à propos de Eva en août)
Sa note :
Eva en août “ Fallait-il nimber son visage d'une auréole? Pas si sûr, mais elle est belle, douce, mystérieuse, rêveuse néanmoins attentive. Lumineuse Eva. ” — luc_schweitzer 5 août 2020
Commenter
  • jroux86
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Evanescente Eva, se laissant porter par la langueur estivale et le hasard des rencontres... Une réussite, placée sous le signe de Rohmer. ” — jroux86 17 août 2020
    3 commentaires
    • jroux86
      commentaire modéré La filiation est en effet assez évidente mais il y a, selon moi, une petite différence.
      Chez Rohmer, les personnages sont souvent pétris de contradictions et parfois même de mauvaise foi. C’est d’ailleurs ce qui les rend bien réels et attachants.
      Au contraire le personnage d’Eva, quoiqu’un peu désorientée, fait preuve d’une certaine cohérence dans ses réflexions sur le fait d’être, comme elle le dit, "une vraie personne". Elle chemine, aérienne, tout au long du film et de manière assez linéaire, à la faveur des rencontres avec les personnages secondaires qui lui permettent peu à peu de se révéler à elle-même (les dialogues sont tous très bien écrits). Eva évolue ainsi avec une légèreté bien trop marquée pour être réelle. Elle est trop insaisissable, trop lumineuse, trop éthérée pour être vraie. Elle atteint de cette manière une grâce quasi-divine qui fait tout le charme du film. Jonas Trueba ose même la comparaison avec la Sainte Vierge, remarquable originalité au regard des nombreuses figures christiques qui habitent le 7ème art. Le titre espagnol signifie d’ailleurs "La Vierge d’août" et l’affiche parle d’elle-même. Peut-être pas si rohmérienne Eva, finalement.
      26 août 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré En revanche, le découpage narratif au jour le jour, à la manière d’un éphéméride estival, est tout ce qu’il y a de plus rohmérien. Il rythme le film d’une manière extrêmement efficace, les jours se suivant et ne se ressemblant pas, chacun d’eux apportant son lot de surprises et d’heureux hasards dans lesquels évolue Eva. On ne s’ennuie pas une seconde !
      26 août 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré Autre référence, découverte dans le générique de fin (comme quoi il faut toujours rester jusqu’au bout), "Les Nuits blanches" de Dostoïevski. La rencontre sur un pont avec le ténébreux Agos (diminutif d’Agostino et très proche de "agosto", "août" en espagnol) est en effet très inspirée de cette célèbre (et sublime) nouvelle.
      26 août 2020 Voir la discussion...
  • luc_schweitzer
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Fallait-il nimber son visage d'une auréole? Pas si sûr, mais elle est belle, douce, mystérieuse, rêveuse néanmoins attentive. Lumineuse Eva. ” — luc_schweitzer 5 août 2020
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ ‪Portraits de l’héroïne/Madrid s’emboîtent, d’un charme évident, au présent. Le film ralentit le temps pour réapprendre à tout apprivoiser. ” — Kikuchiyo 6 août 2020
    Commenter
  • Ttolie
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ L'héroïne de Rohmer attendait un rayon vert, celle de Trueba une pluie d'étoiles filantes ” — Ttolie 5 août 2020
    Commenter
  • zephsk
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Première fois de ma vie que je me dis que l'été ne va jamais finir. ” — zephsk 7 août 2020
    Commenter
  • raspoutine001
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Eva déambule, Eva picore, Eva écoute, Eva fait des rencontres, Eva s'interroge, Eva aime Madrid et l'on s'attache aux 2. ” — raspoutine001 8 août 2020
    Commenter
  • ANOZER
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Ode au spleen et à l'errance dans une parenthèse estivale, "Eva en août" est un peu le pendant lumineux et optimiste de "Oslo, 31 août". ” — ANOZER 4 septembre 2020
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Ce qui rend si juste, si gracieux ce film-guérison au présent - héritier rohmérien - est son attention aux affects intranquilles des visages ” — PharaonDeWinter 7 août 2020
    Commenter
  • lebateausobre
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Trueba rebat les cartes du film d'été avec tellement de précision, de grâce, de gratuité... et de douceur obscure, illisible. Eva en nous. ” — lebateausobre 16 août 2020
    Commenter
  • Bapsterd
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Le temps d'un mois d'août suspendu, dans un étrange flottement, se redécouvrir et renaître à travers les rencontres humaines. Sublime. ” — Bapsterd 19 septembre 2020
    Commenter
  • drédré
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Notre superbe héroïne se laisse porter par les événements et butine au gré des rencontres; ce qui donne une sensation de « vide » ” — drédré 8 août 2020
    Commenter
  • Dipche
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ On suit la belle Eva dans ses rencontres, sa complexité, ses rires genés avec une envie réelle de marcher avec elle. Un film beau et simple. ” — Dipche 25 août 2020
    Commenter
  • jp.reims
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Tantôt léger ou profond, énigmatique, Eva en août se regarde comme un temps suspendu par la torpeur de l’été... ” — jp.reims 9 août 2020
    Commenter
  • AAM16
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Un mois d'août propice à la contemplation, à l'introspection et aux rencontres. On y suit Eva qui cherche à devenir "une vraie personne". ” — AAM16 15 août 2020
    Commenter
  • Airone
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Des embrassades à la touffeur catatonique, du spleen à l'euphorie nocturne, Eva compile en elle tout ce dont le mois d'août est la promesse. ” — Airone 7 septembre 2020
    Commenter
  • foogy
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ La nonchalence de cette jeune femme fait ressentir la fin de l'été. Pas laissée emportée par ce côté Rohmer. ” — foogy 3 juillet 2020
    Commenter
  • Truffaut451
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Des moments de vie capturés sous la chaleur aoûtienne, rythmés par les rencontres, la sueur et où bon le vent nous mène... ” — Truffaut451 16 août 2020
    Commenter
  • Landalous
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ On suit avec plaisir cette Eva apparemment indolente qui mène son petit bout de chemin dans un Madrid alangui, attachant. Lumineux & tendre. ” — Landalous 28 août 2020
    Commenter
  • Bakou9
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Bien que cotonneuse, la dérive estivale psycho géographique d'Eva la mène à bon port : "hacerse una persona de verdad". ” — Bakou9 8 septembre 2020
    Commenter
  • ceciloule
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Ce film esthétique et rohmérien accuse quelques longueurs sans doute imputables à la douce torpeur aoûtienne... (plus d'infos sur Pamolico) ” — ceciloule 10 août 2020
    Commenter
  • fabior.denullepart
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Laissons-nous porter et goutons les rencontres quelle propose, regrettons seulement de ne pouvoir l'accompagner et profiter de sa fraicheur ” — fabior.denullepart 12 août 2020
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Comme une page blanche sur laquelle s'écrivent les rencontres et s'impriment les paysages madrilènes, Eva sublime l'«être au monde et à soi» ” — A_Nos_Amours 18 août 2020
    Commenter
  • lalaitou
    (à propos de Eva en août)
    Sa note :
    Eva en août “ Belle plongée dans l'engourdissement d'une capitale d'été mais à rester entre les eaux elegiaque ou terrienne Eva passe pour une ado paumée ” — lalaitou 12 septembre 2020
    Commenter

Casting de Eva en août

Infos sur Eva en août

Réalisé par Jonás Trueba
Écrit par Itsaso Arana


Espagne - 2h09 - Comédie, Drame
Titre original : La Virgen de agosto
Sortie le 5 août 2020

Synopsis

Pendant les chauds mois d'été, lorsque les Madrilènes quittent leurs maisons en masse pour échapper à la chaleur insupportable, le centre de Madrid est abandonné. C’est-à-dire, à l’exception des touristes et d’une poignée de locaux intrépides et de ceux qui ne peuvent pas partir, comme Eva, une charmante trentenaire. Néanmoins, l’été est le meilleur moment pour découvrir qui nous sommes vraiment. L’histoire se déroule avec une finesse séduisante lors des festivals de la ville au mois d’août, lorsque les troubles intérieurs peuvent être apaisés par des rencontres fugaces, des conversations en soirée décontractées et des aventures nocturnes inattendues.

Films similaires à Eva en août

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -