U Télérama aime passionnément
Satisfaction communauté 82%
La Strada

La Strada

(1954)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 82%
  • 488 notes
  • 254 veulent le voir

Micro-critique star (Apocalypse12) :
Apocalypse12
(à propos de La Strada)
Sa note :
La Strada “ La vie est telle que nous la conte Fellini, écrite de bonheur, de lyrisme, de mélodies, de chagrins et de regrets. La strada est magnifique. ” — Apocalypse12 21 juillet 2013
2 commentaires
  • Lolograhame
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Tellement triste et trompetant que des bouffées s'échappent de la bouche sans qu'on ne puisse les rattraper. Déliquescence de l'innocence. ” — Lolograhame 10 août 2014
    11 commentaires
  • Anaphor
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Ces instants suspendus de pure magie dans un univers profondément brutal confèrent à La Strada une beauté inégalable et inégalée. Déchirant. ” — Anaphor 11 mars 2015
    6 commentaires
    • Flol
      commentaire modéré @India_ Si tu l'as en dvd, ça m'intéresse. Mais je sais pas pourquoi, je sens que tu l'as pas en dvd...
      11 mars 2015 Voir la discussion...
    • Anaphor
      commentaire modéré @Flol tu sens bien. Sorry...
      11 mars 2015 Voir la discussion...
    • Flol
      commentaire modéré @India_ Non, on dit "tu sens BON".
      Je t'en prie.
      11 mars 2015 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ La vie est telle que nous la conte Fellini, écrite de bonheur, de lyrisme, de mélodies, de chagrins et de regrets. La strada est magnifique. ” — Apocalypse12 21 juillet 2013
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Tout à fait juste...C'est beau! j'avais oublié d'écrire une MC ce qui est fait ...Je connais mal la filmographie de Fellini mais celui là m’a marquée…Un film vu à la TV il y a très longtemps, avec des images d’une grande beauté …Une belle et tragique histoire que celle de cette fille un peu simplette ( Gelsomina, incarnée par G Massina la propre femme de Fellini) abandonnée par sa mère et achetée par un forain ( A Quinn) qui la maltraite …La rencontre avec un funambule poète qui va la fasciner par ses histoires et qu’elle va aimer sera à l’origine du drame …Je ne peux pas trop raconter la fin …mais Fellini filme à merveille l’âpreté, la vulnérabilité de l’amour chez ces êtres blessés (notamment le regard sensible de la naïve Gelsomina posé sur le monde et les larmes du brutal Zampano qui en sortira grandi )
      22 juillet 2013 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré @cath44 il va sortir au cinéma du coup tu me le conseilles ? fellini est un réalisateur dont j'ai bien sûr beaucoup entendu parler mais qui comme pour d'autres l'occasion ne s'est jamais présentée pour que j'entre chez lui (j'espère que tu me comprendras)
      18 décembre 2018 Voir la discussion...
  • louetdad
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Fellini brise les chaînes du néoréalisme pour nous emporter sur une route pavée de poésie et de tristesses infinies. Du grand art ! ” — louetdad 5 juin 2013
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré joli cette référence àZampano et au "fou" de poésie ...
      22 juillet 2013 Voir la discussion...
    • louetdad
      commentaire modéré merci !
      22 juillet 2013 Voir la discussion...
    • josepha
      commentaire modéré Un film mémorable, on ne pourras jamais refaire les scènes si émouvantes et vrais de l'époque avec le grandiose duo entre la grande Guilietta Massina, et le stupéfiant Anthony Quin.
      22 janvier 2014 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Un amour inscrit à jamais sur le visage candide de Gelsomina pour son poète funambule et dans les larmes rédemptrices de Zampano.  ” — cath44 22 juillet 2013
    2 commentaires
    • Nairwolf
      commentaire modéré J'aime beaucoup. Je m'attendais à tout sauf à cela, en visionnant ce film. La relation entre Zampano et Gelsomina est à la fois tragique, mais aussi tellement humaine, et réelle. Zampano est un personnage si macho, si violent.. C'est une grosse vermine, un vagabond. Mais à la fin du film, on ne doute pas qu'il possède au fond de lui un coeur tendre.
      3 mars 2015 Voir la discussion...
    • Nairwolf
      commentaire modéré Mais à la fois, on ressent une certaine amertume du fait de son abandon. Je ressens aussi une sorte de dégoût envers ce personnage assez abject, et profondément imbécile.
      J'aime beaucoup cette ambivalence.
      3 mars 2015 Voir la discussion...
  • JZed
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Sur la route de la sensibilité. Probablement l'un des films les plus tristes du monde. ” — JZed 4 décembre 2013
    5 commentaires
    • clemo
      commentaire modéré @JZed je trouve oui ! C'est un film sur la tristesse, mais incroyablement lumineux. Le plus personnel de Varda, et un de ses meilleurs à mon sens. Si par hasard tu as l'occasion de le voir !
      5 décembre 2013 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Je prends note ! Je dois avouer que je n'ai vu aucun film d'Agnès Varda à ce jour... Je connais mieux Jacques Demy. En tout cas merci pour le conseil !
      5 décembre 2013 Voir la discussion...
    • clemo
      commentaire modéré Pour commencer si tu n'as rien vu de Varda, "Cléo de 5 à 7" (of course) et sinon "Les Plages d'Agnès" (césar du meilleur docu en 2008), que tu peux utiliser pour découvrir l'ensemble de son oeuvre :)
      5 décembre 2013 Voir la discussion...
  • K_Sania
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Des chemins pour trouver, pour croire ou tout perdre. Un caillou sur une route brisée et la marche d'une procession, les larmes levées. ” — K_Sania 18 janvier 2019
    8 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré Ou j'adore cette période qui n'a pas la sécheresse d'un Rossellini, qui m'enchante bien plus que le réalisme classique...
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
    • K_Sania
      commentaire modéré @Ochazuke Effectivement, la "sécheresse" de Rossellini me rebute un peu aussi. Chez Fellini, en revanche, quels que soient les (mélo)drames, il y a toujours de la malice, une part d'enfance, une allégresse même dans les farces les plus douloureuses.
      19 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré Paradoxalement, Fellini a fait ses armes chez Rossellini, et ce, pendant plusieurs années. Mais c'est vrai que le néoréalisme fellinien a les couleurs de la vie de bohème.
      25 janvier 2019 Voir la discussion...
  • Ubik29
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Poudrée de la grâce juvénile, la frimousse de Gelsomina scintille d’un triste lyrisme, avant de pâlir sous l’incandescence d'un monde cruel. ” — Ubik29 24 juillet 2019
    5 commentaires
    • K_Sania
      commentaire modéré @Ubik29 D'autres Fellini en perspective ?
      25 juillet 2019 Voir la discussion...
    • Ubik29
      commentaire modéré @K_Sania Il y a bien "et vogue le navire" qui m'attend depuis un petit moment, mais je dois avouer que je n'avais pas accroché avec la Dolce Vita, je l'avais arrêté en cours de route... Mais La Strada, mon premier Fellini, m'a beaucoup émue, comme en atteste cette MC :)
      25 juillet 2019 Voir la discussion...
    • K_Sania
      commentaire modéré @Ubik29 La Dolce Vita est le film charnière qui le fait passer progressivement du néoréalisme à ce style très onirique qui deviendra sa marque. Si cette première période te plaît davantage, je ne pourrais que te conseiller Les Nuits de Cabiria avant peut-être Les Vitelloni et Il Bidone.
      25 juillet 2019 Voir la discussion...
  • Bosco
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Pathétique en diable ! Sous un nez de clown, Fellini illumine d’un cœur un visage entier, simple comme dans Flaubert et pur comme l’esprit. ” — Bosco 3 décembre 2017
    5 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré @Ochazuke Le critique Michel Mourlet détestait le pathétisme de ce film ainsi que l'actrice Masina. Il est vrai que Fellini va très loin dans cette direction -surtout en cette période (voir Les Nuits de Cabiria, toujours avec Masina), mais ce torrent de pathos il l"allège en insufflant une poésie simple, certes tendre et cruelle, mais aussi vive et drôle. Et cela passe bien ainsi. Un autre film italien, très proche par le style, néo-réaliste mais dèjà "réaliste magique" (comme Fellini quaifiait La Srada), Miracle à Milan de Vittorio De Sica, m'avait bouleversé quand je l'avais vu enfant (à ce point que je n'ose plus le revoir -il est rare en effet qu'un miracle se produise deux fois...).
      25 avril 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré En fait, je suis habituellement très sensible aux drames, au pathos étalé, à la "tristitude" des faits, des gens et aux échecs et ce film ne m'a jamais produit cet effet, l'ayant vu plusieurs fois. L'ensemble est dur et affligeant mais le jeu de Giulietta est extraordinaire, l'histoire magnifique et comme tu dis, poétique, et d'un réalisme touchant rarement ressenti dans un film, donc je le comprends mais l'ai vécu différemment ! Je vais essayer de voir Miracle à Milan ! Merci Bosco !
      25 avril 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @Ochazuke Il est vrai que la vie filmée par Fellini est moche, mais -et là est le miracle- une âme pure peut l'illuminer, réveiller d'autres âmes et ce miracle se répandre si la caméra capte cette lumière et la verse dans les millions d'yeux levés vers l'écran jusque dans les salles de cinéma les plus obscures.
      il y a 2 jours Voir la discussion...
  • Vince490
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Ce visage, d'une tristesse infinie, s'éclaire un peu, pour mieux y retomber. La raison du plus fort est, cruellement, toujours la meilleure. ” — Vince490 23 novembre 2013
    4 commentaires
  • zephsk
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Monades, poussière nous redeviendrons poussière. ” — zephsk 29 octobre 2013
    2 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Fable qui s'éloigne du néoréalisme pour nous conter, mine de rien, le vide qui sépare le masque théâtral de la vie intérieure... Oscarisé! ” — georges.b1 8 novembre 2013
    Commenter
  • elge
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Le cinéma de Fellini est celui de l’absurde. L’absurde est misérable, ridicule, absurdement poétique. L’absurde est l’ironie du désespoir. ” — elge 9 août 2016
    1 commentaire
  • ReznikAlabama
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Masina a un visage tellement expressif. Chacun de ses sourires à l'écran me met du baume au cœur, la moindre larme, le déchire. ” — ReznikAlabama 5 septembre 2018
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Chef d’œuvre absolu du néo-réalisme. La Strada est un film de sentiments, et surtout de l'amour, insondable, que seule l'absence révèle. ” — TrueCine 20 janvier 2019
    1 commentaire
    • TrueCine
      commentaire modéré Film extraordinaire, le personnage de Zampano est d'une beauté et d'une complexité éblouissante.
      20 janvier 2019 Voir la discussion...
  • Nairwolf
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Tendre tableau humain d'un homme et d'une femme terriblement différents, mais tout autant fragiles, impuissants et muets devant l'amour. ” — Nairwolf 3 mars 2015
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ "La" Masina débordante de délicatesse et de fragilité, montrée par un Fellini jamais aussi visiblement amoureux derrière sa caméra. ” — Torrebenn 12 avril 2013
    Commenter
  • M_Cinephile
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Simplete, Grincheux et Joyeux vivent ensemble de biens tristes jeux du cirque. Un conte pleurard saboté par l'antipathie de ses personnages. ” — M_Cinephile 27 novembre 2015
    8 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ La Strada, c’est un carrousel à la descente bouleversante mais dont le voyage, fait de trébuchements éclatants, résonne magnifiquement. ” — CinemAtrium 7 février 2016
    2 commentaires
  • Sanium
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ La Strada, ou ce penchant pour les romances bien trop formalisées. Quelques coups d'éclats, pour éviter d'assister au Cirque du Sommeil. ” — Sanium 22 juillet 2016
    Commenter
  • Alphaeraser
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ La strada c'est un clown, une trompette, beaucoup de poésie et d'émotion, de la tendresse et de la mélancolie. Un chef d'oeuvre! ” — Alphaeraser 22 juillet 2013
    Commenter
  • ProfilSupprime
    (à propos de La Strada)
    La Strada “ La violence n'est pas tant signe de faiblesse que la manifestation désespéré d'un profond désarrois (Pensif). ” — ProfilSupprime 26 août 2016
    Commenter
  • BLT
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ La Strada est une œuvre magnifique portée par la grâce et l'innocence déconcertantes de Giulietta Masina. ” — BLT 29 octobre 2013
    Commenter
  • sudroxaz
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Sanglotée au travers du résonateur cuivré, l'humble mélopée émane d'une bouille riboulant des prunelles. Battre l'estrade, subir la parade. ” — sudroxaz 28 juillet 2019
    Commenter
  • Store
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Les corps empreint de tristesse se refusent leurs désir, l'amour croule sous le poids du non dit, mélodie nostalgique bordée de poésie.  ” — Store 1 novembre 2013
    1 commentaire
  • Hal9000
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Daté mais éternel. Morbide mais transpirant la vie. Film somme de contradictions et d'apparences trompeuses. Beau à pleurer. Géant. ” — Hal9000 30 avril 2012
    Commenter
  • Kronan
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Le cirque fellinien, un amas de brutalité et de douceur, de folie et de poésie pure. Jusqu'au rugissement de larme final... ” — Kronan 8 mai 2015
    1 commentaire
    • Vince490
      commentaire modéré Il mériterait pas une voire deux étoiles de plus non ?
      9 mai 2015 Voir la discussion...
  • PharaonDeWinter
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ De ces contrastes et de cette simplicité, La Strada touche à l'essentiel de l'amour et de la tristesse qui scellent sa propre mythologie. ” — PharaonDeWinter 10 janvier 2014
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Violence du quotidien, précarité, rapports de domination et d'amour vache : le strass de Fellini sur des terrains vagues du néoréalisme. ” — alexandremathis 29 octobre 2013
    Commenter
  • Scronchh
    (à propos de La Strada)
    Sa note :
    La Strada “ Laaaaaa, lalalalaaaaaaaaaaaa, Laaaaa, lalalalaaaaaaaaaaa.... (Pensif) ” — Scronchh 12 décembre 2015
    2 commentaires

Casting de La Strada

Infos sur La Strada

Réalisé par Federico Fellini
Écrit par Ennaio Flaiano, Tullio Pinelli et Federico Fellini


Italie - 1h40 - Drame
Sortie le 11 mars 1955

Synopsis

En Italie, Zampano, un rustre costaud, forain ambulant spécialisé dans des tours de force « achète », à une mère misérable, la gentille Gelsomina, une fille un peu attardée. Voyageant sur les routes dans une pauvre carriole au gré des humeurs de Zampano, Gelsomina seconde celui-ci lors de son grand numéro de briseur de chaînes. Le reste du temps, Zampano la traite comme bonne à tout faire sans lui accorder plus d'attention. À l'occasion d'une de leurs étapes, Gelsomina est fascinée par le gracile « fou » et son dangereux numéro de funambule. Ce dernier est le seul à comprendre la jeune femme.

Films similaires à La Strada

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -