Georges Rouquier

Réalisateur, acteur
Né à Lunel-Viel le 23 juin 1909, mort le 19 décembre 1989
Connu pour...

Biographie de Georges Rouquier

Il est célèbre auprès des cinéphiles par ses documentaires originaux et surtout par son diptyque Farrebique (et 38 ans plus tard Biquefarre), fictions tournées à Goutrens, avec des non-comédiens, de sa famille et des voisins, fiction documentée relatant une chronique de la vie paysanne dans le Rouergue de l'après-guerre. Malgré la polémique (car décrié par Henri Jeanson dialoguiste de renom) le film est projeté hors compétition à Cannes car il a été éliminé de la sélection. Le film est présenté en avant-première à l'Opéra de Paris à laquelle assiste Paul Ramadier mandaté par le président Vincent Auriol ainsi que tous les Rouquier et autant les Aveyronnais de Paris. Il obtient malgré tout un prix créé spécialement pour lui : le Prix de la Critique internationale. La RKO Pictures, compagnie américaine de distribution achète les droits du film, le distribue et le projette au cinéma Madeleine à Paris en même temps que Saludos Amigos de Walt Disney en sortie nationale. Farrebique passe en tête des entrées en une seule semaine et vaudra à Georges Rouquier, outre sa distinction à Cannes, Le Grand Prix du Cinéma Français, la Médaille d'or à Venise et le Grand Épi d'or à Rome. Farrebique est étudié ensuite dans les universités américaines comme modèle du genre, ce qui explique que Coppola et Spielberg le soutiendront et qu'ainsi, et avec l'aide d'universitaires, il obtiendra un financement de capitaux américains du National Endowment for the Humanities pour son dernier long-métrage Biquefarre, en 1983, avec les mêmes personnages incarnés par les mêmes non-comédiens locaux, exposant dans cette fiction documentée, le monde paysan et ses problèmes maintenant au tournant des années 1980. Ses documentaires sur les métiers sont également appréciés oscillant toujours entre fiction et réalité documentaire. Marqué par Nanouk l'Esquimau de Robert Flaherty, il lui rendra toujours hommage à travers ses documentaires ainsi qu'à ses références cinématographiques : Charlie Chaplin, Dziga Vertov, Alexandre Dovjenko, Eisenstein et Marcel Carné qu'il ne copiera pas pour autant en affirmant un style personnel et original.

Filmographie de Georges Rouquier

  • 1
    Biquefarre
    (1984)
    un film de Georges Rouquier
    Rouquier retourne, 38 ans après, sur les lieux du tournage de Farrebique, près de Goutrens, Aveyron, Massif central, continuant la saga de sa propre famille. Ici c'est le monde qui...
    1h30
    Ma note :
  • 2
    L'Amour nu
    (1981)
    un film de Yannick Bellon
    Claire Castelan travaille comme inter prète à l'UNESCO. Le jour où on lui ap prend qu'elle a un cancer du sein et qu'il faut le lui enlever, elle déprime et quitte son compagnon, S...
    1h40
    Ma note :
  • 3
    Jeff
    (1969)
    un film de Jean Herman
    Après un hold-up, le chef de la bande laisse celle-ci. Un jeune copain et la maîtresse du chef se lancent à sa poursuite.
    1h32
    Ma note :
  • 4
    Z
    Taux de satisfaction de la communauté
    84%
    (1969)
    un film de Costa-Gavras
    Dans les années 1960, dans un pays du bassin méditerranéen, un député progressiste (Yves Montand) est assassiné. Le juge d'instruction charg...
    2h05
    Ma note :
  • 5
    Lettre de Sibérie
    Taux de satisfaction de la communauté
    83%
    un film de Chris Marker
    La Sibérie vue par un Occidental non conformiste qui nous écrit et nous raconte de manière subjective, avec un sens aigu de l'insolite et de la poésie, tout ce qu'il découvre au gr...
    1h01
    Ma note :
  • 6
    Le sabotier du val de Loire
    Taux de satisfaction de la communauté
    62%
    un film de Jacques Demy
    Evocation des souvenirs d'enfance du realisateur a travers la vie quotidienne d'un couple de sabotiers vivant au bord de la Loire et l'ayant accueilli pendant la guerre.
    Ma note :
  • 7
  • 8
    Farrebique
    Taux de satisfaction de la communauté
    99%
    (1946)
    un film de Georges Rouquier
    La chronique d'une famille de paysans aveyronnais au rythme des quatre saisons.
    1h40
    Ma note :

Avis sur les films de Georges Rouquier

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -