Satisfaction communauté 84%
Z Bande-annonce

Z

(1969)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 84%
  • 276 notes
  • 155 veulent le voir

Micro-critique star (vhf) :
vhf
(à propos de Z)
Sa note :
Z “ Un grand témoignage de la naissance d'une dictature, un poignant appel à résistance, un thriller souple et agile comme un tigre. ” — vhf 20 septembre 2013
7 commentaires
  • vhf
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Un grand témoignage de la naissance d'une dictature, un poignant appel à résistance, un thriller souple et agile comme un tigre. ” — vhf 20 septembre 2013
    7 commentaires
    • vhf
      commentaire modéré C'est néanmoins un compliment. :)
      20 septembre 2013 Voir la discussion...
    • lebateausobre
      commentaire modéré Journée d'amour et de bonté pour ma part, je n'ai pas vu Z, mais je suis un peu populiste, alors bon
      20 septembre 2013 Voir la discussion...
    • vhf
      commentaire modéré Wow, tout cet amour, merci ! @lebateausobre plus d'excuse maintenant que tu as contribué.
      20 septembre 2013 Voir la discussion...
  • itachi
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Plus politique que du Lumet, plus viscéral que du Pakula, plus universel que du Loach, Costa-Gavras nous explique ici ce qu'engagé signifie. ” — itachi 8 février 2016
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré rien à dire de plus! c'est un film "nécessaire.... Belle MC
      8 février 2016 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @cath44 : merci cathy. Effectivement, ce film est immense !
      9 février 2016 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Costa Gavras l’indigné écrivit Z « il est vivant"sur les murs de la Grèce des colonels!Un film au réalisme saisissant,profondément engagé!  ” — cath44 1 novembre 2013
    Commenter
  • Marin
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Les poitrines médaillées oublient que les idées logent dans le coeur avant la tête. La politique comme vitalité, le montage comme matraque. ” — Marin 29 octobre 2015
    1 commentaire
  • Calino92
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Derrière la brillante distribution et son côté "qualité France", le film marqua la naissance d'un genre qui allait faire florès. ” — Calino92 23 août 2016
    10 commentaires
    • Calino92
      commentaire modéré Mais pourquoi pas ? Je crois que chacun a sa propre définition en fait...
      24 août 2016 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré @Calino92 en fait car ton thème, je l'ai perçu comme péjoratif alors que ces films ( pour moi :-) ) sont honorables sur le fonds et la forme contrairement aux comédies que j'ai cité. Ma démarche était de te comprendre et non de te convertir à mon raisonnement. Je suis très attaché à cette philosophie :-) bonne fin de journée et surtout merci d'avoir pris le temps de me répondre :-)
      24 août 2016 Voir la discussion...
    • Calino92
      commentaire modéré Merci à toi. C'est vrai que le terme qualité France est souvent péjoratif mais il est cependant attribué à des films qui ont une tenue tout à fait honorable. Bonne soirée.
      24 août 2016 Voir la discussion...
  • FreshBUZZ17
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Gavras confond parfois meeting et film, mais son engagement force le respect. Z emporte le tout grâce à un époustouflante conclusion. ” — FreshBUZZ17 16 janvier 2016
    2 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Satire politique engagée de Gavras, dont la réalisation saccadée expose l'Etat manipulateur du libre arbitre. Who's Z ? Z is NOT dead baby ! ” — Joe_Shelby 16 février 2016
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Il faut le proclamer à la face du monde : Il vit ! Et qu'importe si l'on nous en tue 1, 10 ou 100. Car la Liberté ne meurt jamais. Elle vit. ” — Torrebenn 6 janvier 2016
    4 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Les particules d’une politique désoeuvrée mais fougueuse s’agglomèrent dans le tonnerre mortifère de voix qui ont mal à leur liberté. ” — CinemAtrium 16 février 2016
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Virtuose, Costa-Gavras dégaine et dévoile l'ombre d'une politique froide, exerçant son pouvoir par le biais de la police et de la justice. ” — TrueCine 16 janvier 2016
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ "Z" explore la mécanique d'un assassinat politique avec une puissance rare. Profond, cruel et révoltant. ” — Sushi_Overdose 3 septembre 2014
    3 commentaires
  • nicolas_59000
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Z résonne tellement dans notre actualité. Il faut dire que le message est intemporel. Dommage que le film ne soit pas plus visible. ” — nicolas_59000 15 janvier 2016
    Commenter
  • Hal9000
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Implacable dans son exposé des faits. Furieusement intelligent. Montand et Trintignant sont époustouflants. Un sommet. Indispensable. ” — Hal9000 4 juillet 2012
    Commenter
  • lebateausobre
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Entre quelques beaux éclats de mise en scène surgit un propos certes subversif, mais souvent niais, parfois douteux, et toujours bourgeois. ” — lebateausobre 17 juillet 2017
    5 commentaires
    • Jandismaz
      commentaire modéré @lebateausobre Ah Ah merci pour sces bons conseils, mais je fais parties des gens que l'hostilité n'impressionne pas , au contraire, elle me stimule ! Vodkaster n'est pas en cause, mais je constate simplement que sur cette page vous êtes le seul à oser dire ne pas aimer ce film ! Cela en dit beaucoup ! Vous ne partagez pas mon avis sur C. Gravas ce n'est pas grave, mais en regard de "Z" ou de "Section Spéciale", on peut dresser le constat objectif qu'il est un cinéaste manichéen et qu'il emploie des clichés afin de discréditer des personnages qu'il considère comme politiquement coupables, afin d'asseoir sont récit et d'argumenter son parti pris politique (que vous qualifierez autrement en appelant cela "des postures bourgeoises"), ses films sont des procès à charges et souvent d'une grande malhonnête intellectuelle.
      Je note très intéressant que vous utilisiez cette expression de " postures bourgeoises" comme si la dénonciation de l'homosexualité était l'apanage d'une classe.
      Je ne le pense pas, je pense que c'est de la dialectique marxiste, en 69 c'était mal vu y compris par la gauche intellectuelle, C. Gravas n'utilise qu'un moyen de plus pour discréditer un de ses personnages, modus operandi de son travail de démagogue communiste.
      17 juillet 2017 Voir la discussion...
    • lebateausobre
      commentaire modéré Je ne crois pas avoir été hostile.
      Effectivement, ce film est très aimé, mais je ne sais pas ce que cela "dit" sur les gens qui aiment ce film, et sur ceux qui ne l'aiment pas. Je comprends qu'on puisse l'aimer, mais j'ai un avis qui m'est propre, que je défends de manière claire et argumentée, tout comme ceux qui l'aiment ont un avis intime et sincère sur ce film. Il y a par ailleurs des éléments de ce film que j'aime (certains éclats de mise en scène, le côté subversif et justement très politisé, à quelques moments très offensif, du film).
      Manichéen, peut-être, mais surtout niais et douteux, comme je l'ai expliqué. Je trouve justement que le film ne va pas assez loin, qu'il est bouché par une vision du monde et des conceptions réactionnaires sous son aspect très progressiste, qui me sortent du film et m'agacent.
      Toutefois, je n'ai pas la prétention de dresser, comme vous, un "constat objectif". Si vous voulez parlez d'objectivité en cinéma, parler du type de pellicule ou de la taille de l'écran, pas de votre petite opinion élargie opportunément à "l'universel" ou "l'objectif".

      L'évocation de l'homosexualité d'un des personnages peut entrer dans la posture bourgeoise de Gavras dans la mesure où il joue sur des clichés de confort, c'est la politique du on-dit et du stéréotype, propre à la reproduction bourgeoise des idées et des comportements (l'homosexuel est un violeur, un pervers, etc.). Mais bourgeoise surtout est l'espèce de discrétion étrange qu'il attribue à cette évocation, comme s'il n'assumait pas ce trait mais qu'il voulait tout de même le mettre quelque part.

      Par ailleurs, soit vous ne lisez pas et ne voyez pas de films, soit vous faites exprès d'ignorer qu'il existait bien, dans les années soixante, et bien avant déjà, une gauche intellectuelle qui n'était pas homophobe. Ce que je reproche à Gavras c'est d'introduire ce thème par une évocation douteuse. Quel intérêt de mettre ça ici ?

      Votre dernière phrase est inepte. Nous sommes sur un réseau social du cinéma. Pas sur un forum anti-communiste. Vous vous plaignez qu'on vous traite de réactionnaire, et vous exprimez vos idées comme un réactionnaire. Le communisme supposé de Gavras (par ailleurs très très "light", voire carrément dévoyé par sa fréquentation assidue de la grande bourgeoisie) n'a rien à voir avec ce dont nous parlons...
      17 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Jandismaz
      commentaire modéré @lebateausobre Très bien ! Devant des propos aussi incisifs il est inutile d'ergoter d'avantage, toutefois et ce sera ma conclusion, il me vient une interrogation, est- ce que c'est par ce que vous avez raison que vous maitrisez la dialectique ou est est ce que c'est parce que vous maitriser la dialectique que vous semblez avoir raison ? Cette question va aussi a C. Gravas et à ses postures politiques en trompe-l’œil. Je comprends tardivement vos griefs envers ce film que vous auriez dû ou voulu aimer !
      18 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Cypri3n
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ La sidération du complot laisse place un temps à la satisfaction de la justice, finalement balayée par la frustration. Toujours d'actualité. ” — Cypri3n 28 août 2016
    Commenter
  • Springbank
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ "Ça va au delà du X, ce n'est même pas igrecquifiant, c'est zèdifiant" disait Daniel Toscan Sestplanté. Costa-Gavras n'a pas raté sa cible. ” — Springbank 9 mai 2017
    Commenter
  • Kashflow
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Messieurs Costa-Gavras et Semprùn, vous êtes inculpés de militantisme volontaire, d'injure à dictature et de script trop parfait. ” — Kashflow 30 novembre 2015
    2 commentaires
  • youliseas
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Montage nerveux pour enquête intense et brûlot anti-État policier. Les idées sont à l'épreuve des balles, et des matraques ; Il est vivant. ” — youliseas 24 mars 2016
    Commenter
  • Jed_Trigado
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Le paradoxe de ce film ? S’appeler Z alors qu'il est dans la catégorie A+ du cinéma. ” — Jed_Trigado 6 février 2016
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Thriller politique au rythme enlevé, un montage saccadé, une atmosphère angoissante, une dénonciation sans fard de la dictature militaire! ” — georges.b1 15 juin 2014
    Commenter
  • charlylemega
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Énorme claque à tous les niveaux, Z est l'alpha et l'oméga du film d'enquête politique. Encore aujourd'hui, il est plus vivant que jamais. ” — charlylemega 2 janvier 2017
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ L'un des plus beaux et des plus grand films politiques. Acteurs, musique, scénario: un grand moment de cinéma, un grand moment de révolte. ” — fabs8 31 décembre 2012
    Commenter
  • Vincevertu
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Une grande locomotive où le récit , bien plus que les personnages, est au commande. Rien ne peut le dévier de sa trajectoire. Implacable. ” — Vincevertu 10 juillet 2016
    Commenter
  • Astorg
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Définitivement le modéle du film politique qui doit beaucoup à ses interprétes. ” — Astorg 25 septembre 2014
    Commenter
  • jean_pierre
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ A quoi auront servi ces colonels grecs même pas fichus d'instaurer un cadastre ? A susciter ce bon film, par ailleurs anthologie d'acteurs. ” — jean_pierre 8 mars 2015
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Epoustouflant film politique. Costa-Gavras dénonce avec tant de talent que son film, élégant, bouscule sans effort. Interprétation géniale. ” — wham1978 30 décembre 2013
    Commenter
  • Altoy
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Règne un parfum dystopique dans ce vrai faux documentaire-thriller. Qu'est ce vraiment Z ? ” — Altoy 27 mai 2015
    Commenter
  • elge
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Il vit, Il vit... Il vit que l’espérance est un acte politique. Que la vérité est subversive. Il vit encore. ” — elge 15 octobre 2013
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Le plus grand film de Costa Gavras et sans doute l'un des meilleurs films politique jamais réalisés. Brillant, éprouvant, passionnant.  ” — Nathanlemec 19 avril 2013
    Commenter
  • Thomaschry
    (à propos de Z)
    Sa note :
    Z “ Passé l'impressionnante scène d'émeutes, Z ne fait que distiller un propos politique scolaire, qui ne donne aucune clé du retournement final ” — Thomaschry 25 décembre 2013
    Commenter

Casting de Z

Infos sur Z

Réalisé par Costa-Gavras
Écrit par Jorge Semprún et Costa-Gavras


Algérie, France - 2h05 - Thriller, Drame, Polar
Sortie le 26 février 1969

Synopsis

Dans les années 1960, dans un pays du bassin méditerranéen, un député progressiste (Yves Montand) est assassiné. Le juge d'instruction chargé de l'enquête (Jean-Louis Trintignant) met en évidence le rôle du gouvernement, notamment de l'armée et de la police dans cet assassinat.


Films similaires à Z

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -