Wong Kar-Wai

Réalisateur, scénariste, acteur
Né à Shanghai, China le 17 juillet 1956

Connu pour...

Biographie

Né à Shanghai, il émigre à Hong Kong avec sa mère à l'âge de cinq ans. Son père, directeur d'hôtel, qui aurait dû les rejoindre avec ses deux autres enfants, reste bloqué en Chine par la Révolution Culturelle. La séparation dure une dizaine d'années. Cet exil familial, doublé d'un exil culturel et linguistique (le jeune Wong Kar-wai ne parle que le mandarin, il éprouve des difficultés pour s'adapter au cantonais de Hong-Kong), explique peut-être l'importance de la séparation, de l'errance (thème récurrent de l'« oiseau sans pattes » qui ne se pose que pour mourir), et surtout de la mémoire dans l'oeuvre du cinéaste.
Dès cette période, il fréquente assidûment les cinémas avec sa mère, et est marqué par le cinéma « classique » hollywoodien.
Étudiant en arts graphiques à l'École Polytechnique de Hong Kong, il se passionne pour la photographie. Il découvre le cinéma européen, et notamment les cinéastes français de la Nouvelle Vague. Il obtient son diplôme en 1980.
Après être entré comme assistant de production pour la chaîne Hong Kong Television Broadcasts (HKTVB), il devient scénariste de télévision à plein temps et écrit notamment le « soap opera » Don't Look Now qui est un grand succès.
Il quitte la chaîne pour entrer dans le département scénario de Cinema City qu'il quitte pour devenir indépendant. Il est crédité de plus de 10 scénarios entre 1982 et 1987, comédies romantiques, drames ou film de kung fu mais il prétend en avoir écrit cinq fois plus sans crédit officiel. Il considère Final Victory (????, 1986) une comédie sombre réalisée par Patrick Tam comme son meilleur scénario. Celui-ci produira le premier film de Wong.

Filmographie

Micro-critiques

  • (à propos de The Grandmaster)
    Sa note :
    “ Magnifiquement photographié et chorégraphié, le film est plombé par son montage (insupportables ralentis) et sa philosophie de comptoir. ” — RegisX 4 mars 2014
    56 commentaires
  • (à propos de The Grandmaster)
    Sa note :
    “ Beaucoup de bancal entre l'horizontal et le vertical. ” — ElmerHunter 18 avril 2013
    40 commentaires
    • commentaire modéré Je l'ai revu et franchement ça y gagne beaucoup. Ce qui est confus dans l'histoire l'est beaucoup moins à la 2e vision, et du coup ce qui est sentimental m'a beaucoup plus touché.
      Je maintiens que les combats sont extrêmement maîtrisés, le montage est incroyable. Ça reste confus dans la mêlée de la première scène mais c'est tout. Je lui rajoute une demi-étoile, même s'il reste toujours du bancal.
      27 avril 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Revu hier aussi, je reste sur mon sentiment de splendide.
      27 avril 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Pas revu et je reste également sur mon sentiment de grosse baudruche poseuse.
      27 avril 2013 Voir la discussion...
  • (à propos de In the Mood for Love)
    Sa note :
    “ Un film, je crois, qu'il faut revoir à différents moments de sa vie. Jeune, contempler. Moins jeune, déceler l'humanité. Toujours écouter. ” — Lolograhame 27 janvier 2014
    30 commentaires
    • commentaire modéré Elle possède une telle prestance.
      il y a 9 jours Voir la discussion...
    • commentaire modéré Espérons que ce soit un bug.
      C'est la caméra de WKW qui lui donne de la prestance, la musique, les ralentis, les yeux du type et les robes.
      il y a 9 jours Voir la discussion...
    • commentaire modéré C'est vrai. Et la magie opère divinement bien.
      J'ai vraiment envie de refaire ma critique dessus. Je pense au film depuis hier.
      il y a 9 jours Voir la discussion...
  • (à propos de The Grandmaster)
    Sa note :
    “ Entre l'horizontal et le vertical, entre l'action et la mélancolie, entre la maîtrise et le chaos total, une pure splendeur. ” — ViggyStardust 5 mars 2013
    7 commentaires
    • commentaire modéré Tu n'as donc pas été très attentif, chaque changement de lieu et d'époque étant clairement écrit à l'écran...
      30 avril 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Je suis pourtant loin d' être le seul à partager cet avis d'une narration trop brouillonne. Il y a aussi qu' au bout du 30éme pied au ralenti sous la pluie j'ai saturé.
      30 avril 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Je suis d'accord, ce film, c'est la Mélancolie incarnée.
      25 juillet 2014 Voir la discussion...
  • (à propos de The Grandmaster)
    Sa note :
    “ Ce film, c'est comme l'hiver : magnifique avec ces effets de brume et de neige, où tt est au ralenti, mais dont on attend la fin quand même  ” — CaroB 5 avril 2014
    30 commentaires
    • commentaire modéré Pareil !
      6 avril 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré @CaroB: Je te conseille les john Woo cité par mon pote @Itachi13: The Killer et A Toute Epreuve (le film que je parraine) où l'art d'allier la maitrise du polar extrême et la poésie de la violence et de l'amour. Des chef d’œuvres cité par Itachi13, je ne retiens que Histoire de fantômes chinois qui allie le merveilleux au fantastique en passant par la passion et l'humour absolu. Si tu veux t'interesser un peu au film de samourai avec sabre, autrement dit le Wu Xia Pian, je te conseille la trilogie du sabreur manchot et si tu aime le polar sombre: les Street Fighters avec le fantastique Sonny Chiba. Au niveau réal', Wuen woo Ping reste aussi une référence du genre. dans un style plus romantique, comme l'a signalé @louetdad, à juste titre, Adieu ma Comcubine ou Epouses et Concubines sont d'inaltérable chef d'oeuvre. Et comment ne pas citer quelques films avec le regrétté Leslie Cheung : A Better Tomorrow I et II, Happy Together, la liste est longue, ...
      Et au niveau du film japonais, Kurosawa reste incontournable et l'acteur emblématique: Toshiro Mifune impérial partout où il a joué....
      @Itachi13: merci pour le compliment, mais le pro en matière de films asiatique c'est @chaozu.
      ;)
      6 avril 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Merci beaucoup @musashi1970 pour tes lumières ;)
      6 avril 2014 Voir la discussion...
Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Offres de stage - Mentions légales