Carol
(2015)
un film de
77% Taux de satisfaction
Carol Bande-annonce

Carol

(2015)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 77%
  • 578 notes
  • 3,66 moyenne

Micro-critique star (Woodyalleniste13) :
Woodyalleniste13
(à propos de Carol)
Sa note :
Carol “ La solitude de l'étreinte retardée dessine en gestes et en silence de brèves rencontres capturées comme des évidences du regard de l'Autre. ” — Woodyalleniste13 1 novembre 2015
62 commentaires
  • Woodyalleniste13
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ La solitude de l'étreinte retardée dessine en gestes et en silence de brèves rencontres capturées comme des évidences du regard de l'Autre. ” — Woodyalleniste13 1 novembre 2015
    62 commentaires
  • Sanium
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ L'amour suspendu, au gré des lèvres distendues, à jamais état de fruit défendu. Une volute enamourée, tombée du ciel étoilé. Cœurs explosés. ” — Sanium 12 janvier 2016
    22 commentaires
    • Ju_
      commentaire modéré @Sanium Cette même mélancolie de l'amour interdit, ce même désir ardent dans la musique.
      Ah et ce film me donne l'occasion de vous conseiller de voir (si ce n'est déjà fait) Brève Rencontre auquel le film fait une belle référence ;)
      13 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Ju_ Je le wishliste de ce pas !
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Ju_
      commentaire modéré @Sanium Super, hésite pas à me mentionné quand tu l'auras vu :)
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Dans le silence voilé du regard, à fleur de peau de l’attente incertaine, la mélancolique gestuelle des amours entravées.Vertiges d’un ange. ” — cath44 18 janvier 2016
    15 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Par la mélancolie de l'objectif, les anges ivres s'enflamment dans la fragilité d'un regard passionné, fougueuse beauté du spectre sensuel. ” — blacktide 16 avril 2016
    8 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré * le trouvent pardon ..
      16 avril 2016 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @cath44 Certes, cette froideur est tout à fait justifiée par le fait qu'il s'agit d'un amour caché qu''il ne faut pas extérioriser dans une société aux mœurs conservateurs, ce qui rend la reconstitution d'autant plus réaliste. Haynes dépeint à merveille cette époque dans toute sa cruauté envers un amour désiré. Dans mon cas, j'ai surtout été impressionné par les qualités visuelles et techniques (magnifique travelling d'ouverture)... et ce grain de pellicule tout à fait sublime !
      16 avril 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @blacktide c'est tout à fait comme cela que je l'ai perçu !
      16 avril 2016 Voir la discussion...
  • itachi
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Du cinéma embué qui, malgré ses qualités formelles évidentes, ne permet pas à mon petit cœur de vibrer comme il se doit. ” — itachi 1 février 2016
    38 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré @Cladthom : J'ai du mal à me dire que Haynes n'ait pas voulu placer son film dans l'époque dorée du mélo mais bon, soit !
      Je serais assez d'accord avec toi pour dire que les minutes qui précèdent leur première étreinte sont plutôt réussies et fortes en revanche, j'ai du mal à trouver un intérêt à ce qu'Haynes fait de leur relation par la suite, il est là mon souci :(
      4 février 2016 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @palewin : Je ne suis jamais allé au Congo de ma vie.
      4 février 2016 Voir la discussion...
    • palelose
      commentaire modéré @itachi Je suis certainement tombé sur un commentaire ou tu parlais du Congo, j'ai donc supposé que tu vivais la bas désolé.
      4 février 2016 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ De derrière le glacis se tourmentent les cœurs, épousant tendrement les passions élégantes. Variations du regard, cette évidence fragile. ” — Apocalypse12 24 janvier 2016
    12 commentaires
  • TaoChess
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Dans ces volutes implicites embrassant une passion efflorescente, se désamorce enfin la morale patriarcale. Immenses personnages féminins. ” — TaoChess 14 janvier 2016
    16 commentaires
    • TaoChess
      commentaire modéré @cath44 c'est justement ce "tout est regard" qui peut sembler trop invraisemblable, bisounours, mièvre et superficiel. Moi ça ne me dérange pas spécialement, j'arrive quand même à y croire parce que je ne préjuge pas d'une forme d'amour particulière, que les personnages ont leur épaisseur, que ces regards ne sont pas non plus creux mais gorgés d'implicite, et que je ne cherche pas à comparer chaque mélodrame au cinéma de Sirk.
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré @cath44 : Si le "vide spectral" est aussi beau, bouleversant, intense, d'une subtilité éblouissante et d'une force inouïe que "Carol" et ses personnages, alors je crois que je vais lui consacrer mon existence entière.
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 Moi de même
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ L'effusion, la fleur, en son tremblement naturel, l'amour racine en son milieu hostile, la fragilité de l'être face aux montagnes d'idioties ” — ianov 15 janvier 2016
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ La prohibition du désir dans une commissure de lèvre, une étreinte cachée, une interstice de porte-cochère. L’amour est une douleur chaude. ” — CinemAtrium 13 janvier 2016
    8 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré @LeGamin C'est gentil !
      13 janvier 2016 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré Je crois que la dernière image du film restera comme une des plus belles de l'année (oui, on est début janvier) tout comme celle où Therese prend Carole en photo près du sapin. Ces deux scènes m'ont transporté.
      15 janvier 2016 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré (oui, je repense au film 2 jours après l'avoir vu, ce qui est bon signe pour sa pérennité).
      15 janvier 2016 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Magnificence déco-formol qui coupe l'oxygène à son beau sujet, jusqu'à l'anéantir fatalement. Rien ne palpite ici, à commencer par la chair. ” — CyberSpace 2 janvier 2016
    7 commentaires
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré @CyberSpace : Oh je ne m'inquiète pas, nous nous retrouverons sur d'autres films. De plus, je sais que ce que j'aime chez "Carol", et que je résumerais grossièrement (alors que c'est plus complexe que ça) par la force de tout ce qui est retenu, non-dit, évoqué, silencieux, effleuré et qui me parait évident, laissera plus d'une personne de marbre et/ou sur sa faim. Ce n'est pas grave, ça fait partie du jeu et du charme de cet art qu'on aime tant. En tout cas, merci pour le compliment ! :)
      2 janvier 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 je te dirais ce que j'ai ressenti quand je l’aurais vu J'espère partager aussi les sentiments que tu as décrit. (j'avais lu ta MC , ) et pour une fois, ne pas être tout à fait d'accord avec notre ami ...
      2 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Graziella97
      commentaire modéré Il y des moments intéressants dont le jeu de Rooney Mara, mais j'ai trouvé le film avec un côté cucul-la-praline, donc moyen.
      19 août 2016 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Elégante dichotomie entre raison et passion pour cet amour naissant, dépouillé, et intime. L'esprit et le raffinement de Minnelli plane. ” — Theus 13 janvier 2016
    8 commentaires
    • Theus
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 ton enthousiasme, ta sincérité et ton amour pour ce film sont un vrai plaisir à lire. Tes mots sonnent parfaitement justes. Entièrement d'accord avec toi sur la trahison des mots mais non celle des gestes et du regard. Même si le sujet n'est pas commun le film m'a souvent fait pensé au film de Tom Ford "A single man" pour son envoutement, ses petites touches de mélancolie et l'élégance de la mise en scène. Un mélange de Vincente Minnelli, Douglas Sirk et Tom Ford.
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré @Timurton je me demande si l'on ne retrouve pas cela aussi dans "Le temps de l'innocence" de Martin Scorsese même si les sentiments y sont plus contenus, plus secrets.
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré @Theus : Merci beaucoup ! Je vois tout à fait ce que tu veux dire par rapport à "A Single Man", que j'aime particulièrement aussi.
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Retenu, saisi au creux de la main, la veille d’une nouvelle année, l’amour est. Aux âmes muettes et ardentes, Waterloo est un champ fertile. ” — MaxiPatate 26 janvier 2016
    10 commentaires
    • MaxiPatate
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 Héhé. Pourquoi Spotlight en particulier, si je puis me permettre ? J'attends The Revenant comme un petit foufou également !
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré @MaxiPatate : À force de voir la BA à chaque fois que je vais voir "Carol" ou un autre film, il a fini par m'intriguer. Puis, l'histoire m'intéresse. "The Revenant", j'y vais jeudi : hâte !
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré "à chaque fois que je vais voir Carol" : tu y retournes donc tous les trois soirs, je vois ;) et sacrée veinarde pour The Revenant ! Il sort bien plus tard en France.
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
  • Ju_
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Deux regards qui se croisent, deux cœurs qui s'embrasent et le mien marqué à jamais... ” — Ju_ 13 janvier 2016
    4 commentaires
    • Ju_
      commentaire modéré @zackmo Merci beaucoup ! Ce film m'a touché en plein coeur, comme peu de films ont su le faire.
      14 janvier 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Ju_ la délicatesse d'une "brève rencontre"
      18 janvier 2016 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @Ju_ Je sais que c'est très subjectif mais devant un si joli éloge je m'interroge : pourquoi pas cinq étoiles du coup? (Je n'ai pas vu le film mais il repasse fin mars dans mon ciné et je compte bien me rattraper!).
      29 février 2016 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Non, ce n’est pas un mélo. Non, ce n’est pas un hommage à Sirk. C’est l’harmonie formelle la plus émouvante tombée du ciel cinématographique ” — elge 25 janvier 2016
    10 commentaires
  • Cladthom
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ L'intériorité, l'invisible n'a jamais été aussi bien filmé, Haynes n'est plus dans l’afféterie, il est au cœur même de l'indicible. ” — Cladthom 3 février 2016
    12 commentaires
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Si la caméra se meut au gré de leur états d'âme, elle est contenue par le cadre enserrant leur passion. Qu'importe, le désir brûle toujours. ” — WeOwnTheNight 26 mars 2016
    Commenter
  • AmauryCh
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Douce et puissante comme une voix de saxo, accompagnée d'un délicat piano, Carol est un air qui s'élève dans l'hiver. ” — AmauryCh 16 janvier 2016
    11 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Ne vous y méprenez pas‚ derrière cette élégance‚ cette pudeur‚ cette circonspection‚ c’est toute la violence d’un désir étouffé qui suffoque ” — georges.b1 15 janvier 2016
    2 commentaires
  • zephsk
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Dans ses bons moments, Carol abandonne son façadisme et cède la place au vide spectral qui le gouverne : la vie rêvée d'un médiocre copiste. ” — zephsk 29 janvier 2016
    25 commentaires
  • ginlange
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Sous le vernis du secret se révèle la beauté de l'amour naissant, le bonheur de l'accomplissement, incroyable féminité somptueuse complicité ” — ginlange 17 janvier 2016
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Par la puissance des regards et des non-dits, Carol subjugue par sa maîtrise tout en étant d'une subtilité et d'un raffinement à tomber. ” — TrueCine 18 janvier 2016
    5 commentaires
  • FeydRautha
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Initiée par Carol, la blanchette Thérèse étreint la moiteur de la volupté, le goût douloureux de la passion, la suavité d'une cavité. ” — FeydRautha 18 janvier 2016
    6 commentaires
    • FeydRautha
      commentaire modéré Oui. C'est ces chers @thibaudbo et @themaninblack qui souvent nous font trouver la motivation. Cependant lors de cette séance certaines personnes que je ne nommerai pas se sont très mal comportées en faisant à voix haute des blagues à la limite du bon goût. Alors qu'on était entourés de goudous.
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré Qu'est ce donc qu'un goudou ?
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
    • thibaudbo
      commentaire modéré En général on dit UNE goudou
      30 janvier 2016 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Une romance vitrée. De derrière le miroir, Carol met de la buée sur les cœurs par l'esquisse d'un sourire. ” — Nathanlemec 20 décembre 2015
    2 commentaires
  • Thib27
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Amours effleurées et foudroyantes qu'Haynes traduit en de bouleversants silences et une élégante pudeur. Blanchett immense, Mara parfaite. ” — Thib27 13 janvier 2016
    3 commentaires
  • IMtheRookie
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Renversant de beauté, chacun des plans de Carol porte la charge d'un amour irradiant. Le mélodrame dans toute sa splendeur. ” — IMtheRookie 19 mai 2015
    Commenter
  • sgabedou
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ De l'ambiance feutrée à la passion indicible, de la pâleur de l'hiver aux lèvres écarlates, tout est infiniment délicat et subtil. ” — sgabedou 17 janvier 2016
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Carol m'a hypnotisé et je n'ai pas réussi à raccrocher. Un parcours semé d’embûches. Un cadeau de Noël qu'on ne jettera pas. ” — spider19 16 décembre 2015
    3 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré J'attends tellement ce film !
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré @Sanium Nous avons de la chance comme on a chaque mois l'avant première positif au forum des images qui désigne le film qui sera sur la couverture du prochain numéro positif. J'espère que tu seras séduit, même si l'histoire est assez simple. Un petit air de Kramer contre Kramer inversé (même si ce n'est qu'un élément) et Inside Llewyn Davis (pour le montage, même si ça continue et l'élément déclencheur n'est pas pareil
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
    • Woodyalleniste13
      commentaire modéré Ce film ♥
      16 décembre 2015 Voir la discussion...
  • dr-jaws
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Flamboyant mélo d'une grâce absolue où chaque geste est magnifié et chaque regard sublimé. Un film que l'on voudrait serrer dans ses bras... ” — dr-jaws 19 janvier 2016
    2 commentaires
  • tomsias
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ Loin de Loin du paradis, Haynes délaisse les affèteries sirkiennes pour explorer l'Amour, le vrai, celui qui se passe de commentaires. ” — tomsias 15 janvier 2016
    6 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de Carol)
    Sa note :
    Carol “ La réalisation, la photographie, la musique et les interprètes sont d'une infinie élégance, d'une magistrale délicatesse. Captivant amour. ” — Suzanneastic 26 janvier 2016
    1 commentaire
    • cribeyre
      commentaire modéré penses-tu qu'il aura une récompense ? et si oui laquelle ?
      10 février 2016 Voir la discussion...

Casting de Carol

Infos sur Carol

Réalisé par Todd Haynes

États-Unis - 1h58 - Drame
Sortie le 13 janvier 2016
Compétition officielle au Festival de Cannes 2015

Synopsis

New York 1952. Carol est élégante, sophistiquée, riche et mariée. En cette veille de Noël, elle erre dans un grand magasin à la recherche d'un cadeau pour sa fille. Elle y rencontre une jeune vendeuse, Thérèse, spontanée, charmante, fragile. Toutes deux sont seules le soir de Noël. Carol propose alors à Thérèse de partir avec elle pour un voyage improvisé au coeur de l'Amérique. Un road trip au cours duquel elles vont tomber follement amoureuses.

Films similaires à Carol

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -