Y Télérama aime beaucoup
Le Cercle rouge
(1970) Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 91%
Le Cercle rouge Bande-annonce

Le Cercle rouge

(1970)
Ce qu'en pense la communauté
  • 91%
  • 751 notes
  • 210 veulent le voir

Micro-critique star (Store) :
Store
(à propos de Le Cercle rouge)
Sa note :
Le Cercle rouge “ Dans "Le Cercle Rouge", le silence parle et les hommes se taisent.  ” — Store 26 janvier 2013
2 commentaires
  • Store
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Dans "Le Cercle Rouge", le silence parle et les hommes se taisent.  ” — Store 26 janvier 2013
    2 commentaires
  • ianov
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Cycle infernal et terre des hommes, burinée, lavée, réduite aux essences, frappée du sceau du silence, d'or et halluciné. Mortelle embardée. ” — ianov 25 juin 2017
    11 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré @Ju_ Ah ! Je crois bien que partage ton avis, deux sommets..
      25 juin 2017 Voir la discussion...
    • cinephiloxav
      commentaire modéré @ianov J'ai revu le film récemment. Pas d'erreur de montage pour moi, plutôt des ellipses qui allègent sans obscurcir l'intrigue (elles n'ont absolument rien de mystérieux ! ). Quel film quand même !
      28 janvier 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @cinephiloxav Parfaitement d'accord !!
      28 janvier 2018 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Des deux pieds entré dans le Cercle, j'ai accepté de me laisser les mains lier. De ma bouche close j'écris ce qu'écartelés mes yeux ont vu. ” — Torrebenn 16 février 2015
    18 commentaires
    • Torrebenn
      commentaire modéré @elge L'amitié virile n'est pas tout à fait l'amitié, telle que couramment décrite. Là, elle est est dictée, procréée par la nécessité de bosser ensemble de "faire un coup".
      16 février 2015 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré C'est un rassemblement de savoir-faire, comme dans une entreprise... et si tu crois à l'amitié dans une entreprise, t'es mort ! (je le sais, je suis déjà mort plusieurs fois)... il y a du respect, c'est sûr, qui va jusqu'à prendre Jansen comme tireur d'élite même après son delirium tremens, car ils savent que c'est uniquement cette fonction qui le fait exister et qu'il ne tremblera pas...
      16 février 2015 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @elge Je pense que c'est un peu ce que je dis dans mon dernier commentaire. L'amitié virile de ce Cercle est professionnelle, mais elle n'empêchera pas le respect, voire l'admiration. Non ?
      16 février 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Un polar austère superbement orchestré.Au centre du cercle silencieux d’un code d’honneur inéluctable, se réuniront flics et criminels.  ” — cath44 2 novembre 2013
    6 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Question de point de vue, je n'en fais pas une polémique, c'est mon interprétation ...c'est bien quand le code d'honneur (la parole donnée) est trahie que Mattei déclenche la tragédie finale !!!
      2 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré Joli !
      3 novembre 2013 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @quizzer c'est fait
      8 novembre 2017 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Polar tragique ; tons bleutés ; lumière blafarde et métallique ; personnages prisonniers de leurs destins ; naître innocent, mourir coupable ” — Apocalypse12 8 juillet 2013
    2 commentaires
  • Alan_Smithee
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Sous les feux blafards, des hommes passent. Ombres armées au dress-code feutré, le verbe est leur épitaphe. Ritournelle des maudits. Une vie ” — Alan_Smithee 1 juin 2018
    4 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Tous les hommes, flics ou voyous, doivent se retrouver un jour, malgré leurs divergences. Ils seront réunis dans la fatalité du cercle rouge ” — Joe_Shelby 31 août 2018
    11 commentaires
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré Pour l'anecdote, vous remarquerez que Bourvil est bien nommé André Bourvil. Melville tenait à ce qu'on précise son prénom, comme pour mieux le dissocier de son personnage de comique troupier. Il était atteint d'un cancer au moment du tournage, et pour raison de santé, avait peu de disponibilité. Il nous laisse en héritage, un de ses rôles les plus habités. Il est aussi très bon dans Les grandes gueules d'Enrico, écrit par José Giovanni, autre compagnon de la solitude melvillienne. Melville était un cinéaste singulier, et un homme difficile. Ses rapports conflictuels avec ses acteurs en général, et ici avec Gian Maria Volonte, sont légions. C'est ce qui explique pourquoi Volonte se retrouve enfermé dans un coffre de voiture. Une idée de Melville. Les 2 hommes se détestaient.
      31 août 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Alan_Smithee haha excellent pour l'anecdote entre Volonte et Melville :) Merci pour ces précisions. De toute manière, je crois que les meilleurs réalisateurs, toute subjectivité incluse, sont souvent exécrables avec leurs équipes et leur acteurs/actrices sur les tournages. Cela n'en ressort que des films encore meilleur car ils sont tatillons et perfectionnistes. (Melville, Clouzot, Tarkovski, Kubrick, Malick, Raimi, Refn, Von Trier, Fincher, Friedkin, Lynch notamment).
      31 août 2018 Voir la discussion...
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré @Joe_Shelby C'est effectivement un curieux paradoxe, mais ce qu'ils perdent en humanité, ils le gagnent en immortalité. E la nave va !
      31 août 2018 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Obscure et vespérale, la spirale de la nécessité condamne les hommes à la fatalité. En son aurore épurée, infernal est le sort des damnés. ” — Airone 30 juin 2015
    3 commentaires
  • Blaster549
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Vicieux circonflexe de la fatalité, où les hommes s'étouffent dans l'apnée de la vengeance et jamais ne se brise le Cercle. Rondement mené. ” — Blaster549 14 novembre 2013
    6 commentaires
  • RegisX
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ C'était l'époque des impers longs, des acteurs que le monde entier nous enviait, et des réalisateurs qui savaient raconter une histoire... ” — RegisX 7 juillet 2013
    Commenter
  • Vince490
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Le rythme est lent, l'intensité grande. On retient notre souffle, ébahi devant ses géants du cinéma au service de ce chef-d'oeuvre.  ” — Vince490 10 septembre 2013
    3 commentaires
  • vincelluelles
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Polar froid comme la mort, où Jean-Pierre Melville enferme dans ce cercle rouge quatre des plus grands acteurs de l'époque. Inoubliable. ” — vincelluelles 21 octobre 2013
    Commenter
  • Gotrek
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Jean-Pierre, Yves, Alain, André et les autres. L'apogée du polar sombre à la française. Melville était bien le dernier des géants. ” — Gotrek 27 février 2017
    Commenter
  • TaoChess
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Géométrie du monde et des âmes. Cinéma de l'incorporel. Si le Stoïcisme n'avait pas existé, Jean-Pierre Melville l'aurait inventé. ” — TaoChess 4 avril 2013
    6 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré Ah ben tiens, j'ai jamais eu connaissance de ce post, tiens.
      Ben à vrai dire, @TaoChess, il faudrait que tu me dises d'abord en quel sens tu relies Le Cercle Rouge au stoïcisme, pour qu'on puisse en discuter, parce qu'en l'état je ne vois pas bien où se situe le rapport.
      Une sorte d'épure peut-être ? L'idée du cercle ? Ou qu'il ne faut rien désirer qui ne nous appartient pas ?
      10 juillet 2013 Voir la discussion...
    • gillou107
      commentaire modéré alors si on commence " geometrie du monde et des ames et je suis sur que ce n est pas pompe , c est pompeux pour moi donc si tu pouvais aussi me l expliquer . merci d avance
      10 juillet 2013 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré @zephsk ... oui, une certaine négation du désir (absence flagrante de personnages féminins dans le film), une référence aussi bouddhiste que stoïcienne en début de film, une certaine mégalomanie du réalisateur à se considérer comme un dieu de la mise en scène, la sorte d'"épure" dans laquelle les personnages accomplissent leur destin...
      Bref, beaucoup d'éléments qui me donnent la simple intuition que l'oeuvre de Melville (et pas seulement ce film) respire une sagesse stoïcienne, une philosophie du courage, de l'acceptation du fait qu'on peut pas tout posséder et contrôler... un cinéma de la dignité à contre courant de l'époque consumériste.
      Pour @gillou107 , c'est le film qui m'a inspiré (le plagiat c'est pas trop mon truc, contrairement à certains...) ces formules que tu trouves "pompeuses". Perso, je les trouve plutôt sympa.
      10 juillet 2013 Voir la discussion...
  • user_1123824
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Un film noir d'exception, porté par un casting trois étoiles, et sans aucun doute le meilleur film de Jean-Pierre Melville. ” — user_1123824 24 avril 2018
    Commenter
  • itachi
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Melville nous invite dans son Cercle, celui des voyous, celui des ripoux, celui des affrontements silencieux, celui du sang, un Cercle Rouge ” — itachi 6 mars 2014
    7 commentaires
  • spider19
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Les hommes recherchés sont sur la liste rouge. Un travail formidable, malgré quelques faux pas. Je l'ajoute dans ma liste verte. ” — spider19 29 mars 2015
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Melville zoome sur la brumeuse conscience humaine et renvoi dos à dos dans l'arène, flics et voyous à l'aide d'une virtuosité scénique. ” — Gnothi_seauton 27 novembre 2017
    3 commentaires
  • jenanaipa
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Le silence et la mort hantent ce polar fantomatique, à la sécheresse paroxystique. ” — jenanaipa 8 juin 2015
    5 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @georges.b1 @jenanaipa j'ai beaucoup aimé ce film et probablement avec Mr Klein, le seul où j'apprécie Delon .Ta MC qui et très belle et juste semble du coup presque en décalage avec ta note.
      8 juin 2015 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré @cath44 Je dois reconnaitre les qualités intrinsèques du métrage, la minutie de la mise en scène, l'économe d'effets, mais je n'accroche pas, je ne m'intéresse guère aux personnages, sauf celui de Montand, qui me semble le plus intéressant, le plus riche, j'aurai aimé qu'il soit plus fouillé, et comme je le dis plus haut, Delon est un acteur que je n'apprécie pas du tout, ça n'aide pas.
      8 juin 2015 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré *économie
      8 juin 2015 Voir la discussion...
  • fancine
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ dans ce monument du genre un truand marseillais, un détenu en cavale et un ancien policier mettent au point le hold-up du siècle . ” — fancine 1 mars 2017
    Commenter
  • Kronan
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Sans vacarme et sans fureur, des ombres silencieuses se font face. Le polar Melvillien, sombre terminus sans innocents. ” — Kronan 17 mai 2015
    Commenter
  • HyacintheFont
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Melville orchestre une valse avec la mort où les hommes essoufflés suivent leur fatal & silencieux destin vers le cercle tragiquement rouge. ” — HyacintheFont 4 juin 2018
    3 commentaires
  • gcapron
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ A voir évoluer Bourvil dans ce polar, on regrette que le cinéma français n'ait pas réussi à le faire sortir davantage du cercle des comiques ” — gcapron 30 août 2015
    2 commentaires
  • AntoineF
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Melville signe l'un des meilleurs polars français grâce notamment à la mise en scène & l'interprétation parfaite des monuments qu'il dirige. ” — AntoineF 4 mai 2013
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Polar parfait aux forts accents de tragédie. Melville mène ses acteurs (formidables) vers le cercle de mort qui les réunira tous. Magistral. ” — wham1978 3 décembre 2013
    Commenter
  • SebD31
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Des vies solitaires perdues dans des paysages désolés, voilà comment pourrait se résumer "Le Cercle Rouge". Nihiliste et mélancolique. ” — SebD31 11 février 2016
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Melville épure et trace un cercle de mort et de sang autour d'âmes fatigués, silencieuses et meurtries. Un sommet français tout court. ” — WillValmontcine 1 février 2016
    3 commentaires
  • elge
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Epurer, encore et encore. Réduire, soustraire, simplifier. Jusqu’à la moelle du genre. Et à la fin, cette rose que Corey laisse à Vogel... ” — elge 6 mai 2013
    Commenter
  • Ju_
    (à propos de Le Cercle Rouge)
    Sa note :
    Le Cercle Rouge “ Subtil jeu de piste porté avec sobriété par quatre légendes. Apogée du polar français ! ” — Ju_ 11 mars 2016
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Le Cercle rouge)
    Sa note :
    Le Cercle rouge “ Dans les impers et sous les chapeaux se cachent des fantômes, attendant d'entrer dans le cercle, comme tout le monde. Du grand cinéma. ” — TrueCine 7 mai 2017
    Commenter

Casting de Le Cercle rouge

Infos sur Le Cercle rouge

Réalisé par Jean-Pierre Melville
Écrit par Jean-Pierre Melville


France, Italie - 2h21 - Polar, Drame, Thriller
Titre original : Le cercle rouge
Sortie le 19 octobre 1970

Synopsis

Un truand marseillais, un détenu en cavale et un ancien policier mettent au point le hold-up du siècle. Le commissaire Mattei, de la brigade criminelle, leur tend une souricière.

Films similaires à Le Cercle rouge

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -