Loin de la foule déchainée
(2014)
un film de
55% Taux de satisfaction
Loin de la foule déchainée Bande-annonce

Loin de la foule déchainée

(2014)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 55%
  • 203 notes
  • 3,18 moyenne

Micro-critique star (cath44) :
cath44
Sa note :
Loin de la foule déchainée “ Peinture victorienne de la lutte intime d’une émancipation féminine. Vinterberg estompe trop le feu et la fureur des passions tourmentées. ” — cath44 7 juin 2015
4 commentaires
  • cath44
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Peinture victorienne de la lutte intime d’une émancipation féminine. Vinterberg estompe trop le feu et la fureur des passions tourmentées. ” — cath44 7 juin 2015
    4 commentaires
  • Theus
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Classique dans sa structure un esprit danois vient violenter l’ambiance british. Une grande fresque comme on n'en fait que trop rarement ” — Theus 7 juin 2015
    8 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Theus mais ce n'est pas grave de ne pas aimer ma critique du film. D’accord sur le choix de M Schoenaerts.et Carey Mulligan dans le casting Mais Tom Sturridge qui joue le rôle du soldat est trop mièvre et insipide pour vraiment émouvoir .Pour moi, mis à part le jeu de Matthias S. et de Carey M. , les autres rôles masculins sont peu expressifs dans l’incarnation des affres de la jalousie, de la blessure d’amour propre drame, de la souffrance de la perte ….Je n’ai pas éprouvé beaucoup d’émotion lors des scènes les plus dramatiques…en tout cas, pas comme j’aurais pu m’y attendre. Mais je n'ai pas dit que je n'avais pas aimé. J'ai été déçue. Peut être que si je le revois, je changerais mon avis. Cela me donne envie de voir la version de Schlesinger!
      7 juin 2015 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré @cath44 Pour moi Tom Sturridge est très émouvant lors de son atttente au pied de l'hotel. Sa larme n'est pas feinte ni celle que l'on peut voir couler au dessus du cercueil. Les expressions de son visage change radicalement lorsqu'il est en contact avec cette jeune femme

      Et quant au personnage de Michael Sheen c'est celui qui m'a le plus touché. Il porte la douleur d'avoir été trahi ou abandonné sur son visage.
      7 juin 2015 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré @georges.b1 merci
      7 juin 2015 Voir la discussion...
  • IMtheRookie
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Loin de la foule déchaînée est une fort belle romance qui brille par la puissante intrication des enjeux sentimentaux et moraux. ” — IMtheRookie 2 avril 2015
    2 commentaires
  • Sanium
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Une retenue prononcée initialement frustrante, subséquemment intrigante, et finalement attendrissante. Réminiscence d'une estime obsédante. ” — Sanium 3 août 2015
    2 commentaires
  • Anaphor
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ De la bluette pastorale à l'impitoyable acte tragique, Loin de la foule déchaînée illumine finalement comme un doux matin après l’orage. ” — Anaphor 26 mai 2015
    4 commentaires
    • Anaphor
      commentaire modéré @cath44 je comprends très bien ton sentiment et c'est sans doute pour ça que je ne suis pas montée au delà de 3,5, (ce qui est déjà très généreux tu me diras). Je trouvais à l'issu de la seaséancence que ca manquait de quelque chose, d'une certaine intensité, mais finalement cette légèreté qui traverse le film, notamment la fin qui évoquerait presque un happy end de comédie romantique, m'a éminemment touché. J'ai justement été émue par cette douceur, cette délicatesse, cette humilité aussi de ne pas vouloir en faire trop dans le drame (après je n'ai ni lu le roman ni vu le film de 67) mais l'image que j'utilise dans ma mc représente très bien mon sentiment : beaucoup de douceur, comme un baume de calme et de lumière après l'orage. Ça pourrait verser dans la niaiserie, mais je trouve ça simplement délicat et frais, mais la performance des acteurs y fait pour beaucoup je pense.
      8 juin 2015 Voir la discussion...
    • Anaphor
      commentaire modéré Séance* pardon. J'écrivais avec mon smartphone et ce n'était pas très aisé ^^
      8 juin 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @India_ tu ne peux mieux dire. Je crois que j'attendais un vrai "drame" ,un film plus sombre malgré des scènes terribles , mais dont l'émotion m'a parue comme atténuée. C'est ce qui m'a déçue. Pour en avoir discuté avec @Theus, nous n'en avons pas le même ressenti.
      8 juin 2015 Voir la discussion...
  • REDACTED
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ L'émancipation sociale s'accompagne-t-elle de celle du cœur ? À ne pas déchaîner les passions, le mélo de Vinterberg est joliment paralysé. ” — REDACTED 27 août 2015
    7 commentaires
    • Theus
      commentaire modéré Et c'est une micro critique en version sobre cette fois ? En tout cas j'ai compris ce que tu voulais dire avec ton commentaire dans la mc de groovyteddy
      27 août 2015 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré Bien d'accord !
      27 août 2015 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré @Theus Oui, absolument :) Je suis rarement bourré en fin de journée. C'est plus clair, oui.
      28 août 2015 Voir la discussion...
  • georges.b1
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Un mélo victorien lyrique‚ un peu lisse‚ mais qui fait disparaître la cruauté du livre‚ l’interprétation exaltée de CM et MS nous emporte ! ” — georges.b1 6 juin 2015
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré je suis allée le voir cet AM , je suis un peu déçue ...c'est beau, esthétique, mais il manque comme tu le dis l'exaltation , celle de la passion, de la rivalité, . Les aspects complexes de la psychologie des personnages sont trop estompés.
      6 juin 2015 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré @cath44 Le film de Schlesinger était plus cruel!
      6 juin 2015 Voir la discussion...
  • Flol
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ La sublime campagne anglaise et la fort jolie musique signée Craig Armstrong, forment un magnifique écrin pour ces passions romanesques. ” — Flol 14 juin 2015
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré Jolie MC qui décrit bien l'esthétique générale du film . Comme je l'ai commenté ailleurs, j'ai trouvé qu'il manquait d'incarnation dans l'expression de ces passions contrariées. Ce fut là ma seule déception.
      14 juin 2015 Voir la discussion...
  • TeddyDevisme
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ La sècheresse sociale domine la quête intime, peinte dans un impressionnisme victorien, avec un lyrisme trop lisse et un découpage négligé. ” — TeddyDevisme 6 août 2015
    5 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Ok, quelque chose d'à la fois parfaitement exécuté et lissé, oui, je suis d'accord.
      J'avais cependant beaucoup apprécié le portrait féminin, et cette idée d'un mélo un peu "paralysé".
      6 août 2015 Voir la discussion...
    • TeddyDevisme
      commentaire modéré Oui, j'ai apprécié les nombreux plans serrés quand elle est seule, qu'il n'y a que la gestuelle pour s'exprimer. "Paralysé" est un très bon terme pour qualifier la mise en scène de ce film. La retenue est justifiée, mais ça enlève toute passion dans sa seconde partie (une fois qu'elle est mariée). L'émancipation n'est pas toujours claire, tandis que les sensations ressortent très bien. Un peu contradictoire, mais ça suffit pas dans le portrait (à mon avis).
      6 août 2015 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Par « paralysé », je ne visais pas la mise en scène en particulier – mais soit, pourquoi pas :) . Je visais plutôt les enjeux sentimentaux qui se jouaient pour/aux dépens le/du personnage de Mulligan. Avec ces questions, qui semblent irradier le film : l'émancipation sociale peut-elle s'accompagner de l'émancipation du cœur ? Quelle est donc cette émancipation, sa limite ? Comment la définir/la maîtriser ? Les questionnements du personnage de Mulligan, révélés en effet par un cadrage serré de bon aloi (par exemple lors de la scène du dîner), font un bel axe narratif et émotionnel.
      Dès lors, c'est justement parce que le film se refuse à toute passion (et donc à tout spectacle), et notamment dans sa deuxième partie, que celui-ci me paraît aller à l'encontre des convenances mélodramatiques classiques. Vinterberg ne me semble pas vraiment intéressé par cette partie (le mariage et ce qui s'ensuit), qu'il narre avec des ellipses franches, brutales (à l'image du mari), quitte à tomber dans la facilité. Et du fait de ce refus d'une ampleur romanesque, résulte selon moi le véritable objectif du film, à savoir une psyché féminine qui se bat contre le chromo, contre l'évidence « mélo-drama » – mais sans jamais que cette psyché se fasse dominante ou altruiste. Ceci est d'ailleurs très bien traduit dans la très belle scène du « duel ». Ou Mulligan (que je trouve très bien, par ailleurs) subit autant qu'elle maîtrise, et cela sans piper mot. Il est ainsi assez jubilatoire de remarquer que les personnages masculins, qu'ils soient emprunts de respect/de douceur ou de mépris/violence, soient aussi impuissants...
      Pas si mal pour un mélo victorien qui ne surprend pas. Cette retenue est donc aussi frustrante qu'elle est justifiée, d'où mon fragile 3,5.
      9 août 2015 Voir la discussion...
  • itachi
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ C'est en partageant les tourments de Bathsheba, sans artifice, que nous comprenons que le pari de Vinterberg est réussi. Eblouissant. ” — itachi 28 mai 2016
    Commenter
  • Nicou
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Trois loups dans la bergerie convoitent l'agneau fougueux ! Un retour réussi sur une époque où l'audace n'esquive pas les convenances. ” — Nicou 1 août 2015
    Commenter
  • Cine7Inne
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Tortionnaires de l'amour, ces êtres se tourmentent dans une fresque bucolique, où la femme est "maîtresse" de sa destiné. ” — Cine7Inne 20 octobre 2015
    Commenter
  • sgabedou
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ La mise en scène et la narration se noient dans le classicisme ambiant du film, par ailleurs très pittoresque et aux acteurs impliqués. ” — sgabedou 17 juin 2015
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Commande fantasmée, prestige de l'académisme, Vinterberg libère un âpre cri romanesque que son esthétisme enivrant ne sait déchaîner. ” — MaxLaMenace_89 19 décembre 2015
    2 commentaires
  • Ariane92
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Le parcours d'une femme indépendante libre de choisir sa vie mais soumise à ses passions dans un monde rural masculin. Une belle esthétique. ” — Ariane92 3 décembre 2015
    Commenter
  • RegisX
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Pas de quoi déchaîner les foules, effectivement... ” — RegisX 11 mai 2016
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Il y a un bel élan romanesque, une élégance classique, un beau duo, mais tout l'éclat disparait dans une seconde partie sans passion. ” — Sushi_Overdose 12 juin 2015
    Commenter
  • Thibault_F
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Mélodies bucoliques et hésitations amoureuses pour C. Mulligan, frimousse d'ange lumineuse piégée au cœur de passions étonnamment bridées. ” — Thibault_F 24 juillet 2015
    Commenter
  • Vince490
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Du désir d'amour, de chair ou d'argent, reste les maux d'une impétueuse passion, celle d'une femme qui se veut libre et libérée. ” — Vince490 10 mai 2016
    Commenter
  • fabs8
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Illustration lyrique des antagonismes entre sentiments et raison, bafouant avec ironie tout héroïsme et sacrifice. Interprétation magnifique ” — fabs8 10 juin 2015
    Commenter
  • dr-jaws
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Loin de la foule déchaînée à tout pour faire chavirer les cœurs mais est bien trop sobrement exécuté pour déchaîner les passions. ” — dr-jaws 20 juin 2015
    Commenter
  • LucasGuthmann
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Pas toujours subtil et inspiré dans sa mise en scène, mais rudement efficace. Acteurs à leur meilleur, pour une tragédie rurale puissante. ” — LucasGuthmann 16 avril 2015
    1 commentaire
  • Store
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Il y a là dedans une certaine retenue qui rend la chose plus lisse qu’envoûtante, le feu reste cloué dans la cheminée. ” — Store 13 janvier 2016
    4 commentaires
    • Store
      commentaire modéré Ça reste tout de même un joli film, on ne peut pas lui enlever ça.
      13 janvier 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Store un joli film tout à fait, belles images, bons acteurs mais qui sont dans la retenue, un film qui manque de passion d'autant que le thème s'y prêtait !
      13 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Store
      commentaire modéré Il y a de ça, et en même temps il en ressort un côté mélo moins imposant qui donne une douceur, une légèreté pas désagréable.
      13 janvier 2016 Voir la discussion...
  • ilmra
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Des paysages, des lumières, des acteurs, une musique magnifique et une histoire bien romantique qui nous font passer un très agréable moment ” — ilmra 7 juin 2015
    2 commentaires
    • ilmra
      commentaire modéré @jackymorry Nous n'avons absolument pas les mêmes goûts... Mettre 1 demi-étoile à Il était une fois dans l'Ouest !!!! Ça me dépasse ! J'espère qu'au moins tu n'es pas sourd... rien que pour Ennio...
      7 juin 2015 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré @jackymorry Donc il faut lire tes critiques en négatif ? Quand tu descends le film, ça veut dire que tu l'adores ??? Pas un brin tordu non ?
      7 juin 2015 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Les scènes ridicules et les personnages caricaturaux défilent à la queue leu leu dans ce sous-mélo hollywoodien. Un naufrage, rien de plus. ” — CyberSpace 7 juin 2015
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Tu l'as détesté à ce point ? Je l'ai vu hier, en ai fait une critique mais je n'aurais pas dit un naufrage, même si j'ai été profondément déçue. Cela manque surtout de passion, d'incarnation . Même pas assez mélo pour le coup ! Les scènes qui s'enchaînent manquent de profondeur , notamment les plus dramatiques ....Connaissais tu la version de 1967? J'aimerais comparer. Je n'ai pas lu le roman non plus.
      7 juin 2015 Voir la discussion...
    • CyberSpace
      commentaire modéré @cath44 Pas vu la version de 1967, non, mais ça ne me donne pas envie de la voir et encore moins de lire le bouquin. Le souci que j'ai avec cette histoire, c'est que je trouve les réactions des personnages stupides et les scènes "mélo" d'une fausseté hallucinante. Rien ne sonne juste dans cette intrigue, je ne saisis pas pourquoi les personnages agissent comme ils agissent. C'est navrant.
      7 juin 2015 Voir la discussion...
  • Wolvy128
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Une Carey Mulligan pleine de charme pour ce drame amoureux un peu trop bridé, emmené par une BO de Craig Armstrong absolument sublime. ” — Wolvy128 25 juillet 2015
    Commenter
  • gaugamelle
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ À la lutte sociale se mêle le romantisme, étouffé, qui jaillit de la pudique retenue des acteurs & de l'efficace mise en scène de TV. ” — gaugamelle 26 décembre 2015
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ L'élégance très classique de la forme rend agréable cette romance toutefois bien paresseuse dès qu'il s'agit d'approfondir les enjeux moraux ” — A_Nos_Amours 20 juin 2015
    Commenter
  • Marin
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Chère Carey Mulligan, embrassez qui vous voudrez, dès lors que vous chantez mon bonheur est parfait. ” — Marin 9 juin 2015
    Commenter
  • Teusso
    Sa note :
    Loin de la foule déchainée “ Un peu l'anti-Festen, le film nous caresse dans le sens du poil. Quand c'est fait avec élégance comme ici, c'est agréable. ” — Teusso 11 août 2016
    Commenter

Casting de Loin de la foule déchainée

Infos sur Loin de la foule déchainée

Réalisé par Thomas Vinterberg
Écrit par David Nicholls


Grande-Bretagne - 1h59 - Drame
Titre original : Far from the Madding Crowd
Sortie le 3 juin 2015

Synopsis

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

Films similaires à Loin de la foule déchainée

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -