Satisfaction communauté 82%
Solaris

Solaris

(1972)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 82%
  • 470 notes
  • 327 veulent le voir

Micro-critique star (Portinou) :
Portinou
(à propos de Solaris)
Sa note :
Solaris “ Ce jeu étrange, où l'on est présent à soi par la présence de l'autre, où l'infini d'un visage fait éclater la finitude du moi. - de Bourbon ” — Portinou 10 mars 2015
10 commentaires
  • Portinou
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Ce jeu étrange, où l'on est présent à soi par la présence de l'autre, où l'infini d'un visage fait éclater la finitude du moi. - de Bourbon ” — Portinou 10 mars 2015
    10 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré @cath44 oui c'est bien ça.
      10 mars 2015 Voir la discussion...
    • Portinou
      commentaire modéré Bon allez, conseillez-moi 5 films récents alors.
      11 mars 2015 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré Foxcatcher, Birdman, Une merveilleuse histoire du temps, Mommy, Whiplash entre autres. J'ai pas aimé Birdman mais beaucoup aiment.
      11 mars 2015 Voir la discussion...
  • Pussycat
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Ecran poétique à l'Aura "posé" entre incommunicabilité humaine et une ONDE puisant au coeur de la déréliction. Que faire fasse à l'inconnu ? ” — Pussycat 15 juillet 2015
    35 commentaires
    • Scronchh
      commentaire modéré @Apocalypse12 Je plussoie, c'est un de mes livres de chevet et il est absolument extraordinaire ^^
      23 août 2015 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré @Scronchh : Heureux de rencontrer d'autres adeptes ! ^^ Je sais que @Lemmy en est aussi, il m'a conseillé de lire Le Temps Scellé à de multiples reprises, et maintenant que je m'y suis plongé, je ne peux que l'en remercier !
      23 août 2015 Voir la discussion...
    • Scronchh
      commentaire modéré Après c'est une vision assez particulière du Cinéma et même de l'Art, mais présenté tellement intelligemment et avec sensibilité qu'on ne peut qu’acquiescer...
      23 août 2015 Voir la discussion...
  • therewillbeblood
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Une histoire gloubi boulguesque contée par un intellectuel depuis sa tour d'ivoire de prétention. ” — therewillbeblood 24 février 2017
    53 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Masterpiece sur l'existence humaine, où l'être se définit par lui même, grâce à la quiétude de sa Catharsis submergée de conscience du déni. ” — Joe_Shelby 16 juillet 2015
    19 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @georges.b1 tu parles du quel ? Solaris ou le Sacrifice ?
      11 juillet 2017 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré Le SACRIFICE
      11 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @georges.b1 Ok Ok t'énerves pas, journée difficile j'ai un peu de mal à imprimer ce soir. Oui Le Sacrifice me reste toujours en tête depuis que je l'ai vu. Je crois que ce film représente vraiment la quintessence de la pensée de Tarkovski concernant les hommes, l'art, et la co-relation entre les 2. Un film sur la pertinence de l'existentialisme et de son héritage.
      11 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Le temps scellé, l'image se fait absolue : laisser alors perler notre âme, et suinter nos sentiments. Évite, et vite, les souvenirs brisés. ” — Apocalypse12 25 août 2015
    4 commentaires
    • Springbank
      commentaire modéré Le temps scellé, page 131. Mon livre de chevet :)
      25 août 2015 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré @Springbank : Exact. Je suis actuellement plongé dans sa lecture, et que dire ? C'est fabuleux. Malheureusement, je me rapproche rapidement de la fin ...
      25 août 2015 Voir la discussion...
    • Marion_L
      commentaire modéré Il faut tenter de lire son journal... Introuvable en France, je l'ai pris en Italie et c'est magnifique... Mais j'aime beaucoup aussi le clin d'oeil à Godard (si cela est voulu?) dans ta MC :-)
      8 février 2016 Voir la discussion...
  • bigkevin
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Je me pensais à l'abris ayant pour référence ultime le trip spatial de Kubrick. Mais ça c'était avant... Tarkovski ce 'G'rand romantique. ” — bigkevin 27 janvier 2015
    4 commentaires
    • Trojan
      commentaire modéré @bigkevin Pour le coup, Solaris me dérange même plus que 2001: il touche directement notre intériorité et nos affects, là où 2001 semble viser l'universel. Malheureusement, Solaris a cette popularité en moins.
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré Deux immenses films que Solaris et 2001, en effet, l'un plus nettement poétique, l'autre plus nettemet spectaculaire, mais qui sont tout deux en fait des voyages intérieurs.
      26 avril 2018 Voir la discussion...
    • bigkevin
      commentaire modéré @Bosco Je pense exactement la même chose, les deux oeuvres mon touchées chacune de manière très opposée.
      26 avril 2018 Voir la discussion...
  • Scronchh
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Dans l'espace, l'Homme mis à nu se voit confronté aux limbes de son inconscient; émerge alors la tendre nostalgie d'un amour figé. ” — Scronchh 5 février 2015
    3 commentaires
  • Bosco
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Notre Orphée bien involontaire n'est pas un dieu, mais Eurydice demeure la Terre où continuent de germer les cieux. ” — Bosco 26 avril 2018
    15 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré @bredele De même Stephen King n'appréciait pas Shining de Kubrick. Shining et Solaris, loin d'être des adaptations sont de vraies créations. Les romans inspirent l'oeuvre mais ne sont pas l'oeuvre pas plus que la Muse n'est le poéte. Quant à demander à Tarkovski de ne pas être mystique !...
      27 avril 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Bosco j'ai transformé une citation de Esaias Jegner qui concernait les traductions, mais qui fonctionne fort bien pour les adaptations :"Les belles adaptations comme les belles épouses, ne sont pas toujours les plus fidèles."
      27 avril 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @bredele Très jolie citation ! :-)
      27 avril 2018 Voir la discussion...
  • juliano3169
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Solaris, cet océan brumeux, permet l’exploration dans le dédale où les souvenirs deviennent réalité. L’Homme est condamné à la connaissance. ” — juliano3169 30 juillet 2018
    11 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je suis flatté que tu préfères mes mots à ceux de Tarkovski. J'ai trouvé que la phrase du film complétait mieux ma première phrase grâce à un sens plus large. C'est un revisionnage et je peux comprendre que la froideur du film puisse en laisser sur le carreau, mais moi, c'est même mon Tarkovski favori.
      31 juillet 2018 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @juliano3169 Fute fute ? Je trouve tout de même étonnant que l'on puisse lier l'intelligence, même avec un sourire, au fait d'entrer dans l'univers d'un réalisateur. Sinon, je suis bien contente que tu aies choisi l'option "connaissance" car celle-ci me semble être l'une des "qualités" de l'Homme (qualité dans le sens de "caractéristique"). J'aime moins "prisonnier du passé", je ne pense pas, en effet, qu'en faisant table rase de tout ce qui a été, ou qu'en déconstruisant tout (grande tendance aujourd'hui) l'humanité puisse progresser, mais cela n'engage évidemment que moi. En tout cas, je te remercie pour tes commentaires qui donnent un bien agréable grain à moudre.
      1 août 2018 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Anna_K C'est une pique pour taquiner @bredele avec qui l'on en a déjà parlé plusieurs fois, c'est vraiment à prendre avec humour. En plus, le film n'est pas simple à comprendre du tout, même après mon second visionnage, j'ai toujours des zones d'ombre. Prisonnier du passé colle bien avec le film, mais c'est aussi une vision très pessimiste, j'ai beaucoup hésité et j'ai fait ce choix. Hé bien, de rien pour les commentaires, c'est toujours un plaisir d'échanger quand c'est fait avec courtoisie.
      1 août 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Caressée par l'éternel ondoiement des algues, l'âme ruisselle et se noie. ” — zephsk 13 août 2015
    10 commentaires
  • fancine
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Au firmament de notre questionnement existentiel le constat désespérer d'un hiver sans fin. ” — fancine 25 octobre 2015
    8 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Quand de l’écume océanique naît une autre forme de vie‚ une exploration au-delà du vaisseau humain, ode à la découverte de soi et des autres ” — georges.b1 11 juillet 2017
    4 commentaires
  • Ariane92
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Face à l'inconnu, l'homme est submergé par son inconscient brumeux, son passé et sa finitude. Thérapie métaphysique dans le vide de l'espace ” — Ariane92 12 décembre 2015
    7 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 Ah c'est vrai que c'est un summum de SF métaphysique pour moi, mais il ne fait pas parti des "incontournables" dont je ne peux arracher de mon coeur comme c'est le cas de Shining, du Labyrinthe de Pan et quelques autres ;)
      12 décembre 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby j'en prends note, enfin c'est trop tard maintenant, je l'ai rattrapé ;)
      12 décembre 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @CyberSpace Merci ;)
      14 décembre 2015 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Tarkovski est un soleil qui brille de mille feux pour beaucoup, mais pour l'instant il ne m'a pas aveuglé. ” — spider19 18 octobre 2016
    10 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @orloff La 1ère partie est plus terre à terre, mais nécessaire pour expliquer le concept du film, la projection astrale des souvenirs comme catharsis d'une finitude condamnée. L'intro qui semble surfait d'ailleurs, prend tout son sens dans la fin du film.
      18 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @spider19 Je n'ai pas encore vu le Sacrifice mais si tu as buté sur les autres Nostalghia risque d'être compliqué pour toi. Atèle toi, selon moi, d'abord à voir l'Enfance d'Ivan et Andrei Roublev par la suite.
      18 octobre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré Moi non plus...
      19 octobre 2016 Voir la discussion...
  • mos3n
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Œuvre matrice de ma cinéphilie, Tarkovski m'a happé dans son univers.'Solaris' est un labyrinthe encéphale dont on ne peut ressortir indemne ” — mos3n 9 décembre 2011
    2 commentaires
  • Torrebenn
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ De la grande SF, sans Cloonerie. ” — Torrebenn 13 mars 2014
    10 commentaires
  • bredele
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Solaris a matérialisé la Métaphysique en une expérience froide et douloureuse. ” — bredele 4 octobre 2016
    4 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @ianov j'ai bien conscience d'en décevoir beaucoup, dont toi, ca qui me chagrine un peu...Trop de rigorisme, aucune légèreté, une image laide, les questions fondamentales de la philosophie ne méritaient pas ce traitement. La philo. Doit être plaisir.
      5 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré La formulation est osée (matérailiser la métamatière...) mais enl'occurence excellente !
      26 avril 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Bosco merci d'apprécier
      26 avril 2018 Voir la discussion...
  • MuadDib
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Vague de mémoire, cristallin par tes yeux. Ma gravité dans ton regard, mes cauchemars dans ta torpeur. Miroir sur orbites. ” — MuadDib 2 décembre 2015
    6 commentaires
  • gaugamelle
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Voyage métaphysique où passion et raison s'affronte, l'homme face à l'infini est désarmé, seul face au temps et à lui-même. Bouleversant. ” — gaugamelle 28 novembre 2013
    5 commentaires
    • gaugamelle
      commentaire modéré Ça ne sera pas nécessaire, mais merci quand même. De toute façon je crains n'avoir pas assez de caractères pour corriger...
      28 novembre 2013 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré Ok. Ça rentre en enlevant 2 blancs
      28 novembre 2013 Voir la discussion...
    • SKubrick75
      commentaire modéré En tout cas bien
      29 novembre 2013 Voir la discussion...
  • cancou
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Conscience liquide en goutte éclatée, il n'y a pas de maléfice, dans cette fantastique immensité l'être en l'autre se touche et se reconnait ” — cancou il y a 10 jours
    Commenter
  • Chrystal
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Ce serait une offense et un mensonge de tenter de comprendre, d'expliquer, de concrétiser cette oeuvre d'essence divine. ” — Chrystal 27 février 2014
    Commenter
  • Springbank
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Quand Tarkovski fait de la science-fiction, ce ne sont pas les fusées qui s'élèvent, mais l'âme de ses spectateurs. ” — Springbank 22 juin 2015
    1 commentaire
    • Bosco
      commentaire modéré Comme jean_pierre l'avait fait, je pensele plus grand bien de cette MC :-)
      26 avril 2018 Voir la discussion...
  • Anna_K
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Seule la reconnaissance de son enracinement dans la terre mère permet d'échapper au vertige suscité par l'unicité de l'homme dans l'univers. ” — Anna_K 22 août 2016
    1 commentaire
    • Anna_K
      commentaire modéré Je crois avoir finalement compris que c'est le choral liturgique de la dernière scène qui ne me convenait pas. Dommage que Tarkovski n'ait pas connu Arvo Pärt (né en1935 en Estonie) et sa musique minimaliste et qu'il n'ai pas eu accès à sa 'Lamentation d'Adam' (Adam's lament 2009 !) qui, avec ses chœurs en russe, est de toute beauté mais aussi beaucoup moins irrémédiablement désespérée que le 'Bwv 639' de Bach.
      25 août 2016 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Les artefacts du coeur et les connexions cérébrales de la planète Solaris, amas vers l'au delà ou la quête autarcique de l'amour.  ” — Nathanlemec 3 novembre 2013
    4 commentaires
  • Airone
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Absolvant langoureusement l’absolu, Solaris est un songe platonicien par lequel Tarkovski transcende son art. Image-temps, cinéma total. ” — Airone 19 novembre 2015
    Commenter
  • HyacintheFont
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ La guerre froide aérospatiale se jouait aussi au cinéma. Kubrick m'aura tout de même fait voyager bien plus loin dans les étoiles. Nostalgie ” — HyacintheFont 16 mai 2018
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @HyacintheFont Chacun son point de vue ;) Perso Tarkovski m'a d'avantage transporté mais c'est vrai que ce rapport de force est totalement symptomatique de la guerre froide.
      17 mai 2018 Voir la discussion...
    • HyacintheFont
      commentaire modéré Oui je comprend totalement qu'on puisse être plus transporté par Solaris que par 2001 ! La dernière scène de Solaris est sûrement le point culminent du film ! N'oublions pas que Tarkovski trouvait 2001 bidon !
      17 mai 2018 Voir la discussion...
  • Marion_L
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Le monde des illusions est une folie, et l'espoir vain est le Roi des Fous devenus hommes par manque de spiritualité. Espace devenu poème. ” — Marion_L 15 avril 2015
    Commenter
  • clemgeo
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Invocation de Bach et de Brueghel pour une ode à la grandeur de l’âme humaine dépassant le désordre charnel pour accéder à la transcendance. ” — clemgeo 27 novembre 2015
    3 commentaires
  • Kiwinsky
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Théâtre métaphysique où les sens explosent, le temps passe, l'être perdu hante les couloirs vidés d'humanité. Magnifiquement stellaire. ” — Kiwinsky 22 août 2015
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Solaris)
    Sa note :
    Solaris “ Tarkovski s'empare du kitsch de la SF pour faire du Bergman dans une station spatiale. Pour les amateurs d'atermoiements métaphysiques. ” — jolafrite 7 juillet 2017
    4 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré "Quand je découvris les films de Tarkovski, ce fut pour moi un miracle. Je me trouvais soudain devant la porte dont jusqu'alors la clé me manquait. Une chambre où j'avais toujours voulu pénétrer et où lui-même se sentait parfaitement à l'aise." (Ingmar Bergman)
      22 septembre 2018 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @Bosco La parenté est évidente. Mais c'est un cinéma tellement casse gueule. Je trouve que pour dépeindre les affres du couple, Bergman s'en sort souvent mieux.
      22 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @jolafrite Tu as raison, Bergman dépeint mille fois mieux les affres du couple dans ses films que Tarkovski ne le fait dans les siens, mais ces affres, rendues éminentes à partir du grand siècle bourgeois par le dramaturge August Strindberg, n'entrent pas, me semble-t-il, dans l'horizon du Russe. Là où ces deux immenses réalisateurs se retrouvent, c'est -visuellement, cinématographiquement- devant la porte, sur le seuil des interrogations métaphysiques, des "atermoiements métaphysiques", si tu préfères.
      22 septembre 2018 Voir la discussion...

Casting de Solaris

Infos sur Solaris

Réalisé par Andreï Tarkovski
Écrit par Fridrikh Gorenshtein et Andreï Tarkovski


URSS - 2h40 - Film de SF, Drame, Film fantastique
Titre original : Solyaris
Sortie le 27 février 1974

Synopsis

La planète Solaris, recouverte d'un océan, a longtemps intrigué les chercheurs qui y ont installé une station. Faute de résultats concluants, le docteur Kris Kelvin, un homme bouleversé par le suicide de sa femme, y est envoyé afin de définir s'il faut fermer la station ou non. Sur place, il découvre l'équipe du laboratoire spatial pris par une folie à laquelle il risque de succomber lui-même.

Films similaires à Solaris

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -