Twin Peaks: Fire Walk With Me
(1992)
un film de
75% Taux de satisfaction
Twin Peaks: Fire Walk With Me

Twin Peaks: Fire Walk With Me

(1992)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 75%
  • 919 notes
  • 3,80 moyenne

Micro-critique star (Apocalypse12) :
Apocalypse12
(à propos de Twin Peaks)
Sa note :
Twin Peaks “ Au cœur du Chaos se dévoile l'essence de Twin Peaks, sombre substance baignée du sang et des larmes des jeunes filles en fleurs. Tragédie. ” — Apocalypse12 27 avril 2015
7 commentaires
  • MaxiPatate
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Une réalisation hyper léchée et un climax d'une intensité incroyable font de Twin Peaks l'outil indispensable complétant l'éternelle série. ” — MaxiPatate 16 octobre 2014
    141 commentaires
    • DaleCoop
      commentaire modéré AU FINAL DAVID REVIENT !
      Je suis sûr que vous étiez déjà au courant, mais je viens de l'apprendre et ne pouvais m'empêcher de le partager avec vous ;)
      20 mai 2015 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré @DaleCoop C'est une excellente initiative. Je rajoute donc à ton post: DAVID REVIENT POUR REALISER PLUS D'EPISODES QUE PREVU!
      20 mai 2015 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré Héhéhé c'est génial ^^
      20 mai 2015 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    Sa note :
    Twin Peaks: Fire Walk With Me “ Plus qu'un complément, ce film d'une densité exceptionnelle clôt magistralement la série grâce à son incroyable puissance évocatrice. Géant. ” — DaleCoop 4 février 2015
    79 commentaires
    • Sleeper
      commentaire modéré @DaleCoop je n'ai pas vu inland empire mais j'ai bien aimé eraserhead... mais bon ça sert à rien de spéculer, je te dirai comment ça c'est passé apres avoir vu le dvd
      20 avril 2016 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Ben c'est surtout que tu vas rien piger @Sleeper. On t'aura prévenu.
      20 avril 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré @MaxiPatate ben oui comme je suis un peu gogol ^^ mais bon, vous m'expliquerez :P
      20 avril 2016 Voir la discussion...
  • Woodyalleniste13
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Itinéraire mortifère de Laura Palmer, le Dahlia blond qui erre à Twin Peaks comme un spectre dans le dédale cauchemardesque de son existence ” — Woodyalleniste13 11 avril 2015
    35 commentaires
  • REDACTED
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Lynch envoie paître l'apparat télévisuel et filme sa pétrifiante excroissance ciné comme une resucée romantique revenue d'entre les morts. ” — REDACTED 4 décembre 2013
    26 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Roh c'est gentil, merci.
      25 mars 2015 Voir la discussion...
    • xzerep
      commentaire modéré "Lynch envoie paître l'apparat télévisuel" : Rien d'écrit sur Vodkaster n'a été aussi vrai, au sens propre comme au figuré puisque je crois me souvenir que le film s'ouvre sur le téléviseur que Leland Palmer envoie valdinguer.
      12 juillet 2016 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré @xzerep Ce n'était pas volontaire de ma part, mais en effet le film s'ouvre sur un plan tel que tu le décris.
      12 juillet 2016 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Furieux comme un cauchemar dans un rêve, pervers comme un «soap pop opera», nébuleux comme un «silent movie» sans intertitre. Traquenard... ” — elge 24 mars 2015
    20 commentaires
    • Flol
      commentaire modéré @MaxiPatate Ah dès qu'on parle musique de film, je me réveille. ^^
      Disons que Newman, avec ses petites notes de piano, a instauré une sorte de son pour dépeindre la vie mélancolique dans les banlieues ricaines, mais je ne trouve pas que ça s'accorde à un son particulièrement "soap".
      Mais on est loin de Badalamenti chez Lynch, de toute façon.
      24 mars 2015 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré La musique de Badalamenti contribue au dérangement, Newman (dans American Beauty en tout cas) beaucoup moins...
      24 mars 2015 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Badalamenti ♥
      24 mars 2015 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Au cœur du Chaos se dévoile l'essence de Twin Peaks, sombre substance baignée du sang et des larmes des jeunes filles en fleurs. Tragédie. ” — Apocalypse12 27 avril 2015
    7 commentaires
  • ginlange
    Sa note :
    Twin Peaks: Fire Walk With Me “ Les voiles pourpres tombant lentement sur le corps d'un ange déchu, au rythme d'une indicible terreur, d'une effroyable beauté. Masterpiece. ” — ginlange 22 janvier 2017
    13 commentaires
    • ginlange
      commentaire modéré @Joe_Shelby IE est quand même beaucoup plus extrême et complexe que tout les autres Lynch, je ne l'ai vu qu'une fois et j'ai adoré l'ambiance parfaite (comme à son habitude) cet aspect labyrinthique sans l'avoir compris pleinement, un deuxième visionnage s'impose clairement.
      24 janvier 2017 Voir la discussion...
    • ginlange
      commentaire modéré Et faut vraiment que je vois ses pièces manquantes.
      24 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @ginlange je l'ai expliqué à @sevenart pour comprendre IE ça demande beaucoup d'attentions car la clef de voute à la compréhension se situe comme pour MD au générique de départ, qui semble ambivalent et sans réel sens alors qu'il pose déjà tout ce que sera le film. Lynch est au paroxysme de son expérimental, alors c'est vrai qu'avoir vu sa série web Rabbits ça aide à la compréhension mais pas que. Si on connaît les codes Lynchien, la mise en abyme dans l'abyme de l'inconscient du protagoniste principal pour arriver à un dénouement, une liberté dans la situation et la catharsis à laquelle la protagoniste principal est enfermé alors on comprend beaucoup de choses. Déjà les codes couleurs qui depuis Twin Peaks ne sont plus à démontrer, ensuite le protagoniste prophète qui va annoncer comme dans MD ce qui risque de se produire, enfin à l'image de Twin Peaks j'ai envie de dire que c'est comme un rêve auquel il ne faut pas chercher à comprendre dee suite, mais d'abord de se laisser porter. Lynch aime critiquer la vacuité de l'humain à se raccrocher à des choses éphémères, et pour le transcender, il a ce besoin d'explorer les peurs enfouis l'inceste et le rejet pour Twin Peaks, l'échec de n'être pas reconnu à sa valeur et d'être délaissé pour MD à partir de là on sait qu'il va jouer sur une peur viscérale tourné sur la reconnaissance et le sexe, quand tu le reverras fais très attention aux 5 premières minuites du film qui reste capital à sa compréhension. ,) Je ne t'en dis pas plus mais tu sais où me trouver si t'as besoin d'un éclaircissement.
      24 janvier 2017 Voir la discussion...
  • TaoChess
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Sommet de questionnement, TP dissémine une série de symboles venant nourrir l'intarissable feu des passions en une brillante orchestration. ” — TaoChess 9 mai 2015
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Lynch tord les boyaux de son joyau télévisuel pour n'en garder que sa substantifique moelle, le cauchemar quotidien. Sheryl Lee explose. ” — TrueCine 3 décembre 2014
    3 commentaires
  • Marion_L
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Quelle est belle cette étincelle féminine hantée par le désespoir d'existences torturées,errance dédaléenne sublimée par l'irréelle vérité. ” — Marion_L 8 février 2016
    11 commentaires
    • Marion_L
      commentaire modéré Bon par contre qui est-ce-qui m'a mis le -1 ??? Je veux savoir si c'est uniquement par-rapport à une question de goût pour le film ou si c'est contre ma manière d'écrire mes MC ! Alors ???
      8 février 2016 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré Ça m'aurait étonné que tu ai autant aimé si tu n'avais pas vu la série avant ;)
      C'est que tu l'avais pas noté...
      9 février 2016 Voir la discussion...
    • Marion_L
      commentaire modéré @DaleCoop J'ai noté par saison mais pas la série en intégralité... Je vais corriger cela !
      9 février 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Entre les rideaux rouges, Lynch dresse le parfait portrait de l'adolescente déliquescence en perdition, sous le regard incestueux du vice ! ” — Joe_Shelby 16 novembre 2016
    10 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Zeyken Je ne trouve pas toujours Lynch génial, mais je trouve qu'avec Twin Peaks série et film il condense toute la folie et l'étrangeté singulière qui recèle dans chacun de nos rêves basculant bien vite en cauchemar insondable.
      16 novembre 2016 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @papalelose Je suis jamais parti
      18 novembre 2016 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré Et Sheryl Lee est l'actrice la plus sous-exploitée de sa génération
      18 novembre 2016 Voir la discussion...
  • louetdad
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ nain/ bûche / cheval blanc dans la chambre / Garmonbozia / Red room. Bienvenue à Lynchland et maintenant débrouillez-vous !  ” — louetdad 21 mai 2013
    1 commentaire
  • bredele
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ De la beauté du cauchemar aux dérapages de l'imagination, voici un thriller qui sent le sapin, les champignons hallucinogènes et le foutre. ” — bredele 19 janvier 2016
    Commenter
  • Bakou9
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Nouvelle esthétique, plus perturbante encore que la série, pour un Bob qui figurera dans mon panthéon personnel des méchants ultimes. ” — Bakou9 6 février 2015
    13 commentaires
    • Beezell
      commentaire modéré @Bakou9 a bon on est pas une secte :O
      déception xD
      7 février 2015 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré ahah la secte Vodkaster, j'adore le concept ^^
      18 février 2015 Voir la discussion...
    • Bakou9
      commentaire modéré Bah disons, une secte avec plusieurs chapelles. Plus une société secrète en fait. Genre les francs maçons ou même pourquoi pas les illuminatis ou les reptiliens.
      18 février 2015 Voir la discussion...
  • GuillaumeA
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Bouleversant parce que LP, son attente, son regard et son innocence sacrifiée, autodestructrice, charge émotionnelle puissante d'un destin. ” — GuillaumeA 17 février 2016
    4 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré Finalement tu l'as aimé ce film ! Quel film... et cette scène finale inoubliable !
      24 février 2016 Voir la discussion...
    • GuillaumeA
      commentaire modéré @TrueCine Et l'attente que crée Lynch, on veut la voir, on la désire et quand enfin elle apparaît à l'écran c'est assez bouleversant puisqu'on a déjà connaissance de son destin.
      24 février 2016 Voir la discussion...
    • Marion_L
      commentaire modéré Et oui, avec cet espoir fou que finalement Laura Palmer n'ait pas ce destin tragique... On y croit un peu jusqu'au bout...
      24 février 2016 Voir la discussion...
  • Pussycat
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Les tendre rameaux de l'innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté devient danger ! ” — Pussycat 11 avril 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Un univers unique où le fantastique et le soap-opera côtoient le sordide‚ la face cachée du monde qui libère ses pulsions mortifères... ” — georges.b1 3 juillet 2015
    1 commentaire
  • Polo42
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Mélancolie aussi déchirante que virtuose où Lynch marque un virage dans son oeuvre, laissant enfin l'intuition habiter totalement son art. ” — Polo42 18 décembre 2016
    Commenter
  • MMaestracci
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Autant j'adore la série comme tout le monde, autant j'ai trouvé ce film pénible et malsain. Croyez-bien que j'en suis le premier désolé. ” — MMaestracci 6 avril 2015
    12 commentaires
  • juliano3169
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Paysages et lieux fantastiques, hallucinations et cauchemars, bienvenue à Twin Peaks. Notre ombre n'éteint pas le feu qui sommeille en nous. ” — juliano3169 17 novembre 2016
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Un film hanté par sa série originelle, qui à défaut de maintenir le niveau d'excellence de celle-ci, la prolonge dans un détour terrifiant. ” — WillValmontcine 17 janvier 2016
    8 commentaires
    • WillValmontcine
      commentaire modéré @typhonpurple je t'encourage à voir mon top sur Lynch pour voir que nos points de vue divergent sur la suite de sa filmo, décrochant d'après moi à partir de Lost Highway ( Mulholland Drive apparaissant comme une exception à mes yeux ). Dans Blue Velvet, l'intrigue de cinéma de genre permet l'insertion des obsessions lynchiennes, à l'inverse de films suivants où les expérimentations ( parfois réussies ) sembleront tourner à vide dans des films concepts, Inland Empire en tête. Réfléchir sur le cinéma est une chose, mais Lynch semble oublier d'en faire d'un point de vue réflexif au profit de recherches techniciennes.
      17 janvier 2016 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré @WillValmontcine Je vais voir ton top de ce pas.
      Par curiosité : pourquoi Mulholland Drive t’apparaît comme une exception ?
      Tu remarqueras que si Lynch, dans BV, utilise l’enquête policière, ce n’est que pour s’accaparer le genre et en faire un prétexte à son enquête ontologique : trouver dans l’être la racine du bien, du mal, du désir, etc. Ses obsessions se révèlent ici pour nombre d’entre elles ; et dans la suite de sa filmographie, elles résurgent selon différents modes (le rêve dans MD, la fiction dans IE, etc.).
      17 janvier 2016 Voir la discussion...
    • WillValmontcine
      commentaire modéré @typhonpurple MD suit le schéma de l'enquête avec l'amnésique plus le film sur Hollywood ( un genre en soi ). IE reprend certes cette base mais la laisse très vite de côté pour en faire une suite de sketchs à l’intérêt variable.
      17 janvier 2016 Voir la discussion...
  • LeaRhoudin
    Sa note :
    Twin Peaks: Fire Walk With Me “ Fire walk with me, ô part d'ombre de Twin Peaks, ô chef-d'oeuvre cauchemardesque, qu'il sera doux que tu hantes mes nuits. xoxo merci David. ” — LeaRhoudin 8 décembre 2016
    Commenter
  • gaugamelle
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Lynch honore le perso de L. Palmer, joué par une S. Lee possédée, avec ce prequel qui complète et transcende la série. Incroyable cauchemar. ” — gaugamelle 12 février 2015
    Commenter
  • Vainzou
    (à propos de Twin Peaks)
    Twin Peaks “ j'ai passé un bon moment, je n'avais rien vue de Lynch avant, mais sans avoir vue la série j'ai rien pigé. ” — Vainzou 10 juin 2011
    8 commentaires
    • Jean-Charpentier
      commentaire modéré bien résumé
      10 juin 2011 Voir la discussion...
    • cyril
      commentaire modéré Vous oubliez le 3ème élément : le pilote de la série, qui offre une sorte de "fin" alors même que c'est censé être le premier épisode, et qui contredit donc aussi ce qu'on voit dans le film.
      A ma connaissance, il n'y a pas d'autre série TV dont le long métrage qui en est tiré soit aussi réussi, décalé, et se singularise de la série. Bref, ce n'est pas juste un épisode rallongé de 2h, comme c'est quasiment toujours le cas.
      10 juin 2011 Voir la discussion...
    • Jean-Charpentier
      commentaire modéré Alors tout à fait exact à ceci près que la fin du pilote que nous connaissons n'existe que dans la version européenne de ce pilote et n'a été tournée qu'à cette seule fin pour le diffuser comme un téléfilm unitaire (oui oui c'est crétin) et ne rentre donc pas en compte dans la chronologie de la série.
      10 juin 2011 Voir la discussion...
  • Barbey
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ La noirceur du beau voyage de Goya, l'amour moderne de Bowie, le réalisme de Balzac... : Twin Peaks, c'est la plus belle histoire du monde. ” — Barbey 26 mars 2016
    Commenter
  • psobkow
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides Et bois, comme une pure et divine liqueur, Le feu clair qui remplit les espaces limpides : FWWM ” — psobkow 7 mars 2016
    Commenter
  • dr-jaws
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Le mystère qui entourait la série était déjà sacrément épais, le film vient seulement l'épaissir un peu plus encore. ” — dr-jaws 2 mai 2015
    1 commentaire
    • Zepequeno
      commentaire modéré Une cerise sur le gâteau noyée parmi les innombrables cerises d'une "cherry pie".
      11 novembre 2015 Voir la discussion...
  • Santal
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ Le film est un café serré tandis que la série était un café allongé. Deux parts d'une même tarte à la cerise, deux expériences immanquables. ” — Santal 6 juillet 2016
    1 commentaire
  • karaboudjan
    (à propos de Twin Peaks)
    Sa note :
    Twin Peaks “ J'ai vu le film avant la série. Fatal error. ” — karaboudjan 19 mars 2013
    5 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Le bon conseil serait de te dire de revoir le film maintenant. C'est ce que j'avais fait.:)
      2 août 2013 Voir la discussion...
    • karaboudjan
      commentaire modéré Yap. C'est mon idée depuis la fin de la série. Série dans laquelle j'ai nettement préféré la saison 1, soit dit en passant. La 2 partant un peu trop en couille à mon gout.
      2 août 2013 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Oui la 1 est mieux que la 2. D'ailleurs Lynch a du baclé l'affaire avec le dernier épisode car l'audience ne suivait pas.
      Une fois qu'on a compris qui a fait quoi dans la série, le film devient dès lors plus intelligible. Mais c'est beaucoup plus noir et désespéré-pas d'humour, pas de personnages secondaires pittoresques. La moelle du mal quelque part.
      2 août 2013 Voir la discussion...
  • moviesgeek
    Sa note :
    Twin Peaks: Fire Walk With Me “ Exploration de Laura Palmer, sa vie, son oeuvre, sa mort et ses traumas, accompagnés d'une mise en lumière de certains personnages clés . ” — moviesgeek il y a 8 jours
    2 commentaires

Casting de Twin Peaks: Fire Walk With Me

Infos sur Twin Peaks: Fire Walk With Me

Réalisé par David Lynch
Écrit par David Lynch, Robert Engels et Mark Frost


États-Unis - 2h15 - Drame, Film fantastique
Sortie le 1 mai 1992
Compétition officielle au Festival de Cannes 1992

Synopsis

La mort mysterieuse de Teresa Banks dans la tranquille petite ville de Twin Peaks va donner bien du fil a retordre aux agents Dale Cooper et Chester Desmond qui vont mener une enquête en forme de charade et découvrir que bien des citoyens de la ville sont impliqués dans cette affaire. Un an plus tard, ce sont les sept derniers jours de Laura Palmer, qui se termineront par la mort brutale de cette dernière, annonçant ainsi le début de Twin Peaks, le soap opera.

Films similaires à Twin Peaks: Fire Walk With Me

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -