Une affaire de famille
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 90%
Une affaire de famille

Une affaire de famille

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 90%
  • 326 notes
  • 125 veulent le voir

Micro-critique star (Ochazuke) :
Ochazuke
(à propos de Une affaire de famille)
Sa note :
Une affaire de famille “ Le bouquet d’amour aux racines décharnées fleurit dans le bitume. Attachements de destins naufragés, visage obscur du mensonge social. ” — Ochazuke 17 décembre 2018
2 commentaires
  • cath44
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Capharnaüm transgénérationnel où s’enterrent chagrin, secrets et butins. Dans ce creuset d’amour et de loyauté, K-Eda recompose la famille. ” — cath44 16 décembre 2018
    2 commentaires
    • J-L.L
      commentaire modéré pour finalement mieux la décomposer....
      17 décembre 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @J-L.L tout à fait ...puisque j'ai hésité avec le mot "décomposer" .Les liens ne cessent de se construire,se déconstruire, se reconstituer La famille plurielle, très dysfonctionnelle, hors norme mise en scène par Kore Eda est une sorte de patchwork où se recomposent des liens (hors liens du sang) Elle est un espace de transition , de création…j’emploie le mot « creuset » à dessein ; de façon imagée , il sert à évoquer ce lieu fait de bric et de broc, où tous ses membres se reconnaissent des liens , à force de vivre ensemble, des liens profondément émouvants.
      18 décembre 2018 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Du fond du naufrage, coup de dés, coup d'espoir, défiant le carcan des circonstances éternelles. Une famille à maudire, la famille à saisir. ” — ianov 15 décembre 2018
    13 commentaires
    • jimbo62
      commentaire modéré @ianov oui tout à fait et moi je retiens la sublime scène à la plage, la confrontation entre la mort annoncée et l'apprentissage de la maturité sexuelle.
      16 décembre 2018 Voir la discussion...
    • jimbo62
      commentaire modéré @Anna_K oui, je crois que la mise en scène prend alors toute son ampleur
      16 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @jimbo62 C'est très bien vu ! C'est un moment très émouvant qui se prolonge vers la fin par un instant saisissant quand la petite fille, colorie en bleu "des mers du sud" son dessin et que l'on voit ensuite ces cinq personnages qui dansent et rient ; dessin qui montre qu'elle a apprécié le temps avec cette "famille" .
      16 décembre 2018 Voir la discussion...
  • Ochazuke
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Le bouquet d’amour aux racines décharnées fleurit dans le bitume. Attachements de destins naufragés, visage obscur du mensonge social. ” — Ochazuke 17 décembre 2018
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Très joliment formulée cette MC ...des destins naufragés, une quête des racines ou de la filiation avec en toile de fond, des liens extrêmement forts au sein de cette famille autant dysfonctionnelle qu'émouvante.
      17 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui, je me suis demandé si comme Nobody knows c'était tiré d'un fait divers mais nulle mention. Effectivement tu as raison sur tous les points et ça donne aussi une autre lumière sur les délaissés de la société japonaise. Il est fascinant de voir comme à travers des reportages sur les marginaux ou des films comme celui-ci cette dernière si brillante a toujours la même incapacité à gérer ou simplement voir ses marginaux. D'ailleurs parfois l'œuvre me rappelait Dodeskaden...
      17 décembre 2018 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Entre tendresse inépuisable et violence en sourdine, Kore-Eda scintille encore une fois. Bienveillant, bouleversant : bienvenus à la maison. ” — Sanium 20 décembre 2018
    6 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré @Ochazuke Thanks ! Même si, pour le coup, tout le travail du site en lui-même vient des deux comparses évoqués dans mon premier commentaire haha
      20 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Zeyken Quel naturel. J'y croirais presque, dis donc.
      20 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui c'est bien ce travail collectif qui est brillant. Graphiquement sympathique aussi. Merci aussi de donner aussi les parutions Netflix (je ne savais pas que Whiplash était dispo).
      21 décembre 2018 Voir la discussion...
  • djobaka
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ K-Eda est l'un des plus grands conteurs modernes car il sait que la vie est un lot d'émotions diverses et que l'humain n'est pas manichéen. ” — djobaka 12 décembre 2018
    2 commentaires
  • Torrebenn
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ A contre-courant des Abenomics, cette famille de choix ne se veut ni rentable, ni normale. Elle vit d'Amour et de démerde. Îlot de vie ... ” — Torrebenn 16 décembre 2018
    12 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Torrebenn superbe ! et un très juste commentaire plein d’émotions et de sensibilité.
      16 décembre 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui excellent commentaire, j'adhère totalement à ton analyse. Ce film soulève effectivement des impossibilités en termes d'affinités électives, le refoulement social des marginaux japonais… Je regrette sa fin pour sa tristesse mais nous sommes loin du conte et K-E ne s'arrête pas sur nos attentes. C'était sublime et brillant de justesse, humain trop humain
      17 décembre 2018 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @Torrebenn ouiiii
      il y a 5 jours Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ KE transfère une énergie holistique aux codes du drame familial et social et le transforme en comédie amorale délicieusement anarchiste ! ” — georges.b1 13 décembre 2018
    3 commentaires
  • Anna_K
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ De l'éveil de la conscience morale et de la bonté dans un Japon déshérité. Des visages aux silences somptueux. Dernier plan, renversant. ” — Anna_K 16 décembre 2018
    2 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Que s'incarne le mot à l'instant où tout les sépare : famille, couve les âmes seules face à la sentence sociale. K-Eda, ange en barbe à papa ” — blacktide 27 décembre 2018
    1 commentaire
  • tylerd1477
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ D'une justesse et d'une douceur infinie HKE décompose une famille, escrocs mais humains, sans jamais juger, sans être amoral ni moraliste. ” — tylerd1477 4 janvier 2019
    6 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré De mon côté il ma rappelé Dodeskaden de Kurosawa en moins surréaliste, avec derrière une approche quelque peu magique une réalité sociale amorale…
      4 janvier 2019 Voir la discussion...
    • tylerd1477
      commentaire modéré @Ochazuke Pas vu ! Je ne connais pas suffisamment Kurosawa, je découvre petit à petit. Et il faudra que je découvre Ozu vu les comparaisons qui sont faites avec Kore Eda
      4 janvier 2019 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui je t'y encourage fortement, effectivement nous sommes bien dans un cinéma de la proximité sociale, du lien souvent implicite qui anime les relations et conditionne l'action. Il y a de grandes chances que ça te séduise !
      4 janvier 2019 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Le cinéma de Kore-Eda c’est celui d’un réel à déchiffrer, que l’amoralité rend imprévisible et que l’amour bricolé rend sensible. ” — elge 7 janvier 2019
    3 commentaires
  • xzerep
    (à propos de Une affaire de famille)
    Une affaire de famille “ Bacri a beau faire de son irritabilité exception, c'est toute la clique de ce microcosme parisien qui est imbuvable, Darroussin en 1° ligne. ” — xzerep 9 janvier 2019
    17 commentaires
    • xzerep
      commentaire modéré @CYHSY J'aurais pu m'en sortir en usant de mauvaise foi et te répondre que mon propos concernait les acteurs plutôt que les personnages.
      il y a 10 jours Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré @xzerep Mais tu n'as pas à te sortir de quoi que ce soit, j'ai ri. Maintenant t'es bien emmerdée pour faire ta mc de la palme 2018 ceci dit. Là je ris encore.
      il y a 10 jours Voir la discussion...
    • VonArchimboldi
      commentaire modéré Il y a toujours possibilité de la faire sur la page d' 'Un air de famille'.
      il y a 10 jours Voir la discussion...
  • veroniquevergnau
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Il y a deux leurres, la famille plastique et la légale, la 1ère s'arrange avec la morale, la précarité en noyau de tendresse, la 2eme existe ” — veroniquevergnau 15 décembre 2018
    4 commentaires
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré @Anna_K Plusieurs choses m'ont frappée, d'abord cette métaphore filée des cannes à pêche, des leurres en plastique ensuite la filiation "assurance contre la solitude" qu'affirme la mamie. Riche et prégnant ce film! :)
      16 décembre 2018 Voir la discussion...
    • J-L.L
      commentaire modéré Jamais vu un film dans lequel "Manger ou Grignoter" était aussi présent... autre métaphore ?
      19 décembre 2018 Voir la discussion...
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré @J-L.L Sans doute, dans cette famille, on mange, on embrasse, on se serre, on se parle, on se dit des mots tendres... :)
      20 décembre 2018 Voir la discussion...
  • lekid
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Maître tisserand, Kore-eda dessine la trame d'une famille réinventée. Il entrelace avec douceur les liens de la tendresse et de la destinée. ” — lekid il y a 7 jours
    2 commentaires
    • lekid
      commentaire modéré Deux plans se détachent pour exprimer l'union de cette famille : le feu d'artifice et la plage.
      il y a 7 jours Voir la discussion...
    • CamP
      commentaire modéré @lekid oui, la scène du feu d'artifice déjoue tout, et celle de la plage est un émouvant basculement... Très belle MC :)
      il y a 7 jours Voir la discussion...
  • Hyksos
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Plus humaniste que jamais, KE fait de la famille non pas une origine mais un lieu d'arrivé concret, refuge où se retrouvent les vies abîmées ” — Hyksos 12 décembre 2018
    Commenter
  • Jylm33
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Quand les liens du coeur parviennent à colmater les fissures du foyer... Kore-eda signe une oeuvre gentiment amorale et pleine de tendresse. ” — Jylm33 18 décembre 2018
    Commenter
  • Flol
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Kore-eda dévoile un Japon que les Japonais refusent de voir, et dans le même mouvement explore ce qui constitue une famille. Magnifique. ” — Flol 16 décembre 2018
    Commenter
  • user_1123824
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Hommage aux perdants magnifiques, la Palme d'or de cette année bouleverse profondément mais fait part d'un véritable manque de rythme... ” — user_1123824 22 décembre 2018
    Commenter
  • bredele
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Sur l'îlot des enfants perdus, promiscuité et injustice deviennent délicatesse et entraide. Difficile de grandir. ” — bredele 3 janvier 2019
    Commenter
  • ANOZER
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Dans un pays où misère et délit sont des tabous, Kore-eda radicalise son propos social et offre une chronique aussi courageuse que pudique. ” — ANOZER 14 décembre 2018
    Commenter
  • CamP
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ H. Kore-eda poursuit son exploration des liens familiaux en posant un regard toujours tendre et complexe sur un pan de la société japonaise. ” — CamP 24 décembre 2018
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Hirokazu a enfin trouvé sa famille fétiche. Des plans délicieux. Une affaire troublante. La palme familiale. ” — spider19 6 octobre 2018
    Commenter
  • Joe_Shelby
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ La fragilité d'aspérités familiales, étouffées et réelles, dynamite le sens de l’institution pour galvaniser l'innocence de sa marginalité. ” — Joe_Shelby hier à 20:58
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @georges.b1 Merci, un film vraiment magnifique, où Kore-Eda écaille les racines des maux d'une famille et de leur convoitise, pour mieux retisser leurs liens en absolvant le sentiment d'abandon par des moments de grâce instantanée et éphémère absolue. Une douceur, qui par dessus les tabous sociétaux, relève les valeurs fondamentales du Japon d'autrefois.
      hier à 21:04 Voir la discussion...
    • tylerd1477
      commentaire modéré @Joe_Shelby "écaille les racines" c'est vraiment ce travail de minutie dans la description de cette famille et de la société en général qui est impressionnant. Joliment dit
      hier à 22:37 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré Belle MC :)
      il y a 2 heures Voir la discussion...
  • jolafrite
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ On se laisse bercer par l'apparente simplicité d'un film qui révèle sur le tard une troublante complexité. Kore-eda loin des schémas. ” — jolafrite 22 décembre 2018
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Kore-eda nous parle d’un autre Japon, d’une autre famille, entre ombres et lumières. Mais pour voir la lumière, il faut parfois se pencher. ” — Fildevo 9 janvier 2019
    2 commentaires
    • Vilaboa
      commentaire modéré La deuxième phrase de ta MC pourrait être celle d'un poème. Merci !
      il y a 8 jours Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @Vilaboa merci, c'était aussi pour dire que la première partie du film où l'on découvre cette famille "différente" était très lumineuse, et c'est aussi une référence à la toute dernière image
      il y a 7 jours Voir la discussion...
  • J-L.L
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Rien n'est rose, rien n'est non plus vraiment clair ou trop sombre... parfois juste un peu crépusculaire comme ce film loin d'être innocent. ” — J-L.L 17 décembre 2018
    1 commentaire
    • J-L.L
      commentaire modéré Acteurs tip-top et les 2 enfants extra ! Type même du film qui ne vous lachera pas tout de suite.
      17 décembre 2018 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Les vérités sont des murmures qui rendent la morale équivoque. Elles tissent des liens et tracent un plan dont les images n'ont pas de prix. ” — Airone 3 janvier 2019
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Si cette famille n'est finalement pas ce qu'elle semblait être, ses membres semblent pourtant avoir côtoyé le bonheur. Enivrante ambiguïté. ” — fabs8 17 décembre 2018
    Commenter
  • LysSombreciel
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Le besoin de chaleur humaine transgresse les secrets et les interdits. Si les liens sont factices, les mœurs bannies, l'amour lui est là. ” — LysSombreciel 5 janvier 2019
    Commenter
  • FuckCinephiles
    (à propos de Une affaire de famille)
    Sa note :
    Une affaire de famille “ Intime & d'une simplicité percutante,Une Affaire de Famille fait passer son spectateur par tous les sentiments avec une justesse remarquable ” — FuckCinephiles 24 mai 2018
    Commenter

Casting de Une affaire de famille

Infos sur Une affaire de famille

Réalisé par Hirokazu Kore-eda
Écrit par Hirokazu Kore-eda


Japon - 2h01 Drame
Titre original : Manbiki kazoku
Sortie le 12 décembre 2018

Synopsis

Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

Films similaires à Une affaire de famille

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -