L'auteur
David Honnorat
IMtheRookie
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de David Honnorat
Triceracop

Kung Fury : le film le plus cool de Cannes 2015 est à portée de clic

Sur le web | Par David Honnorat | Le 28 mai 2015 à 22h25

Présenté dans une relative discrétion il y a une semaine à la Quinzaine des réalisateurs, le court-métrage Kung Fury (30 minutes) est aujourd'hui disponible gratuitement sur le web. N'attendez plus une seconde, ce prodigieux petit film "fait maison" bourré de gags et d'idées visuelles géniales mérite amplement votre clic...

Oeuvre d'un jeune suédois de 29 ans – qui écrit, réalise et interprète le rôle principal – Kung Fury est un projet de longue haleine initié en 2012. A l'époque, David Sandberg, qui a réalisé quelques pubs et clips musicaux, décide de laisser tomber tout ça pour ce consacrer à ce qu'il aime vraiment. Son rêve : réaliser une comédie d'action en hommage aux productions US des années 80 ; l'âge d'or de la VHS. Fin 2013, et après avoir produit quelques séquences démo avec des amis, il lance une campagne Kickstarter au succès retentissant. En quelques mois il récolte plus de 630.000 dollars auprès d'environ 18.000 internautes.

Le projet, presque entièrement tourné sur fond vert, ne se contente pas de brasser l'imagerie eighties, il dépasse largement l'hommage potache qu'on pouvait redouter en découvrant il y a quelques semaines le clip de la chanson du film, "True Survivor", interprétée par David Hasselhoff :

Chaque référence geek ou rétro génère une douzaine d'idées et cette plongée dans la psychée encombrée de cet enfant des années 80 est un ravissement visuel. Vikings, flics et dinosaures se croisent dans un récit bien ficelé et particulièrement fluide. Multipliant les jeux de mots débiles qu'on attrape au vol comme des bonbons sucrés, Sandberg fait preuve par ailleurs d'une vraie rigueur dans sa mise en scène en variant constamment la durée et la forme des plans. Le long plan-séquence façon Old Boy – truqué mais trop cool – dans lequel notre héros tabasse du Nazi à tour de bras, dénote ainsi un certain savoir-faire. Bien loin de la petite vidéo conçue pour buzzer (même si tous les ingrédients sont là) Kung Fury est avant tout un film de cinéma et se trouvait donc parfaitement à sa place à la Quinzaine après un court sur les processions religieuses dans le sud de l'Espagne et une comédie-musicale québécoise.

Pourtant Sandberg, mort de trac dans son smoking bleu cintré, semblait le premier étonné de sa présence à Cannes. Dans une interview pour Le Monde il explique ainsi avoir espéré dans un premier temps obtenir une projection dans le cadre du cinéma de La Plage : "On a donc envoyé le film. Après un mois sans nouvelles, on a reçu une lettre d’admission : c’était la Quinzaine des réalisateurs". En le croisant le lendemain en bas des marches au bras d'une jeune fille qu'on voit également dans le film, il semblait toujours un peu perdu. Juste le temps de le féliciter, de l'encourager pour la suite (un long-métrage est en préparation) et de lui indiquer où se présenter avec son billet. Bonne nouvelle en tous cas, le réalisateur du film le plus cool de Cannes 2015 semble être bien arrivé en haut...

 

Une photo publiée par David Sandberg (@laserunicorns) le

46 commentaires
  • Cladthom
    commentaire modéré https://scontent-ams...ff36&oe=55C2BD06
    29 mai 2015 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré Il n'y pas vraiment de surjeu, cette caractérisation de ces personnages, leur jeu, je l'ai déjà vue à l'infini sur cartouches et cd-roms. Là c'est au cinéma, la simple transposition, selon moi, procure cet effet d'outrance. Ce sont des personnages de jeu vidéo qui jouent à l'écran dans le corps d'acteurs, tout l'inverse (ou du moins radicalement différent) des anciennes adaptations de jeu vidéo où des acteurs jouaient des personnages de jeu vidéo en revêtant des costumes ridicules. En y pensant, il y a aussi un peu du Verhoeven avec "Starship Troopers", qui faisait jouer à des acteurs des personnages littéraires stupides et fachos, toutes différences dûes aux médias et à leurs contenus respectifs bien entendu. Je ne compare ici que l'effet d'outrance.
    29 mai 2015 Voir la discussion...
  • jolafrite
    commentaire modéré @IMtheRookie Bof. La pure expérimentation visuelle emprunte quand même pas mal à la parodie classique. Et le film déborde de blagues et de clins d'oeils envahissants qui gênent un peu une lecture purement visuelle du bouzin. Et côté renouvellement inconique, le hacker aux cheveux longs, les chasseresses à gros seins, c'est quand même de l'imageire de bazar.
    29 mai 2015 Voir la discussion...
  • musashi1970
    commentaire modéré Perso, j'ai trouvé cela très inventif, très drôle et bourrés de bonnes idées complètement farfelues et déjantées. Franchement, un délire incroyable et inattendu qui mélange un peu tout et n'importe pour emporter le spectateur dans son délire. Et un bel hommage au ciné bis, aux jeux vidéo, à une certaine culture Geek.
    Je pensais mettre zéro et déverser ma bile et ma haine sur cet "objet" et finalement, je ne peux que contempler, apprécier et déguster. Un petit bijou, controversé certes, mais qui vaut le coup d'être vu, et un succès pas galvaudé.
    30 mai 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré je l'ai vu aussi, très drôle, délirant, plein de surprises à chaque image ou dans les dialogues. Je ne connais pas bien les jeux vidéos mais zen revanche, j'ai vu les allusions et clins d’œil à pas mal de films. Sympa.
    30 mai 2015 Voir la discussion...
  • viking
    commentaire modéré Je découvre que c'est Sandberg qui avait réalisé ce court-métrage qui m'avait bien fait flipper : https://www.youtube.com/watch?v=HmqPdXOczrw ... J'avais pas fait la connexion
    31 mai 2015 Voir la discussion...
  • viking
    commentaire modéré Et Cam Closer, sur une idée un peu similaire, peut-être moins réussi : https://www.youtube.com/watch?v=8ysVJxo_lQ4
    31 mai 2015 Voir la discussion...
  • IMtheRookie
    commentaire modéré Interrogé sur Reddit sur la raison pour laquelle Triceracop vise toujours la bite, David Sandberg a répondu : "Triceracop can shoot a fly in the dick from 500 yards away, it's his one skill that he prides on. He got top dick shot at the academy." :)
    1 juin 2015 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré "I disarmed a nazi and MacGyver'ed a helicopter out of his arm and a gun, it's the most environmentally friendly way to travel." :). Et il n'y a pas que des blagues, aussi des choses intéressantes sur son ressenti, sa façon de bosser... Merci @IMtheRookie. @viking J'avais vu les courts, mais pas fait la connexion non plus. Définitivement pas un manchot.
    1 juin 2015 Voir la discussion...
  • viking
    commentaire modéré @CYHSY : oui, surtout que sur les courts on est loin du délire post eighties-jeu video-kung fu...
    1 juin 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -