L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
Indice chez vous : "timbrés"

“The Irishman” sur Netflix : les Vodkastos ont classé tous les films de Scorsese, du pire au meilleur

Dossier | Par Joseph Boinay | Le 11 décembre 2019 à 18h05

Pour célébrer la sortie de The Irishman, dernier film de Martin Scorsese aux allures de testament, nous avons demandé aux Vodkastos de donner une sélection de leurs dix films préférés du maître. Nous en avons tiré un classement, du moins populaire au grand chouchou de la communauté.

L’arrivée sur Netflix le mois dernier de The Irishman a poussé la rédaction de Télérama à revisiter l'abondante filmographie de Marty, dans un classement presque exhaustif de toutes ses oeuvres. Pour compléter le tableau, il nous semblait naturel de demander à la communauté de faire le sien ! Vous avez été quelques centaines à participer de bon coeur en sélectionnant dix longs métrages de sa filmographie et il est maintenant l'heure de révéler vos choix. Quelques enseignements à en tirer d'abord : The Irishman, sans doute encore trop frais, arrive tout de même aux portes du top 10, ce qui n'est pas rien pour un film sorti il y a moins d'un mois. Assez logiquement, les documentaires, peu vus, sont très bas dans le classement, même si la plupart d'entre eux bénéficient d'un bon taux de satisfaction au sein de la communauté. Enfin, vous n'avez pas de préférence dans le temps : toutes les décennies sont également représentées. Mais place aux résultats (que vous pouvez aussi trouver sous forme de liste, ici) :

 

 

#33 Kundun (1997)

“ Trop ambitieux pour être à la hauteur de son sujet. Scorsese signe une réalisation inhabituelle qui donne naissance à une belle oeuvre tiède. ” @DaleCoop


#32 Rolling Thunder Revue (2019)

“ Dylan prévient, ce film ne raconte pas grand chose, et Martin Scorsese, cherchant des paraboles pour faire parler ces pauvres images, convainc peu. ” @Huet


#31 Living in the material world (2011)

“ Dommage que Scorsese n'ait pas fait comme pour Dylan, en arrêtant son documentaire au moment où Harrison n'était plus aussi important. ” @zglub215


#30 Du Mali au Mississippi (2003)

“ Incontournable document. Merci Martin. Avant le rock, il y avait le blues. Avant le blues, il y avait le Mali !  ” @Itachi


#29 Who's that Knocking at My Door ? (1967)

“ On mesure ici à quel point la Nouvelle Vague a inspiré Scorsese. ” @IMtheRookie

 

#28 Shine a Light (2008)

“ Combat de coqs entre les égos admiratifs de Marty & Micky, chacun tentant de soumettre l'art de l'autre à ses propres règles. Rock 'n' Roll. ” @little_potatoe


#27 Mon voyage en Italie (1999)

“ Un pèlerinage vers ses racines culturelles, le cinéma italien‚ qui a influencé sa vision du monde‚ un voyage émotionnel et instructif ! ” @georges.b1 


#26 The Last Waltz (1978)

“ Ce n’est pas un concert, c’est le panache de la sortie de scène. Forever Young. ” @elge


#25 No Direction Home : Bob Dylan (2005)

“ Un documentaire médiocre qui ne rend compte ni du talent de Bob Dylan, ni de Scorsese. ” @psobkow

 

#24 New York, New York (1977)

“ Film maudit de Scorsese qui, malgré certains défauts, reconstruit une époque et laisse libre cours à l'immensité du jeu de De Niro.  ” @MissHorne 


#23 Un voyage à travers le cinéma américain (1995)

“ S'il est fascinant par la somme d'extraits qu'il propose, ce voyage manque de cohérence. Plus un détour dans ce qui a construit Scorsese.  ”  @DickAutoMe


#22 Alice n'est plus ici (1974)

“ Le seul film de Scorsese qui pourrait être un film de Cassavetes. Un inoubliable portrait de femme (géniale Burtsyn). Chef d'oeuvre méconnu. ”  @FastEddieFelson


#21 La Couleur de l'argent (1986)

“ Malgré l'inaltérable classe de Paul Newman, le film est à l'image du brushing de Cruise : impeccable, mais trop sage et démodé. ” @Ju_ 


#20 La Dernière Tentation du Christ (1988)

“ Did you pentateuque my wife ? ” @huitetdemi


#19 Le Temps de l'innocence (1993)

“ Ennuyeux à 17 ans, bouleversant à 37. Le temps que l'innocence passe... ” @ElmerHunter


#18 Les Nerfs à vif (1991)

“ D'un classique plat, Marty tire une extension bouffonne et effrayante, parodique au premier degré. Assumés comme tels, les nerfs s'amusent. ” @REDACTED


#17 À tombeau ouvert (1999)

“ Le purgatoire clinique de Scorsese et Schrader : l'espoir magnifique de rencontrer un ange aux névroses universelles. Un pur enchantement. ” @Martini08


#16 Hugo Cabret (2011)

“ Film-friandise nostalgique qui permet à Scorsese, au zénith de sa carrière initiatique, d’honorer son Père, cet « alchimiste de lumière ».  ” @MissHorne


#15 Bertha Boxcar (1972)

“ Scorsese travaille avec conviction l'Amérique des années 30: misère sociale, racisme et délinquance. Attachant portrait de femme. ” @Attrianera 


#14 Silence (2017)

“ Par décrochages stupéfiants, Scorsese organise la déportation inlassable du regard jusqu'à atteindre une révolution copernicienne de la foi. ” @zephsk


#13 After Hours (1986)

“ Virée nocturne dans l'enfer des Soholitudes urbaines. De Charybde en Scylla, nighthawks et succubes lunatiques sifflent le chant du retour. ” @Sleeper


#12 Mean Streets (1976)

“ Premiers pas d'un grand homme autant dans le cinéma que dans les sombres ruelles de Little Italy. Aussi tragique qu'incroyablement fascinant ” @ginlange


#11 The Irishman (2019)

“ Sur Netflix, Scorsese déplit le tapis d'un monde qui s'évanouit. A nos attachements, à nos égarements. Toutes choses égales, dans l'oubli. ” @Dr_Schizzo


#10 Aviator (2005)

“ Entre rêves de gosses et psychoses d'adultes, DiCaprio torturé porte le film d'un Scorsese furieux et sublime. Long, mais prenant. Puissant. ” @TJ_McFly


#9 La Valse des pantins (1982)

“ Le talent de De Niro, la psychose de Bringing Out the Dead, la légèreté d'After Hours, dans King of Comedy se trouve le meilleur de Scorsese ” @hugues.derolez 


#8 Gangs of New York (2002)

“ Dans une New York antique aussi sale que violente, s'affrontent le Père, le Fils et l'Antéchrist dans un face-à-face magistral. ” @ReznikAlabama

 

#7 Le Loup de Wall Street (2013)

“ Il y'a plaisir inouï à contempler la protubérance et l'agonie de cette meute meurtrière. Dicaprio incandescent en squale boulimique. ” @Blaster549


#6 Shutter Island (2010)

“ Shutter Island illustre à merveille l'idée que la folie (comme le cinéma) n'est au final qu'une question de point de vue. Grandiose. ” @Hyksos


#5 Les Infiltrés (2006)

“ Un défilé de gueules charismatiques et de répliques imparables dans un jeu de dupes infernal. Polar bostonien nerveux et fascinant. ” @vincelluelles


#4 Raging Bull (1981)

“ Lord of the ring. ” @ElmerHunter


#3 Casino (1996)

“ Je serais prêt à payer pour me faire insulter pendant des heures par Joe Pesci. ” @Flonlepigeon


#2 Taxi Driver (1976)

“ Journal de Travis. Ce matin, carcasse de chien dans ruelle, trace de pneu sur ventre éclaté. Cette ville me craint. J'ai vu son vrai visage. ” @Sanium


#1 Les Affranchis (1990)

 “ Moquerie du destin de l’anti-héros se croyant affranchi de sa condition ; retour au réel cynique et violent. Du décollage délirant au crash. ” @Ochazuke

 

 #The End

53 commentaires
  • CYHSY
    commentaire modéré @sadoldpunk @Theus Moi aussi je suis de la team Age of Innocence, cette science du dialogue au ciné, les cadres qui vibrent, tout bouillonne sous les corsets et les complets. C'est casse-gueule le "film en costumes", avec Marty je trouve ça passionnant. Mais j'aime les costumes, donc bon....
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré J'aime bien que le visage de Barbara Hershey soit au milieu de tous ces bonshommes. Je suis â peu près certain que ce n'est pas un hasard. Film très intéressant par ailleurs.
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré Et je conseille fortement Silence et The Last Waltz, deux façons de quitter la scène assez bouleversantes, et je pèse mes mots. Une des plus belles choses de The Irishman étant d'ailleurs le "Remembrance" de Robbie Robertson au générique de fin. Y a pas de hasard je vous dis.
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré "Indice chez vous : timbrés". Ah oui quand même :D
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré "À peu près certain que cela ne soit pas un hasard". Non ?
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • sadoldpunk
    commentaire modéré @CYHSY The Last Waltz est génial. Pas vu Silence, mais pourquoi pas.
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré @sadoldpunk Je suis parti pour découvrir tous ses docu-films sur la musique du coup. Je n'avais jamais réalisé à quel point c'était une part énorme de son boulot. Quant à Silence, on va dire que c'est un peu The Last Messe. Je m'amuse aussi un peu hein.
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @CYHSY Merci d'avoir remarqué
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré @zephsk J'aiguise mon regard.
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
  • cinephile54
    commentaire modéré Ravie de ne pas avoir voté, même si dans le classement VK arrivent en tête ceux que j'ai eu la chance de voir, mais j'ai eu un réel plaisir à réécouter toutes les musiques des films de Scorsese, vraiment, même celles des films que je n'ai pas vus !
    13 décembre 2019 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -