la romance sous forme de point d'interrogation

Tout savoir sur... Comment savoir, de James L. Brooks

Garanti sans spoiler ! | Par Hugues Derolez | Le 26 janvier 2011 à 15h29

Chaque semaine, on se penche pour vous sur le film qui fait l'événement. Comment est monté le buzz ? Pourquoi le film est incontournable ? Que faut-il savoir pour briller dans la file d'attente ? On vous dit tout sans trop en dévoiler dans notre rubrique « Garanti sans spoiler ! ».

Ce qu'il faut savoir
Les triangles amoureux, ça a quelque chose d'assez désuet depuis Jules et Jim. Revenu en grâce dans Two Lovers, la configuration amoureuse la plus caustique et complexe du cinéma est au coeur de la nouvelle comédie de James L. Brooks, Comment savoir. Mais comment savoir quoi, d'ailleurs ? Comment savoir reconnaître l'amour quand on le croise ? Comment savoir choisir entre cet homme ou cet autre, celui à qui je dédierais ma vie ? Pas facile, c'est certain. Entre un Paul Rudd chef d'entreprise audité et patachon et un Owen Wilson égocentrique, joueur de baseball et coureur de jupons, le coeur de Reese Witherspoon balance. Chassés-croisés et absurdités du quotidien seront donc au rendez-vous.


Laisser de l'espace extrait de Comment savoir

LA scène dont tout le monde parle
Difficile de faire un choix. Au vu de la construction du film et de sa teneur romantique il n'est pas une scène qui frappe plus fort qu'une autre, qui soit particulièrement emblématique de l'ensemble du film. Elles le sont toutes. On retiendra cependant la bienveillance de Jack Nicholson au moment où il apprend que son fils, Paul Rudd donc, a trouvé l'amour. Bienveillance très vite transformée en grimace lorsqu'il repense aux soucis financiers de son rejeton.

L'analyse pompeuse
La presse, américaine comme française, n'a pas été tendre avec Comment Savoir. James L. Brooks qu'on appréciait déjà pour Spanglish et Pour le pire et le meilleur pouvait-il réussir un retour en force après plusieurs années d'absence ? Le travail d'une comédie, c'est de savoir travailler au corps les stéréotypes. Genre en perte de vitesse, la comédie romantique (dont a pourtant de brillants exemples récents avec Amour et amnésie ou encore La rupture) se doit de réapprivoiser son public à chaque nouvelle apparition. Elle doit proposer un comique empreint de son époque, de nouvelles situations, est avant tout être le beau vecteur de nos angoisses modernes. Dans les années '80 on roucoulait à vingt ans, on flirtait encore à trente. Aujourd'hui nous nous sommes tellement focalisés sur notre carrière, nos petits plaisirs, qu'on se retrouve désespérément seul à l'aube de la quarantaine. Et l'inquiétude monte.

On reproche à Comment Savoir d'être trop bavard, ennuyeux, ampoulé, et s'éloignant du canevas de base la comédie romantique. Il sera, il est vrai, difficile de ranger le film dans une case établie il y a plus de trente ans. Mais l'intérêt est ailleurs. Comment Savoir n'est peut-être pas vraiment une comédie romantique mais il s'en dégage un équilibre rare et précieux entre romance et mélodrame. On ne fera pas la midinette devant le film, on ne se pliera pas de rire. On appréciera plutôt sa ferveur à reprendre les grands archétypes des personnages de la comédie, mais également ses poncifs. Le fils à papa effrayé, le sportif en pleine ascension vers la gloire, et au milieu de cette rencontre une jeune femme au carrefour de sa vie. La comédie romantique se doit de nous apprendre à rire de tout, de nos travers comme de nos tendresses. Mais elle doit également nous apprendre à dompter les peurs quotidiennes. Élaborer sans cesse de nouveaux schémas, parfois crétins, toujours romantiques, et ainsi toujours nous rassurer sur nos bizarreries en attestant simplement que non, nous ne sommes pas seuls.

Les 3 bonnes raisons d'y aller :

  • Un trio de grands enfants coincés dans des corps d'adultes, jouant à faire comme les grands. On aura peu de chance de revoir ces piliers de la comédie US au casting d'un prochain film.
  • Jack Nicholson qui sort enfin de la torpeur et qui se laisse aller à un peu de fantaisie ! Les fans de Shining apprécieront.
  • Pour crier votre amour au romantisme, à la comédie suave, pour prouver aux critiques du monde entier qu'ils ont tort ! Parce que contrairement à ce que tout le monde s'égosille à prouver, Comment savoir a quelque chose à dire sur l'incommunicabilité amoureuse. Et l'espoir acharné qui l'accompagne, celui qui fortifie les plus beaux couples. Du cinéma ou non.

Revue de web


Fuir les mauvaises nouvelles extrait de Comment savoir

L'anecdote qui tue pour briller en société
On connaît James L. Brooks pour ses comédies romantiques, certes. Il est également homme de télévision, producteur mais aussi scénariste (parmi toute une troupe bien entendu) des Simpsons, série comme film !

4 commentaires
  • hugo
    commentaire modéré Tiens donc, pourquoi la critique des inrocks est "la plus valable" ?!
    28 janvier 2011 Voir la discussion...
  • hugo
    commentaire modéré Tiens donc, pourquoi la critique des inrocks est "la plus valable" ?!
    28 janvier 2011 Voir la discussion...
  • hugo
    commentaire modéré Tiens donc, pourquoi la critique des inrocks est "la plus valable" ?!
    28 janvier 2011 Voir la discussion...
  • hugo
    commentaire modéré Tiens donc, pourquoi la critique des inrocks est "la plus valable" ?!
    28 janvier 2011 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -