U Télérama aime passionnément
Satisfaction communauté 84%
Blow-up Bande-annonce

Blow-up

(1966)
Ce qu'en pense la communauté
  • 84%
  • 1019 notes
  • 399 veulent le voir

Micro-critique star (Portinou) :
Portinou
(à propos de Blow-up)
Sa note :
Blow-up “ L'erreur du réalisme a été de croire que le réel se révélait à la contemplation. - Sartre ” — Portinou 5 juin 2014
Commenter
  • Portinou
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ L'erreur du réalisme a été de croire que le réel se révélait à la contemplation. - Sartre ” — Portinou 5 juin 2014
    Commenter
  • MissHorne
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Blow Up ou la déconstruction et la reconstruction d'une impossibilité : celle de dominer sensiblement la réalité. Illusion d'optique. ” — MissHorne 29 janvier 2015
    Commenter
  • itachi
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Polysémie sur pellicule d'où émerge une Vérité de l'instant. Cet instant, figé, objet de tourments et messager du réel. Paradoxal régal. ” — itachi 9 avril 2014
    12 commentaires
    • lorisz
      commentaire modéré Ca me fait penser à la théorie de William James qui explique qu'il existe différents "niveaux de réalité". Des mêmes phénomènes peuvent être perçus différemment par différentes personnes et c'est un peu ce qu'il se passe ici. Un autre écrivain, Alfred Schütz met en parallèles les écrits de James avec le Don Quichotte de Cervantès, vraiment intéressant! Le monde est vu différemment que ce soit à travers les yeux fous de Don Quichotte ou des Sancho Panza que nous sommes. On s'accordait à dire qu'il n'y avait qu'une réalité et plusieurs vérités, ce film nous prouve le contraire :). Mais du coup j'insiste pour parler de "réalités" et non de "vérités". Je l'ai vu ce matin mais je pense que les parallèles que je fais sont justifiés :).
      24 juin 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @lorisz : Tu t'engages sur un terrain glissant, l'homme tente de se définir la "Vérité" depuis Platon.... on creuse encore...
      25 juin 2014 Voir la discussion...
    • lorisz
      commentaire modéré @itachi Non il ne tente pas de la définir puisqu'il sait très bien qu'elle est inaccessible, il essaie de tendre vers elle mais il voit bien qu'elle est multiple (ça nous le savons depuis le XVIIe siècle). Enfin bref ce n'était pas là mon propos, on voit bien que dans ce film c'est de la perception de la réalité dont il est question et que même si le personnage veut s'approprier la réalité cela ne suffit pas, c'est pourquoi Antonioni cherche aussi le regard du spectateur. C'est une démarche empirique que réalise l'auteur grâce à l'intrigue policière.
      25 juin 2014 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ La déconstruction des plans illusoires démontre que l'état figé du cadre par la photographie permet de voir la réalité morbide. Exceptionnel ” — Joe_Shelby 12 mai 2016
    19 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine Bah si justement c'est une des forces du film. Un film pose son intrigue en allant d'un plan A vers un plan B dans un fil conducteur. Ici, tout est en mouvement mais sans aucune intervention sur le déroulé du processus de l'intrigue. Seule la photographie, état statique qui prend en constat quelque chose, relève et soulève l'intrigue. Antonioni a parfaitement su se démarquer du schéma classique pour y apposer son contraire. Le statisme permet l'évidence quand l'opulence d'une vie très mouvementée (surtout les 70's britanniques) n'est qu'opacité illusoire.
      19 mai 2016 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @Joe_Shelby Oui bien sur, je reconnais ces qualités, le film m'a juste moins touché que ceux qu'il a inspiré
      19 mai 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TrueCine Je n'ai pas vu Profondo Rosso pour le moment. Blow Up est juste l’édifice qui a su imposer une autre approche du cinéma et en a inspiré beaucoup pour aboutir à des meilleurs mais différentes versions Blow Out et Conversation Secrète sublimant le son comme vecteur de témoin.
      19 mai 2016 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Etude raffinée sur l'image, seule preuve de la réalité, s'appuyant sur un personnage au bord de la paranoïa, proche de l'irréalité ... ” — Apocalypse12 1 juin 2013
    Commenter
  • lebateausobre
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ L'éternité dure une seconde dans l'air. Elle a une étendue, et aucune borne. Il faut donc être à perpétuité l'archéologue d'un seul instant. ” — lebateausobre 18 décembre 2015
    Commenter
  • Robb
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ C'est en sortant de l'immédiateté de l'image, et du film lui même, que les choses s'éclairent enfin. Ici donc, il s'agit d'un chef-d'œuvre. ” — Robb 28 avril 2015
    3 commentaires
    • Robb
      commentaire modéré Merci @ianov
      28 avril 2015 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré C'est pas faux, quand on le voit on est assez dérouté puis quand on y repense plus tard on se dit que c'est quand même énorme.
      30 avril 2015 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré @fancine Oui, et il y a intéressant parallèle entre le parcours initiatique de Thomas et celui du spectateur. Cette scène finale avec le regard du personnage et le bruit de la balle de Tennis...Un grand grand film.
      30 avril 2015 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Ce film totalement maitrisé au niveau plastique n'est pas un thriller. C'est une réflexion sur ce que nous voyons . Réalité ou illusion ? ” — bredele 17 mai 2015
    2 commentaires
  • Scronchh
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Film fascinant et fasciné, impressionnant de maîtrise. L'effet d'un flash dans la tronche ! ” — Scronchh 28 août 2014
    Commenter
  • blacktide
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Dans son leurre d'agrandissement, Antonioni fait sauter les évidences : à force de fragmenter l'(in)visible, on en perd la vue d’ensemble. ” — blacktide 25 février 2019
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @blacktide Un brillant article et comme toujours d'une belle écriture J'aime beaucoup cet éclairage. Il mérite plusieurs lectures. J' y reviendrais.
      26 février 2019 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré Merci @cath44 : j'ai essayé de privilégier tout d'abord l'aspect analytique voire théorique plus que l'aspect critique, de manière à décomposer l'oeuvre, et en dévoiler une ligne directrice: celle de l'agrandissement comme rapport au réel & à la fiction, et manipulation de notre regard. Je publierai aussi prochainement un article sur "Blow Out", qui explorera une nouvelle fois ces thématiques sous un angle plus maniériste (style De Palma oblige).
      26 février 2019 Voir la discussion...
  • lofis
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ La beauté distrait notre regard, absorbé par l'image, on en oublierait presque la réalité. Un film envoûtant. ” — lofis 4 avril 2016
    Commenter
  • Petruchka
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ L'artiste caresse et contemple la mort comme au travers d'un filtre aux couleurs édulcorés, animé par des poupées lascives et évanescentes. ” — Petruchka 6 avril 2015
    Commenter
  • Airone
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Photographie-vérité d'un réel dont surgit le néant. Extase d'un hasard structurant la fiction de l'art. Inerte ineptie, mouvante explosion. ” — Airone 3 novembre 2015
    Commenter
  • RaphaelClair
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Une fable ironique et retorse sur le pouvoir de fascination de l'image qui s'achève par la plus belle partie de tennis au cinéma ever. ” — RaphaelClair 27 octobre 2011
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Les images n'existent qu'au travers du regard, capable indifféremment de faire et défaire la réalité. ” — IMtheRookie 14 août 2011
    1 commentaire
    • constantinople
      commentaire modéré J'adore malgré la lenteur. Et puis, le tennis a été rendu universel avec cette façon de jouer !
      14 août 2011 Voir la discussion...
  • ChrisBeney
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Vertige de ce moment où le roman-photo créé par Thomas prend le pas sur le film, quand se préfigure "La jetée" à l'intérieur d'Antonioni ” — ChrisBeney 3 mars 2015
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ L'image singulière de M.A. révèle les vérités plurielles de la réalité par sa profondeur de champ, son illusion de domination sur notre âme. ” — CinemAtrium 24 août 2016
    Commenter
  • NakedNaked
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ La quintessence du cinéma est touché du doigts avec grâce. Doit on choisir entre illusion ou réalité? Jamais, JAMAIS! ” — NakedNaked 14 janvier 2017
    Commenter
  • ProfilSupprime
    (à propos de Blow-up)
    Blow-up “ Entre vécu et imaginaire, illusion et réalité, une enquête sur l'image, sur soi et sur la place de notre regard. Et si tu n'existais pas ? ” — ProfilSupprime 8 janvier 2015
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Capter l'invisible ,lui donner sens et en extraire la réalité de l'instant, génial hommage du 7ème Art à la photographie.  ” — TrueCine 2 mai 2014
    8 commentaires
    • ginlange
      commentaire modéré Je me regarde ça très vite et te redis alors :D !
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré @ginlange ouais je viens de revoir Blow Out je le trouve tout de même meilleur que Blow-up même si c'est pas vraiment les mêmes styles^^
      3 mai 2014 Voir la discussion...
    • ginlange
      commentaire modéré Je commence par Blow out :D !
      3 mai 2014 Voir la discussion...
  • K_Sania
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Elargir la focale et agrandir l'invisible. Quand l'objectif capture une réalité subjective, le fard se pose sur les faits contrefaits. ” — K_Sania 18 septembre 2017
    4 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré @Klaus_K Sublime MC
      18 septembre 2017 Voir la discussion...
    • K_Sania
      commentaire modéré @juliano3169 Sublime moment d'abandon d'1h52 :)
      18 septembre 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Klaus_K Dans ce cas, je te conseille Blow out qui est un remake. L'image est transposé au son, dans celui de Brian De Palma, que je trouve meilleur encore que l'original.
      18 septembre 2017 Voir la discussion...
  • Vilaboa
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ L'image figée par l'appareil photo annule l'élan de la vie mais ouvre à un autre regard : le mystère, la femme, puis la femme comme mystère. ” — Vilaboa 30 juillet 2019
    4 commentaires
    • Vilaboa
      commentaire modéré Une brève manif le long d'une rue, une soirée psychédélique et un orchestre dans une cave… Londres dans une époque…
      30 juillet 2019 Voir la discussion...
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré @Vilaboa On a souvent vu dans cette séquence de tennis, l'incommunicabilité chère à Antonioni selon la critique française. Mais je préfère, et de loin, votre définition. Très juste MC.
      30 juillet 2019 Voir la discussion...
    • Vilaboa
      commentaire modéré @Alan_Smithee Merci. En effet, il faut bien voir que les "joueurs" comme les "spectateurs" de cette partie de tennis surréaliste sont vêtus comme des clowns et semblent vivre sans cesse un joyeux délire...
      31 juillet 2019 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Déchirure entre réel et illusion, la futilité des hommes et des objets se reproduit sur le négatif laissant la nébuleuse âme humaine absente ” — Theus 22 juin 2016
    Commenter
  • bixentevolet
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Donner de la valeur à l'irréalité pour mieux questionner la perversité de nos regards. Profondément engagé et dérangé. ” — bixentevolet 29 mars 2019
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Réflexion sur l'image, film d'une beauté explosive qui nous immerge avec enchantement dans les milieux déréglés d'une société postmoderne ! ” — georges.b1 9 septembre 2015
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Avec cette énigme à clefs philosophiques, Antonioni fait de la réflexion sur l'image le sujet même du film. Sujet fascinant, film fascinant. ” — wham1978 17 octobre 2013
    Commenter
  • Joris
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Une enquête déroutante sur la réalité et la perception, qui prend de l'ampleur grâce à son personnage blasé et à l'ambiance londonienne. ” — Joris 19 octobre 2013
    Commenter
  • CYHSY
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ psychanalyse de l'image : regard enveloppant, transformant, liant, déliant. "toute photographie regarde celui qui la regarde". say cheese! ” — CYHSY 29 mai 2013
    4 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Belle MC cela m'évoque le titre d'un article , "le regard. Le signal avant-coureur de l’énigme...." ce n'est pas un article de cinéma , mais d'un psychanalyste qui a écrit (beaucoup! ) sur la question du regard (Gérard Bonnet).....
      23 août 2014 Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré Merci @cath44. J'en profite pour te re-demander le nom de l'ouvrage sur Lacan que tu m'avais conseillé il y a quelques temps, j'avais fait la bêtise de ne pas le noter de suite et je ne retrouve plus ton commentaire. Merci d'avance !
      26 août 2014 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @CYHSY cela me fait penser qu'il faut que je revoie Blow up à la lumière de ta MC ....Sinon, à propos du lvre sur Lacan, je ne me souviens plus sur quel commentaire je t'en avais parlé ....alors comme j'en ai plusieurs sous la main qui me semblent pas mal (et lisibles) en 1- de Alain Vanier "Lacan" (petit bouquin , dans la collection "les belles lettres" ; il y a aussi, le "J Lacan" de Diatkine (écrit par un non lacanien) petite collection PUF ....il y a aussi " J Lacan , un psychanalyste" de Erik Porge (ERES) .....J'en ai un autre en tête , je n'arrive plus à me souvenir du titre et de l'auteur ...je regarderais demain dans mon bureau au travail ....Pourrais tu me redire le titre du film sur lequel tu avais fait une belle MC à propos du moi peau?
      26 août 2014 Voir la discussion...
  • Kiwinsky
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Glaciale destruction à travers les couleurs, contemplation du réalisme, fascination de la pellicule. Une étude irréelle des images. ” — Kiwinsky 27 août 2015
    Commenter
  • raph31
    (à propos de Blow-up)
    Sa note :
    Blow-up “ Faudra m'expliquer... Parce que là vraiment je comprends pas vos notes... Mais alors pas du tout !!! ” — raph31 9 juillet 2014
    7 commentaires
    • RegisX
      commentaire modéré Pour une fois, je suis assez d'accord avec raph.
      10 juillet 2014 Voir la discussion...
    • raph31
      commentaire modéré Et merde...
      10 juillet 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré c'est de la grande théorisation cinématographique !! De l'analyse permanente, il faut s'accrocher !!
      16 juillet 2014 Voir la discussion...

Casting de Blow-up

Infos sur Blow-up

Réalisé par Michelangelo Antonioni
Écrit par Michelangelo Antonioni et Tonino Guerra


Royaume-uni - 1h46 - Thriller, Drame
Titre original : Blow up
Sortie le 18 décembre 1966

Synopsis

À Londres, années 1960 : Thomas, un photographe de mode, après un reportage photo sur les sans-abris, passe un matin dans un parc et attiré par la lumière prend des clichés. L'endroit est presque désert, sauf un couple qui s'embrasse, que Thomas photographie de loin. La femme, Jane, s'aperçoit finalement de sa présence, et très dérangée, lui réclame les négatifs ; mais Thomas s'esquive. Jane le retrouve dans l'après-midi, et va jusqu'à s'offrir à lui : Thomas lui donne une pellicule, mais qui n'est pas la bonne. Il développe les photographies du parc, et réalise par agrandissements successifs (blow-up signifie « agrandissement » en anglais) qu'il a en fait été le témoin d'un meurtre. Il se rend de nuit sur les lieux et découvre le cadavre que ses photographies lui ont révélé. De retour chez lui, il trouve son atelier vide : tous ses clichés et négatifs ont été volés. Désemparé, il cherche conseil auprès de son éditeur et ami, mais en vain. Au petit matin, il retourne au parc, pour découvrir que le corps a lui aussi disparu.


Films similaires à Blow-up

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -